Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Hiro
Rang Hiro
avatar


MessageSujet: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Mer 5 Sep - 0:04

Hiro n'aurait jamais cru utiliser sa deuxième forme pour ça.Cependant l'ennemi qu'il affrontait était beaucoup trop fort pour lui. Normalement ses adversaires même les plus puissants avaient un rythme, un point faible qu'ils dissimulaient. Mais cet ennemi était littéralement invincible. Il avait beau changer ses points d'appuis, lui infliger différentes clés. Changer ses angles d'attaques, l'ennemi refusait de tomber. Il s'agissait non seulement d'une question d'honneur mais son futur aussi était en jeu. C'est pourquoi il avait besoin de l'entraînement de celui qui pourrait lui enseigner comment venir à bout de cet adversaire. Toutefois seul le résultat comptait et ses camarades n'avaient pas à connaître les efforts investis c'est pourquoi il s'y rendait sous son autre apparence.

Ce n'était pas comme s'il n'avait pas l'habitude. Seulement il ne se transformait que pour sauver et aider ses camarades. Dans ces conditions, la situation ne permettait pas de s'attarder sur ses sensations. Mais aujourd’hui elle n'était pas une super héroïne, juste une élève parmi tant d'autre dont la singularité était de n'en avoir aucune, ses capacités physiques et son haut niveau sportif balayés avec sa masculinité. Du reste elle se mêlait parfaitement dans la masse avec son uniforme féminin, cadeau de l'école, des fois qu'il lui viendrait l'idée de voir si l'herbe était plus verte de l'autre côté de la barrière des genres. Ouais ben c'était pas demain la veille. Les trucs mignons, adorables et câlins, très peu pour elle. Elle utilisait uniquement cette forme parce qu'elle était en mission!

Traverser les couloirs dans cette apparence était une toute nouvelle expérience! Elle se sentait vulnérable. La plupart des camarades qu'elles dépassaient normalement, la dépassait ou faisait sa taille. De plus son équilibre était complètement à jeter par la fenêtre. En Miki Miki, la gravité ne l'affectait pas. Donc sa position n'influencait pas son équilibre. Ah ben en fait si la voilà sa singularité. Elle marchait bizarrement et s'étalait une fois sur deux. Elle se releva et se dirigea vers son objectif, rouge. Elle pouvait sentir les regards des élèves qui devaient la regarder sur sa nuque.

Sa main fine aux ongles en amande parfaitement dessinées tapa contre la porte de la salle où elle suivrait cet entraînement spéciale. Puis elle ouvrit la porte.


-Bonjour sensei je...

- Je veux dire, je souhaiterais que vous m'expliquiez de nouveau comment on resoud un système d'équation à plusieurs inconnus. Enfin si vous avez le temps.

Il fallait faire attention, elle ne voulait pas que sa façon de parler dévoile sa véritable identité. Mais en effet, elle Hiro sakamoto était venue demander un conseil à un prof. Ce serait trop la honte si ça s'apprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Mer 5 Sep - 13:40

Sigfried corrigeait le devoir de sa classe de troisième dans sa salle habituelle. Les cours étaient terminés et les élèves chahutaient dans les couloirs pour rentrer chez eux. Pour sa part, il ne rentrerait pas de suite. Depuis le départ de Castiel, il répugnait à retourner chez lui. C'était étrange car il avait toujours apprécié avoir son espace, cet endroit dans lequel il pouvait se réfugier et qui n'appartenait qu'à lui, mais à présent que la fée était partie, le dragon trouvait la demeure tristement vide.

Castiel était simplement parti en laissant un mot sur la table de la cuisine. Il avait bien choisi son jour, celui où son ami était retenu par un conseil de classe. Pas d'au revoir, pas d'explications à donner. Sigfried ne pouvait lui en vouloir, malgré le temps passé la fée n'avait jamais pu véritablement se faire à ce monde. Le dragon lui se retrouvait au point de départ, privé des siens.

Un timide coup à la porte lui fit poser son stylo plume.

"Entrez", dit-il en tournant la tête vers la porte pour voir qui venait le déranger.

Une élève entra timidement à son invitation. Le professeur de mathématiques ne se souvenait pas de l'avoir déjà vue en classe et il savait que sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Peut-être était-ce une élève fraîchement transférée ?

" Bien sûr," répondit-il en rangeant le paquet de copies qui l'occupait encore quelques instants plus tôt. "Prends donc une chaise et installe toi."

Il l'invita d'un geste de la main à s'exécuter et sorti une feuille pour réaliser la démonstration et l'expliquer à l'élève.
Lorsqu'elle fut installée, il se mit à lui ré-expliquer la méthode en progressant pas à pas de sorte à ne pas la perdre. Il la lui fit répéter puis écrivit une série de système qu'il lui donna à résoudre.

"T'a-t-on transmis le devoir que j'ai donné à rendre pour la fin de semaine ?"
s'enquit-il.

Le devoir en question étant précisément sur ce chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Hiro
Rang Hiro
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Jeu 6 Sep - 18:32

Son plan marchait. Le professeur n'y avait vu que du feu. Il lui dévoilait comment venir à bout de son adversaire. Il y avait deux méthodes possibles. La substitution, qui consistait à tirer sur le bras de l'adversaire jusqu'à ce qu'il soit en déséquilibre, attaquer sa jambe d'appui et l'achever avec une clé de bras.  Isoler x , résoudre y, résoudre x. Une autre méthode s'appelait le système par combinaison. Cela consistait à laisser l'adversaire se frapper tout seul à la jambe assez fort pour se déséquilibrer frapper la jambe d'appui et l'achever avec une clé de bras. En d'autres termes, ajouter chaque équation entre elles de façon à faire disparaître une inconnue, résoudre l'inconnue restante et résoudre la première inconnue. Pas étonnant qu'elle n'y arrivait pas, jamais de telles stratégies ne lui seraient venues en tête.

Encore une fois, son corps lui jouait des tours. L'apprentissage de telles stratégies et techniques demandait toute son attention, mais les signaux perçus par son corps étaient tous... bizarre. D'abord tout dans cette salle était plus grand que ce qu'elle avait l'habitude de voir. Même la chaise n'était pas a la bonne hauteur. Alors le stylo. Elle avait l'impression de tenir un bâton dans sa main. Et les mouvements de ses doigts faisaient parcourir à la mine moins de chemin. Cela dit ça lui permettait plus de contrôle sur les traits, les points et les courbes. Et en parlant de courbes. Certains mouvements de ses bras lui rappelaient indéniablement sa condition féminine de par leur contact avec sa poitrine. Et l'effet en était assez... ennuyeux pour que son esprit ne soit pas entièrement focalisé sur les maths. Il y avait un autre point qui accaparait toute son attention. En s'asseyant elle avait pu remarquer que sa jupe avait décidé de remonter risquant de dévoiler ce qui se cachait en dessous. Pour y pallier elle avait réuni ses jambes ensembles et mises celles-ci sur le côté. Toutes ces sensations, ces ressentis la deconcentraient en permanence et elle se faisait violence pour suivre. Ce qui en faisait somme toute un paquet de nerfs qui n'attendait que le bon moment pour exploser.


"T'a-t-on transmis le devoir que j'ai donné à rendre pour la fin de semaine ?"

Le devoir? Ah ce devoir? Disons que le chien extraterrestre qui n'apparait que durant les superlunes bleues l'avait mangé, ainsi que la moitié de sa chambre. De toutes façons elle n'y avait rien compris. Alors puisqu'il lui demandait, c'était toujours mieux que de redemander une feuille parce que le dit chien avait dévoré ses devoirs.

-Anoo, je ne crois pas avoir reçu le devoir pour la fin de semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Ven 7 Sep - 11:17

" Une chance que tu sois venue me voir dans ce cas", répondit-il en se levant.

Sigfried était familier des élèves perdant leurs sujets de devoir dans des circonstances mystérieuse ou bien l'endommageant par mégarde, John Free étant bien sûr le champion dans cette discipline, aussi le professeur de mathématiques avait-il toujours des sujets supplémentaires en cas de besoin. Avec lui, les excuses du type "j'ai perdu mon sujet" ne fonctionnaient pas. Tous savaient qu'il suffisait de venir le voir et lui en demander un autre. Il ne se permettait aucune réflexion vis à vis de l'élève faisant une telle demande. Il préférait que le travail soit fait en temps et en heure.

Le dragon récupéra dans l'armoire le sujet et revint le déposer près de l'élève qui continuait de plancher sur l'exercice qu'il lui avait donné. Lorsque celui ci fut achevé, il récupéra la feuille pour regarder le résultat. Visiblement, ses explications avaient été suffisamment claires cependant il releva quelques erreurs d'inattention et de rédaction qu'il corrigea.

"Fais attention à la rédaction, si tu appelles cette ligne ci L1, tu ne peux pas appeler du même nom la ligne transformée sans expliquer pourquoi tu le fais."

Il y avait deux choix possibles, soit écrire "L1 -> 2L1 - L2" soit se contenter d'écrire "2L1 - L2" à droite de la nouvelle équation.

"La justification est fondamentale. Si tu ne la rédige pas correctement, même si le résultat final est juste, la résolution est fausse car je ne sais pas ce que tu as fait pour y parvenir."


Sigfried avait pour principe de ne jamais laisser partir un élève tant que le résultat n'était pas parfait. C'est pourquoi, il ré-écrivit plusieurs systèmes au verso qu'il donna à résoudre à l'étudiante. D'ailleurs, il ne pouvait s'empêcher de noter à quel point elle était stressée. On aurait dit une boule de nerf prête à exploser à la moindre petite chose. De la timidité peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Hiro
Rang Hiro
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Ven 7 Sep - 20:00

Tandis que le professeur récupérait les copies. La jeune fille menait un des combats les plus ardus de son existence.  Ennemi après ennemi, elle terrassait un à un les adversaires qui se présentaient à elle, armée seulement de ces deux techniques devastatrice et de sa volonté de triompher. Une mèche de cheveux dorés tenta de l'aveugler. Mais elle fut bien rapidement remise en place. Elle pût distraitement apercevoir la copie blanche qu'il lui déposait.

-Merci sensei.

Le combat reprenait de plus belle. Mais elle pouvait voir une fin à cette vague d'ennemi. Tchac substitution, tchac combinaison. Son stylo venait administrer le coup de grâce à ses ennemis. Dans le ballet mortel qui se jouait, elle imposait son rythme à ses adversaires. Pour un peu elle s'amusait presque.

Venait enfin le moment de compter les survivants. Elle s'arrêta un instant. Les attaques avaient été placées efficacement, mais ce n'était pas son style de combat. Comme elle écrivait plus  petit, elle arrondissait d'avantage ses traits pour ne pas faire de pattes de mouches. Le tout donnait un caractère indéniablement girly à son écriture. Super elle écrivait aussi comme une fille.

Le professeur de maths consulta sa copie tandis qu'elle digérait cette nouvelle.


"Fais attention à la rédaction, si tu appelles cette ligne ci L1, tu ne peux pas appeler du même nom la ligne transformée sans expliquer pourquoi tu le fais."

Le mot transformée la sortit de sa contemplation interne. Est ce qu'il avait découvert son secret? Certains professeurs étaient bien sûr mis au courant de son dossier. Mais en général ils venaient la voir au debut de l'année.

-Euh... je...

"La justification est fondamentale. Si tu ne la rédige pas correctement, même si le résultat final est juste, la résolution est fausse car je ne sais pas ce que tu as fait pour y parvenir."

Puis une nouvelle vague d'ennemis fût invoqué. Il semblait bien que son secret était sauf. Ce qui signifiait qu'elle devait continuer le combat et s'en sortir sans égratignure.

-Merci beaucoup sensei. Je tâcherai de faire de mon mieux!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Sam 22 Sep - 17:06

Cette élève semblait vraiment se faire violence à venir ainsi le voir, la timidité était une chose difficile à surmonter. En effet, Sigfried mettait le stress qu'il détectait chez cette petite sur le compte de la timidité ou du fait de devoir aller voir un professeur pour demander de l'aide.

En tout cas, elle semblait avoir à coeur de réussir et s'appliquait tout particulièrement pour résoudre les équations qu'il lui soumettait. C'était un élément en sa faveur aux yeux du professeur de mathématiques.

Tandis qu'elle continuait de résoudre ses équations, Sigfried s'octroya une minute pour terminer la tasse de thé qu'il s'était faite avant qu'elle ne vienne lui demander de l'aide. Il prit le temps de corriger la nouvelle feuille d'équation que l'élève lui remis.

"ça va ce n'est pas trop difficile de changer d'académie ?" demanda-t-il tout en corrigeant du bout du stylo quelques petites erreurs. "Tu es arrivée récemment, non ? Où étais tu avant cela ?"

Sigfried s'exprimait d'un ton détaché tout en corrigeant. Puisque cette petite travaillait bien, il se permettait d'engager un brin de conversation, peut-être cela la détendrait-il un peu, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Hiro
Rang Hiro
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Lun 24 Sep - 6:50

Le combat devenait beaucoup moins compliqué, les ennemis, bien plus faibles. Eux qui avaient semblé terriffiant et invincibles aux premiers abords, voilà qu'ils rendaient les armes au bout de de deux ou trois de ces nouvelles techniques. Étaient-ce les adversaires qui étaient plus vulnérables ou elle qui était devenue meilleure?  Pourtant à première vue ces équations semblaient aussi féroces que les précédentes.  Mais elle virevoltait sans difficulté entre chaque et indiquait leurs points faibles qu'elle utilisait ensuite pour les mettre au tapis. D'une certaine manière le combat acharné était devenu une leçon de combat. Car c'était à peu près ce qu'un véritable combattant faisait. Tous ses combats n'étaient que des préparations pour affronter son adversaire le plus puissant, lui-même. Et quand on avait atteint ce niveau, il n'y avait plus aucun ressentiment contre soi. C'était certainement un combat sans animosité, sans haine, celui qui opposait une personne à elle-même. Et permettre aux autres de s'améliorer en soulignant leurs failles, cela contribuait à les rendre meilleurs. À la rendre meilleur. Finalement, ces adversaires n'en étaient pas, ils étaient des partenaires d'exercices cherchant à s'améliorer comme elle le faisait. Et s'ils avaient semblé si terrifiants... On était à la Natsuyasumi academy, elle avait l'habitude de camarades semblant hostiles qui ne cherchaient en réalité qu'à se protéger.

L'exercice toucha à sa fin et elle posa son crayon. Ce fût pourtant le contenu de sa copie qui lui apporta un autre choc. Elle pouvait apprendre! Jusqu'ici ce corps lui avait semblé au mieux un déguisement, au pire une malédiction. Et comment le voir autrement, elle perdait sa force, sa vitesse, son équilibre, son agilité, sa dextérité! Mais maintenant qu'elle triomphait de ses maths. Elle voyait qu'il lui était possible de progresser. Qu'elle pouvait apprendre. Et cette écriture girly. C'était la clé derrière. Avec de la dédication elle ne serait pas capable de faipre exactement ce que fait hiro, mais elle pourrait le dépasser sur certains points.

Elle rendit au professeur sa copie et celui-ci commença à la corriger.


"ça va ce n'est pas trop difficile de changer d'académie ?"

"Tu es arrivée récemment, non ? Où étais tu avant cela ?"


Et voilà les questions! Évidemment qu'il n'allait pas la laisser venir apprendre sans poser de question, mais en même temps, il avait pris la peine de lui montrer qu'elle n'était pas entièrement bonne à jeter. Qu'avec les bonnes conditions, il lui était possible de progresser et s'épanouir. Elle se mordit la lèvre inférieure. Elle ne pouvait pas lui mentir, mais en même temps... elle ne pouvait pas être vue réclamant de l'aide. Aussi allait-elle se livrer à l'exercice ardue de ne pas mentir sans lui dévoiler qui elle était.

-L'académie est assez... différente, mais pour être honnête, je m'y sens à ma place. Avant j'étais au public dans Shisaido. Pourtant même si on n'est qu'à quelques stations de train de là où je vivais. J'ai l'impression d'être dans un autre univers. C'est bizarre hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Mar 25 Sep - 18:39

Le crayon du professeur virevoltait doucement le long de la feuille tandis qu'il vérifiait chaque ligne une à une, contrôlant que tout était parfaitement justifié et correct. Un sourire étira ses lèvres alors que son élève évoquait le sentiment d'être dans un autre univers à l'académie.

"J'ai parfois moi même ce sentiment",
répliqua-t-il doucement.

Le concernant c'était véritablement le cas et y songer lui laissait éprouver une pointe de nostalgie. Chaque fois qu'il y pensait, les mêmes questions revenaient, comment allaient les siens ? Qu'était devenu son fief ? Pleurait-on sa disparition ou bien les mots de l'ennemi avaient-ils finalement entaché la réalité jusqu'à ce que ceux qui l'acclamaient autrefois le haïssent à présent ?

Il dissimula ce triste élan de mélancolie dans un nouveau sourire et rendit sa feuille à son élève.

" Tu as compris la technique, bien joué," la félicita-t-il. " Fais attention sur cette équation ci, tu n'as pas modifié le second signe en ôtant les parenthèses, c'est ce qui fausse ton calcul ensuite."

Il marqua une pause ensuite, le temps de réfléchir à un énoncé plus complexe et nota deux problèmes sur une nouvelle feuille tandis que son élève prenait le temps de regarder sa correction.

"Tiens, pour approfondir, voici quelque chose d'un peu moins évident," dit-il en lui donnant le nouvel énoncé.

Les problèmes se présentaient sous la forme de deux courts textes dont il fallait extraire les données pour les mettre sous forme de système avant de les résoudre pour pouvoir répondre à la question. Plus compliqué certes mais il ne doutait pas qu'elle s'en sortirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Hiro
Rang Hiro
avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Mar 9 Oct - 17:06

Practice makes perfect. À force d'entraînement elle avait réussi à vaincre tous ses adversaires ou presque. Elle avait oublié un point vital contre son partenaire et celui-ci avait pu contre-attaquer. Une erreur de signe pouvait complètement changer le cours du combat. Elle s'était montrée trop sûre et en avait payé le prix. Il lui fallait encore pratiquer. Et justement le professeur de maths était en train d'écrire quelque chose de plus long... de beaucoup plus long!

-"Tiens, pour approfondir, voici quelque chose d'un peu moins évident,"

Elle récupéra la copie et se dirigea vers son bureau à petits pas. Elle avait bien conscience que cela renforçait l'image féminine qu'elle projetait, que cela la contrariait au plus haut point. Mais c'était mieux que marcher bizarrement ou se retrouver les quatre fers en l'air. Elle était peut-être obligée de marcher ainsi, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle devait l'apprécier.

Ça faisait combien de temps, deux ans et demi maintenant? Deux ans et demi qu'elle luttait sans arrêt contre tout aspect de aon côté féminin. Ces sensations quand elle était Miki Miki, ces pensées, ces désirs qui la hantaient sans cesse. Elle les avait repoussé plus de deux années entières, elle ne le ferait pas toute une vie.

Elle reporta son attention sur la feuille sans vraiment la regarder, à la place elle voyait cette main au doigts fins et délicats rattachée a un bras tout aussi fin. Mais elle ne pouvait pas remonter plus haut du regard, des barrières dorées bloquaient sa vision. Elle pouvait aussi sentir un poids au niveau de sa poitrine ainsi qu'un courant d'air sur ses cuisses collées sans inconfort à cause du manque d'une certaine sensation. Comment pouvait on appeler ça un homme? Jusqu'ici la cause de son rejet était surtout qu'elle voyait cette apparence comme inférieure. Et peut-être que dans son esprit elle voyait les femmes ainsi. Pourtant elle avait côtoyé pas mal de filles dans le bahut, et aucune ne lui avait semblé aussi inutile qu'elle pouvait l'être sous cette apparence et sans superpouvoir. Seulement elle avait vu être capable de s'améliorer ne serait-ce qu'en maths. Et si tel était le cas... Peut-être... et c'était vraiment un gros peut-être, peut-être qu'elle pouvait envisager ne plus être un homme, quand eh bien quand physiquement elle n'en était plus un.

Elle eût un soupir dans cette voix trop aigüe qu'elle avait fini par rattacher à elle.


-Sensei... j'ai une question pour vous. Imaginez que vous savez ce que vous êtes, mais que votre corps, les gens autour de vous et ême parfois votre esprit vous disent que vous êtes autre chose. Que cela fait plusieurs années que vous luttez contre. Mais... il n'y a pas de changement c'est même pire... et vous commencez à douter de cette identité qui vous définissait... vous feriez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   Mar 16 Oct - 13:48

Le professeur de mathématiques profita que son étudiante soit repartie travailler sur le problème qu'il venait de lui soumettre pour continuer de corriger ses copies. Il devait admettre que ce cours imprévu était appréciable par le fait qu'il le faisait se détourner de ses pensées moroses.

Le soupir de la jeune fille lui fit tendre l'oreille, ramenant son attention sur elle immédiatement bien qu'il se garda de le montrer. La raison de ce qui la troublait lui fut rapidement exposée sous la forme d'une question. Sigfried reposa tranquillement son stylo plume, délaissant la copie à laquelle il s'était attelé. Il n'avait pas besoin d'avoir des sens aiguisés pour percevoir la détresse de son élève. Avait-elle osé poser cette question auparavant ? Quelles difficultés avait-elle pu rencontrer avant d'en venir à demander à un professeur ? Et jusqu'où sont tourment était-il allé pour qu'elle trouve le courage de s'en ouvrir à un inconnu ?

Sigfried se cala un instant contre le dossier de sa chaise, songeant à sa propre condition et tentant de comprendre ce qu'elle éprouvait. Prisonnier d'un corps qu'il trouvait trop étroit, faible et fragile, il n'avait jamais douté de sa nature. Il savait qui il était et cela ne changerait jamais. Même enchaîné et cloué au sol, un dragon restait un dragon. Les flammes de son coeur ne s'éteindraient jamais. Pourtant, il se souvenait de la douleur de Castiel à la perte de ses ailes, des doutes de la fée quant à sa propre identité. Ce n'était pas son expérience propre mais elle lui permettait d'appréhender légèrement ce que son élève devait ressentir.

Après avoir pris le temps de sérieusement réfléchir à la question, il finit par répondre, gardant toujours le regard fixé vers  un point dont lui seul devait connaître l'intérêt. Il se pouvait d'ailleurs que ce soit une poussière volant dans un rayon de lumière et qui aux yeux du dragon était purement fascinante.

"Je ne pense pas que nous pouvons réellement nous définir par une apparence physique, le regard des autres, ou son propre regard sur soi. Les gens gardent des photos d'eux bébés et pourtant, un nourrisson ne ressemble en rien à l'adulte qu'ils sont, ça ne les fait pas douter d'eux même pour autant. Quant aux autres, personne ne nous voit véritablement de la même façon et personne ne saurait s'accorder là dessus de façon fiable. Pour ce qui est de notre esprit... Il nous dit systématiquement des choses différentes sur nous même, ce qu'on aimait un jour ne nous plaît plus le lendemain, ce n'est pas forcément quelque chose qui puisse nous définir."


Le dragon vint chercher le regard de son élève rivant ses yeux bleus dans les siens.

"Je pense que si j'étais dans le même cas que toi, je commencerai par lutter aussi, je paniquerai, je me détesterai, je ferai tout pour résister jusqu'à arriver à épuisement mais dans un second temps, je finirai par réfléchir, à m'intéresser à ma condition et à chercher les choses qui font que je suis moi et ce qui fait que l'autre chose est aussi moi."

Ses pupilles devinrent légèrement verticales l'espace d'un bref instant puis redevinrent normales la seconde suivante. Il posa les coudes sur le bureau et posa sa tête dans ses mains, scrutant la réaction de son élève.

"Je pense que dans toute malédiction il y a un profit à tirer et qu'il vaut mieux apprendre à en user au maximum."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Octobre I+3]Of Maths and Men [pv Sigfried]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans
» La « démocratie haïtienne » : Quels sont les enjeux ? - 29 octobre 2010
» [Rapport de Bataille] 31 Octobre 2008
» Organisation Tournoi Mordheim's Day 1 du JDP8 octobre 2011
» [28,29,30 octobre 2011] Championnat d'Europe a Dublin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Bâtiment principal :: Partie Lycée :: Salles de classes du lycée-
Sauter vers: