Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]   Mer 26 Sep - 15:32

ft. Tenshi

ft. Verceus

「 Retour au pays ou simple caprice de 
l'Incident ?  」
 Le réveil fut assez brutal, peut être trop. Enfin, quoiqu'il en était, sa tenue était couverte de poussière et son arme dépliée. Elle était dépliée exactement de la même façon que si elle état en danger mais là. Tout était différent. Il n'y avait personne, absolument personne dans les environs.
 
Seule.
 
Oui, elle était pour le moment relativement seule dans un décor détruit, entièrement réduit en cendre... Dont certaines parties de l'architecture menaçaient clairement de s'effondre. De plus, les dalles au sol semblaient avoir été imprégnées d'une aura qui ne laissait pas l'esprit combattif de la Faucheuse indifférent. Bien au contraire ! Cet endroit dégageait une chose qu'il manquait cruellement à ses yeux, une chose qui lui manquait cruellement pour se sentir vivante et... Utile à la société : la guerre, les combats. Tout ce genre de petits trucs qui en répugne beaucoup mais avec lesquelles Tenshi a eut l'habitude de vivre et de grandir. Elle n'avait connu que ce genre de chose depuis son plus jeune âge.
 
Pour la première fois depuis longtemps, elle laissa un sourire franc et heureux apparaître sur ses lèvres.
 
Elle était à la maison ! Après plus d'un an, voilà qu'elle s'était retrouvée dans cet endroit qui lui avait tant manqué ! La jeune Faucheuse dû cependant se retenir de crier sa joie, de courir vers le champ de bataille. Vous voyez la réaction d’enfants, à Noël, lorsqu'ils découvrent leurs cadeaux au pied du sapin ? Eh bien... C’est exactement la même chose pour la fille aux cheveux bicolores.
 
La maison... Enfin !
 
Désormais, il ne lui restait plus qu'à trouver une Faucheuse dans les environs, dans la première ville qu'elle croiserait. Mais avant ça, savoir où elle se trouve ne serait sans doute pas plus mal, l'ambiance était tellement lourde et pesante que se retrouver à l'endroit d'un combat contre un des cavaliers ne serait franchement pas étonnant.
 
Après quelques minutes laborieuses à se faufiler entre les décombres, la jeune femme parvint enfin à l'extérieur, constatant la totalité des dégâts. Tout avait vraiment été ravagé par la guerre mais ce n’était pas spécialement déplaisant. Néanmoins, elle reconnu tout de suite l’endroit où elle était et, selon ses souvenirs de la guerre, c’est ici que l’ange déchu avait été ramené par des créatures venus d’une autre dimension. C’était le Vatican, les pierres blanches et la structure en étaient encore un peu reconnaissable malgré les grosses marques de brûlure.
 
Après une bonne demi heure de marche parmi les décombres, son regard se porta vers une silhouette debout, elle aussi dans les décombres. Instinctivement, elle porta la main à l’arme, la laissant tout de même rangée en s’approchant de l’individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Verceus
Rang Verceus
avatar


MessageSujet: Re: [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]   Mer 26 Sep - 17:06

Décidément... L'univers est bien étrange et ce en divers point. Il y a peu encore, celui ci paraissait si petit, pourtant désormais les opportunités lui étant liés ne peuvent plus êtres comptés tant elles sont nombreuses. Oui... Décidément, nous vivons une époque extraordinaire... Merveilleuse pouvons nous même dire. Pleines de promesses pour peu que l'Empire puisse saisir les occasions en temps voulu. Ce sont de tels pensées qui occupaient l'esprit de son Altesse impériale.

"Serrez les rangs soldats ! Saluez votre souverain Verceus Manfred Alexander Ar Solarian, Empereur éternel d'Esméridia !"

Il fallut bien de tels paroles hurlés de la plus autoritaire des manières afin que le Sire revienne volontiers à ses esprits et par la même occasion au présent. La soldatesque impériale patientait dans une discipline, un ordre et une symétrie des plus absolue. Les formations se devaient d'être parfaites. C'était là le protocole après tout. Plusieurs à gauches, les mêmes à droite, de manière à créer une allée d'honneur s'en allant depuis l'immense brèche ondulant de manière chaotique à travers la réalité. En soit ? Plusieurs lignes de lanciers tendant leur arme droit vers le ciel et présentant leurs larges égides. Derrière eux ? Les tireurs, arbalétriers principalement, encadrés à l'arrière encore par une nouvelle ligne de fantassin. Les chevaliers de l'Ost quand à eux se tenaient sur les côtés en carrée et par ci par là de manière aléatoire l'on pouvait deviner la présence des mages de batailles. Les capitaines enfin ainsi que les portes enseignes faisaient les cent pas en vociférant des ordres, des encouragements et autres paroles fortes. Ou du moins faisaient-ils ceci avant de se figer au garde à vous dès que le monarque traversa la brèche.

Quel étrange situation que celle ci. Depuis qu'ils avaient rejoint cet étrange monde qu'était la Terre en se servant de cette "académie" et de son "Incident" qui rayonnait à travers les flux magiques tel un phare, de bien étranges phénomènes avaient eu des répercussions jusque dans l'Empire lui même. Les mauvaises langues pouvaient bien soutenir que cela avait à voir avec les expériences plus poussés que les sorciers et mages de Palonie enchaînaient depuis peu afin de déterminer si d'autres mondes pouvaient êtres atteints... Eh... Ils n'avaient sans doute pas tord. Cependant, les fautifs désignés clamèrent en retour que la chose était voué à advenir, cette curiosité des plus étranges qu'était l'Incident étant au delà de la compréhension pour l'heure influencerait inévitablement l'Empire si l'on maintenait des voix de passage jusqu'à l'académie.

Au final, quoi qu'il se soit passé, les résultats étaient sans appel, les portails restés à l'écart dans des zones fortifiés de la capitale que l'on avait employé pour les essaies avaient donnés à un moment donné après de multiples échecs un résultat. Ceux ci avaient manqués d'imploser et de réduire une aile des lieux en cendres à dire vrai, mais pour une obscure raison, ils fusionnèrent en une seule entité plus ou moins stable laissant entrevoir une sortie.

Bien évidemment, l'on envoya tout de suite après des éclaireurs, qui furent unanimes. Une terre inconnue avec... Des ruines... Ce qui témoignait de la présence de civilisation du moins et de quelques personnages ou créatures qui avaient mis à mal celle ci en théorie. Dès lors, ayant vent de ces nouvelles, le trône décréta que si corps expéditionnaire il devait y avoir, il serait ma foi fort bien arme. D'où la présence de tous ces gens d'armes, bien que ceux en position afin de recevoir leur Sire n'était qu'une partie de l'ensemble. Les autres étant occupés à faire des rondes et à établir un... Camp de base dirons nous. Mais revenons en aux temps présent.

Sa majesté avait insisté pour venir sur place elle même et... Constater l'état de ce monde inconnu. Encastrée dans la traditionnelle armure des Empereur d'Esméridia et plus précisément couvertes des reliques familiales qui permettaient aux Ar Solarians d'employer le pouvoir latent de leur auguste sang depuis des générations sous des formes plus... Matérielles et magiques dirons nous. Celle ci, l'armure, paraissait par ailleurs que ce soit des bottes au heaume, (Qui se trouvait sous le bras du Souverain à ce moment là par ailleurs) être en or et incrustée de diverses pierreries. Dans les faits pourtant, il s'agissait d'un antique métal que les légendes et les On-dit disaient avoir étés forgés par le Dieu Solaire. Quoi qu'il en soit, personne ne pouvait contester que la chose n'était point efficace pour protéger son porteur sans pour autant l'empêcher de se mouvoir. De même que l'armement accompagnant celle ci était très efficace pour poter de vilains coups. L'on comptait par ailleurs au sein de celui une longue lance pouvant notamment servir lors des charges à cheval, une longue égide et surtout une épée longue pouvant se manier à une comme deux mains et rayonnant d'une lueur éclatante.

Et pourtant, cette splendeur seule n'était pas la seule chose que l'on pouvait contempler aux côtés de sa Majesté. Pour être tout à fait honnête, il y avait aussi l'escorte. Trois grands personnages, l'Archimage Vindictus, le Prince de Palonie dirigeant l'ensemble des mages au sein de l'Empire, mais aussi l'Archêveque Hélios III, le chef de l'église de Sol qui accompagnait pour l'occasion le descendant de leur divinité avec une poignée de cardinaux. Et enfin, dans une sombre armure d'ébène dont le heaume illustrait un loup, le Grand Duc Von Voltsk "La bête", accompagné de ses deux bêtes de compagnies à l'image de son casque, noires et très grandes. Les trois énergumènes étaient là pour différentes raisons, parfois triviales mêmes, mais au moins c'était là un grand honneur que de suivre le tenant du titre impérial. Bien évidemment, l'on comptait aussi plusieurs chevaliers, bêtes et impérions du Reliquaire qui ne répondaient qu'aux ordres du trône.

Toutefois, l'Empereur ne fit point attention à ses gens déjà en place, il laissa à sa suite la tâche de s'informer de ce qu'ils savaient pour l'heure sur les lieux et de venir ensuite lui résumer la chose, lui, il s'écarta à grand pas, sa garde peinant à suivre et fila directement vers l'extrémité de la zone, grimpant alors sur un monticule surélevé à travers les décombres en s'aidant de la hampe de lance. Une fois le sommet atteint, il pu ainsi contempler avec une vue des plus correcte pendant plusieurs instant les alentours, laissant sa cape d'une blancheur remarquable aux ornements dorées illustrant un Soleil flotter au vent. Des ruines... Des ruines blanches encore en parties noircies et calcinés en de nombreux endroits. Quoi qu'il ai pu se passer ici, cela avait dû être spectaculaire... Et ce qui avait causé ceci devait être effrayant au vue du résultat. Cependant, tandis que Verceus était à nouveau plongé dans ses pensées, il en vint à se retourner pour contempler ses propres forces, les chevaliers du reliquaire ne tarderaient point à le rattraper, ce n'était qu'une affaire d'une poignée de minutes.

Cependant, quelques bruits non loin finirent par lui faire hausser un sourcil. Car ceux ci ne venaient pas du camp de base, ni des ondulations du portail, mais de derrière lui. Il se retourna alors pour faire face à ce qui s'approchait vraisemblablement. Non loin, une silhouette féminine. Une native ? Hostile ? Amicale ? Eh. Allez savoir. Qui ne tente rien n'a rien après tout.

"Qui va là ?" S'écria-t-il alors en Esméridien avant de se souvenir que sa langue natale n'était point universel. Toutefois, les arcanes offraient de vastes possibilités. Notamment la traduction universelle. C'était là un tour de passe passe à la portée de n'importe qui pour peu qu'il le connaisse.

"Le Soleil éternel te salue. Qui es-tu donc ?" Se rattrapa-t-il alors en employant ce vieux tour de passe passe et en offrant une tournure de phrase plus correcte et moins abrupte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: Re: [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]   Mar 2 Oct - 18:25

ft. Tenshi

ft. Verceus

「 Retour au pays ou simple caprice de 
l'Incident ?  」
 Tenshi regardait avec méfiance la personne au drôle d’accoutrement. Non, visiblement, ce type n’était pas un natif de ce monde. Clairement pas. C’est loin d’être commun de voir une armure dans un monde comme le sien. Les armures sont démodées et certains sorts sont tellement plus efficaces pour la protection du corps !
 
Cependant, il est vrai que certains tissus de contrefaçons sont vendus sous prétexte qu’ils sont aussi bons que les véritables marques, sa cape était une de ses tenues par exemple. Malgré les coups qu’elle avait prit, les multiples mésaventures qu’elle avait vécues, sa cape était comme neuve, aucune déchirure, aucun trou, aucune marque de combat. Même si elle était lavée à une température trop chaude, ou qu’il y a des trucs qui peuvent la faire déteindre, elle reste comme neuve ! Tenshi connaissait très bien les différents accoutrements de son monde, elle ne les connaissait que trop bien contrairement à cet étranger.
 
Sa main lâcha doucement le manche de son arme avant de tendre la main vers l’inconnu qui ne se prenait clairement pas pour n’importe qui. Le Soleil éternel. Rien que ça. Soit il a un égo surdimensionné, soit il est un fou échappé d’un asile… Ou qui a échappé à l’asile de justesse. La main de la Faucheuse se tendit vers l’inconnu en armure avant de se présenter.
 
-          Tenshi Nakano, je viens de ce monde mais à voir votre accoutrement, je ne pense pas que vous soyez natif d’ici. Je me trompe ?
 
La jeune femme montra le badge des Héros, attaché à sa tenue tranquillement, étant jonché sur la jeune femme. Elle l’exhibait avec une certaine fierté.
 
-          Cependant, je viens aussi d’un autre monde, d’une académie.
 
Une académie fantastique, avec de très nombreuses particularités, qui recueillait en son sein des personnes toutes plus différentes les unes que les autres. Il y avait tellement de pouvoir à l’académie, tellement de race et de créatures différentes que faire un listing serait bien trop long. De plus, il était totalement possible que toutes ces créatures soient présentes dans ce monde. Son regard argenté se porta tranquillement sur les alentours, examinant l’étendus des dégâts avant de voir une sorte de camp militaire. Qui n’était très certainement pas de ce monde non plus. C’était très carré mais rien ne semblait être là pour une visite de courtoisie… Peut être que ces humains d’une autre époque s’étaient retrouvés là par le plus pur des hasards ? Possible.
 
Toujours en regardant le camp, la jeune femme s’avança de quelques pas, regardant ce qu’il se passait en contrebas.
 
-          C’est votre armée ? Tout semble si organisé et carré que c’en est totalement impressionnant ! Pas trop difficile de tous les garder en ordre ?
 
Ses pensées étaient orientées vers l’armée avant de la comparer à celle qui s’était montée presque seule avec les Dieux et les créatures, les légendes et les personnes beaucoup moins connues. Malgré le manque d’organisation flagrant qu’il y avait eut au tout début, lorsqu’elle s’est montée, force était de constater que tout s’est finalement arrangé au bout de la première bataille. En même temps, en voyant l’organisation sur le terrain, difficile de vouloir continuer de la sorte, à laisser des personnes foncer tête baissés sans avoir réfléchit à une stratégie préalable.
 
Cependant, ses pensées n’occupèrent son esprit que quelques minutes avant de sentir de nombreuses puissances, situées un peu partout autour d’eux. C’est vrai, elle n’y avait pas fait très attention à son arrivée car elles étaient plutôt inoffensive mais là… Impossible d’ignorer le fait que certaines leur sont clairement hostiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Verceus
Rang Verceus
avatar


MessageSujet: Re: [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]   Mer 17 Oct - 21:31

Il fallut bien quelques instants avant que la situation ne se détente, ce à cause notamment d'un silence de mort qui s'était installé le temps que la silhouette qui s'avéra être une jeune fille se rapproche assez. Peut être aussi que la phrase d'accroche avait paru étrange... Après tout, l'appellation du "Soleil éternel" est typiquement Esméridienne, désignant le descendant du Dieu Sol sur le trône, quiconque n'était pas au fait de la culture impériale et de l'histoire de la dynastie régnante ne pouvait vraiment saisir tout le sens d'un tel "titre". Toujours est-il qu'avant même d'avoir obtenue une réponse se fut une main tendue vers le Monarque qui vint à lui, puis après les présentations. Au vu du fait que sa suite ne l'avait pas encore tout à fait rattrapé, l'Empereur s'autorisa à serrer la main de l'inconnue en guise de présentations en règles... Après tout, si ses gens et notamment les trois Grands qui l'accompagnaient avaient vu ça, ils auraient vu rouge et se seraient indigné pendant au moins une bonne heure en invectivant l'obscure personnage qui faisait preuve de tant d'insolence pour s'adresser à leur souverain. Et ce uniquement pour le principe du respect des protocoles... Ah... On l'avait échappé belle en un sens. En tout cas, cette présentation fut... éclairante. Et ce n'était pas le fait qu'elle soit native qui fut le plus intéressant, mais bien la précision quand à... "L'Académie". Décidément, celle ci était une curiosité comme l'on n'en voyait nul part ailleurs. Face à cela, une seule réponse s'imposait désormais.

"Je vois... Je vois... En effet, vous avez vu juste, dame. Je ne ne vient pas de ce monde. Pas plus que mes gens. Pas plus que de celui de cette "académie", et ce même si je connais cette dernière aussi." Et sur ces mots ci, il plongea sa main dans une petite sacoche dissimulé sous sa cape, sortant de celle ci un badge tout à fait semblable à celui que la dénommée Tenshi avait montrée. Cela ne dura que quelques instants, il le fit disparaître tout aussi vite qu'il l'avait pris.

"Mais j'en oublis les formes nécessaires. Je suis Verceus Ar Solarian. Souverain du Saint Empire d'Esméridia. Et tout ces gens ici bas, sont en effet mon armée, ainsi que la la fine fleur de la chevalerie pour certains et les plus talentueux mages que l'on puisse trouver pour d'autres. Disciplinés, braves et tenaces. Que demander de plus ? C'est ce qui fait qu'une armée demeure en ordre, ou se disloque au premier contact sur les champs d'honneurs."

L'empereur n'eut toutefois pas le temps de poursuivre la discussion, en effet, son regard se tourna vers les troupes du Reliquaire qui venait de le joindre. Celles ci ne firent point de commentaire quand à sa "Partenaire de débat" si l'on pouvait dire ainsi et se rangèrent en bon ordre à ses côtés. Cependant, ce fut véritablement quelques clameurs de l'Archimage qui en avait finit de prendre la température locale avec ses deux compères et qui s'en venait lui aussi.

"Votre Altesse... Votre altesse... C'est incroyable ça ! Les locaux nous prennent pour des benêts j'ai l'impression. Vous les avez sentis n'est-ce-pas ? Là. Là et là. Tout autour. Ils ne cherchent même pas à masquer leur présence..."


"Ni même leurs intentions qui plus est. Si l'on tends bien l'oreille on peut percevoir leur passion. Ces choses, ou ces gens là salivent à l'idée de nous arracher la tête. Je peux vous l'affirmer, ils réagissent comme des peaux vertes sur le point de piller un village sans défense." Continua alors le Grand Duc Voltsk qui même encastré dans son armure d'ébène avait un très bon instinct et des sens forts développés. Quoi de plus normal d'ailleurs pour cet homme qui était un véritable prédateur ?

"Il est assez vexant d'être perçut comme un troupeau de mouton que l'on peut égorger avec une facilité déconcertante. Cependant, votre altesse conviendra très certainement qu'il est là l'occasion de tester les nouveaux jouets du Comte Vénator. Les "Cannons" de verre" si je ne m'abuse... Il vient d'en expédier une batterie avec une colonne d'assemblage... Et sous peu, un contingent complet d'armures vivantes devrait joindre les rangs."

Termina l'Archevêque, tandis que en fond l'on pouvait en effet voir les armatures massives des Assemblages marcher en rang et se diriger vers les bordures des formations, derrière, plusieurs mages et "Techniciens" marchaient aux côtés d'orbes lumineuse contenues dans une espèce d'orbe cerclée par des "Plaques" semblant ressembler à du verre semblant tourner autour de ces dernières. Qui plus est, le reste des forces n'étaient plus à se tenir en droites formations pour faire bonne impression. Les capitaines et chevaliers étaient déjà ça et là à vociférer des ordres et l'infanterie de front, était déjà en marche afin de former des lignes de lances et de boucliers, devant eux les arbalétriers avaient pris position. Deux rangs, les premiers un genoux à terre, les autres debout derrière. Le troisième rang de boucliers laisserait des espaces entre ses membres pour permettre le retrait des tireurs. D'autres couches de lances s'ajouterait, mais c'était surtout les mages de bataille qui élevaient désormais quelques subtiles protections au devant des arbalétriers. Celles ci fort discrètes arrêteraient toutes attaque à distance. Ou du moins c'était là leur utilité. Les troupes montés quand à elles  s'étaient rassemblés en plusieurs groupes et attendaient quand à eux leurs heures. Enfin, les nouveaux arrivants étaient eux aussi en train de prendre position. L'artillerie de verre sur des point surélevée, et les assemblages devant celle ci.

"Fort bien. Ma foi, il est regrettable que le Duc de Trastagor et le Connétable ne soient pas là. Ils vont nous en vouloir de ne point les avoir invités à s'illustrer au champ d'honneur" Plaisanta alors le Souverain, ce qui arracha quelques rires à l'assistance Esméridienne avant qu'elle ne reprenne tout son sérieux lorsqu'il poursuivit.

"Enfin, restez vigilent tous autant que vous êtes. Nous sommes en Terres inconnus et nos "Adversaires" le sont tout autant. Bien qu'en soit ils ne nous connaissent pas non plus. Dame Tenshi. Vous qui êtes native des lieux, nous feriez vous l'honneur de nous accompagner et de nous apporter une lumière qui nous fait bien défaut quand au savoir sur ces lieux ? Qui plus est, il serait vraisemblablement plus sur de nous accompagner derrière nos lignes si j'ose dire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: Re: [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]   Ven 2 Nov - 16:09

ft. Tenshi

ft. Verceus

「 Retour au pays ou simple caprice de 
l'Incident ?  」
Tenshi avait le chic pour toujours tomber sur des personnages extravagants. Parfois plus ou moins que d’autres mais là, elle pensait que ce jeune homme détenait la palme d’or du personnage le plus extravagant qui lui ai été donné de rencontrer. C’était étrange mais elle préféra ne pas s’attarder sur ce genre de détail. Elle n’était pas vraiment là pour ça de toute façon. Retrouver Kane serait une vive priorité, il en allait de son intégrité sociale dans ce monde toujours plus dévasté par la guerre qui n’avait donc pas épargné le Vatican. Mais ce n’était clairement pas le pire. Elle les sentait. Loin, c’était faible mais encore décevables par ses sens habitués. Visiblement, ceux qui se battaient détenait une puissance qui aurait pu raser une armée complète de l’Autre monde. Cette puissance aurait pu les balayer sans avoir besoin de déployer la totalité de sa force. Certes, l’académie possède des personnes sachant se battre, avec des pouvoirs plus ou moins utiles mais sans l’entraînement adéquat, difficile de se battre contre ces monstres. Un frisson d’excitation parcouru son échine tandis qu’elle se demandait quel camp l’emportait sur l’autre, tandis qu’elle se demandait si elle retrouverait rapidement un des quartiers généraux de l’organisation.
 
Le jeune homme sortit un badge, en tout point identique à celui de la jeune femme. Donc, c’était un Héros aussi. Mais vu qu’elle ne l’avait jamais vu dans les couloirs, c’était très certainement un diurne. Bah quoi ? Difficile de rater un énergumène habillé de la sorte ! Ce n’était pas vraiment une critique, il avait gardé le style de son monde. Si tant est qu’il est habillé de la même façon à l’académie… Rhaaa, trop de possibilité !
 
Tout en se remettant à regarder en contrebas, elle écoutait attentivement les mots du souverain du Saint Empire… Esméridia ? Jamais entendu parler. Mais inutile de le préciser, Verceus le savait.
 
-          Tout simplement impressionnant, en effet…
 
Plusieurs personnes arrivèrent, prenant la parole. Tenshi restait en retrait, se concentrant sur les énergies qui les entouraient. Etrangement, huit autres, presque parfaitement camouflées, semblaient approcher de leur position et de l’armée. Sa main se saisit de son arme tandis qu’elle ne faisait plus attention à Verceus et sa clique. Tout ce qui l’importait, c’était pouvoir utiliser Crescent Rose pour se défouler. Depuis combien de temps sa faux n’avait pas servi ? Depuis son combat, presque, amical avec Milonia. Cela faisait donc deux mois… En fait, c’était tout récent ! Ces énergies semblaient assez loin mais elle n’était pas à négliger. De toute façon, vu qu’elles se dirigeaient pas là, difficile de les ignorer très longtemps ! Si ses sens ne la trompaient pas, huit Démons étaient en approche et plusieurs dizaines de possédés les encerclaient. Si ces derniers ne devraient pas poser de gros problèmes en fonction de leur durée de possession, les Démons en poseraient bien plus !
 
Même si elle n’avait pas prêté très attention à ces hommes, elle entendait ce qu’ils disaient et aurait pu leur répondre sur le pourquoi certaines personnes ne prenaient pas la peine de cacher leur présence. Les possédés en sont totalement incapables. Une fois qu’une entité détient leur corps, tout s’arrête pour eux, et les choses les plus simples à faire deviennent énergivores et très compliquées.
 
Dans un geste rapide, sa faux se déplia et se planta dans le sol, prête à servir dès que le besoin s’en ferait ressentir. Sentir l’énergie émaner de son arme enfin totalement libérée était agréable, elle la sentait parcourir cet acier rouge, elle sentait que le besoin de sang était présent et réveillé. Elle souriait faiblement avant de vivement se retourner vers Verceus qui semblait s’adresser à elle. Enfin, jusqu’à preuve du contraire, il n’y avait qu’une seule dame de présente ici.
 
-          Je ne vois aucune raison de refuser votre… Offre. Mais je connais bien la plupart des créatures qui arrivent. Vous avez très certainement dû les sentir car ils ne peuvent pas cacher leur présence, mais un bon nombre de possédés sont présents sur les lieux. On les reconnait physiquement à cause de ce détail. Mais… Il y a huit grandes puissances qui arrivent droits sur nous et pourrons arriver d’ici… Une bonne vingtaine de minute j’ai envie de dire. Ce sont des Démons. Vous pourrez les reconnaitre dès que vous les verrez.
 
La jeune femme se tenait parfaitement droite, ne se laissant pas démonter par le fait qu’elle était surement la seule entité féminine présente pour le moment. Elle dégageait cette assurance non négligeable pour une gamine de seulement quinze ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Juin I+2] Retour au pays ou simple caprice de l'Incident ? [Verceus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au pays [PV Kanoë]
» Cahier d'un retour au pays natal :Marc H
» Retour au pays [Pv Meri}
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» Retour au pays... [Erys + Karlson + ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Shisaido :: Périphérie :: Autres lieux-
Sauter vers: