Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'incroyable vie d'Ore-sama [PV : Hiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


MessageSujet: L'incroyable vie d'Ore-sama [PV : Hiro]   Jeu 9 Aoû - 0:29


J'observe mon reflet dans ce qu'on pourrait appeler une « flaque » d'eau qui vient de se former après l'ouverture de ce robinet. Ah, comme chaque jours… Je suis si parfait. Si beau. Si classe. Si brillant. Si génial. Si… modeste. Et ce, parce que je m'arrête là dans la liste des adjectifs mélioratifs qui Me qualifient tous si bien, alors qu'il y en a tant d'autre. Je soupire. Mes cheveux dorés, mes yeux bordés par des cils gracieux…

Pourquoi ?

Pourquoi étais-je si beau ?

Pourquoi avais-je tant de chance ?

Quel monde cruel !

Tant d'injustice régnait en cette Académie… A côté de moi, les étudiants faisaient pâle figure – que dis-je, ils étaient complètement invisibles ! Je brillais tellement. Ahhh… Je soupire encore et regarde autour de Moi, oh ce groupe de garçon ne paie pas de mine. Après tout, ils ne sont pas Moi ! Quelle tristesse. J'allais donc répandre Ma bonne parole sur ces paysans. J'étais clairement leur leader, leur lumière. Je me permettais donc de leur montrer le droit chemin, celui de la grâce qui m'avait foudroyé.

«  Regardez vous, minables ! Je fais, avec Ma voix si mélodieuse. Vous êtes si nuls, c'est incroyable. Je suis un ange qui se présente à vous.

Ils Me regardent, l'air médusé. Ah, ne comprenaient-ils pas ? Voulaient-ils que Je sois plus précis sur le sort ?

«  Je suis beau. Vous êtes si laids. Je n'ai jamais vu ça, même un rat mort est sexy à côté de vous. Vous devriez mourir à cause de votre apparence, cela devrait être interdit. Alors Je vous le dis, crevez !

Ainsi, Je les bénis de ma salive et Je m'en vais. C'est alors que l'un d'entre eux ose Me toucher l'épaule… Hein ? Je Me retourne, et tout va très vite, il me met un coup de poing dans mon magnifique visage. Comment osait-il ?! COMMENT !? Ne se rendait-il pas compte de son acte ? C'était digne d'une attaque terroriste ! On M'avait rarement frappé dans ma vie.

« Tu le mérites, mec ! Ça fait une semaine que tu viens me voir chaque jours pour m'insulter et me cracher dessus, j'en ai marre ! hurla celui-ci, les larmes aux yeux.

Sa voix criarde transperce mes mes doucereux tympans. Pour le moins déboussolé, je tente de me relever… Mais la violence de cette bête sauvage M'a clairement atteint. Je ne Me rappelais pas lui avoir prêché la bonne parole ? Pourquoi réagissait-il ainsi, Je l'avais béni !?Ah. La jalousie hein… Elle faisait tant de ravages, mais je pouvais le comprendre. J'aurais été jaloux de Moi aussi. Je reste au sol, incapable de Me lever. Ça faisait drôlement mal, dis donc !

« J'te déteste, sale pauvre type ! Tu fais de ma vie un enfer. J'étais déjà complexé avec toi dans l'école mais maintenant, c'est pire.

Il saisit alors une batte de baseball qui traînait par là.

« J'vais te tuer ! Il lève alors cet outil qui allait devenir une arme entre ses mains au dessus de Moi, et s'apprête à frapper un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Hiro
Rang Hiro
avatar


MessageSujet: Re: L'incroyable vie d'Ore-sama [PV : Hiro]   Jeu 9 Aoû - 8:35

L’étudiant leva la batte au dessus de lui. Ses camarades étaient figés. Jamais ils ne l’avaient vu dans un tel état. Lui qui avait toujours été calme. Il suffisait que cet abruti avec l’air cool les insulte pour le bouleverser. Chaque jour, ils le ramassaient à la petite cuillère mais aujourd’hui il avait craqué. Dans un hurlement il abattit la batte sur son crâne faisant jaillir un torrent rouge. Puis après le premier coup il en donna un autre puis un autre et un autre, poussant des cris primaux. Puis ces hurlements se changèrent en sanglot. Puis frappé d’horreur il regarda les tiges qu’il avait en main. Des tiges!?

-Supposons que je n’ai pas été là… Tu aurais commis un meurtre. Et je ne crois pas avoir besoin de te dire que tuer c’est mal.

Flottant dans les airs, bras croisés en dessous du ruban qui soutenait ses seins. Une jeune fille aux cheveux blonds torsadés et attachés par deux rubans observait la scène avec un air mi-inquiet, mi-ennuyé. Du moins est ce qu’on pouvait l’interpréter ainsi vu l’arc que prenait son sourcil délicatement dessiné au dessus de son oeil d’un bleu profond. Sa grève droite battait la mesure sur un sol imaginaire, des étoiles pleuvant sous ses pieds. Sous cet angle il aurait été possible probablement de voir ce qui se cachait sous sa mini-jupe, mais ajouter à l’agacement de la jeune fille semblait aussi recommandé que de courir couvert de saucisses devant un pitbull.

-Miki Miki? C’est vraiment vous?

La magical descendit au sol permettant à tous les individus présents de la dépasser. Mais son autorité sur tous ces élèves ne faisait pas l’ombre d’un doute. Dans Natsuyasumi, elle était connue comme la personne qui vous sauvait des dangers la nuit tombé. Elle s’avança en direction de l’étudiant au bouquet son bassin oscillant légèrement à droite ou à gauche entre deux pas. Les autres élèves s’écartèrent. Miki Miki était furieuse. Mais ce qu’ils ne pouvaient pas voir derrière ses yeux orageux c’était qu’elle était furieuse contre elle-même. Si elle n'était pas passée par là, elle n’aurait pas vu ce crétin insulter les autres élèves et si elle ne l’avait pas vu faire… Elle devait absolument trouver un moyen d’être toujours au bon endroit au bon moment. Enfin d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

-Oui c’est bien moi! Mais d’habitude je viens plutôt pour m’occuper de créatures maléfiques.

-Alors vous êtes au bon endroit! Je suis un meurtrier, un monstre, je ne mérite pas de vivre!

Il serra les poings et baissa la tête. Tremblant sous le poids du remord. La magical s’approcha de lui et le prit dans ses bras. Il se mit à pleurer contre elle. Cette attitude n’était pas virile, elle en avait conscience. Mais son travail d’héroïne lui avait montré qu’il y avait parfois des choses plus importantes que l’image que l’on donnait. Et puis pour le moment elle n’était pas un homme et cet élève n’avait pas besoin de virilité. Il avait besoin de réconfort, de tendresse,d’acceptation. C’est pourquoi elle le laissait se vider de son trop plein d’émotion en lui murmurant des paroles de réconfort de sa douce voix. Finalement il la lâcha.

-Je ne crois pas que tu sois un meurtrier. Tu as surtout besoin de te remettre de ces événements. Tes amis vont t’accompagner à l’infirmerie. Quand tu iras mieux nous aurons une petite discussion. Allez filez maintenant!

Les élèves ne se firent pas prier et aidèrent leur camarade à se rendre à l’infirmerie. Bien occupons nous de l’autre victime. Elle le regarda allongé par terre le visage recouvert de pétales de rose.

-Tu ne vas pas rester couché là toute la journée? Les gens vont finir par croire que tu es mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'incroyable vie d'Ore-sama [PV : Hiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']
» Portable d'Hiro Komage
» Hadès sama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Campus de l'Académie :: Cour intérieure-
Sauter vers: