Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Avril I+2] Dans la douceur de ma presque solitude [PV Kentaro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Music club Leader
Music club Leader
avatar


MessageSujet: [Avril I+2] Dans la douceur de ma presque solitude [PV Kentaro]   Mer 25 Jan - 2:02

Les rares moments de la journée où je me sens libre : quand je mange le midi, le soir dans ma chambre, ou quand je m’entraîne dans la salle du club. Et c’est de plus en plus souvent, en ce moment. Mais pas dans la salle du club, dans la salle de musique. Au moins, j'y suis tranquille, on ne m'embête pas. Et en cas de souci, on sait où me trouver. Un concours de chant a lieu dans un peu moins d’un mois. Et je vais devoir être parfaite. Irréprochable. Et surtout, je vais devoir gagner. Je commence à être un peu reconnue, je le sais. Je suis à un doigts de percer dans l’arène impitoyable de la célébrité. Mais pour rien au monde je ne laisserai ma place. Je sais que je peux le faire. Ma famille croit en moi. Alors je veux y croire aussi.
 
Il fait frais dehors. Les cours viennent à peine de finir. Et je n’ai qu’une envie. Chanter. Chanter autant que je le peux. Je frissonne sous la fraîcheur de la brise mais souris en inspirant un grand coup. Ça fait du bien, mine de rien. Je cours. Je sais que dans une demie heure, la salle sera pleine et tout le monde chantera à tue-tête. J’ai besoin de m’entendre. De m’évaluer. Je me connais, je sais être dure avec moi quand il le faut.
 
Je pose mon sac et ma veste sur une chaise, laissant la porte ouverte, si quelqu'un a besoin de moi, on sait jamais. Mes doigts glissent doucement sur les touches blanches et noires du piano et je souris, mélancolique avant de m’asseoir. Une chanson douce et triste. C’est ce que je veux chanter à ce concours. Et même maintenant. C’est pour ça que j’opte pour une chanson des « Misérables », On my Own, interprété par Eponine dans la version musicale. Je ne branche pas les micros, j’ai besoin du son pur pour juger. Je prends une profonde inspiration. Et je commence à chanter.
 
On my own
Pretending he’s beside me
All alone,
I walk with him ‘till morning…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+2] Dans la douceur de ma presque solitude [PV Kentaro]   Mer 25 Jan - 2:51


Allez savoir ce qui avait conduit Kentarô dans la partie collège ce jour-là. Trop froid pour aller s'entraîner? Ou pas l'envie, tout simplement.
En vérité, ce jour-là le jeune homme avait envie de s'adonner à l'une de ses deux passions principales et secrètes. L'hiver étant terminé depuis quelques temps, la patinoire en plein air de Shisaido avait déjà été désinstallée. Restait alors la musique... et le chant. La salle de musique devait être déserte à cette heure... parfait.
Kentarô n'avait jamais chanté devant autrui. Enfin, si, devant ses parents quand il était gosse, mais il fallait croire que ces derniers n'arrivaient pas à passer au-delà de sa singulière apparence pour se focaliser sur sa voix. Ce qui était en réalité fort dommage, car il chantait plutôt bien. Rien d'extraordinaire bien sûr, mais à l'instar de son physique sa voix avait une sorte de charme particulier. Quelque chose de grave et de chaleureux à la fois, sans pour autant avoir le don de séduire un public. Une voix agréable, mais pas fantastique.
Cependant, la douce mélodie qu'il entendit en arrivant à côté de la salle de musique lui fit rater un battement de coeur. Et fit jaillir ses oreilles de tigre. Ce qui augmenta sa sensibilité auditive et le fit d'autant plus vibrer.
Incapable de n'émettre ne serait-ce qu'un sifflement d'admiration, il s'approcha lentement et aussi discrètement qu'il le pouvait de l'encadrement de la porte avant de se plaquer contre le mur et de tendre une oreille féline au travers de l'ouverture.
Wow... il ne connaissait pas la chanson, mais la voix envoûtante qui la chantait le prenait aux tripes et le fit rougir sans qu'il ne s'en rende compte. N'osant interrompre la musicienne, il se contenta d'attendre la fin du morceau en silence, profitant de chaque note, de chaque intonation et de chaque nuance en frémissant.
Et quand finalement la chanson s'acheva, il dû patienter quelques secondes avant de passer la tête dans l'encadrement de la porte tant il était charmé. Lorsqu'il risqua un regard curieux par l'ouverture, il découvrit une jolie jeune fille esseulée assise au piano avec un air mélancolique et une singulière chevelure rose.
C'était un sacrément joli tableau.
La queue de tigre vint s'ajouter aux oreilles alors que le garçon fut frappé par l'image.
Puis il secoua la tête et se décida à entrer, un sourire plus tranquille que d'ordinaire sur le visage.

- Wow, c'était... c'était sublime...! la complimenta-t-il en applaudissant. Je n'avais jamais entendu quelqu'un chanter comme ça!

Le regard de Kentarô glissa sur le ruban de la jeune fille et y distingua le jaune caractéristique des Espoirs. Il pensait bien avoir deviné son talent... Il n'y avait vraiment qu'une Espoir pour être si douée!
Le jeune homme sortit de sa béatitude pour se rendre compte qu'il avait peut-être dérangé la demoiselle en s'introduisant ainsi dans la pièce. Oups...

- Oh, ah... Désolé, tu voulais p'têt être seule! bafouilla-t-il en s'excusant, une main sur la nuque. Pardon du dérangement, j'ai été comme qui dirait "happé" par ta voix, haha! C'était vraiment... wow, c'était trop beau!

Non mais quel boulet... Si c'était une Espoir, elle devait évidemment savoir qu'elle avait une belle voix, et l'on avait sûrement dû lui en faire le compliment maintes et maintes fois. Et voilà, encore une fois il passait pour le gros balourd lourdingue...
Il aurait mieux fait de passer son chemin plutôt que de venir gâcher la scène avec ses grands pieds! Raah, mais quel andouille! Tout compte fait, il ferait peut-être mieux de tourner les talons et de partir en courant. Et aller jouer au baseball. Au moins, le baseball ce n'était pas embarrassant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Avril I+2] Dans la douceur de ma presque solitude [PV Kentaro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [#6] Au cœur des îles, dans la douceur de la lune. [Terminé]
» Un peu de douceur dans ce monde de brute
» La maj du mardi 19 avril 2011 :D
» poemes et citations:un peu de finesse dans ce monde de brute
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Bâtiment principal :: Partie Collège :: Salle de musique-
Sauter vers: