Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Sam 14 Avr - 2:24

Le mois d'Avril... En Europe, c'était le mois lors duquel l'hiver laissait véritablement place au printemps, le mois qui voyait s'éclore les fleurs et les amours, le mois lors duquel le romantisme silencieux laissait place au romantisme innocent et chatoyant...
Mais depuis quelques semaines, Walter n'avait plus envie d'entendre parler d'amour. Son cœur avait été réduit en miettes, et il en avait presque perdu le goût de la vie. Sa musique était devenue plus triste, ses expressions plus sombres. Il était désormais seul, livré à lui-même et aux démons qui le hantaient sans cesse avant que l'amour ne les chasse. Mais maintenant que ce dernier n'était plus, il se retrouvait une nouvelle fois démuni et à la merci de ses tourments.
Incapable de trouver le sommeil, il avait regardé la lune se lever dans le ciel nocturne et, lorsqu'elle se trouva haut dans le ciel, il finit par sortir de sa léthargie mélancolique pour attraper son violon. Les nuits étaient encore fraîches, mais sur le toit il pourrait prendre un peu l'air et jouer sans réveiller ses camarades pensionnaires endormis.
Pas à pas, il quitta sa chambre et monta les étages pour enfin accéder au sommet du bâtiment traditionnel. Il avait bien fait de prendre une veste, le fond de l'air était effectivement frais. Mais il ne s'était pas rendu compte sur le moment que le vêtement qu'il avait pris était tout ce qui lui restait de son amour perdu... Se mordant la lèvre pour retenir en vain ses larmes, il s'essuya rapidement les yeux d'un revers de manche et sortit son violon de son étui. Prenant une inspiration, il positionna l'archer au-dessus des fines cordes de son stradivarius, trésor familial que lui avait confié sa grand-mère maternelle, et commença à jouer.
Nocturne, opus neuf, numéro deux, Frédéric Chopin. Quoi de plus approprié pour une nuit empreinte de tant de mélancolie et de solitude? Laissant ses sentiments déborder dans la musique, son visage se fit à la fois grave et serein tandis que la pleine lune étirait son ombre sur le toit pentu.
Il s'était tellement abandonné à la mélodie qu'il n'entendit pas les pas anonymes d'un nouveau-venu résonner non loin de lui, menaçant de briser le cristal froid de sa solitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Sam 14 Avr - 2:42

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune



Akil n'avait pas sommeil, il avait beau essayer de s'endormir, un rien l'empêchait de trouver le sommeil. Il semblait avoir signé le divorce avec Morphée depuis quelque jours, rien de très dramatique mais assez ennuyeux. Il avait fini pour la première fois ou de nouveau le peu de jeux qu'il avait amené avec lui, il avait ensuite regardé plusieurs animes afin de passer le temps mais il venait de casser son casque. N'ayant aucune activité il choisit de faire un tour histoire de dépenser l'énergie qu'il avait en surplus.

Il choisit des vêtements chauds, Akil étant du genre frileux avait échangé son doux pyjama contre une tenue plus utile, un jean sombre, de grosses bottes ainsi qu'un sweater gorillaz placé au dessus de deux pulls. Il prit son manteau et quitta sa chambre en essayant de ne pas réveiller son coloc qui dormais à poings fermés. 

Il était dans le couloir et s'arrêta afin de profiter de ce silence à la fois logique et anormal, quelques secondes suffirent pour qu'il se mit à percevoir le son d'un violon. Poussé par la curiosité, il s'en alla à la recherche de l'origine de ce son. Plus il se rapprochait et plus les notes semblaient faire écho. Il avait déjà entendu cette musique quelque part mais où ?! L'adolescent n'en avait aucune idée.

Akil finit sur le toit, il s'était déplacé de la manière la plus discrète possible avant de s'installer à une bonne distance du violoniste, il s'appuyait sur une partie des tuiles et écoutait la musique. Il fit de son mieux pour ne pas déranger le musicien et applaudit sans taper trop fort lorsqu'il finit.

"Bravo ! C'était super ! J'ai bien aimé. Hum... Dis moi, quel était le nom de la musique que tu viens de jouer ? Elle me rappelle quelque chose mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Peux-tu me le dire s'il te plaît ?"



Dernière édition par Akil Lloyd le Dim 15 Avr - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Dim 15 Avr - 0:03

Walter acheva son morceau sur une note mélancolique, et lâcha un soupir en abaissant son archet. Soudain, un applaudissement venu de nulle part lui arracha un sursaut, et il se retourna vivement vers la source du bruit.
C'était... un garçon. Il avait l'air assez jeune, mais il n'aurait su déterminer son âge avec précision. Il n'eût pas le temps de s'interroger plus, car les applaudissements laissèrent place à des mots.

- Oh, euh, merci beaucoup... bafouilla-t-il en rougissant légèrement, avant d'afficher un sourire un peu timide. C'est un Nocturne de Chopin, l'opus neuf numéro deux. Habituellement cela se joue au piano, mais je n'en ai pas à disposition ici. Tu... aimes la musique classique? demanda-t-il ensuite avec un peu d'hésitation.

D'ordinaire le public de Walter se composait surtout d'adultes, et c'était rare qu'il croise quelqu'un de son âge qui partage ses goûts musicaux. D'habitude les lycéens et collégiens préféraient les musiques modernes, le rock, le métal, ce genre de choses, alors il était toujours agréablement surpris quand l'un d'eux appréciait sa musique. Surpris, et heureux.
Même en cet instant où il aurait préféré rester seul sous le clair de lune, quelque part, il était content que quelqu'un ait entendu et apprécié sa performance. S'il avait pu apporter quelques petites minutes d'émotion à quelqu'un, cela suffisait à lui remonter un peu le moral. Parce qu'après tout, ce qui faisait son bonheur, c'était de partager sa passion avec autrui. C'était la raison pour laquelle il était devenu concertiste et avait effectué tant de représentations, en Allemagne mais aussi un peu partout dans le monde. Et même maintenant que son cœur était brisé et qu'il n'était plus heureux, la musique restait encore et toujours sa lueur d'espoir à lui, sa lumière qui le guidait vers l'avenir.
Mince, et voilà que son cœur se serrait, simplement parce que ce garçon inconnu l'avait complimenté...
Ne pleure pas Walter, ne pleure pas... se répéta-t-il en essuyant ses yeux d'un revers de manche, avant de prendre une longue inspiration, puis d'expirer doucement.
Il était déjà particulièrement sensible et émotif avant, mais après les récents événements qui avaient bouleversé sa vie, c'était devenu encore pire. Ou mieux, selon le point de vue. Car après tout, c'était aussi cette sensibilité exacerbée qui lui permettait de composer et d'interpréter des morceaux avec autant d'émotion et de justesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Dim 15 Avr - 1:12

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 



Akil avait bien profité de ce petit concerto et avait même eu la réponse à la question qu'il se posait depuis un moment, il ne savait pas d'où il connaissait l'air que l'inconnu avait joué mais il avait maintenant le nom.

"J'aime quasiment tous les types de musiques, il n'y en a trois que je ne supporte pas mais la musique classique n'en fait pas partie. Tu as dit jouer du piano, est-ce que tu est capable de jouer d'autres instrument aussi bien ?! C'est super fort !"

L'adolescent regarda l'inconnu et ne pu s'empêcher de regarder ses sourcils, il faillit faire la remarque sans vraiment y faire attention, ce qui eu pour effet de lui faire ouvrir la bouche et lever son index en hauteur avant de reprendre sa posture précédente. 

Entre deux le violoniste s'était essuyé les yeux avec sa manche et semblait sur le point de pleurer.

"Euh... Est-ce que ça... Va ?! Euh... J'ai pas encore dit quelque chose de blessant non ?! Si c'est le cas, désolé, mais pas besoin de fondre en larmes, mieux vaut récupérer le positif et balancer le reste où bon te semble ! Et si c'est parce que j'ai fixé tes sourcils je suis désolé ! Vraiment, je te l'assure !"

Décidément ce pauvre Akil était totalement perdu. Le pauvre adolescent n'avait absolument aucune idée de ce qu'il se passait et cela était déroutant pour lui. Il fouilla dans sa poche et sortit un paquet de mouchoir qu'il envoya au violoniste après l'avoir interpellé. Il n'appréciait pas vraiment le fait de voir des gens pleurer, il était pas programmé pour ça et cela finissait toujours de la même manière, il regardait la personne, ce n'est pas comme si il s'était liquéfié ni même fondu en larmes mais il préférait éviter ce genre de situation, il laissait ça aux plus doués que lui.

"Euh... ça va mieux ?!" questionna-t-il tout hésitant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mar 17 Avr - 0:29

Retrouvant le sourire, bien que ce dernier fusse un peu fragile, il répondit aux questions de l'inconnu.

- Merci beaucoup, ces compliments me vont droit au cœur, le remercia-t-il avec un sourire sincère. A vrai dire, je n'ai jamais vraiment essayé d'autres instruments que le piano et le violon, mais... je suppose que cela ne doit pas être beaucoup plus compliqué.

Walter étant quelqu'un de très modeste, se vanter de ses talents était quelque chose qui lui était totalement inconnu. Tout le monde autour de lui lui disait qu'il était un génie en matière de musique, qu'il était au moins du niveau de Mozart, mais tous ces compliments lui paraissaient exagérés et le gênaient. Il ne voyait pas l'intérêt d'être ainsi mis sur un piédestal, car pour lui la musique ne devait pas être un terrain de compétition mais un univers de partage dans lequel chacun pouvait se faire entendre quel que soit son niveau. Cela étant, il était vrai qu'il avait déjà eu lui-même quelques rivaux au cours de sa vie de concertiste, toutefois il avait toujours considéré que de telles relations ne devaient pas déterminer qui était le meilleur mais pousser les deux parties à se perfectionner davantage sans s'écraser les unes les autres.
Néanmoins, possédant l'oreille absolue, il avait effectivement un avantage certain en musique, mais ce don avait été acquis surtout grâce à une quantité astronomie d'efforts et de travail. Et même s'il ne lui viendrait jamais à l'esprit de s'en vanter, ce talent pouvait lui permettre d'apprendre très rapidement à jouer de n'importe quel instrument. Néanmoins, le piano et le violon restaient ses deux plus fidèles amis dans le monde de la musique, et il portait beaucoup moins d'intérêt aux autres instruments classiques. Et ne parlons même pas des instruments modernes... Pour lui, l'acoustique restait inégalé!

Walter allait poser une question à son interlocuteur, lorsque celui le prit au dépourvu en affichant un air légèrement paniqué et en formulant son inquiétude avec beaucoup d'empressement.

- Mh? "Fondre en larmes"? Je ne suis pas en train de pleurer... s'étonna le virtuose en haussant les sourcils, se demandant même un instant s'il ne s'était pas mis à pleurnicher sans s'en rendre compte.

Bon, effectivement, il avait failli pleurer un peu à un moment, mais de là à partir en sanglots... En revanche, la remarque sur ses sourcils le fit rougir de honte et il s'empressa de porter ses mains à ces derniers.

- Qu-quoi, qu'est-ce qu'ils ont mes sourcils? se rebiffa-t-il, à la fois gêné et légèrement offusqué.

Certes, le jeune homme savait très bien que ses sourcils épais filant vers ses tempes avaient une certaine... "présence", qui le complexait d'ailleurs passablement. Mais il y avait largement pire, et ils étaient loin d'être monstrueux!
Il tourna la tête avec une moue boudeuse, et jeta un regard en coin à l'autre garçon pour évaluer sa réaction, et surtout vérifier s'il continuait de le fixer. Remarquant qu'il avait toujours l'air inquiet ou confus, il fut plus ou moins rassuré sur ses intentions, et abaissa sa garde.

- Désolé, fais... fais comme si je n'avais rien dit, s'il te plaît, bredouilla-t-il, encore embarrassé, en évitant le regard de l'autre garçon.

Mince, comme d'habitude, Walter était mal parti pour se faire un nouvel ami... Etait-ce sa faute, à lui et à sa sensibilité sans bornes? Sans doute un peu. Mais avec un peu de chance, il parviendrait à surmonter cette suite catastrophique de faux-pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mar 17 Avr - 1:28

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 



Le musicien semblait avoir de grandes facilités, Akil pensa sur le moment qu'il n'aurait jamais le 'joie' de galérer comme le commun des mortels, ce qui le fit sourire un peu. La panique survint juste après, les mesures préventives de l'américain avaient donné lieu à un malentendu, ou plus exactement, il avait mal interprété la situation et avait directement sauté aux conclusions.

"
Oh, désolé, j'ai tendance à faire de mon mieux afin d'éviter ce genre de situation du mieux possible, je ne sais pas trop comment agir dans ce cas..." Avoua l'élève en posant sa paume droite au niveau de sa nuque.

L'inconnu avait posé ses mains sur ses sourcils à cause du commentaire de l'adolescent dont la main droite changea de côté pour percuter son front avec un claquement sonore.

"
Euh..." Dit-il sans vraiment trouver quelque chose à rajouter, il était très fin sur ce coup, quelle merveilleuse idée de parler de ça... Akil répondit rapidement par l'affirmative lorsque l'autre élève proposa de faire comme si de rien était.

"
Bonne idée, repartons sur de nouvelles bases, mieux vaut ! Ah ! Moi c'est Akil au passage, je suis dans la catégorie héro et je fais ma première année ici en tant que première? Et toi ?" Les présentations étaient pour l'adolescent le meilleur moyen de reprendre depuis un nouveau point, ça lui évitera de se faire un ennemi, surtout qu'ils étaient tous deux du pensionnat donc amenés à se revoir, et se faire des ennemis était contre son projet de vie tranquille de lycéen. Et en toute honnêteté, cela valait mieux que d'ouvrir et fermer la bouche comme u poisson car il n'avait pas trouvé d'excuses pour les sourcils. Bien que la situation avait reçu un reset qui profitait aux deux parties, Akil se risqua à quelque chose qu'il jugeait bon de dire, ceci peu sans prendre en compte les possibles retombées.

"
Si ça arrive à l'avenir, mieux vaut éviter de prendre en compte ce genre de petit commentaires, je n'y fais pas vraiment attention. Aussi, il n'y a pas vraiment de quoi complexer avec tes sourcils, je veux dire, si on regarde-" Il s'arrêta brusquement et heureusement car il allait encore dire une bêtise. Il respira un grand coup avant de reprendre quelques secondes plus tard "Euh... J'ai oublié le nom... En fin bref, ça correspond bien avec ta coupe de cheveux, au moins tu ne risque pas d'être confondu avec quelqu'un d'autre !" Bon, vous savez ce que l'on dit concernant l'intention, Akil essayait pour une fois de faire le bien et il pensait s'en sortir assez bien, c'est ce qu'il imaginait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mar 24 Avr - 23:48


Walter vit dans le revirement d'Akil une bonne occasion d'effectivement laisser derrière eux ces maladresses embarrassantes, et se détendit un peu avant de se présenter à son tour.

- Mon nom est Walter Wolfstein, c'est également ma première année ici mais je suis en seconde et dans le groupe des Espoirs. Enchanté de faire ta connaissance, Akil, acheva-t-il avec un sourire incroyablement mature auquel les rayons mystérieux de la lune conféraient une aura ensorcelante.

Le jeune concertiste était content que son camarade ait ainsi rebondi sur sa proposition d'oublier ce qu'ils s'étaient dit précédemment, le sujet ayant changé, il se sentait un peu plus à l'aise et avait repris espoir quant à sa capacité à se faire des amis. Enfin, un minimum, tout du moins.
Cependant, ce sentiment s'avéra bien fragile et faillit s'effondrer lorsque le dénommé Akil gaffa une seconde fois. Walter arqua un sourcil et pinça les lèvres, affichant un air mi-boudeur, mi-dubitatif. Il ne se coiffait pas ainsi pour que cela soit raccord avec ses sourcils ou pour être à la mode, mais simplement parce qu'il en avait pris l'habitude avec ses représentations, et puis il n'aimait pas avoir les cheveux dans les yeux. De toute façon, là n'était pas la question.

- Euh, et bien, j'imagine... bredouilla-t-il, ne sachant véritablement s'il s'agissait d'un compliment ou d'un constat maladroit.

Il dévisagea Akil du coin de l’œil en faisant la moue, puis finit par pouffer et s'esclaffer après quelques secondes de silence gênant tant la situation était ridiculement drôle. Non, vraiment, comment deux personnes pouvaient-elles être aussi maladroites? Il avait peut-être trouvé un rival en la matière!

- Dé-désolé, c'est tellement... hahaha! C'est tellement absurde! articula-t-il entre deux éclats de rire.

Ce garçon avait pourtant l'air d'être du genre sociable, le genre de types décontractés dont le flegme fait la popularité... Le virtuose n'aurait jamais crû que quelqu'un comme ça puisse être aussi gaffeur! A moins qu'il ne fasse exprès? Est-ce qu'il se moquait de lui?
Walter arrêta peu à peu de rire et redirigea son regard dans celui d'Akil. Mmh, non, il y lisait de tout sauf de la méchanceté... En fait, ils avaient l'air tout aussi perdu l'un que l'autre.

- Et si on essayait de parler d'autre chose que de ma tête? suggéra Walter avec un sourire amusé dissimulant le fait qu'il avait quand même été un petit peu blessé par ces remarques.

Mais Akil l'avait prévenu : il ne devait pas y faire attention quand il disait ce genre de choses. Il était vrai que le concertiste ne l'avait pas très bien vécu, mais s'il faisait une fixation dessus il finirait pas fondre en larmes et partir en courant, violon sous le bras. Et mieux valait éviter cela, surtout dans la mesure où il était monté sur le toit justement pour noyer son chagrin dans la musique. Tiens, à ce sujet... le Héros avait dit connaître le Nocturne de Chopin qu'il jouait un peu plus tôt. Peut-être était-il lui-même musicien?

- Est-ce que tu joues d'un instrument? Si oui, nous pourrions peut-être jouer ensemble, proposa le concertiste avec un sourire avenant bien qu'un peu timide. Après tout, la musique, c'est encore meilleur à plusieurs.

Et Walter devait avouer que bien qu'il avait très récemment intégré le club de musique et qu'il avait à présent des camarades avec qui jouer, jouer de la musique avec d'autres personnes, comme sa soeur, lui manquait terriblement. Et puis, jouer à l'école et jouer chez-soi pendant son temps libre c'était assez différent, et même si le jeune homme était ravi de jouer quelles que soient les circonstances, il avait déjà plusieurs fois songé que cela serait sans doute très agréable de faire de la musique avec des camarades du pensionnat, sur le toit sous le clair de lune, dans le parc au coucher du soleil, ou en début d'après-midi dans la salle commune baignée par la douce lumière du printemps.
Peut-être Akil serait l'un de ces camarades avec qui il pourrait partager de tels moments? Sinon, et bien, il serait toujours content de se faire un ami, ou tout simplement de lui jouer quelque chose s'il en faisait la requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mer 25 Avr - 22:12

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 



Akil nota que l'élève avait pour prénom walter et que son nom ressemblait à celui d'un jeu qu'il appréciait. Facile à retenir mais un peu moins en ce qui concerne le fait de ne pas se tromper sur le nom.

"Ravi de te rencontrer Walter !"

Deux secondes ?! Akil se remit sur ses deux jambes afin d'évaluer un détail, il fronça les sourcils et avança un peu sa tête comme si il y avait un détail qu'il souhaitait mieux voir sans pour autant bouger de sa place. Il passa quelques secondes avant qu'il ne bouge afin de s'asseoir en tailleur.

"C'est assez étonnant, on a une classe d'écart mais on fait quasiment la même taille !"

Il avait parlé sur un ton étonné et hochait de la tête avec un petit sourire. Cela aurait été le comble si il se mettait à bouder ou quelque chose dans le genre sachant qu'il disait un peu plus tôt qu'il valait mieux s'accepter comme on est. 

Akil n'avait pas très bien comprit pourquoi Walter s'était mis à rire mais son explication fit sourire le première.

"Absurde, c'est exactement le terme, bizarrement, ça reste commun de mon point de vue." Ce commentaire le fit rire un peu.

Walter proposa une nouvelle fois de changer de sujet et Akil accepta une deuxième fois, il ne fallut pas longtemps avant que le violoniste lui demande si il jouait d'un instrument.

"Ça aurait été marrant mais je ne joue pas d'un instrument, j'ai pris des cours de basse une fois, j'ai pas tenu longtemps, je ne pense pas avoir la patience nécessaire à l'apprentissage de la musique mais je reste un bon publique !"

L'élève aurait pu en dire des choses, beaucoup par rapport au solfège et le peu d'intérêt qu'il y porte, après tout, il n'arrêtait pas de dire à son prof que Jimi Endrix n'avait jamais appris le solfège.

Il avait répondu rapidement mais cela tombait bien, Akil avait aussi une question et il ne tarda pas à la poser.

"Maintenant que j'y pense, les gens jouent d'habitude des musiques un peu plus récentes, est-ce que tu n'apprécie que la musique classique ou est-ce le nocturne qui a un intérêt précis ?"

Il y avait un point sur lequel l'élève de première se posait des questions, il n'avait pas vraiment ressenti le mal du pays et sa 'famille' ne le manquait pas plus que d'habitude mais pour les autres cela devait être vachement dur non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Jeu 26 Avr - 1:34

Walter eut un sourire enthousiaste à la mention de la basse, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'Akil ne faisait pas référence à une contrebasse mais à la guitare moderne. Néanmoins, son sourire ne s'effaça pas totalement et il répondit avec gentillesse.

- Je comprends, c'est vrai qu'il faut beaucoup de patience pour apprendre la musique, mais le jeu en vaut la chandelle. Cela étant, je ne suis sans doute pas objectif sur le sujet : la musique est toute ma vie et je ne m'imagine pas abandonner ou faire de pause, haha!

Une vie sans musique... Non, même un mois... une semaine... un jour sans musique, pour Walter, c'était inconcevable. Bon, peut-être pas un jour, mais alors il faudrait qu'il soit vraiment forcé de ne pas y jouer. Alors abandonner... Non, décidément, ça n'était absolument pas possible. Mais il avait conscience que ce qui était pour lui une passion vitale ne l'était pas forcément pour les autres, et même s'il ne pouvait vraiment le comprendre, il acceptait que les gens n'éprouvent pas tous les mêmes choses que lui face à cet art.
En tous cas, Akil avait avoué être bon public, une qualité que le virtuose appréciait beaucoup. Après tout, le fait que certains n'aiment ni jouer ni écouter de la musique ne l'énervait ni ne l'outrait, bien qu'encore une fois il ne parvienne pas réellement à le concevoir, alors si son camarade aimait écouter de tout cela lui faisait très plaisir même s'il ne partageait pas sa passion. Ce dernier enchaîna d'ailleurs rapidement avec une question, qui n'était d'ailleurs pas des plus simples.

- Et bien, c'est les deux, j'imagine... répondit Walter d'un air pensif. J'admets ne m'intéresser vraiment qu'au classique, les autres types de musiques plus modernes n'ont pas toute cette dimension infiniment profonde et passionnée que seule la musique classique possède. Mais ce Nocturne est également "spécial" à mes yeux. Enfin, pour être honnête, je suis un fan incontesté de Chopin, son style et son oeuvre m'inspirent et me font vibrer jusqu'au plus profond de mon être... Et quoi de plus approprié qu'un Nocturne pour une nuit mélancolique comme celle-ci, n'est-ce pas? acheva-t-il avec un sourire teinté de tristesse. Ah, désolé si ça paraît un peu... "grandiloquent"...

Le jeune concertiste avait conscience qu'il partait fréquemment dans de grandes envolées lyriques lorsqu'il parlait de musique. Il le faisait de manière tout à fait innocente et naturelle, bien sûr, mais il s'était déjà retrouvé plusieurs fois dans des silences gênants et s'était parfois senti ridicule et embarrassé lorsque ses interlocuteurs le regardaient comme s'il était fou, bizarre ou agaçant.

- Mais en tous cas, reprit-il en portant une main à son cœur et en y serrant le tissu de sa chemise avec un sourire doux, le regard perdu dans le vague, c'est vrai que pour moi, les Nocturnes de Chopin occupent une place toute particulière. Ils ont une dimension... infiniment romantique. On y ressent toute la mélancolie et la profondeur des sentiments de Chopin... C'est magnifique.

Le jeune virtuose marqua un temps de pause, puis adressa un sourire à Akil après quelques secondes de silence.

- Je pourrai te les jouer à l'école si tu veux les entendre.

L'atmosphère diurne et enjouée de Natsuyasumi Academy ne serait sans doute pas la même que celle présente en ce moment-même sous le clair de lune, mais après tout la musique avait le pouvoir de changer totalement une ambiance, et d'occulter tout ce qui se trouvait à l'extérieur des murs dans laquelle elle était jouée. Une pièce dans laquelle s'élevait une mélodie pouvait devenir comme un petit univers à part entière, une bulle dans laquelle l'on pouvait se laisser aller à rêver sans voir le temps passer. Ce sentiment très spécial était une des innombrables choses que Walter adorait dans la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Jeu 26 Avr - 13:43

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 



Walter donna son point de vue sur la musique, Akil lui, se voyait plus en publique et appréciait de voir que certaines personnes aient des passions pour lesquels ils consacrent leur existence, c'était assez extraordinaire il faut dire, toute sa vie.

"C'est plutôt cool que tu ai trouvé ta voie, j'espère que ça te profitera ! J'essaierai peut-être de m'y remettre mais je ne promet rien à ce sujet !"

Akil eu un petit rire en terminant cette phrase. Pas d'ironie ni de double sens et rien de négatif, l'élève le pensait vraiment après tout mais il se voyait déjà quitter le cours de musique au milieu de la première séance. 


La question des préférences musicales eu pour effet de lancer le jeune homme qui s'était un peu enflammé sur le sujet. Il lui arrivait aussi de s'étendre sur des sujets, peut-être pas sur Chopin mais il comprenait quand-même. Après l'adolescent aurait beaucoup à répondre sur l'infinité musicale des autres styles mais ils risquaient d'y passer la nuit si ce n'était plus. Peut-être pour une autre fois. Aux yeux de l'américain, le violoniste était passé par une immense palette émotionnelle dont il n'était pas sûr de connaitre la moitié, il remarqua cependant qu'il valait mieux ne pas s'attarder sur ce dernier sujet. Il eut un petit sourire avant de répondre.

"Après ça reste mieux que tout le monde ait des goûts différents, un monde où tout le monde aime les même choses serait vraiment flippant après tout."


Walter proposa au lycéen d'écouter les nocturnes la prochaine fois, il accepta avec un grand sourire, il y avait après tout une grande différence entre écouter ça de loin ou sur un pc face à la situation qui venait de se produire auparavant, l'élève avait surtout remarqué la technique de Walter, la prouesse s'étendait au delà de la musique, il y avait une performance physique. Il avait déjà touché à un violon une fois, il n'en avait tiré qu'un bruit semblable à un tableau griffé.

"Maintenant que j'y pense, tu ne fais que de la musique pour passer le temps ?" Pour l'élève qui n'arrivait pas à se concentrer sur une chose seulement, cela semblait assez étonnant et si il n'avait que la musique dans la vie, Akil devait absolument lui faire essayer les jeux, les mangas et les comics. Au moins, il y aurait un échange qui ferait que les élèves sortiraient de leurs zones de confort. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Lun 30 Avr - 0:15


Walter esquissa un sourire à la remarque d'Akil.

- J'imagine que c'est vrai... acquiesça-t-il. Après tout, ne dit-on pas qu'il faut de tout pour faire un monde?

Certes, il y avait plein de choses que le virtuose lui-même n'aimait pas, comme la musique moderne qu'il ne pouvait supporter, mais il acceptait tout à fait le fait que d'autres puissent les apprécier. Il se montrait néanmoins beaucoup moins tolérant lorsque l'on critiquait ses goûts ou lorsque les gens crachaient sur la musique classique. Mais fort heureusement, ce n'était pas le cas d'Akil qui s'avérait être quelqu'un de très ouvert à ce niveau-là. Ce dernier posa d'ailleurs une question qui surpris un peu Walter.

- Euh, et bien, oui et non... Pour moi la musique n'est pas qu'un "passe-temps", c'est plus, bien plus, que ça. Mais, oui, je n'ai que la musique. Quoique, j'aime bien lire de temps en temps... J'adore Shakespeare et les romans d'amour! Mmh, à vrai dire, j'admets m'être principalement intéressé aux œuvres adaptées en ballets ou en opéras... Comme "Romeo et Juliette", ou bien "Casse-Noisette", ce genre-là. Au final, il n'y a que la musique qui me passionne, héhé, avoua-t-il avec un rire bref et timide.

Le jeune concertiste avait conscience quelque part que ne s'intéresser qu'à la musique classique n'était peut-être pas une si bonne chose, mais il n'y pouvait rien : il était comme ça. Et surtout, il était fait pour ça. Quand il jouait, il ne ressentait pas la musique, il était la musique. C'était tout son être, tout ce qui le faisait vibrer, tout ce qui le faisait vivre, et il n'y avait pas réellement de place pour d'autres choses. Il avait d'ailleurs remarqué lors des cours réservés aux Espoirs que c'était souvent le cas pour les membres de ce groupe : la plupart vivaient pour leurs passions ou leurs talents, et il était rare qu'ils s'adonnent à des activités en-dehors de celles dans lesquelles ils excellaient.
Pour Walter, il n'était pas question d'avoir peur de sortir de sa zone de confort, mais simplement qu'il ne s'intéressait pas vraiment à autre chose qu'à la musique. Bien sûr, il aimait beaucoup voir les gens parler avec passion de leurs passe-temps, mais il n'avait pas pour autant envie de s'y essayer. D'ailleurs, Akil l'avait beaucoup interrogé sur ses goûts et hobbies, mais lui-même n'avait pas appris grand-chose sur son interlocuteur...

- Et toi, Akil... tu as des passions dans la vie? Ou des passe-temps qui te tiennent à cœur? demanda-t-il avec un sourire avenant, bien que timide et un peu gêné.

Tiens, à ce sujet, ça lui revenait... le garçon avait dit être dans le groupe des Héros, c'était bien ça? Comme toutes les personnes "normales", Walter avait eu un sacré choc en apprenant le secret de l'Académie. Après tout, il pensait intégrer une petite école de campagne tranquille et sans histoires, alors découvrir dès la rentrée et tout d'un coup que les monstres de légendes, les gens dotés de super pouvoirs, les univers parallèles et tout ce qui appartenait au domaine du surnaturel était en fait bel et bien réel, cela avait été difficile à appréhender. Comme la plupart de ses camarades totalement humains, il n'y avait d'abord pas vraiment crû tant il avait été secoué, mais ayant été confronté chaque jour à l'école et au pensionnat à cette nouvelle réalité, il avait bien dû s'y faire. Il y a quelques semaines il vivait dans un monde tout à fait ordinaire, et voilà que ce soir il se retrouvait à jouer un Nocturne au clair de lune en présence d'un jeune homme doté d'un don surnaturel...
Piqué par la curiosité, le virtuose ne put s'empêcher de poser l'une des questions les plus célèbres de l'Académie.

- Dis-moi... tu as bien dit être un membre du groupe des Héros, n'est-ce pas? Est-ce que tu accepterais de me dire ce qu'est ta Singularité? A-ah, mais, ne te sens pas obligé, hein! D-désolé si je me suis montré indiscret... bafouilla-t-il vivement, prenant conscience après coup que sa question pouvait être gênante.

Aaah, mince...! il espérait vraiment n'avoir pas gaffé, cette fois encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mar 1 Mai - 20:41

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 



La réponse de Walter fit que l'américain se posait une question mais hésitait réellement à la poser du coup mais affichait clairement sa réflexion. Il répondit après un petit moment.

"Du coup, vraiment que la musique... C'est super étonnant ! Tout ton univers tourne autour de la musique, je comprends mieux pourquoi tu dis que tu ne pourrait pas passer une journée sans !"

Le violoniste posa la question sur les hobbies, Akil n'était pas aussi passionné que son camarade, même si il pouvait s'enflammer pour un rien comme l'annonce d'un nouveau jeu, il pouvait vivre sans, il s'ennuierai juste un peu mais s'occuperait assez vite avec une nouvelle activité.

"
Hummm... Je dirais que je n'ai pas de passions, j'ai beaucoup d'activités, j'aime bien les jeux, je lis beaucoup aussi mais plus des comics ou des mangas lorsqu'il ne s'agit pas de romans." Il réfléchit et croisa ses bras avant d'attraper son menton entre ses doigts. "Je crois que l'on a fait le tour, j'aime bien le surf mais je n'en pratique pas plus que ça depuis que je suis ici..." En réalité il ne pratiquait plus vraiment de sport tout court mais ce n'était pas un détail des plus importants.


"Oh ! Vue que tu ne semble pas beaucoup jouer, je te ferais tester mes hobbies, tu n'est ni obligé d'accepter ou d'aimer mais ça serait un bon moyen d'échanger, en plus j'ai le droit d'assister à des concerts privés donc ce ne serait que la moindre des choses."


Akil eu un petit rire après que l'espoir lui ait posé la question concernant sa singularité.

"Pas besoin de te prendre la tête pour ce genre de demandes. À vrai dire... Je ne sais pas trop... Je peux faire un peu de brume noire mais c'est tout. On m'a dit que ça pouvait évoluer avec le temps ou que je peux trouver des propriétés assez étonnantes mais ça me vide de mon énergie et je ne produit quasiment rien..."

Il y avait de quoi être déçu mais il avait au moins gardé une apparence humaine. Il ne savait pas trop ce qu'il aurait fait si une queue de lézard lui avait poussé ou ce genre de chose... Il était assez heureux de cette brume noire, c'était un bon début selon lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Jeu 3 Mai - 2:48

Walter lâcha un rire bref à la remarque de son interlocuteur, et y répondit avec sa modestie caractéristique.

- Cela me paraît être une plutôt bonne idée, même si j'admets que la musique est la seule chose qui me passionne, je considère qu'élargir ses horizons ne peut jamais faire de mal, même si l'on ne fait qu'essayer. Et je ne voudrais surtout pas que tu te sentes redevable, c'est toujours un plaisir que de jouer de la musique quand on me le demande! C'est même plutôt à moi d'être content d'avoir un public ouvert à mes interprétations, avoua-t-il avec un sourire éblouissant et assez adorable.

Son sourire fut cependant remplacé par une expression admirative lorsqu'Akil lui expliqua en quoi consistait sa Singularité.

- Je trouve ça tout de même incroyable, même si pour toi ça n'est pas grand-chose! Je me demande ce que ça doit faire d'avoir un pouvoir surnaturel... ça doit être magique, sans vouloir faire de jeu de mot! s'enthousiasma le virtuose. Mais je suppose que ça ne doit pas non plus être facile tous les jours... Comme pour les élèves des autres groupes, d'ailleurs. Finalement, nous les Espoirs sommes peut-être les plus chanceux...

Walter ne disait pas ça pour se vanter, au contraire même. Les Espoirs n'avaient peut-être pas des capacités ou attributs aussi impressionnants que ceux des élèves des autres groupes, mais les problèmes qu'ils pouvaient avoir à cause de leurs Singularités étaient également moindres comparés à ceux des autres. Enfin, potentiellement... Bien sûr, tout le monde avait ses soucis, certains plus graves que d'autres et ce indépendamment des Singularités, et toute comparaison serait ainsi malvenue. Tout le monde était unique, et même si le système des groupes était bien pratique, il ne devait pas devenir la cause de généralisations faîtes à l'emporte-pièce. Et les nuances de tout un chacun, tout ce qui faisait de chaque individu une personne unique, c'était ce qui rendait l'humanité si intéressante et pleine de promesses, tout comme chaque morceau de musique avait sa personnalité propre et une mélodie bien distincte.

- Mh, c'était peut-être maladroit comme formulation... Au final, tout le monde a des problèmes, quelles que soient nos spécificités... se corrigea le jeune homme, avant de reprendre avec un sourire. Heureusement pour moi, j'ai la musique pour me soutenir. Et pouvoir redonner le sourire à des personnes tristes grâce à mes interprétations, c'est ce qui me rend le plus heureux en tant que concertiste!

C'était même pour cette raison qu'il parvenait à chaque fois à vaincre le trac lorsqu'il montait sur scène. Car les sourires ou expressions émues de son public était son plus grand soutien et sa plus grande joie. Rendre les gens heureux avec son talent lui permettait de faire face à tous ses problèmes et de retrouver momentanément le moral. La musique était réellement de la magie à part entière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Ven 11 Mai - 20:11

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 


Les deux élèves avaient un d'accord pour échanger au niveau des hobbies, ce qui serait certainement enrichissant pour les adolescents.

La conversation avait glissé sur le sujet de la singularité.

"J'avoue" dit-il avec un rire... "Ah ! Les jeux de mots involontaires sont les meilleurs ! Après, lorsque j'ai découvert que je pouvais faire ça" L'élève leva sa main droite afin de faire apparaître un peu de brume, assez pour qu'elle soit entourée d'ombres.

"J'ai un peu paniqué ! Mais d'un autre côté, j'étais partagé entre la joie, l'attente et plein d'autre choses, c'est assez intriguant comme ressenti... Il faut avouer que je me demande aussi ce que cela ferait d'échanger ses capacités avec autrui, ça devrait être marrant comme expérience..."

il avait levé les yeux au ciel comme si il essayait de revoir la scène sur l'immense toile de fond noir. 

"Je crois que les espoirs sont les mieux lotis mais en même temps... Après si on compare aux monstres ou aux anormaux, ils ont la chance de pouvoir mieux vivre en société, ça doit réellement être bizarre d'utiliser leur trucs qui les rends humains d'ailleurs, j'ai oublié comment ils appellent cette petite machine..."

Walter avait bien résumé la situation avec tout ça. C'est vrai qu'il y avait une certaine forme d'équilibre présente malgré les différents groupes.

"Maintenant que j'y pense, on m'avait présenté les espoirs comme étant des personnes dont le talent était reconnu, j'en ai la preuve mais la question que je me pose est si tu as déjà fait des représentations ! En parlant de stars, ça m'étonne qu'il n'y ait pas de paparazzis devant l'académie, heureusement d'ailleurs... "

C'était pour le mieux mais l'adolescent se demandait quelque peu comment l'académie gardait ce secret... D'un côté, il était logique de garder tout ceci secret, d'un autre, les connaissances que l'on pouvait trouver ici pourrait sauver beaucoup de vies ou faire avancer l'humanité d'une centaine d'année... Mais l'élève s'en fichait en peu, il ne se sentait pas vraiment prêt à voir un monde plein de cyborgs et de magie, il fallait avouer que si c'était uniquement l'académie, cela restait 'normal' mais si ça sortait de ces limites, ce serait trop bizarre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Lun 14 Mai - 16:50

Walter eut un petit mouvement de recul lorsque de la brume noire sortit des doigts d'Akil, mais il afficha vite une expression admirative accompagnée d'un sifflement.

- Oooh...! lâcha-t-il en voyant la magie à l'oeuvre. Je ne sais pas si j'arriverai à m'habituer au surnaturel, un jour ou l'autre... Mais je trouve ça assez impressionnant! acheva-t-il avec un sourire sincère.

Son camarade rebondit sur le sujet, et le virtuose hocha la tête. C'est vrai que les Espoirs avaient moins de contrainte au niveau de leur vie en société. Mais la plupart étant des célébrités ou des personnes très fortunées, elles avaient elles aussi leur lot de soucis, d'obligations et d'entraves. Walter lui-même était plusieurs fois passé à la télé, à la radio et dans des magazines spécialisés, mais il avait la chance d'être assez méconnu en-dehors du monde de la musique classique, et ainsi de ne pas être la cible de paparazzi ou de journalistes trop envahissants. Bon, il devait l'avouer, avoir une telle notoriété le mettait un peu mal à l'aise. La seule chose qu'il voulait, c'était jouer de la musique et rendre les gens heureux au travers de cette dernière. La gloire et la célébrité, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé, et il n'y accordait que peu d'intérêt.
Akil sembla d'ailleurs lire dans ses pensées car il aborda justement ce sujet précis, prenant le garçon par surprise.

- Des représentations? Oh, euh, oui, j'en ai déjà fait... beaucoup, bafouilla Walter, avant de se remettre de l'effet de surprise. D'ailleurs, j'en ai une de prévue à Tokyo le mois prochain... Je n'étais pas trop sûr de vouloir la faire, mais je me suis dit que ça me remonterait un peu le moral, alors... Hrm, si tu es intéressé, je peux sans doute t'offrir un billet... proposa-t-il ensuite avec un sourire teinté de timidité. E-en tous cas tu as raison pour les paparazzi, haha! reprit-il vivement en changeant de sujet afin de sortir de l'embarras. Mais je pense que les professeurs veillent au grain, de même que monsieur le directeur et les autres adultes. Ils doivent sûrement faire de leur mieux pour éviter d'attirer l'attention plus que de raison. Sinon, l'école pourrait avoir pas mal de problèmes...

La remarque était, en tous cas, loin d'être idiote. C'est vrai que pas mal d'Espoirs étaient célèbres, et avec une telle concentration de stars dans une seule école les journalistes devaient vouloir s'y précipiter à la moindre occasion... Peut-être y avait-il un sort ou un dispositif hautement technologique pour les empêcher, ou les dissuader, d'approcher? Venant de Natsuyasumi, ça ne serait pas étonnant...
Mais bon, au moins ils étaient tranquilles, et ils pouvaient mener une scolarité... "paisible". Enfin, d'un point de vue extérieur. En tous cas, loin des caméras et du monde du show business, il était plus facile de se faire des amis. Et dans la mesure où tout le monde ici était spécial d'une façon ou d'une autre, être une star internationale n'avait plus grand-chose de si extraordinaire... Pour le plus grand bonheur du jeune virtuose, dont la notoriété l'avait toujours empêché de lier des amitiés avec des gens de son âge, ou même des gens tout court. Et puis, être ainsi mis sur un piédestal l'embarrassait au plus haut point. Ce n'était pas ce qu'il voulait en jouant de la musique, et toute cette célébrité et cet argent ne l'intéressaient pas du tout. C'était entre autres pour cette raison qu'il donnait toujours la quasi-totalité de ses gains à des œuvres de charités, plus particulièrement à des orphelinats ou à des organisations venant en aide aux enfants. Car en faisant cela, jouer de la musique rendait indirectement des gens heureux, et c'était bel et bien cela son rêve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mar 15 Mai - 23:31

Walter Wolfstein
  Disharmonie au clair de lune 

Akil eu un bref rire lorsqu'il fut témoin de la réaction de l'espoir. Walter avait réagi comme lui lorsqu'il avait découvert qu'il pouvait faire de la brume.


"Personnellement, je ne pense pas, il y a encore un mois, j'aurais ri si tu m'avais dit que je développerais de quelconques pouvoirs, mais bon, cette académie surpasse tout ce que l'on peut imaginer, je me demande combien de choses impossibles sont en réalité très simple... On doit avoir tant de choses à découvrir..."

La conversation avait dérivé vers Walter, comme le jeune homme s'en doutait, l'espoir avait déjà été reconnu pour ses prouesses artistiques, après avoir pu assister à une performance, Akil savait qu'il était très doué dans ce qu'il faisait. Le violoniste lui avait d'ailleurs proposé de lui donner une place pour sa prochaine représentation à Tokyo. Akil aimait beaucoup cette ville et y repasser ne serait pas de refus ! Il répondit cependant avec un très grand sourire mais une voix plus faible qu'à son habitude.

"Je serais ravi d'accepter mais je ne peux tout simplement pas..." Il se gratta l'arrière de la tête d'un mouvement inconscient.

"Si cela ne te dérange pas, je préfèrerai l'acheter ou l'échanger, je n'aime pas trop recevoir des choses comme ça, surtout que j'ai déjà la chance d'assister à tes répétitions, même si c'est toi qui propose j'aurais juste l'impression de trop prendre dans ce cas... En tout cas, cette offre me fait réellement plaisir mais je préfèrerai le 'gagner'"

Appelez ceci de la bêtise ou de l'orgueil, Akil préférait le terme d'éducation, il avait toujours obtenu les choses par méritocratie, avoir ceci gratuitement le mettait quelque peu mal à l'aise, il ne pouvait tout simplement pas accepter même si il aurait adoré y assister. L'adolescent espérait aussi que cette nouvelle amitié ne souffre pas trop de son égoïsme, bien qu'il ne voulait pas désappointer Walter.

Il hocha de la tête lorsque l'espoir émit sa théorie concernant les paparazzis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Sam 2 Juin - 19:36

Walter hocha la tête d'un air approbateur. Effectivement, au sein de cette école, la définition du terme même de "normalité" devenait floue. Quelles étaient les limites de la dimension extraordinaire de l'Académie? Y en avait-il au moins? Au fond, peut-être que les seules barrières du merveilleux étaient celles qui résidaient individuellement en chaque élève...
Un sourire innocent vint éclairer le visage du virtuose, dont le regard se mit à briller d'une étincelle passionnée.

- Oui... Malgré tout, je suis content d'avoir choisi de rester ici pour l'année. Natsuyasumi est la promesse d'une belle aventure...

Ses yeux se firent rêveurs et se perdirent dans le vague quelques secondes. Mmh, cela lui inspirait une idée de morceau! En commençant sur un sol majeur, il pourrait ensuite...
Par réflexe et peut-être même sans qu'il s'en rende compte lui-même, Walter commença à jouer la mélodie que la discussion venait de lui inspirer, avant de s'arrêter d'un coup lorsque Akil le tira de sa bulle en refusat poliment, mais en refusant quand même, son offre.

- L'échanger ou l'acheter? répéta Walter, à la fois surpris et outré rien qu'à l'idée de procéder ainsi. Oh, non, surtout pas! Ne t'en fais pas, pas besoin de faire des manières, et tu n'as pas besoin de te sentir redevable ni rien de ce genre! s'empressa de répliquer le jeune homme, à la fois gêné et un peu confus, avant de retrouver son calme et d'offrir à son camarade un sourire étincelant de candeur. Cela me fait plaisir, j'insiste. A moins que tu ne sois pas intéressé par le concert, bien sûr, auquel cas ne t'en fais pas pour moi, je comprends tout à fait que l'on puisse ne pas apprécier la musique classique.

Et en un éclair, l'atmosphère était redevenue tendue et brouillonne. Cela venait-il de lui? Ou bien d'Akil? Ou alors le contact entre ces deux-là était voué à être instable, tantôt bizarre, tantôt intimiste? En tous cas, même Walter, le champion en termes de maladresses sociales, n'avait que très rarement connu ce genre de situations.

- Sinon... reprit-il en détournant le regard, passablement embarrassé. Tu peux considérer ça comme un cadeau de remerciement pour avoir discuté avec moi, et apprécié ma musique, suggéra-t-il, un sourire timide se dessinant sur ses lèvres.

Après tout, depuis qu'il était arrivé ici, rares étaient les personnes avec qui il avait pu converser. Par timidité, ou à cause de sa sensibilité et de ses expressions exacerbées, en tous cas il n'avait jamais vraiment pu dialoguer avec ses camarades comme il le faisait ici avec Akil. Et même si l'ambiance était... disons, "particulière", il était tout de même reconnaissant pour cela.
Un peu exagéré? Certes, mais après tout, c'était là l'essence même de la personnalité du jeune virtuose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Akil
Rang Akil
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Dim 8 Juil - 0:28

Walter Wolfstein
  L'adolescent était d'accord avec ce que le musicien ressentait, venir à l'académie était certainement la meilleur chose de sa vie, surtout que les deux années qui précédaient n'étaient pas parmi les plus joyeuses qu'il avait vécu.

La réaction de Walter fit rire aux éclats Akil, certes il avait dit non mais il ne s'attendait pas à une telle réaction. Le violoniste désigna la place comme un cadeau de remerciement... Pourquoi ?! L'élève n'en avait pas la moindre idée, il n'avait rien fait de spécial de son point de vue mais il l'accepta avec plaisir.

"Je ne peux pas refuser il semblerait ! Dans ce cas d'accord ! Surtout que je ne peux pas dire que je ne voulais pas assister au concerto, ça doit être incroyable comme évènement !"

L'anglais pris quelques secondes pour réfléchir avant de reprendre

"Qu'est-ce que ça fait de jouer devant une si grande foule ? Tu ne te sens pas stressé ou anxieux ?! En tout cas la vue des lieux remplis doit être étonnante et certainement quelque chose de joyeux car les gens se déplacent pour apprécier ton art !"

Bien qu'il n'était pas timide, le jeune homme n'aimait pas trop être le centre de l'attention, Akil se demandait aussi si Walter changeait de personnalité ou se concentrait tellement sur sa musique su'il ne faisait plus attention à ce qu'il se passait autours.

"Hey, vue que l'on ira à Tokyo il faut que tu essaie les bornes d'arcades ! Pas sur que tu y soit le meilleur dans ce cas mais tu pourrait certainement t'amuser... Au moins sur les jeux musicaux. Je me demande d'ailleurs si il y a ce genre de trucs dans le coin ?!"

Un bâillement échappa à l'adolescent qui s'étira aussi au passage. Il s'arrêta net en regardant le ciel qui laissait déjà un bel aperçu sur la lune mais qui dévoilait maintenant de manière très appréciable les petits joyaux qui formaient la parure céleste. L'adolescent s'émerveilla quelque peu devant ce spectacle cherchant les quelques constellations qu'il connaissait.

"C'est assez rigolo, la dernière fois que j'avais pu avoir une vue si prenante sur le ciel était lorsque j'avais fait du camping dans le grand canyon, je déteste ce truc mais la vue était magnifique, je ne m'étais même pas plaint du voyage ce qui avait étonné mon père d'ailleurs."

L'élève n'avait aucune raison de raconter ce souvenir mais il n'avait pas non plus de raisons de ne pas le faire, surtout que ça lui avait échappé alors qu'il observait simplement le dernier nuage s'écarter libérant l'horizon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Walter
Rang Walter
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   Mar 21 Aoû - 20:34

Walter esquissa un sourire timide mais large. Il était content qu'Akil finisse par accepter sans plus de manières, surtout si son motif de refus était une simple histoire de modestie.

- Je ne sais pas si c'est incroyable, mais je fais de mon mieux à chaque fois pour que les gens soient heureux, répondit le concertiste avec cette candeur qui le caractérisait. Mais c'est vrai que les gens y mettent souvent les moyens pour que je vienne jouer... j'avoue que cela m'embarrasse beaucoup, je ne joue pas pour l'argent, et je préférerais nettement jouer gratuitement et sans que les organisateurs ne dépensent autant pour des salles si grandes et opulentes. Mais je n'ai pas vraiment mon mot à dire sur ce point, malheureusement... C'est pour cela que je suis toujours content de pouvoir jouer pour d'autres personnes ailleurs que dans des théâtres, des opéras ou des salles de concert.

Il était vrai que Walter déplorait que son talent soit ainsi considéré comme un outil de business que les professionnels du spectacle aimaient à exploiter et monétiser pour s'enrichir. Bien sûr, ça n'était fort heureusement pas toujours le cas, et il arrivait malgré tout à atteindre son rêve de rendre les gens heureux et de les toucher avec sa musique. Et puis, l'argent qu'il gagnait, il le reversait toujours à des œuvres de charité ou à des orphelinats, comme ça il pouvait même faire quelque chose pour les personnes qui ne pouvaient pas venir le voir jouer, tout cela grâce à la musique. Cette dernière avait vraiment un pouvoir magnifique, et il adorait plus que tout le prouver à tous!

- Si, cela m'arrive parfois d'avoir le trac, surtout quand je joue des morceaux, concertos ou symphonies de ma composition... avoua-t-il modestement en rougissant, gêné par l'enthousiaste d'Akil quant à son talent. M-mais, oui, je suis toujours comblé de voir autant de gens apprécier ma musique. C'est la meilleure récompense qui soit pour un concertiste, confia-t-il avec un sourire éclairé.

La remarque que son camarade fit ensuite le déstabilisa l'espace d'un instant. Aller à Tokyo... ensemble? C'est vrai, évidemment, il n'y avait pas pensé! Ce... ce serait la première fois qu'il ferait un voyage de ce genre avec un ami... Bien sûr, il y avait eu Tommy, mais... c'était différent...
La curiosité prit toutefois le pas sur la confusion quand les mots "jeux musicaux" parvinrent à ses oreilles.

- Des jeux vidéos... musicaux? Je n'en avais jamais entendu parler, cela existe vraiment? demanda-t-il, son intérêt piqué au vif. J'avoue ne pas m'y connaître du tout en la matière, mais peut-être que cela vaut le coup d'essayer... admit-il en tapotant son doigt sur son menton. Je ne sais pas vraiment, je n'ai pas encore eu l'occasion de vraiment faire du tourisme à Shisaido. Nous pouvons peut-être demander aux autres pensionnaires, suggéra-t-il avec un sourire.

Akil attira ensuite son attention sur le ciel et lui raconta brièvement un de ses souvenirs. Il ne sut vraiment pourquoi ni si son impression était juste, mais il lui sembla discerner une pointe de douleur dans sa voix. Ou était-ce de la nostalgie? Le ciel étoilé fut pour Walter une nouvelle étincelle d'inspiration, et c'est avec beaucoup de douceur qu'il entama une version au violon de la Sonate au clair de lune de Beethoven.
En réalité, il ne savait que répondre à Akil... Lui-même avait plusieurs souvenirs de ce genre, des soirées passées à admirer les étoiles avec Tommy en silence, avec pour seuls contacts leurs doigts s'entremêlant doucement et leurs cœurs battant en harmonie. Le concertiste sentit les larmes monter à ses yeux, et il s'empressa de les réprimer en espérant que son senpai était trop concentré sur les étoiles pour l'avoir remarqué.

- Cela doit être un joli souvenir, répondit finalement Walter avec un regard doux. Ma famille est restée en Allemagne, et même si j'ai souvent dû m'en séparer pour aller donner des représentations un peu partout dans le monde, elle me manque toujours beaucoup. C'est pour ça que je chéris chacun des bons souvenirs que j'ai avec mes proches, avoua-t-il ensuite, encouragé par l'atmosphère intimiste et la mélodie réconfortante qu'il faisait résonner dans la nuit avec son instrument. J'espère avoir beaucoup de choses à leur raconter la prochaine fois que je les reverrai.

Il resta interdit suite à cet aveu, car il n'avait rien à dire de plus à ce sujet. Il avait espéré en venant ici se faire plein de bons souvenirs avec Tommy, mais... suite à ce qu'il s'était passé, ce rêve avait été brisé. Mais il pouvait toujours s'en trouver un autre, et au lieu de se tourner vers l'amour et toutes les joies et peines que ce dernier pouvait apporter, il pouvait se faire des amis et vivre plein de bons moments avec eux. Cela ne serait sans doute pas facile, et il allait sans doute avoir plein de difficultés avant que cela ne se réalise, mais il était déterminé à ne pas se laisser déchoir peu à peu, comme la lumière d'une chandelle qui vacille avant de s'éteindre. Pour le moment il ne se sentait pas encore capable d'atteindre le bonheur, la peine et la souffrance l'étreignant encore trop. Mais quitte à être à Natsuyasumi et à tout recommencer, autant faire de ce nouveau départ un prélude plein de joie et d'espoir, n'est-ce pas? C'est ce sentiment qui rendit sa sonate encore plus belle alors qu'elle s'élevait vers le ciel nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Avril I+2] Disharmonie au clair de lune [Pv Akil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Pensionnat :: Toit-
Sauter vers: