Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Martial arts club Leader
Martial arts club Leader
avatar


MessageSujet: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Jeu 1 Juin - 22:20

"Par temps pluvieux" partie 1:
 



Par temps pluvieux
Octobre I+3

Lauren souriait, essayant de rester le plus calme et douce possible pour la jeune elfe. Elle voulait à tout prix la rassurer et l’américaine à même été surprise qu’elle laisse sa main. C’est vrai quoi, un prof ou un élève aurait retiré sa main avant même qu’elle ne soit prise totalement mais là, non, pas du tout, c’est même le contraire. C’était agréable…

- C’est normal va, ne me remercie pas pour ça, s’il te plait.


Bon d’accord, elle demande de ne pas la remercier mais elle savait parfaitement qu’elle serait la première à faire la même chose. C’est beau, des gens qui savent encore remercier, franchement ! Cela lui rappelle quelqu’un, quelqu’un d’assez désagréable au premier abord mais très protective une fois son armure brisée. Enfin bon, ce n’est pas le problème ni le moment d’y penser. D’ailleurs, la dernière phrase prononcée par Béryl l’interpelle et pas qu’un peu ! Mourir ? C’est comme ça que ça se passe quand on meurt ? Elle pencha la tête, et, avant qu’elle ne puisse poser la question qui lui brûlait, l’elfe disparu dans le train. Elle s’y engouffra peut après, un peu interloquée, choquée peut être, par cette phrase… 

D’un rapide coup d’œil, une fois dans le train, Lauren s’aperçu que ça ne serait pas forcément le bon endroit pour poser des questions du genre… Dommage, cela devrait attendre… Ou peut être que cela devrait attendre que Béryl s’en sente prête… Cela devrait attendre ça plutôt, sa curiosité attendre. Après tout, libre à elle de se confier ou non sur ce qu’elle à vécut bien que ce qui était dit était dit. Elle ne pourrait rien y faire, Lauren l’ayant noté dans un coin de sa tête. Elle s’installa aux côtés de la jeune femme, essayant de la regarder avec le moins d’interrogation possible. C’est d’ailleurs grâce à la question de cette dernière qu’elle disparut totalement.

L’américaine se gratta le menton. Chien ou chat ? Si elle voulait en avoir un ? Les animaux sont acceptés ? 

- Il me semble que les animaux sont interdit mais vu que tu es une prof… J’imagine que tu peux demander une autorisation ou quelques choses du genre… Faut voir avec l’administration pour en être sûre. Sinon oui, je voudrais beaucoup avoir un chien… ou un chat en faite… N’importe lequel me conviendrait, j’aime tout les animaux.


C’est vrai que Lauren aimait toute les espèces animales. Les chiens, les chats, les cheveux, les oiseaux. Tout, sauf peut être les serpents, cela lui fait un peu peur. Mais en réfléchissant un peu, Lauren, si elle le pouvait, adopterait un loup. C’est un peu un rêve fou et impossible mais bon, cela serait tellement bien d’avoir un animal dont s’occuper. Elle pouvait paraître folle mais bon, elle assumait parfaitement.

- En y réfléchissant, j’aimerai beaucoup un loup ! Et toi ? Sans te restreindre aux chiens et chats, tu voudrais quel animal ?


Grace à cette question, grâce au fait que Béryl ai changé de sujet, la malaise avait disparus.
 

fiche codée par perry, modifiée par Lauren Black.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Ven 2 Juin - 17:39

Ma question atteint son objectif. Je suis soulagée intérieurement. J’échappe à la gêne qu’aurait occasionné un interrogatoire.  Les animaux sont interdit à l’Académie. Et peut être puis-je avoir une autorisation.  Ca vaudrait le coup de demander, au fond. Lauren finit par conclure que n’importe quel animal lui irait. Qu’elle les aime tous. Ca m’arrache un sourire. Elle reprend et annonce un loup. Choix étonnant. Est-ce réellement un animal de compagnie, sur Terre ?

« C’est autorisé ? Je croyais que les loups étaient sauvages..  Et je n’en ai vu que des photos,  tu en déjà vu en vrai ? »

Je crois qu’on peut en trouver dans des endroits appelés zoo. Mais je n’y suis jamais allée. Aurais-je le courage de rencontrer tant d’animaux avec qui communiquer ? Ce serait une expérience attirante mais terrifiante. Finalement je me penche sur sa question à elle. Sans me restreindre, quel animal pourrais-je prendre ? Sur Exodus, j’aurais adorée être liée à un dragon, mais ces derniers ne sont pas vraiment des animaux. C’est une race à part entière. Alors, parmi les animaux, qu’aurais-je aimé avoir ? Un griffon ou une licorne, certainement. Mais ils ne sont toujours pas sur ce monde.

« Un lion, peut être ? J’en ai vu des images sur les livres. Ils sont terrifiants mais tellement beaux ! »

Evidemment, je ne sais rien de ce qu’on raconte à leur propos puisque le fameux livre je n’ai pas pu le lire. Quand j’ai demandé le nom de cette créature on m’a regardé bizarrement avant de me le dire. Le mot devait sûrement être écrit sous mon nez.

« On peut en voir au zoo, non ? Je ne sais pas s’il y en a un à Shisaido, ou à coté.. Si j’y allais, tu m’accompagnerai ? Pas aujourd’hui évidemment, un autre jour.  »

 
Un autre jour pluvieux ou orageux, pour ne pas que ses yeux soient blessés, évidemment. C’est un détail que je ne peux pas oublier. Une petite sonnerie retentit, je reconnais l’arrêt de l’académie. Timidement je lui attrape la main pour l’entraîner à l’extérieur du train. Pour ne pas que le train parte avec elle. Ou simplement pour avoir un nouveau contact ? Allez savoir. En tout cas, une fois à l’extérieur je lui lâche la main, pour ne pas paraître trop étrange à ses yeux.

« Nous voilà arrivées ! »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club Leader
Martial arts club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Ven 2 Juin - 21:35


Par temps pluvieux
Octobre I+3

Lauren laissa un petit rire lui échapper avant de répondre calmement, toujours amusée par cette question. Elle lui expliqua que si, les loups sont des animaux sauvage et avoir un loup chez soit, en temps normal, est interdit.

- Tu ne verras jamais quelqu’un se balader avec un tigre, un loup ou un lion encore… Ni même posséder un requin dans sa piscine…

A cette allusion, Lauren imagina un requin dans une douche et éclata de rire comme une enfant. Non mais franchement, tout le monde s’était tourné vers leur position ce qui calma l’adolescente très rapidement, le rouge prenant très rapidement possession de son visage. D’ailleurs, le contraste entre la pâleur de ses cheveux et la rougeur de son visage était réellement amusant à voir. Elle répondit tout de même à la seconde partie de sa question.

- Hm… il me semble oui, dans un zoo justement mais ça fait tellement longtemps que je n’en ai pas vu…

Un lion ? C’est vrai que ce sont des animaux au combien magnifique, effrayants mais majestueux. Elle souriait. C’est vraiment une rencontre parfaite ça ! Vint ensuite la proposition d’aller au zoo, accompagner Béryl. Lauren manqua de sauter de joie, mais, se rappelant que tout le monde s’était retourné lorsqu’elle avait éclaté de rire, Lauren préféra rester sage, répondant de façon plus calme bien qu’une certaine lueur brillait dans ses yeux.

- Avec plaisir même. Je serais vraiment heureuse de sortir avec toi !

La gaffe ! Voilà qu’elle passait de nouveau à l’écarlate, bafouillant comme pas permis et incapable d’aligner deux mots correctement… Elle joua nerveusement avec sa mèche, essayant de se calmer mais rien n’y faisait. C’était mission impossible. Elle avait vraiment dit ça ? Mais... Mais... Bon... Respire Lolo, c'est sortir se balader... Mon dieu, j'espère qu'elle l'a bien interprété...La petite sonnerie retentit, faisant comprendre aux élèves qu’ils étaient arrivés à l’académie. Ouff, l'américaine se calma petit à petit. Béryl attrapa sa main et l’attira en dehors du train. Ce contact est tellement agréable, tellement qu’elle fut un peu déçue lorsqu’elle la lâcha. Nyuh… C’était tellement agréable comme contacte… Bon, ne voulant pas paraître bizarre à son tour, la jeune mit les bras au dessus de sa tête, s’étirant longuement.

- Je n’aime pas le train, je ne sais pas pourquoi mais je n’aime pas… How, et ta salle dis, elle se troue où exactement ?

C’est vrai que Lauren se contentait de suivre les gens de sa classe, ne sachant pas toujours où elle devait aller pour les cours, bon c’est vrai qu’à force elle finit par à peu près dire où se trouve sa salle mais est toujours incapable de dire quel est son numéro.

fiche codée par perry, modifiée par Lauren Black.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Ven 2 Juin - 23:19

La jeune américaine m’explique qu’avoir un loup est interdit. Oh. C’est bien ce qu’il me semblait. Et puis elle me parle d’un requin dans une piscine. Quelle idée saugrenue ! Je ris avec elle. J’imagine bien quelqu’un nageant aux coté d’un requin.. Ou poursuivit par un requin, dans une jolie petite piscine gonflable ! La blonde devient rouge quand les gens se tournent vers elle. Oh, peu importe, qu’ils aillent empapaouté chez les grecs ! C’est ça l’expression, non ? Bref, on se fiche de leur avis ! Ils sont tellement occupés à tirer la tronche qu’ils sont surpris quand quelqu’un est de bonne humeur ! Par contre, le contraste blond/rouge est magnifique, chez Lauren. Ce qui me fait encore plus rire. Et pour le coup, je ne me retiens pas. Leur attention se reporte sur moi. Tant mieux.
 
L’américaine continue en disant que l’on peut voir des lions dans les zoos. Mais que ça fait très longtemps qu’elle n’y ai pas allée. Et qu’elle serait ravie de m’accompagner ! Je me retiens de sauter sur place, et à la place me mordille les lèvres pour me contenir. Lauren bafouille, redevient rouge. Comment est-ce que je dois interpréter ça ? Je décide ne rien faire faire, et détourne les yeux timidement.
Finalement à la sortie du train la gêne c’est évanouie. La blonde m’annonce qu’elle n’aime pas le train. Je penche légèrement la tête sur le coté. Je la comprends. C’est un moyen de transport étrange, avec une technologie avancée. Et ça va vite. Sur Exodus on se baladait encore à dos d’animaux. Chevaux, mules, griffons, pégases…  Ici tout me parait étrange…

« Les voitures, les trains, les avions.. Vos moyens de transports sont bizzares mais efficaces. C’est l’important, non, qu’ils soient efficaces.. ? »

Ma phrase se termine sur une question qui n’en est pas tellement une. Pas vraiment de la rhétorique, puisque j’attends une confirmation. Mais suffisamment fermée pour lui faire comprendre que c’est le but, d’être efficace. C’est toujours ce qu’on attend de quelque chose ou.. De quelqu’un.  Lauren me demande où est ma classe. Je l’avise un instant sans comprendre et je me ressaisis :

« Ah, oui, pardon. Allons-y. »
 
Je prends la direction de l’académie d’un bon pas. Il ne pleut pas, pas encore. Tant mieux. On a un peu de chemin à faire avant d’avoir un toit sur nos têtes. Ce serait dommage que la guitare de Lauren soit trempée. Je m’en voudrais. Est-ce que ça risque d’abîmer l’instrument, la pluie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club Leader
Martial arts club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Sam 3 Juin - 0:09


Par temps pluvieux
Octobre I+3

Le fait que l’elfe ris de plus belle en voyant les rougeurs de l’adolescente ne fit que les faire augmenter encore plus. Bon, vu son aura, les précédents malaises étaient totalement passés, disparu ou utilisez n’importe quel autre verbe pour désigner leur disparition. N’empêche, elle était heureuse. Heureuse de la faire rire de cette façon. C’était le principal bien qu’avoir tout les regards braqués sur elle la dérange vraiment. Elle qui déteste être le centre d’attention. Ou faire partie d’un groupe attirant l’attention. Oui… Le regard des autres est quelque chose qui l’affecte beaucoup, plus que ce qu’elle peut en laisser paraître mais bon, on fait avec. D’un coup d’œil discret, Lauren s’assura que Béryl ne relevait pas sa phrase. Ouff, c’était bon… elle soupira de soulagement intérieurement. Sauvée.

- On est d’accord, c’est vrai qu’être efficace c’est un grand plus. C’est même pour ça qu’il doit y avoir ça, tous ces véhicules…

Hm… Les véhicules rapides, c’est quelque chose quand même mais bon… Dans le train, on n’a pas de véritable sensation de liberté… Pas comme sur une moto par exemple. Là, avec ça, le vent, la vitesse, toutes ces petites choses qui donnent une certaine liberté. C’est ça qu’elle aime, sentir la liberté. Lauren réfléchi un court instant. C’est sans doute pour ça qu’elle n’aime pas vraiment le train… Une fois dehors, une petite brise fraiche les accueille, faisant légèrement bouger les cheveux des deux femmes.

- Perdue dans tes pensées ? Et ne t’excuse pas, tu n’as rien fais tu sais ?

Elle souriait doucement, penchant la tête sur le côté à son tour. A vrai dire, elle ne comprenait pas pourquoi elle s’excusait cette fois. D’un rapide coup d’œil vers le ciel, Lauren jugea qu’elles avaient assez de temps pour arriver au bâtiment principal, à l’académie quoi. Bah, de toute façon, si elles prenaient l’eau, que risquaient-elles ? Rien. De plus, même si l’eau n’est pas à mettre sur un instrument, sa guitare était assez bien protégée de la pluie. Du coup, il n’y avait aucun risque tant que la housse protectrice n’était pas ouverte à l’extérieur durant ce temps changeant. Bon, ce n’est pas elle qui allait se plaindre car au moins, elle peut être dehors dans la journée sans avoir à surveiller ses yeux ou à rentrer pour se protéger. Elle regardait Béryl marcher. Cette dernière étant un peu devant Lauren qui semblait perdre de la vitesse. Peut être à cause de l’instrument qui pesait de plus en plus ? Elle savait qu’elle aurait du la poser durant le trajet du pensionnat à l’académie. Son dos en aurait moins souffert ! Elle ne comprenait pas, certains arrivent sans problème à la garder toute la journée sur le dos mais pas elle. Elle souffla doucement, prenant son instrument à la main pour soulager son dos. L’américaine, s’étant laissé distancer de quelques petit pas revint se mettre à la hauteur de la jeune femme, souriant. Là, ça allait un peu mieux déjà.

fiche codée par perry, modifiée par Lauren Black.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Dim 4 Juin - 21:21

Lauren ne semble pas aimer non plus cette concentration de voitures. Comment les grandes villes font-elles ? Tokyo, Paris, New York ? Elles doivent être noyées là-dessous, asphyxiées par les pots d’échappement.  Ce destin nous touchera-t-il, ici, à Shisaido ? J’espère que non. Au moins à l’académie il n’y a pas ou très peu de véhicules. Le train pallie à leur absence, dans le bon sens.
La blonde me demande si je suis perdue dans mes pensées. Et me dis de ne pas m’excuser. Que je n’ai rien fait. J’esquisse un sourire. Heureusement qu’elle n’est pas dans mes pensées. Sinon cela aurait été très gênant tout à l’heure. Et si je laisse mon esprit vagabonder, des espoirs naissent. Comme celui de pouvoir déposer un baiser sur ses lèvres. Mais non, je dois me ressaisir. Nous venons de nous rencontrer. Peut être n’est ce qu’un fol amour qui passera. Une attirance succincte. J’espère.  Nous avons une centaine d’années de différence. Et puis, sûrement préfère-t-elle les hommes. C’est logique, n’est ce pas ? Tout à l’heure, ces propos, je les ai mal interpréter. Logique. Simple. Cette attirance n’est qu’une flamme qui sera balayée par le temps. Par le raisonnable.

« J’ai tendance à vagabonder en pensées. C’est une vieille habitude. »
 
Nous marchons. Je ne ralentis pas, sûre qu’elle me suis. Et puis, je me retourne. Un sixième sens ? Peut être. Elle est plus loin. Peinant avec sa charge. Elle me rattrape avant que je n’ai le temps de dire ‘ouf’. Pourquoi n’y ais-je pas pensé ? Pourquoi n’ais-je pas été prévenante.

« On va échanger, d’accord ? Prends mon plaid, je prends ta guitare. »

Je lui fourre mon plaid à carreaux dans les mains sans lui demander son avis. Ma question était rhétorique cette fois. J’attrape sa guitare et la mets sur mon dos, comme Lauren la portait tout à l’heure. Elle est légère. Pour moi, en tout cas. Lauren doit être épuisée. Avant qu’elle ne dise quoique ce soit, je l’arrête d’un mouvement de main, tout en décoinçant mes cheveux de mon dos :

« Etre une elfe, ce n’est pas qu’un joli minois, tu sais. Ce n’est pas non plus que faire pousser des plantes. Nous sommes des guerriers. Nous sommes charpentés pour ça. J’ai plus de force, je suis plus rapide. Si j’avais un pouvoir offensif, je serais dévastatrice, plus qu’un simple humain. »


« Je suis une machine de guerre sylvestre. Je suis le sang des forêts. Je suis le bras armé des arbres. Le bouclier de la nature. Il n’y a que mon peuple qui est autorisé à colorer les rivières de sang.  Nous avons perdu face aux vampires, mais nous leur avons occasionnés de lourdes pertes. Nous avons combattu les humains, les falariels, ces géants descendus du ciel. Je fais parti des peuples élémentaires. En ça, je peux défaire vos avions et vos tanks. »
C’est ce que j’aurais aimé continué à dire. Mais pour quelle raison le faire ? Autant taire cette réalité. Et puis, je ne  possède pas un pouvoir offensif. Je ne suis même pas défensive. Je n’étais pas qualifiée pour être soldat. J’étais fille de paysans, devenue servante. Douce, l’oreille alerte. Je n’ai pas reçu l’éducation ni la formation pour me battre.. Mais si je le devais, oh, si je le devais.. Je me souviens de nos gardes royaux. Si l’un d’entre eux étaient ici, sur Terre.. La Terre aurait une bonne raison de trembler !
A la place, j’esquisse un sourire gentil. Je ne suis pas une guerrière. Je ne tue pas. J’aide. Et je reprends la route, tout en faisant attention à Lauren, cette fois ci.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club Leader
Martial arts club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Dim 4 Juin - 22:40


PAR TEMPS PLUVIEUX 
Octobre I+3

Une vieille habitude ? Hm, les deux sont semblables sur ce point. Les pensées permettent souvent de s’échapper, ou d’imaginer quelque chose que nous voudrions voir se produire. C’est sans doute ça. L’américaine sourit à son tour à la jeune elfe. 

Après s’être faite distancée par Béryl, cette dernière se retourna alors qu’elle la rattrapait. D’un geste de la main, elle la fit s’arrêter, lui annonçant qu’elles allaient échanger. Avant que l’adolescente n’ai le temps de réagir, la jeune professeure lui prit l’instrument des mains, lui refilant son plaid.

- Merci… Je ne sais pas ce qu’il m’arrive à fatiguer aussi vite.

C’est vrai qu’en ce moment, Lauren fatiguait très rapidement, encore plus qu’en été… En été, la chaleur en journée l’empêche de dormir  mais en ce moment ? Rien. Pas de grosses chaleurs ni rien alors pourquoi ? Hein ? Vous avez la réponse ? Enfin, elle soupira doucement, serrant légèrement le plaid dans ses bras, le tenant au plus près d’elle. Cela la rassurait sans qu’elle ne sache pourquoi. La suite des paroles de la jeune femme la tirèrent de ses pensées. Des guerriers donc, il lui semblait avoir déjà lu ça dans un livre… A moins que Béryl ne lui en ai parlé… La fille qui écrit en a un doute…

- C’est vrai que tu es splendide ! J’ai jamais vu au fille d’aussi belle que toi !

Bon… C’était reparti pour un rougissement de l’extrême. Mais elle avait dit ce qu’elle pensait au moins… D’un nouveau regard discret, elle attendit de voir si Béryl réagirait ou non. Son cœur commença à battre un peu plus rapidement… Là, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Le contact de leur main plus ça… Elle risquait de se révéler… Peut être que ça serait bon de le faire mais sa peur du regard des autres, sa peur que cela fasse s’éloigner Béryl alors qu’elles viennent tout juste de se rencontrer… Non. Elle ne pouvait pas se le permettre… Pour essayer de faire disparaitre sa gène, elle essaya de continuer sa réponse mais ne parvint pas à rester cohérente, sa transition était plus que médiocre du coup elle resta silencieuse, ayant le regard fuyant, toujours aussi rouge.

Les deux reprirent finalement la route, marchant au même niveau cette fois.

Le chemin continuait tranquillement, la gène se dissipant doucement bien que Lauren n’était plus très bavarde, totalement en manque de sujet… Ou alors c’étai le peu de gêne qui restait qui la bloquait peut être ? Finalement, les nuages se firent plus menaçants, la lumière baissant un peu avant d’être aussi sombre que lorsqu’elles étaient sur le toit.

- On devrait se dépêcher ou s’abritait, je ne le sens pas le temps… On risque de se faire surprendre par la pluie et cela serait stupide de se balader dans les couloirs totalement trempées.


Bon, c’est vrai que ça serait dommage et Lauren était en débardeur blanc… donc comment dire, haut blanc plus eau ça ne fait pas bon ménage… Elle à quand même sa veste et le plaid de Béryl à tenir contre elle pour se cacher mais bon, valait mieux ne pas finir transparente ! C’est tellement gênant ! En plus, dans une tenue trempée, une fille passe difficilement inaperçue… Les mecs, comme les filles, ne peuvent s’empêcher de regarder. Parfois pour la même raison, parfois pour des raisons totalement différentes.

Elle regarda doucement, esquissant un large sourire. Maintenant, elles n’étaient plus trop loin de l’académie mais ce ciel si… Menaçant, risquait de rallonger le temps passé dehors… Au moins, Lauren pouvait passer plus de temps avec Béryl, quelques gouttes commençaient même à tomber.

- Tu préfères qu’on speed ou qu’on s’abrite ?


 

fiche codée par perry, modifiée par Lauren Black.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Lun 5 Juin - 0:26

Est-elle malade ? La jeune fille dit être affaiblie depuis quelques temps.  Je fronce les sourcils. Parait-il que les systèmes de contraception de la Terre font ça. Lauren en utilise-t-elle ? Et si elle en utilise.. Cela veut dire qu’elle est prise. Arrête de réfléchir, Béryl, enfin !
Lauren me complimente. Bam.  Je suis scotchée, je ne sais que répondre. J’écarquille légèrement les yeux, le rouge me monte aux joues et finalement je me mords les lèvres. Comment peut-elle dire des choses comme ça, aussi naturellement ? Je suis époustouflée. Et extrêmement gênée. Je crois qu’à cet instant nous sommes aussi rouges tomates l’une que l’autre. Et autant si sur Lauren ça fait un contraste phénoménale grâce à ses cheveux, moi, avec ma chevelure rousse.. Elle bafouille quelques mots et d’une voix que je tente de maîtriser, je lui réponds :

« Merci.. Merci beaucoup. »

Hm. Raclement de gorge. Que dire de plus ? Les mots restent coincés dans ma gorge. Finalement c’est moi qui reprends la marche. Comment mon aura est-elle à cet instant précis ? Aussi rouge que mon visage ? Pourquoi est-ce que je me préoccupe de ça maintenant ? De toute façon je ne peux sûrement rien dissimuler. Le silence prend place. Aucune de nous deux ne le romp. Je fais de mon mieux pour ne pas croiser le regard de la jeune fille.  Au bout de quelques minutes de marche, l’américaine brise l’ambiance de mort. Par rapport à la pluie. Une remarque censée, mais totalement banale après ce moment de blanc. C’est presque amusant. Je jette un coup d’œil à la demoiselle. Une petite voix lubrique en moi me notifie qu’elle est habillée en blanc. Et que le blanc, une fois mouillé, on sait tous comment ça devient. Mais ma raison me rappelle que c’est une élève et que si je la laisse se faire tremper elle sera malade et que ce sera ma faute.  Lauren me demande si je préfère me dépêcher ou qu’on aille s’abriter. Je lui jette un coup d’œil désolé ;

« Si j’étais seule j’aurais sûrement le temps, mais à deux.. Il vaut mieux qu’on aille s’abriter. Le club de loisirs en plein air est pas loin, si tu veux, on aura le temps de s’abriter. Et j’ai les clefs pour ouvrir. »

Les clefs. LE truc le plus important. Sans ça on se retrouve bloqué dehors comme des débiles. Et ça vaut pour toute type de bâtiment ; club de loisir, maison, garage, appartement, chambre de pensionnat.. Et à cette heure ci, il n’y a personne au club. Ca pourra faire une halte avant d’arriver à ma salle de classe, elle aussi vide.. Tant de tête à tête de prévus.. Mes idées sautent d’un coup du coq à l’âne tandis que je me dirige vers le club :

« Tu n’es pas fatiguée au fait ? Normalement en journée tu dors.. Ca va être difficile pour les cours ce soir, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club Leader
Martial arts club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Lun 5 Juin - 1:35


Par temps pluvieux
Octobre I+3

Lauren lui répondis un bref de rien, toute gênée aussi. Bon, à force, cela risquait de devenir normal… Mais, grâce à son regard, elle vit que l’aura de la jeune femme était toute perturbée… Mais pas perturbée comme quand les gens ont peur… C’était… Différent. Elle n’en avait pas encore vu des comme ça, ou alors, trop rarement pour qu’elle s’en souvienne vraiment… Néanmoins, un sourire relativement discret apparut sur les lèvres de la jeune. Elle n’était pas la seule à rougir, à être gênée ! C’était même plaisant à voir ! Elle se concentra de nouveau sur le chemin. Le club de loisir en plein air ? Cela lui allait ! L’académie était assez loin, le club d’ars martiaux n’en parlons même pas, le temps d’y arriver, elle aurait pris la douche plusieurs fois avant d’y être. Le local du club lui allait parfaitement !

- Ca me va… Et désolée de nous ralentir…

Elle prit une petite bouille, comme celles que font les enfants par moment quand ils pensent faire quelque chose de mal. Elle n'aimait pas vraiment se sentir disons... Commme un boulet. Elle haussa ensuite doucement les épaules quant à sa question. Son sommeil n’était pas vraiment présent. Elle faisait des insomnies par moment et là… C’était un de ces « moment », un moment vraiment désagréable qui, finalement, pour une fois, était agréable à vivre.

- J’ai l’habitude… Je fais pas mal d’insomnie, du coup, vu que je ne dors pas, autant faire quelque chose… Et puis, ça permet de faire de belles rencontres. Si je suis fatiguée, tant pis, je ferai avec. Déjà avant d’arriver ici j’en faisais donc l’habitude… Je commence à la prendre. D’ailleurs, nous avons croisé un élève nocturne aussi, comme quoi, je ne suis pas la seule à ne pas vraiment dormir la journée…

Un sourire niais apparut sur ces lèvres, pour une fois, elle n’était pas gênée ! C’est à marquer d’une croix rouge sur les calendriers !

Lauren était touchée par la question de la jeune professeure. Tous les profs ne font pas attentions à ça. Tu es fatigué ? Pas grave, fallait dormir. A, tu fais des insomnies ? Pas mon problème tu dors la nuit, pas durant mon cours ! Quoi encore ? He ! Je te parle ! Réveille-toi ! A cette pensée, un petit rire lui échappa, c’est toujours marrant de se souvenir de ça ! Son frère avait du venir la chercher en cours pour qu’elle se repose dans son lit. Elle luit fit d’ailleurs part de cette anecdote, lui expliquant qu’elle n’était pas encore à ce stade de fatigue pour en arriver là. Un prof, une gamine insomniaque et une sieste en cours qui lui avait quand même valu une heure de colle. Malgré la honte qu’elle avait ressentit à ce moment là, cela restait un très bon souvenir et elle se devait de partager ça avec Béryl. D’ailleurs, l’élève nocturne n’arrivait pas à décrocher son regard de la professeure, la suivant vers le local du club de loisirs en plein air.


 

fiche codée par perry, modifiée par Lauren Black.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   Lun 5 Juin - 16:35

Et voici la réponse ! On se redirige vers un nouveau topic ♥

http://natsuyasumi-academy.forumactif.com/t195-octobre-i3-par-temps-pluvieux-pv-lauren#1078


(on se fait de ces migrations, ralala !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Octobre I+3] Par temps pluvieux (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite balade sous ce temps radieux. | Libre |
» Un petit peu de temps libre [Privé Keris]
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Profite du beau temps ( Libre )
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Extérieurs de l'Académie :: Train de l'Académie-
Sauter vers: