Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Jeu 2 Mar - 2:31


Evangeline, guidée par le gentil gérant du pensionnat, arriva devant sa chambre. Apparemment elle allait loger avec une fille d'origine française, ce qui n'était pas pour la réjouir. Mais bon, à ce qu'elle avait entendu l'Allemagne et le pays des bérets et des baguettes étaient aujourd'hui alliés. Remarque, leurs relations avaient pas mal changé pendant la guerre, et d'ennemis ils étaient devenus des collaborateurs sous la tutelle de... comment s'appelait-il déjà? Potain? Hmm... ah, oui, Pétain! De ce fait, en réalité, la jeune fille ne savait pas trop quoi penser des Français, et elle se demandait quel comportement elle devrait adopter face à sa camarade de chambre.
Lâchant un soupir, la jeune nazie entra dans la pièce et esquissa un sourire. Ce décor traditionnel l'avait toujours apaisée, et il constituait un pont entre son époque et le temps présent qui la rassurait. Comme quoi, certaines choses perduraient, et c'était pour le mieux.

- Je crois que je vais me plaire ici, commenta-t-elle avec une expression enthousiaste en posant son sac dans un coin de la chambre. Allez, ne perdons pas de temps et installons-nous.

Eva n'avait en réalité que très peu d'affaires avec elle, seulement ce qu'elle portait sur elle lorsqu'elle avait été cryogénisée. Cela se résumait à son uniforme nazi personnel, un masque à gaz, un pistolet, son fidèle sabre de type tantô et enfin deux photos, une de son cher Führer et une d'elle et de ses deux amis Franz et Leonhardt qu'elle gardait toujours dans une poche de sa tenue. Elle commença par retirer ces dernières et à les regarder d'un air nostalgique. Elle avait appris la mort d'Hitler, et elle supposait que depuis toutes ces années ses deux meilleurs amis n'étaient également plus de ce monde. Mais au moins en garderait-elle le souvenir tout au fond de son cœur. Tournant la tête vers la table de chevet, elle alla y déposer les précieux clichés et prévu d'acheter des cadres pour les y conserver.
Bon, et bien, cela fait, elle avait fini de s'installer... Oh mais! Peut-être que...
Elle passa ses mains dans ses poches avec fébrilité, et afficha un grand sourire quand elle sentit le précieux objet dans sa poche. Oui, super, elle l'avait sur elle!
Plongeant la main dans la doublure de sa robe, elle en sortit un très beau crucifix que lui avait confié sa mère lorsqu'elle était partie pour les jeunesses hitlériennes. Magnifiquement ouvragé, c'était un trésor de famille que sa mère tenait de sa mère, qui elle-même le tenait de sa mère etc. Contente et soulagée de voir que cet objet ne s'était pas perdu depuis ces soixante-dix années, elle allait l'accrocher en fredonnant au mur quand des bruits de pas se firent entendre devant la porte.
Oh... La française devait être arrivée. Evangeline ajusta sa casquette sur sa tête et se campa devant la porte, droite comme un "i", prête à saluer sa colocataire avec discipline.


Dernière édition par Evangeline Zweinher le Lun 1 Mai - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Jeu 2 Mar - 6:20

Le directeur avait indiqué où la chambre de Kosyma et sa colocataire était et, après s'être perdu deux fois, elle y parvint enfin. Tout ce qu'elle savait sur " Evangeline " c'est qu'elle était allemande. Ma foi, la jeune démone a toujours aimé faire des blagues sur les nazis. Lorsqu'elle franchit le pas de la porte, elle ne savait pas si il fallait rire ou courir. La jeune allemande se tenait droite comme un soldat devant la porte. Elle laissa échapper un petit rire avant de claquer la porte derrière elle. Le visage de sa camarade de chambre semblait se décomposer à vu d'œil.

- Je sens qu'on va bien se marrer toutes les deux. laissa-t-elle échapper de sa pensée.


Elle lui passa à côté et déposa sa valise sur son lit afin de pouvoir la vider correctement. La première chose qu'elle sortit fut son bon vieux bouquin satanique qu'elle avait retrouver dans son grenier récemment et commencer à le lire. Elle le déposa sur sa table de chevet puis continua tranquillement de sortir ses affaires, ne souciant même plus que son amie nazi était toujours là. La dernière chose sortit de sa valise n'était que quelques vêtements de rechanges au cas où ainsi que son ordinateur portable qu'elle utilisait fréquemment pour faire des recherches sur les démons et les différents pouvoirs qu'ils pouvaient acquérir. Il y a quelques jours à peine, elle a trouver un très bon site qui donnent des rituels de magie rouge, noir, blanche, etc. Kosy n'avait jamais eu l'occasion de les essayer pour autant, ce n'est pas parce qu'elle est un démon qu'elle veut forcément faire régner le mal ! ... Sauf peut-être quand vous remarquez que votre camarade de chambre est très porté sur la religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Jeu 2 Mar - 13:55

Evangeline ouvrit la bouche avec un sourire poli pour formuler une salutation des plus formelles, quand elle remarqua les cornes et la queue démoniaque de sa nouvelle colocataire. Son expression se décomposa, et pour un peu elle aurait fait une syncope.
Paralysée et tremblant de stupéfaction, elle regarda la française diabolique prendre ses marques dans la chambre en disposant plusieurs artefacts sataniques de-ci de-là dans la pièce.
Une...
Une...
...
DEMONE?!?!
Eva recula brutalement pour se plaquer contre la cloison de la penderie et tatonna pour attraper son pistolet ou sa dague, n'importe quoi qui puisse faire sortir le Malin de cette chambre. Elle était tant sous l'effet de la stupeur qu'elle ne parvenait même pas à formuler le moindre mot.
Puis son regard glissa sur le crucifix qu'elle tenait encore dans sa main, et elle sentit la douce aura du Seigneur l'envelopper et veiller sur elle.
Oui, avec l'aide de Dieu, elle parviendrait à triompher du Mal! Et elle avait justement en main l'arme la plus efficace qui soit contre les laquais de Lucifer...
Avançant sur la pointe des pieds pour se positionner discrètement derrière Kosyma, elle brandit son crucifix au-dessus de sa tête, et s'exclama :

- In nomine patris!

Puis elle frappa la tête de sa colocataire du plat du crucifix. Bon, avec la capuche elle ne devait pas lui avoir fait trop mal, et puis elle était tellement fébrile qu'elle avait perdu un peu de sa force physique, mais cela devrait être largement suffisant pour exorciser ce démon!
Enfin, en théorie. Parce qu'apparemment Kosyma était toujours là.
Mais alors, cela signifiait-il... qu'elle était pure?! Peut-être n'était-elle qu'une victime de Satan et était finalement une jeune vierge, comme elle, mais dont l'apparence avait été corrompue par le Mal? La pauvre enfant...
Puis le regard de la jeune nazie défila sur les objets démoniaques.
...
Finalement non, elle n'était pas pure du tout cette pécheresse. Mais le crucifix ne lui avait rien fait... Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier? Pour l'heure, Evangeline était trop secouée pour comprendre la nature de cette Kosyma. Et puis ce que les gens d'ici appelaient "l'Incident" était sûrement une intervention divine, alors pourquoi une démone se trouver là? C'était définitivement très étrange...
Pour l'heure, Eva décida de se calmer et de tenter de faire abstraction des artefacts diaboliques. Il était primordial d'établir en premier lieu les limites et lois de la terre sacrée inviolable qu'était sa partie de la pièce.

- Je m'appelle Evangeline Zweinher, dit-elle d'un ton et d'un air neutre. Fidèle servante du Führer et du Seigneur tout-puissant. Pour éviter de déclencher une guerre sainte dans cette chambre, plantons les bases de notre cohabitation. Cette partie-là est à moi, c'est le Paradis. Ta partie à toi, là, c'est l'Enfer. La porte et l'entre-deux, c'est le Purgatoire. Si tu veux te détourner de Satan et confesser tes péchés, ma porte t'es toujours ouverte, acheva-t-elle avec un léger sourire contenant une pointe de sarcasme.

Bien, ça devrait le faire. Restait à faire disparaître toute présence impie de la pièce, et cela ne serait certainement pas une mince affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Jeu 2 Mar - 15:17

Kosyma se frottait encore la tête à cause du coup de crucifix de sa partenaire. Quelle mouche l'a piqué de faire ça ! Elle lui lança un regard noir avant de se présenter à son tour toute souriante. Franchement, elle devrait déjà être contente qu'elle soit polie et ne lui ait pas encore dit d'aller voir ailleurs si elle y était. Tout de même, elle a une sacré poigne cette fille !

- Enchantée. Je suis Kosyma Payne.. Fais attention la nuit, qui sait, peut-être qu'un vilain diablotin viendra te corrompre dans ton sommeil ! 

Kosyma savait que lui faire des farces de ce genre ne lui sera pas de bonne augure mais voir son visage se crisper à chaque fois qu'elle se rapprochait de la jeune nazi la faisait bien rire. De plus, elle ne savait pas pourquoi cette cinglée l'avait frappé avec sa croix en prononçant des mots bizarres ! Kosyma retira sa veste afin de se mettre à l'aise, dévoilant ainsi qu'elle ne portait rien d'autre qu'une pauvre brassière noire. Puis, afin de bien taquiner sa nouvelle amie, elle se jeta sur son lit en ignorant toutes remarques faites par Evangeline, après tout, elles vont cohabiter ensemble pendant un très long moment alors autant essayer de sympathiser. ... Même si Kosyma ne s'est pas bien s'y prendre.

- Ouuuh Evangeline, je suis une demone au paradiiiis ! rigola-t-elle de bon cœur.

Le visage de cette dernière semblait prendre des teintes rouges de plus en plus vifs mais Kosyma s'en moquait davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Jeu 2 Mar - 17:34


Evangeline arqua un sourcil. Cette fille était-elle vraiment une démone? Parce qu'elle n'avait pas l'air de briller de cette aura maléfique que sont supposés avoir les démons, même si elle avait les attributs de ces derniers... Hmm, tout cela était vraiment étrange... Et puis cette réplique était en fait un peu puérile.

- Une jeune fille pieuse telle que moi ne peut être corrompue aussi facilement... rétorqua-t-elle comme si c'était une évidence. Et puis de toute façon le Tout-puissant veille sur moi du Paradis, il ne peut rien m'arriver! Ah, et aussi, je garde toujours une arme à portée de main quand je dors, donc qu'ils viennent les "diablotins", je les attends.

Kosyma se mit ensuite à se dévêtir en abordant une tenue des plus inconvenantes qui fit rougir la jeune nazie. Mais... jusqu'à quel point cette Kosyma pouvait se vautrer ainsi dans le péché et la débauche?! Pareille conduite était tout bonnement inacceptable! Et le pire, c'est qu'elle faisait de toute évidence exprès rien que pour la provoquer! Peut-être avait-elle envie de tâter du crucifix de nouveau...? Parce que si c'était ce qu'elle voulait, Eva pouvait même le lui faire avaler de force.
C'est alors que la démone se jeta sur son lit en vociférant des insanités et en riant.
Evangeline blêmit. Puis fit une grimace qui battait les records d'originalité. Et enfin lâcha un soupir.
Non, décidément cette fille ne pouvait pas être sérieuse. Même si elle restait une sataniste, donc une dangereuse impie, elle ne venait probablement pas du Royaume inférieur. Ou alors elle avait une drôle de manière de corrompre les âmes...
Regardant la démone se rouler lascivement sur ses draps, qu'elle devrait laver à l'eau bénite avant d'aller se coucher ce soir, elle fit tourner son crucifix dans entre ses doigts experts et le lança dans la tête de sa colocataire avec un air des plus blasés. L'objet émit un "dong" en touchant sa cible, et elle joignit les mains en une prière, sa croix en pendentif entre ses paumes, fermant les yeux.

- Notre père qui êtes aux cieux, que ton nom soit sanctifié, et que cette sale pécheresse aille brûler en enfer avec un crucifix en travers du crâne... Amen, déclama-t-elle solennellement.

Non, elle ne devait pas céder à la tentation du péché et se noyer dans les affres de la Colère! Elle devait faire les choses bien, et...
Hm?
En ouvrant les yeux, son regard avait glissé d'une page qui dépassait des affaires de la démone.
Qu'est-ce que c'est, une lettre de Satan lui-même...? se demanda-t-elle en attrapant la feuille. Oh, non, ce n'était qu'un dessin. Un très joli dessin, d'ailleurs. Mais les démons n'étaient pas censés comprendre quoi que ce soit à l'art, en temps normal... Cette pécheresse était décidément pleine de surprises et bien intrigante...


Dernière édition par Evangeline Zweinher le Ven 3 Mar - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Jeu 2 Mar - 18:53

De nouveau un furieux coup de crucifix, et bien visé en plus ! Kosyma se tordait presque de douleur en se laissant même tomber du lit. Mais pourquoi elle est aussi violente avec elle !? La jeune démone n'y comprenait fichtrement rien à son comportement. Après s'être bien soulager le crâne, Kosyma remarqua tout juste que sa camarade tenait un de ses dessins qu'elle avait fait un jours d'ennui. Elle roula jusqu'à ses pieds avant de lui mordre la cheville. Oui, c'est une des particularités de Kosyma c'est que... bizarrement, elle aime bien être bizarre et mordre les gens pour s'amuser. Est-ce que c'est parce que c'est une morfale qu'elle aime mordre ? De toute évidence, ça ne devait pas plaire à Evangeline. Lorsque celle-ci dégagea sa cheville pleine de bave, la jeune française se releva et reprit son dessin. C'était un dessin en noir et blanc, une rose blanche en plein milieu d'autres roses coloriés de noir. Elle y avait passer quelques heures dessus et elle en était pas peu fière. Après tout, pour elle, ça avait une signification particulière, comme chacun de ses dessins. Celui-ci lui disait d'être différente des autres et se dégager du rosier. Pourquoi des roses ? Parce que c'est une très belle fleur qui peut avoir plusieurs couleurs, voilà tout.

- La prochaine fois, il faut me demander avant de regarder mes dessins. osa-t-elle d'un ton hautain.



Kosyma vint s'asseoir sur son lit et glissa son dessin dans le tiroir de sa table de chevet. Habituellement, elle l'aurait mit avec tout ses autres dessins dans sa grande pochette prévu pour, mais ce dessin, elle comptait l'afficher plus tard sur son mur. Elle poussa un léger soupir avant d'ignorer totalement sa partenaire de chambre. Si elle ose de nouveau faire un lancer de crucifix, Kosyma n'hésitera pas une seule seconde pour lui mordre les joues jusqu'à ce qu'elle saigne ! Ou au moins qu'elle supplie d'arrêter. Elle n'aime pas trop la vue du sang. Rien que d'y penser la fit frissonner. Finalement, l'ennui la gagna rapidement et elle sortit alors sa pochette de feuilles blanche ainsi qu'un crayon de papier et se mit à dessiner frénétiquement. A vrai dire, sa partenaire l'avait inspiré et pour lui montrer que malgré son apparence démoniaque, elle n'est vraiment pas méchante, elle lui dessina son portrait. Bon, certes elle a lui a fait pousser des toutes petites cornes de démons sur sa petite tête mais eh ! elle a quand même été gentille et lui a fait une joli auréole au-dessus et quelques plumes qui volent par-ci par-là. Une fois qu'elle l'aura terminé, elle lui donnera, mais pour l'instant, elle était beaucoup trop concentrée à dessiner pour écouter toutes remarques faites par Evangeline manifestement très curieuse à propos de sa camarade de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Ven 3 Mar - 15:59

Aaaargh, elle lui avait mordu la cheville!! Sa morsure était-elle empoisonnée?! Jamais elle ne faisait ainsi preuve d'inattention d'ordinaire, et voilà qu'elle se faisait avoir par une hérétique! Le dessin lui fut arraché des mains et la démone se permit même une remarque hautaine.
Eva esquissa un sourire narquois. Oooh, la pécheresse avait été froissée...?
Mh? "Froissée"? Bizarre qu'une créature impie soit énervée à cause de ce genre de choses. Enfin, les juifs l'étaient aussi, cela dit. Mais elle n'aurait pas cru ça d'un démon...
Qui était donc cette fille?
Kosyma s'assit sur son lit et se mit à dessiner, et Evangeline s'assit sur son propre lit, en face d'elle, jambes croisées et mains jointes au niveau de sa bouche. Elle commença à la fixer intensément, tentant de déceler une faille dans le jeu de cette démone, de comprendre enfin ce qu'elle était et ce qu'elle voulait. Apparemment, la corruption n'était pas son fort, sinon Eva aurait eu à sortir ses armes. Le crucifix avait été sans effet et ce à deux reprises. Et elle n'était pas assez bien faîte pour être une succube (et de toutes façons les succubes ne s'attaquaient généralement qu'aux hommes). Eva plissa les yeux en regardant la poitrine de sa colocataire.
Tss, elle en avait légèrement plus qu'elle, même si ce n'était pas difficile de faire mieux...
Hrm hrm. Il faudrait qu'elle essaye l'eau bénite.
La jeune nazie risqua un oeil sur la feuille de Kosyma. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien être en train de faire? Un dessin? Elle allait rester longtemps silencieuse comme ça?
Lâchant un soupir las, la jeune fille blonde se leva et attrapa son arme, qu'elle commença à démonter pour la nettoyer sur son lit. Les pièces du pistolet émirent un cliquetis métallique alors qu'Evangeline les détachait une à une avec concentration.
Un silence studieux régnait sur la pièce, mais cela ne dérangeait pas la jeune nazie. Après tout, dans les rangs, le silence était de mise, et la discipline était un cadre familier qui la rassurait. Mais là, en compagnie de cette démone, c'était un peu étrange. Elle se serait attendue à des explosions et des cris de guerre, mais rien. Juste une fille de son âge qui griffonnait sur une page blanche. Et ça n'avait pas l'air d'être une oeuvre sataniste, en plus, pas plus qu'une lettre à Lucifer ou un texte maudit.
Mais ce n'était pas une raison pour baisser sa garde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Ven 3 Mar - 17:53

Ce silence duré depuis plusieurs minutes maintenant et Kosy ne pouvait plus le supporter. Entre le bruit de son crayon contre sa feuille et les grincements métalliques de l'arme d'Evangeline, la démone ne pouvait plus penser correctement. Elle posa son crayon après avoir terminé quelques coups à quelques endroits puis admira son œuvre. Elle compara son dessin et la réalité et ma foi, ce n'était pas si mal que ça ! Elle se sentit fière et voulait lui montrer tout de suite mais elle ne voulait pas déranger sa camarade qui semblait très concentrée. Son petit sourire fière disparu mais revint une fraction de seconde après un éclair de génie. 
Kosyma se leva doucement afin de ne pas attirer l'attention, prit une nouvelle feuille de papier puis s'est mit à la plier de manière à faire un oiseau... Ou du moins elle a essayé. On aurait plutôt dit une sorte de pigeon handicapé mais, c'est l'intention qui compte non ? Elle posa l'origamie sur sa feuille et le fit glisser jusqu'aux pieds du lit d'Evangeline. De nature plutôt timide, Kosyma sauta sur son lit, face au mur, et attendait patiemment la réaction de la jeune allemande. 
Si elle ne l'aime pas, tant pis, au moins elle aura essayer ! Et puis, elle pourra toujours en refaire un autre, plus gentil cette fois ! 
Kosyma ne perdit pas espoir, elle était confiante et elle avait bien raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Lun 6 Mar - 19:17

Evangeline essuyait le canon de son arme avec méthode quand soudain un objet volant en papier entra dans son champ de vision. Elle le suivit du regard avec un air suspicieux, prête à le tailler en pièces s'il s'avérait être maléfique. Le curieux oiseau se posa à côté d'elle sur son lit, et elle l'attrapa de deux doigts avec méfiance, crucifix en main. Après avoir jeté un regard inquisiteur à Kosyma, elle le déplia avec dextérité et en lorgna le contenu d'un œil perçant.
Oh.
C'était un portrait.
Et un portrait d'elle, apparemment. Avec... des attributs de démon. Le dessin était certes très bien réalisé, mais la symbolique ne lui plaisait absolument pas. Est-ce qu'elle voulait dire par là qu'elle allait la corrompre? Ou qu'elle la considérait comme l'une des siens? Ce qui serait quand même très étrange... Ou alors elle lui faisait simplement une mauvaise blague qui n'avait absolument rien de drôle.
Eva avait beaucoup de mal à considérer la possibilité que Kosyma soit juste pleine de bonne volonté, cela étant, elle eut une idée pour lui "rendre" la pareille. Après tout, la nazie aussi dessinait.
La jeune fille attrapa une feuille et un crayon et commença à griffonner avec concentration. Après quelques minutes, elle se leva et exhiba d'une main tendue son oeuvre aux yeux de sa colocataire.

- Tiens. Pour toi, déclara-t-elle d'un air neutre.

Elle avait dessiné un tank.
En réalité, les tanks étaient la seule chose qu'elle savait dessiner mais au moins elle excellait à les reproduire. Ah, et elle s'était dessinée à l'écoutille du tank, un doigt pointé sur une espèce de silhouette représentant Kosyma qui visiblement courait pour échapper au panzer.
Voilà, elle lui avait donné un dessin plutôt joli aussi, et avec une symbolique ambiguë. Selon la réaction de la démone, elle pourrait peut-être savoir ce qu'elle avait en tête quand elle l'avait dessinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Mer 8 Mar - 19:01

Un tank ? Et est-ce bien Kosyma dessiné qui fuyait ? Le regard de Kosyma se porta sur Evangeline, puis la feuille de papier. Evangeline. Papier. Evangeline. Papier. Evangeline. Lancer son coussin. C'était non la première, mais la deuxième chose qui lui traversa l'esprit. La première ? Courir.
Non mais c'est vrai quoi ! Pourquoi un tank ? Kosyma pensait juste sympathiser avec ce qu'elle considérait comme sa nouvelle copine, alors pourquoi répondre en dessinant un tank et la pauvre démone fuir ? D'ailleurs, ce n'est pas dans le caractère de Kosyma de fuir, même si c'est très effrayant, elle ne recule devant rien ! 
Enfin bref, voilà qu'elle avait fait un très beau headshot avec son oreiller. En même temps, un tel dessin, c'est très ambiguë ! Est-ce qu'elle fait une déclaration de guerre ? Ou alors elle essayer de répondre de la même manière que Kosyma ? Ce n'était pas très clair. D'autant plus qu'elle n'oubliait pas que sa camarade était armée tout de même ! Kosyma avait beau être une démone malgré elle, elle n'était pas immortelle ! Enfin, elle est toujours très prudente et ne se fait que rarement mal alors elle ne sait pas vraiment si elle l'est ou non et s'est toujours demandé si les démons comme les anges étaient immortels. 
Cela dit, il ne fallait pas oublier que la jeune française venait très probablement d'énervée sa coloc'. Dans le fond, Kosyma espérait qu'au lieu de déclencher une guerre sanglante, elle aurait juste démarrer une bataille de polochons ? Après tout, qui n'aime pas se chamailler avec ses amies en se battant à coups d'oreillers ! En effet, Kosyma est du genre à aimer s'amuser de X manières - parfois, elle se met à rire toute seule en ne faisant rien.

- Bataille de polochon ? osa-t-elle d'une petite voix tremblante.

Elle espérait simplement ne pas subir un nouveau coup de crucifix, mais après tout, jamais deux sans trois ! A moins que la jeune nazis pointe son arme à feu ? 
Partons sur la première option...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Ven 10 Mar - 22:37


L'oreiller, après quelques petites secondes de flottement lors desquelles il était resté encastré sur le visage d'Evangeline, glissa lentement et tomba aux pieds de la jeune fille avec un bruit mat.
La jeune nazie resta interdite, un air sombre et neutre sur ses jolis traits.
"Bataille.
De.
Polochons."?
Elle avait dit "Bataille de polochons"?! D'accord, ce n'était sans doute pas ce qu'aurait dit un véritable démon.
Cependant, elle voulait clairement la guerre. Hin hin hin, et elle l'aurait... Oh oui, elle l'aurait!
Eva se saisit d'un oreiller derrière elle, et le lança à la figure de sa colocataire avec une technique incroyable.

- Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, que ce polochon de calibre 50 exorcise ce démon! Amen!!

Avant que Kosyma ne prépare sa contre-attaque, la jeune fille blonde sauta par-dessus son lit qu'elle renversa sur le flanc avec un peu de difficulté, improvisant une barricade comme lors des fusillades.

- La cible est à deux mètres. Le terrain est dégagé. Aucun signe de bombardement aérien. Présence de blindés négative. Chargement du mortier. Que le Seigneur soit avec nous...

Et sur ces mots elle attrapa son traversin et le balança avec force en direction de son adversaire du jour. La démone était sans doute forte à ce jeu-là, mais Eva aimait les défis et elle n'allait certes pas se laisser faire. La défaite n'était pas acceptable! Qu'est-ce que la Française pouvait avoir comme cartes dans sa manche? Les taxis de la Marne? Pas réellement de place pour des voitures dans cette chambre... Une intervention "miraculeuse" du Général de Gaulle? Non, cette ordure était morte et c'était bien fait! En plus les miracles étaient réservés aux personnes pieuses, pas aux hérétiques ou aux suppôts du Mal.

- Seigneur, commença Eva en priant, je t'en supplie, accorde à ta fidèle servante une intervention divine pour lui faire remporter cette difficile bataille...

Certes elle devrait pouvoir se débrouiller seule, mais avoir le Tout-puissant à ses côtés pour chasser le Malin n'était pas quelque chose qui se refusait. Hmm, à ce propos, elle devrait peut-être vraiment se procurer de l'eau bénite. Ou alors bénir elle-même l'eau de la douche? Comme ça si Kosyma était vraiment un démon, dès qu'elle se doucherait elle passerait un sale quart d'heure, hin hin hin! Mais le problème était que n'étant pas dans les ordres, bien qu'à jamais fidèle servante de Dieu, elle n'avait pas les compétences requises pour effectuer ce genre de bénédictions. Mince...
Tant pis, à défaut d'avoir à ses côtés des reliques saintes, elle aurait au moins une sacré maîtrise de l'art de la guerre!
Empoignant un autre oreiller, Evangeline, abritée derrière sa barricade, se prépara à passer à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Sam 11 Mar - 16:00

Kosyma n'avait pas eu le temps de penser qu'en plus qu'un oreiller sauvage lui atterrie en pleine figure, la jeune sainte s'était barricadée sur son lit. Pourtant, elle était sûr d'avoir dit " Bataille de polochons " et non " Troisième Guerre Mondiale de polochons " ! Mais bon, autant s'y prendre au jeu ! Kos' renversa son lit et se planqua derrière, tenant proche d'elle le plus de coussin possible. Elle releva légèrement la tête pour observer son ennemi et...
FEU !
Un premier coussin de lancer ! 
Et un second !
Et...
Plus de munitions.
La jeune démone est trop souvent prit dans le feu de l'action et finit toujours rapidement à cours de munitions. Gros problème: ça en faisait plus pour son adversaire. Ce n'est pas vraiment le fait qu'elle se retrouve avec beaucoup d'oreilles mais plutôt qu'elle semble plutôt bien calée question guerre - après tout, Kosyma s'était renseignée et Evangeline s'avérait être la leader du club de guerre - et donc elle doit être plutôt douée pour tirer.

- Bon Diable, qu'elle ne soit pas trop violente ! chuchota-t-elle à elle-même.

Kosyma retira doucement et le plus silencieusement qu'elle le pouvait son matelas de son sommier. A la prochaine attaque de l'ennemie, elle lèvera son matelas ce qui pourra très probablement amortir les oreilles et éviter qu'elle s'en prenne à nouveau dans la tête. Elle n'avait jamais fait de telle batailles de polochons auparavant, a vrai dire; elle n'en avait jamais faites du tout dans son enfance, ce qui rendait la chose encore plus excitante !
Qui aurait penser qu'une simple bataille de polochon entre camarades de chambre aurait pu prendre une telle tournure ? Sûrement personne. Du moins, pas Kosyma. Surtout lorsque sa camarade de chambre est une pure nazi sainte. Mais bon, qui sait, peut-être que cette petite guerre bataille les rapprochera ?
La seule chose à espérer, c'est qu'aucunes de deux ne brise l'ampoule à cause d'un oreiller. Sinon, les deux adversaires devront devenir alliées pour se défendre. Et surtout elle se retrouverait sans lumière et, bien qu'elle fasse de son mieux pour agir telle une gentille démone, elle a peur du noir. Donc plus de lumière signifie être dans le noir lorsqu'il fait nuit ! Rien que d'y penser donna la chair de poule à la pauvre démone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Lun 13 Mar - 0:05

Evangeline esquissa un sourire. Hin hin hiin, la démone n'avait plus de munitions...? C'était le moment de frapper fort! La jeune nazie lança son oreiller, qui rata sa cible de peu et rebondit contre le mur pour atterrir dans le no man's land séparant les deux adversaires. Tch, elle avait de la chance la française! Ou plutôt, disons que niveau chance Eva était tombée au niveau de Kosyma, car elle fut elle aussi à court de projectiles. Mince!
La jeune fille se creusa les méninges en tentant de chercher une alternative. Elle pouvait peut-être gazer la chambre? Après tout elle avait un masque à gaz donc elle ne craignait rien. Seulement, elle n'avait pas de gaz... Bon, il lui restait son couteau et son revolver. Sauf qu'elle n'avait plus l'immunité politique due à son statut dont elle jouissait autrefois grâce au Führer, et finir en prison ne l'enchantait guère, surtout si c'était avant d'accomplir quoi que ce soit. Bon, oublions les méthodes létales. Ne restait alors pas grand-chose, surtout sur un terrain aussi réduit et pauvre en ressources que celui-ci.
Tch, tant pis...
Evangeline attrapa une taie d'oreiller et l'agita au-dessus de son lit-barricade.

- Hé, faisons une trêve, ni toi ni moi n'avons de munitions ce qui ôte tout sens à cette bataille.

Et puis, même si elle ne se l'avouerait jamais, elle avait besoin d'une petite pause. Elle ne s'était pas encore tout à fait remise de sa cryogénisation, et ses membres s'engourdissaient encore assez vite. Et il y avait autre chose, aussi...
Son ventre gargouilla bruyamment, lui arrachant un rougissement embarrassé. Fronçant les sourcils, elle lança à Kosyma :

- Ce-c'est à cause de mon sommeil artificiel, mon métabolisme est encore affaibli! se justifia-t-elle en fronçant les sourcils et en détournant le regard de façon hautaine, les bras croisés et le visage écarlate.

Prochain objectif : se sustenter puis remettre ce champ de bataille en état. Elle venait d'arriver et ne tenait pas à se mettre la hiérarchie à dos, d'autant plus qu'elle avait toujours été un modèle de discipline et qu'elle tenait à le rester.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Mar 14 Mar - 7:44

C'était vraiment le ventre d'en face qui grognait ? On aurait juré que c'était un ours sauvage ! Kosyma pouvait bien se moquer, mais son ventre grondait également - ce qui n'est pas très étonnant puisqu'elle a toujours faim. Elle bascula son lit de manière à le remettre en place ainsi que remettre correctement son matelas.

- J'approuve l'appel de la faim. dit-elle en levant la main. 


Elle se mit à ranger son désordre pendant que sa partenaire faisait de même de son côté. Elles avaient mit un sacré foutoir à toutes les deux ! Heureusement qu'il fût rapidement ranger.
Kosyma se jeta de nouveaux sur son lit, mais pour souffler un peu cette fois-ci. Ranger fait parti des choses dont elle a horreur et qui l'épuise en 5min à peine. Rien qu'à voir l'état dont elle avait remit son lit le prouvait: l'oreiller tout froissé, la couverture en boule et à moitié défait, les draps également froissés... Mais bon, ça ne la dérangeait pas du tout, au contraire ! Ça lui rappelait légèrement sa chambre de sa maison: toujours en bordel monstrueux. Que de souvenirs...
Une fois les deux reposés, la démone bordélique se leva d'un pas nonchalant et se dirigea vers la porte avant de jeter un regard à Evangeline.


- Tu viens ? On va se remplir le bide. demanda-t-elle en tapotant son ventre nu.

Puisqu'elles avaient toutes les deux faims et avaient fait largement connaissance, pourquoi ne pouvaient-elles pas manger ensemble ? De plus, ça ne ferait que les rapprocher davantage! 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Mar 14 Mar - 14:46

Déplorant d'une grimace le sens du rangement de sa colocataire, Evangeline acheva de remettre son lit et ses draps en ordre de façon impeccable. Aux jeunesses hitlériennes, elle avait appris à se montrer rapide et efficace lorsque chaque matin elle devait faire son lit rapidement et se préparer pour la journée à venir. Une fois qu'elle eût terminé, elle s'étira et passa devant Kosyma sans la regarder :

- Oui, allons-y.

Le duo descendit les escaliers jusqu'au réfectoire, encore peu fréquenté vu qu'il était tout juste midi. Eva choisit une des grandes tables de la pièce et s'y assit tandis qu'un des employés du pensionnat commençait à y disposer les plats avant que le reste des pensionnaires ne se montre.
Un peu détendue par leur affrontement trivial, la jeune nazie se servit dans un plat de légumes et s'adressa à sa nouvelle camarade de chambre.

- Alors... Kosyma. En quelle année es-tu née, et qu'est-ce qui t'as mené jusqu'ici? L'Europe, c'est pas la porte à côté...

La jeune fille se battit un instant avec ses baguettes (malgré sa longue formation au Japon elle avait un peu perdu l'habitude de manier ces ustensiles) et finit par les prendre bien en main, avant de rediriger son regard, neutre, vers la démone.
A vrai dire elle n'en avait pas grand-chose à faire de l'histoire de cette hérétique, mais connaître un ennemi ou un potentiel allié était toujours utile. Et puis, si Kosyma venait à n'être qu'un ersatz de démon et non une vraie créature infernale, et qu'elle finissait par renoncer au péché, peut-être même qu'elles pourraient devenir de vraies camarades. L'idée n'était pas déplaisante, mais en cet instant elle était encore inconcevable. Et même si Kosyma avait visiblement quelque chose de plus innocent que ce qu'elle voulait bien laisser paraître, il faudrait à la jeune nazie un certain temps d'adaptation pour la considérer autrement que comme une créature inférieure et criblée de vices. Même si, il fallait bien l'avouer, elle s'était relativement bien défendue lors de leur bataille.
Evangeline esquissa un sourire. Hin, les Français avaient toujours été de bons adversaires. Du moins, si l'on écartait leur cuisante défaite face aux glorieuses armées du Führer pendant la guerre. Et dire qu'ils s'étaient crus invincibles avec leur ligne Maginot! Il avait suffit de faire comme en 14-18 : passer par Verdun. Hin hin hin, pas si malins que ça les buveurs de vins!
Mais bon, depuis de l'eau avait coulé sous les ponts (enfin, pour Eva c'était encore très frais vu que pour elle la guerre était encore au planning du jour à peine quelques jours plus tôt) et apparemment tout le monde avait choisi de faire table rase du passé pour œuvrer ensemble pour un "monde meilleur". Tch, qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre!
Quoi qu'il en soit, tout cela mis à part, Kosyma avait vraiment tout d'une Française : un adversaire honorable mais pas franchement futé, un peu tête-en-l'air bien que plutôt déterminée. Et quelque part, il serait peut-être intéressant (sans parler de stratégies et d'affrontements) d'en savoir plus sur elle, finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Mar 14 Mar - 16:41

D'aussi loin que Kosyma puisse s'en souvenir, elle a toujours aimé à la cantine et prit tout ce qu'elle pouvait relativement apprécier. Il n'y a que très peu d'aliments qu'elle ne peut pas voir dans son assiette, comme les carottes râpés, les concombres, les courgettes, les cornichons... Oui, ce sont généralement des légumes. Elle préfère de loin la viande. Mais pour cette fois, la pure française qu'elle était, avait choisit un steak saignant et une poignée de pâtes qu'elle avait saucé avec de la sauce tomate. Aaah, cette bonne odeur de nourriture ! Que du bonheur ! On en oublierait presque qu'on sort d'une vilaine bataille à grand coups d'oreillers contre une nazie pure souche. 
D'ailleurs, pourquoi était-elle devenue subitement curieuse à propos de la démone ? De plus, aucune chance de louper ce petit sourire qu'elle jugeait de sournois au coins des lèvres d'Evangeline. Avait-elle une idée de vengeance en se basant sur les peurs les plus craintes de Kosyma ?! Ce n'était peut-être qu'une fausse idée, mais il valait mieux faire attention à ses mots...

- Eh bien, j'ai déménager avec mes parents il y a 6 ans de cela. commença-t-elle. Je suis en seconde, j'ai lamentablement redoublée mon année de CM1.

Un vague souvenir de cette année d'école primaire lui revint. Elle, son ami à sa gauche, une feuille posé entre les deux bureaux, une nouvelle partie de morpion débuté... Et ceux pendant un très long moment. Elle se souvient également avoir sécher les cours pendant un bon mois avec le consentement de sa mère, bien évidemment ! Mais évitons de divulguer ça à notre cher camarade qui semble tellement sérieuse que ça en devient presque effrayant.

- Et puis un jours, je me suis disputée avec ma mère et je suis tombée dans cette école après m'être perdu. reprit-elle. C'était le jour de l'Incident. Avant tu sais, j'étais aussi humaine que tu l'es ! Mais... ce jours-là, je me suis évanouie dans le local du concierge et à mon réveil, j'étais ce que je suis aujourd'hui.

La faible démone pouffa à ce souvenir, repensant à ces jours humains... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressenti une si grande nostalgie. D'habitude, lorsqu'elle se remémore ces précieux souvenirs, elle est seule, de la musique triste à fond dans les oreilles, la tête enfouis sous les feuilles de papiers blanches. Aujourd'hui c'était différent, elle faisait réellement connaissance avec sa nouvelle amie ! Enfin... " amie " était déjà un grand mot, mais le fait qu'elles restent ensemble signifie déjà beaucoup pour elle. C'est déjà beaucoup mieux qu'être seule toute une année.

- Et toi ? Toi aussi tu viens d'Europe. souligna-t-elle. Comment t'as atterrit ici ?

Cette question la turlupinait depuis tellement longtemps, maintenant qu'elle pouvait enfin la posée ! C'était comme un grand soulagement, un poids en moins sur les épaules. Ou du moins, une question en moins. Il y en a tellement déjà et encore beaucoup d'autres suivent le mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Ven 17 Mar - 0:24

Evangeline, mâchant poliment sa nourriture, écouta Kosyma avec sérieux. Hmm, ainsi donc elle n'avait pas toujours été une démone? Est-ce que son propension au péché lui avait donné cette apparence dans ce cas? Ou avait-elle était la victime d'une créature infernale qui lui avait ravit sa pureté pour lui apposer sa marque démoniaque contre son gré? Bien complexe question que celle-là, et Evangeline ne pouvait pas connaître la réponse à ce stade. Elles venaient à peine de se rencontrer, et même si Kosyma n'était pas vraiment méchante (ou alors elle cachait très bien son jeu), il était trop tôt pour la déclarer innocente.
La démone acheva son court récit en retournant la question à la jeune nazie, qui tapota le bout de ses baguettes sur ses lèvres en réfléchissant.

- Hmm, en réalité je ne sais pas vraiment. J'ai été cryogénisée en 1945 par mon Führer, alors que l'ennemi nous encerclait. A partir de là, j'étais en sommeil artificiel et je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je suppose que les Américains ou les Français ont dû vouloir me rapporter chez eux en bateau mais m'ont perdu en cours de route, ou alors monsieur Hitler a trouvé un moyen de me cacher... En tous cas j'ai atterri dans l'océan, et je me suis réveillé sur la plage de Shisaido il y a deux-trois jours. Je suppose que je ne saurais jamais comment je suis arrivée jusqu'ici, mais à vrai dire cela ne me gêne pas plus que ça.

En réalité, ce qui dérangeait le plus Evangeline c'était de ne pas savoir ce qu'il était advenu de Franz et Leonhardt. Etaient-ils décédés? Si oui, pendant la guerre ou de vieillesse? S'ils étaient toujours en vie, où étaient-ils et que faisaient-ils en ce moment? Avaient-ils eu une vie heureuse? Toutes ces questions la torturaient chaque soir depuis qu'elle s'était réveillée, quand dans son lit elle fixait le plafond à chercher un sommeil qui ne venait pas. Ce n'était pas dans son caractère ni dans ses habitudes de se plaindre, mais la situation dans laquelle elle se trouvait la perturbait bien plus que ce qu'elle ne le laissait paraître. Elle avait été arrachée à son monde, son temps et sa vie contre sa volonté, et même si elle adorait son Führer et qu'elle savait qu'il avait fait ça pour la sauver, elle ne pouvait s'empêcher de penser que son destin était cruel.
Cela faisait certainement partie des épreuves que Dieu envoyait à ses fidèles pour tester leur foi et leur loyauté, mais pour la jeune fille de seize ans qu'elle était ce fardeau pesait lourd sur ses épaules. Toutefois, l'atmosphère apaisante qu'elle avait trouvé en arrivant à ce pensionnat lui avait permis de commencer à faire le point et à réorganiser ses pensées. Petit à petit elle s'adapterait, et alors elle pourrait faire ce pour quoi elle avait été envoyée là : poursuivre l'oeuvre du glorieux Empire nazi.
Cette Kosyma représenterait peut-être un obstacle, peut-être une alliée, mais pour l'heure elle était surtout une variable inconnue et potentiellement dangereuse. Et pour clarifier la nature de cette variable, rien ne valait un bon vieil interrogatoire!

- J'ai crû comprendre que les gens d'ici avaient tous quelque chose de particulier... Quel est ton sentiment par rapport à ça? Et il y a une école? Le gérant du pensionnat m'a fait remplir les formulaires pour m'y inscrire, mais j'avoue n'avoir pris le temps de vraiment me pencher sur le sujet. Comment est cette fameuse académie?

Plus elle en saurait sur les lieux et les personnes constituant son environnement, plus vite elle pourrait prendre ses marques et plus vite elle pourrait s'atteler à sa mission. Elle avait hâte de rendre Dieu et son Führer fiers d'elle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Sam 8 Avr - 13:52

Eh beh, son histoire était pas mal palpitante ! Quoique bizarre mais palpitante ! Elle semblait perdue dans ses pensées, légèrement attristée, puis revint à son état neutre. Elle doit être un peu déboussolée de découvrir toutes ces nouvelles nouveautés. Elle a dû avoir perdu des personnes qu'elle aimait bien. La pauvre... La démone était peut-être diabolique, elle n'était quand même pas sans cœur. Mais, ça serait contre la volonté de Satan de réconforter une bonne âme, alors même si elle en a très envie, elle ne le fit pas. Pour son honneur de démon.
Evangeline entama en questionnant à propos de l'Incident et l'académie en elle-même. Mais quelle curieuse ! Déjà elle lui demande des informations sur elle, maintenant sur l'académie et ce qu'il s'est passé il y a 3 ans, Kosyma n'aurait jamais pensée que la nazi était aussi curieuse.

- Eh bien, étant moi-même atteinte par l'Incident produit il y a 3 ans, je suis très concernée. Tout comme la plupart des élèves ici en fait. expliqua-t-elle. Si tu veux plus d'informations sur ce sujet, je pense que le Directeur est le plus placé pour t'expliquer. Après, pour l'académie, personnellement, je la trouve super. Les élèves sont sympas, les cours sont basiques et puis... je ne sais pas quoi te dire de plus ! Si le coeur t'en dit, je pourrais te faire visiter l'établissement si tu ne l'as pas déjà fait.


Kosyma se portait enthousiaste à l'idée de voir sa camarade de chambre dans l'école aussi. Bien qu'elle ne lui a pas dit en quelle classe elle était, elles seront obligées de partir en cours en même temps, c'est déjà ça ! Elle regardait la jeune samaritaine avec des grands yeux pétillants et un petit sourire, sa queue cornue se balançant de droite à gauche, chatouillant parfois le dos de son amie. 
Elle n'avait jamais fais visiter l'établissement à qui que ce soit et l'idée de faire ça l'excitait sans vraiment de raisons, ça sonnait amusant à ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Lun 10 Avr - 22:28


Ecouta avec attention la réponse de Kosyma mais tâcha d'afficher un air à moitié indifférent afin que sa démoniaque interlocutrice ne se sente pas en position de force. Il ne manquerait plus qu'elle se montre avare en infos juste pour l'avoir sous sa coupe!

- Hm, donc l'école est correcte, c'est bien, répondit simplement Eva en joignant ses mains au-dessus de son assiette.

Ainsi donc, sa colocatrice avait été victime de ce fameux Incident... Oh, mais alors...!

- Cela signifie que tu es devenue une démone suite à l'Incident? demanda la jeune nazie avec un soupçon d'espoir et de surprise.

Parce que si c'était le cas et que Kosyma était une victime, dans ce cas rien n'était encore perdu! Elle pouvait très bien trouver un moyen de la purifier de ce mal insidieux qui la rongeait! Oui, tel un ange, un apôtre, elle guérirait cette pauvre innocente corrompue par les ténèbres! Il faudrait ajouter cet objectif à son carnet de missions.
Sa volonté flancha lorsqu'elle sentit la queue de démon de sa camarade glisser sur son dos, lui arrachant un frisson dégoûté.
Uuurgh... peut-être que finalement elle reviendrait aux coups de crucifix au lieu de chercher une manière douce.
Mais objectifs secondaires mis à part, il faudrait qu'elle fasse un tour sur le campus de l'Académie avant le début des cours. Toujours connaître son environnement et avoir un coup d'avance, tel était l'une des règles de base de la guerre! Devrait-elle le faire avec Kosyma? Pour l'instant cette dernière était la seule personne qu'elle connaissait à cette époque, à part le propriétaire du pensionnat... Hmm, cette réflexion l'amenait à se demander à quoi ressemblaient les autres élèves, et même les professeurs. C'était à la fois... inquiétant et étrangement excitant.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arts club leader
Arts club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Ven 28 Avr - 20:58

Evangeline semblait soudainement... comment dire... impressionnée ? C'était assez difficile à dire de savoir si son enthousiasme est positif ou négatif. Après avoir réfléchie le plus vite possible, Kosyma avait finalement conclu qu'Evangeline pensait que Kosyma pouvait être plus ou moins " exorcisée " malgré qu'elle soit intéressée par le satanisme ? Allez, faisons lui plaisir un peu, au lieu de tout le temps de l'embêter avec tous les trucs démoniaques possibles. 

- Ouais, je croyais même pas en Dieu ou en Satan avant ! dit-elle en s'étirant. Maintenant, forcément ça a changer. Du moins, j'ai pris un peu plus de recul sur la question.

Mais elle ne lui avait pas répondu à sa question; est-ce qu'elle lui fera le plaisir de lui faire visiter l'établissement ou non ? Peut-être qu'elle préférait éviter la question pour éviter de froisser la démone ? Évitons d'être pénible et reposer la question, ça serait un peu embarrassant. Tant pis !
L'heure du repas était bientôt finit et de toute façon, les deux avaient finis de manger silencieusement. Kosyma se leva de sa chaise et débarrassais son côté de table avant de partir devant. Elle n'avait plus qu'à retourner dans sa chambre, après tout elle n'avait que ça à faire et sa conversation avec sa colocataire était conclut. Du moins, elle le supposait après le long silence du fait que Kosyma était athée avant d'être une démone. Une fois bien sur son lit, elle lâcha un petit rot sortit du fond de sa gorge puis retournait à sa petite vie quotidienne: dessin, ordi, musique, bref tout ce qu'elle faisait étant humaine, et fait toujours encore aujourd'hui.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   Dim 30 Avr - 23:58


Evangeline hocha silencieusement la tête à la réponse de Kosyma, et finit par conclure :

- Bien, je suppose que nous pourrons visiter le campus ensemble. Mais compte sur moi pour t'avoir à l’œil, pécheresse.

Le repas fini, la démone s'esquiva et la jeune nazie la regarda filer. Sa colocataire était ce genre de personnes dont on ne peut connaître les réelles motivations qu'après un certain temps d'investigation. Eva était bien décidée à lever le voile sur la nature et les pensées de sa camarade, quitte à y mettre du temps et des moyens. Après tout, cette Académie disposait de certains atouts qui pourraient tout à fait constituer de sacrés avantages pour la jeune fille... Et elle ne laisserait certainement pas passer une si belle occasion d'ajouter de telles cordes à son arc!
Dans un premier temps il lui faudrait résoudre le "mystère Kosyma", puis elle pourrait progresser petit à petit pour finalement convertir cette Académie entière à sa cause. Et une fois Natsuyasumi sous sa coupe, elle pourrait en faire le point de départ de sa guerre sainte mondiale! Le monde avait besoin d'être guidé par une âme pure, et Evangeline se projetait tout à fait dans ce rôle de jeune vierge pieuse guidant le peuple vers la lumière et la vertu.
Mais pour cela, il lui faudrait survivre à l'épreuve qu'était la vie en cohabitation avec la démone.

- Kosyma Payne... songea-t-elle à voix haute. Les choses promettent de devenir vraiment très intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Avril I+3] De l'art de la cohabitation pacifique [PV Kosyma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» 21 AVRIL 1971 /21 AVRIL 2010 DISPARUTION D'UN LEADER VISIONNAIRE !
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude
» Premier Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Pensionnat :: Chambres :: Chambre d'Evangeline et Kosyma-
Sauter vers: