Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Mer 28 Fév - 20:15

ft. Tenshi

ft. Alexandra

「 L’habit ne fait pas le moine, au contraire 」
Une nouvelle nuit de cours se terminait et l’angoisse de la Faucheuse était assez élevée. Sa faux ! Elle ne l’avait pas avec elle et elle n’était pas non plus au club ! Elle avait du passer une journée sans cette relique et à vrai dire, elle se sentait assez nue sans cette dernière ! C’était un peu comme si… Comme si… Tenshi n’avait même pas les mots pour décrire ce qu’elle ressentait mais elle ressentait bel et bien quelque chose ! Loin d’elle l’expression neutre et presque impassible de la jeune femme, cette dernière avait été chassée par cette lueur d’angoisse. Dès que la dernière sonnerie avait résonnée, Tenshi s’élançait déjà en courant dans les couloirs, cherchant à vérifier chacune des salles visitées dans la nuit mais cette recherche n’avait clairement mené à rien ! Elle bouillonnait.
 
Alors qu’elle commençait à perdre l’espoir qu’elle pourrait la retrouver dans l’académie, Tenshi percuta quelqu’un, tombant au sol non sans ressentir une légère douleur à la cheville.  Et il ne manquait plus que ça… Une foulure de cheville ! Elle grogna doucement de douleur en frottant rapidement son membre endoloris avant de se relever rapidement, ignorant désormais ceci. Après tout, elle aurait tout le loisir de s’en occuper plus tard… Une fois qu’elle aurait récupéré son arme…
 
Le regard de la fille aux cheveux courts se porta sur la personne bousculée.
 
-          S’cuse-moi, tu vas bien ?
 
Rapidement et sans être insistante, Tenshi regarda sa camarade bousculée. Oups… Elle semblait être un peu plus âgée qu’elle. Pas que cela lui fasse peur mais elle appréhendait un peu, certaines personnes prennent plutôt mal le fait d’être bousculée par quelqu’un de plus jeune.


Dernière édition par Tenshi Nakano le Mer 7 Mar - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Alexandra
Rang Alexandra
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Mer 28 Fév - 20:46

Une nouvelle nuit passée à contempler le savoir accumulé par les vivants au cours des siècles. C'était véritablement amusant et fascinant en un sens, autrefois les connaissances était difficilement accessible et réservés à une élite bien définie... Mais c'était il y a si longtemps... Et les choses avaient tellement changés... Les voyages de la Liche lui avaient certes appris de nombreuses choses, mais ici, dans ce lieu... Les possibilités étaient encore plus grande encore. Apprendre, se nourrir d'enseignements était très plaisant, pourtant...

Lorsque ces heures de cours se terminaient... Un grand vide revenait dans l'âme de la non-morte et surtout le froid. Oui, un froid glacial permanent lié à sa condition d'assemblage osseux lévitant, celui ci ne l'avait jamais vraiment quittée depuis LA triste époque, et s'il disparaissait pendant un temps lors des soirées à l'académie et quelques autres occasions, il revenait inlassablement à la charge, tel une part d'elle même en quelques sortes. Pourtant... Le plus terrible pour elle, c'était de déterminer ce qu'elle allait faire désormais...

Car tandis qu'elle stagnait dans un couloir, elle essayait de se décider... Se replonger dans d'obscurs grimoires afin de plancher une énième fois sur UNE solution à son obsédant problème ? Errer sans but et contempler l'activité incessante des lieux ? S'en retourner feindre de somnoler dans ses quartiers ? Ou bien al...
"......"

Ce choix venait d'être court-circuité. Quelque chose ou plutôt quelqu'un venait vraisemblablement de se heurter à la liche. Oh bien évidemment, l'illusion qu'elle affichait afin de conserver un tant soit peu de crédibilité fit une poignée de pas en avant, mais un oeil avisait remarquerait aisément que ça ne l'avait presque pas affectée. Et pour cause, même sous sa véritable forme, la Liche n'avait point bougée, lévitant toujours sur place. Les inconvénients de l'illusion dirons nous sans doutes. Parfois un jeu de théâtre était nécessaire, et là pour le coup l'action avait été trop rapide.
S’cuse-moi, tu vas bien ?


Une voix féminine venait de tenir ces propos, et tandis qu'elle les énonçait "la jeune fille" se retourna et observa celle qui l'avait bousculée. Si un regard neutre, voir vide même put être aperçut pendant l'espace d'un instant le temps qu'elle fasse volte-face. Il se métamorphosa très vite en un large regard inquiet tandis que les deux mains illusoires se joignait presque au niveau du visage.

"Oh ! Je suis désolée ! C'est ma faute... Je n'aurais pas du rester comme ça en plein milieu du couloir... Vous allez bien ?"


Un bref coup d'oeil à ses mouvements et la façon dont elle s'était relevée avait suffit à établir un jugement sans appel. Vraisemblablement pas tout à fait. Ou du moins cela allait mieux avant la collision. Enfin, attendons de voir la suite des évènements... Peut être que cela en vaut la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Mer 7 Mar - 19:48

ft. Tenshi

ft. Alexandra

「 L’habit ne fait pas le moine, au contraire 」
La personne percutée par la jeune Faucheuse n’avait finalement pas bronchée tant que ça, n’ayant même pas esquissé un gros geste de recul lors de l’impact tandis qu’elle, venait de tomber sur le cul, saluant le sol. Il y avait eut quelque chose d’étrange dans cette collision mais Tenshi n’arrivait pas à déterminer quoi. Et puis, elle n’avait sans doute pas l’envie d’analyser la situation plus que ça. Il était tout de même hors de question d’oublier ce qu’elle devait faire dans un premier temps !
 
Une fois relevée et sa tenue un peu mieux remise, Tenshi se permis un soupire de soulagement, assez discret. Bon, au moins, il ne s’agissait pas de quelqu’un voulant montrer sa force physique ou d’une personne voulant remettre les petits inconscients à leur place. Là, c’était un assez bon point ! Pas qu’elle avait déjà été remise à sa place de la sorte dans ce monde, ou dans le sien d’ailleurs, mais on ne pouvait jamais prévoir les réactions d’autrui, surtout des inconnus. L’inconnue s’excusait… D’être restée au beau milieu du couloir et lui demandait si elle allait bien. N’ayant toujours pas l’habitude que les gens, inconnus une nouvelle fois, lui demandent si elle allait bien, la Faucheuse mis quelques secondes avant de réagir, un peu prise au dépourvue. On lui apprend à s’excuser en cas d’erreur, pas à répondre à ce genre de question mais les choses sont tellement différentes ici…
 
-          Eh… oui. Oui ça va bien… Et euh… Ce n’est pas de ta faute, je ne regardais pas spécialement devant moi en… Marchant vite ? Courant ?
 
Parler de la douleur de sa cheville ? Pour faire quoi ? A quoi cela pourrait servir ? Au pire, une nuit de repos et la chose serait réglée, si non, un rapide passage à l’infirmerie et probl- non. Pas d’infirmerie pour elle, c’est loin d’être dans ses habitudes.
 
Son regard parcourait rapidement sa camarade, de haut en bas, de bas en haut, l’analysant rapidement. Il y avait vraisemblablement quelque chose de bizarre avec cette fille, mais mettre la main dessus, ou même un mot était assez compliqué et cela l’interpelait de plus en plus. Dire qu’elle ne comptait pas s’attarder plus de quelques secondes, sa curiosité était piquée, et son franc parler allait être de sortie.
 
-          Il y a quelque chose de bizarre avec toi… Je ne sais pas comment expliquer ça mais… C’est perturbant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Alexandra
Rang Alexandra
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Ven 6 Avr - 0:47

Parfait. La supercherie fonctionnait une fois encore, et on prenait la liche pour son "Elle" d'antan. Eh, c'était sans doutes mieux ainsi au final, même si l'on se trouvait dans un lieu exceptionnel avec des gens et des êtres exceptionnels, les vieux préjugés avaient là encore la vie dure. Lorsque l'on observait sa forme véritable c'était bien souvent un refrain qui n'avait été que trop entendu qui faisait surface. Beaucoup étaient effrayés par cet amas squelettique aux doigts crochus et vêtu d'antiques frusques qui lévitait sans accorder de véritable attention aux vivants. Mais il y avait pire encore, les fanatiques, chasseurs et justiciers autoproclamés... Certains étaient certes uniquement pourvus d'une grande imagination et se voyaient en paladin des temps anciens qui empêchait la maléfique créature d'accomplir ces plans, accomplissant leurs hauts faits via des farces de mauvais goût qu'il valait mieux ignorer, mais il y avait ces autres là... Ces extrémistes pour qui la non-mort était la plus grande des abomination... Et de tous ces forcenés il y en avait une en particulière... Une certaine... Evangéline... Non. Décidément, non, mieux valait éviter les éventualités. Au moins avec cette forme illusoire, la liche se fondait dans la masse et pouvait employer en cas d'urgence les services de quelques bonnes âmes pour mettre un terme à d'odieuses et calomnieuses accusations à son encontre... Toujours est-il que l'inconnue fort pressée était toutefois courtoise... A première vue du moins.
"Oh je vois je vois ! Je suis contente que tu aille bien. Cela aurait été ennuyeux que tu te sois blessée. Enfin... Tu es vraiment certaine que ça va ?"

Eh. Marchant vite. En courant. Il y a eu différence entre les deux vitesses... Et en soit la seconde était plus probable pour ce qui venait d'arriver. Par ailleurs, il paraissait peu vraisemblable qu'elle soit sortis de la collision sans casse. Par le passée, ce genre de situation était déjà advenu, et au vue de la solidité de l'ossature exposée par la liche et de la force de celle ci qui n'est tout de même pas insignifiante (Bien que nous vous l'accordons, il est difficile de l'imaginer pour un sac d'os) cela avait toujours finit plus ou moins mal, forçant la créature à s'éclipser au plus la plupart du temps. Aussi, la liche portait un regard peu convaincu et assez soupçonneux sur ce point. Mais...
Cette personne a un doute elle aussi. Quelque chose de bizarre dit elle percevoir. Perturbant dit elle... Tssss... Ennuyeux, pas forcément catastrophique mais... L'on ne sait jamais à qui l'on à affaire et comment les gens peuvent réagir en apprenant certaines vérités. Il était temps de pousser la supercherie et surtout d'appliquer la langue de bois. afin de détourner la conversation. Qui mène contrôle.

"Ah, bizarre ? C'est ma coiffure c'est ça ? Je sais que j'ai oubliée de l'arranger ce matin... Tout le monde me fait la remarque..." fit tout d'abord la liche, feintant une passagère déprime tout en passant une main dans sa chevelure rose. Qui n'était pas forcément en si mauvais point d'ailleurs...
"Mais d'ailleurs pendant que j'y pense... Qu'elle sotte je fais... Nous ne nous sommes pas présentées. Je suis Alexandra Von Vaans. Et je suis une magicienne du Saint Empire Romain Germanique. Enchantée !"

Au final, les semis-vérités étaient toujours la meilleure option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Sam 14 Avr - 19:16

ft. Tenshi

ft. Alexandra

「 L’habit ne fait pas le moine, au contraire 」
Si elle allait vraiment bien ? Peut être, elle ne faisait pas spécialement attention à la douleur, aux picotements de sa cheville. Son esprit était occupé par toute autre chose, comme par ce qui semblait émaner de la jeune femme qui se trouvait face à elle. Toujours incapable de se l’expliquer, Tenshi fit faire un petit cercle à sa cheville mais esquissa une légère grimace de douleur en sentant que cette dernière tirait un peu à cause de ce simple mouvement.
 
-          Bon, peut être que ça ne va pas aussi bien que ce que je dis mais ce n’est pas grave, une petite foulure qui passera toute seule.
 
Ce n’était pas la première qu’elle se faisait, elle ne sera sans doute pas la dernière mais, une nouvelle fois, elle préférait ne pas s’inquiété des éventuelles blessures qu’elle se faisait. Ce n’était pas assez important pour en tenir réellement compte. Encore, s’il y avait eut un bruit d’os brisé, la Faucheuse s’en serait sans doute un peu plus inquiétée que maintenant. Mais ce n’était pas le cas donc elle préférait complètement zapper ce détail.
 
Tenshi secoua simplement la tête de gauche à droite face à cette question. Sa coupe de cheveux ? A vrai dire, elle n’y avait même pas prêté plus attention que ça ! Tout ce qu’elle avait vu, c’était… Son corps avant de finir au sol. Rien de plus, rien de moins. Et puis, elle n’est pas du genre à s’attarder sur ce genre de point lorsque la nécessité ne s’en fait pas ressentir, elle ne s’attarde pas sur ce point lorsqu’elle ne se sent pas menacée. Les seuls moments où Tenshi serait capable de le faire, c’est en cas de bataille, mais la personne face à elle n’en représentait pas une. Rien de menaçant n’en émanait, rien de mauvais selon son point de vue.
 
-          Ta coupe est en bon état mais… Il y a autre chose. C’est pas sur ton apparence qu’il y a quelque chose d’étrange. Enfin soit, passons.
 
Elle regarda avec une légère surprise la main tendue vers elle, écoutant les présentations de la jeune femme. Alexandra de son prénom. Une magicienne du Saint Empire Romain Germanique… C’est où ça ? Après une petite hésitation, Tenshi serra cette main, se présentant à son tour.
 
-          Pour ma part, je suis Tenshi Nakano, membre des Faucheuses. Enchantée de même.
 
Tenshi restait un peu trop « professionnelle » dans ses présentations, lorsqu’elle devait dire qui elle est, ou était. Depuis qu’elle était là, Tenshi n’avait plus trop l’impression d’être elle-même, elle n’avait plus l’impression d’être la même personne que durant la guerre, durant les multiples chasses… Et cette impression n’était pas agréable, elle était même plutôt effrayante ! La Faucheuse ne savait pas du tout ce qu’elle était en train de devenir, ses réflexes, bien qu’encore travaillés, commençaient à ne plus être réellement bon. Elle chassa cette pensée de son esprit rapidement avant de saisir ce qui pouvait peut être la perturber.
 
-          Je pense que c’est le fait que tu sois magicienne qui m’a un peu interloqué. Par contre, où c’est, le Saint Empire Romain Germanique ? Il existe encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Alexandra
Rang Alexandra
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Sam 14 Avr - 20:03

Eh. C'est bien ce qu'il semblait. Une foulure. Elle s'en tirait bien au final. Comparé à ce qu'il était déjà advenu autrefois... Enfin... C'était un autre temps, les vivants avaient des constitutions bien plus faible qu'aujourd'hui. Dans le temps l'on trépassait pour un rien... Et désormais n'importe qui pouvait s'autoproclamer "Guerrier" et démontrer sa force dans d'habile escarmouches de poivrots dans un bar. Indignant. Ah... Les vices de l'évolution... Enfin, peut être qu'un rappel à l'ordre serait de mise, sait-on jamais.

"Je vois... Je vois. Compter sur l'ordre naturel des choses n'est pas très avisé toutefois. Dans la théorie, la plus petite des blessures peut mener à la gangrène si elle n'est pas traitée correctement. Et même un simple rhume peut causer de fort dommage selon les constitutions. Mais les gens de cette époque semblent l'avoir oublié. Regrettable. Toujours est-il qu'il ne faudrait pas que la foulure s'aggrave. Les choses ont tendance à dégénérer très facilement à devenir incontrôlable en moins de temps qu'il ne faut pour s'en rendre compte."

Bon, certes c'était peut être un peu exagéré. Gangrène et rhume mortel... Tsss. Nous n'étions plus au Moyen-âge, ces mises en gardes bien que véhiculant un message général et plein de bon sens était totalement disproportionnée. Enfin, quelque part il ne fallait pas s'attendre à grand chose d'autres, la liche depuis son entrée dans la non-mort perdait le sens de la mesure et en faisait toujours trop. Peut être par cynisme tout simplement. Elle détestait son état, et voulait le faire savoir implicitement en répercutant son agacement sur les autres. Et pouvait ainsi devenir peu supportable tout à coup et sans cirer garde. Toujours est-il que celle ci eu loisir de reporter son attention sur autre chose durant la discussion. "Faucheuses"... Qu'était-ce donc que ceci ? Une organisation secrète ? Une guilde avec un nom de mauvais goût ? Ou autre chose ? Qui ne tente rien à rien. Découvrons le.

"Des... Faucheuses ? Des servantes de LA grande, celle qui régule la balance de la vie et de la mort plus ou moins bien selon les époques et qui trouve toujours le moyen de rééquilibrer celle ci et ce malgré les ingérences mortelles ?"

Le destin avait un drôle de sens de l'humour quand il provoquait les rencontres par ici... Un sens de l'humour aberrant. Et il n'était pas le seul, tous les responsable ici semblait agir précisément de manière à pouvoir se gausser de leurs méfaits dans l'ombre. C'était tant désespérant que exaspérant. Enfin, il fallait faire avec et quelque part la Liche n'avait plus grand chose à craindre étant donné qu'elle était morte et que son âme se trouvait à l'abri dans un "phylactère". Dans tous les cas elle était gagnante, qu'elle trouve quelqu'un voulant son crâne ou autre chose. Par contre, ce qu'elle était tête en l'air. Ses préoccupations étaient tellement ciblées et convenus que depuis quelques siècles elle oubliait des éléments de culture générale ou des souvenirs dont elle jugeait pouvoir se passer et ce à répétition. Si bien qu'elle ne savait plus vraiment se situer dans le temps... L'espace à peine... Mais le temps... Cela faisait si longtemps qu'elle était coincée dans cette obsession maladive de se débarrasser de cet assemblage d'os...


"Où... C'est... Une très bonne question. Cela fait si longtemps... S'il existe encore... Peut être.... Peut être pas... Dans mes souvenirs, il s'étendait de la Bohème et la Silésie aux Flandres et à Florence. La plus puissante entité que l'on ai jamais vu. Ou du moins qui aurait du être si elle n'était pas constamment en train de se meurtrir de l'intérieure. Les comtes palatins, ducs, margraves et autres bourgmestres passaient leur temps à s'entretuer quand ce n'était pas les Rois de France, de Pologne, de Hongrie et de quelconque état voisin qui venaient se mêler à ses affaires. Je me demande qui est le Kaiser aujourd'hui... Je crois que c'était les Wittelsbach lorsque je suis parti... Ou alors les De Luxembourg... A moins que ce ne soit un Hohenstaufen ? Ou bien ces opportunistes de Habsbourg.... Hmmmmmmmmmmm..."

Et la créature se plongea dans une intense réflexion, cherchant réponse à cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Mer 23 Mai - 21:24

ft. Tenshi

ft. Alexandra

「 L’habit ne fait pas le moine, au contraire 」
Houlà, houlà, houlà ! Pour gangrène ? Rhume mortel ? Mais d’où elle vient, cette fille pour sortir des trucs aussi gros que ça ? Des trucs qui ne risquent plus d’arriver ici ? Enfin, pas dans ce monde du moins…Pourquoi voit-elle les choses en aussi grand ? C’est presque abusé ! Ou alors, Alexandra fait partie de ce genre de personne qui n’hésite pas à exagérer pour bien appuyer sur un fait, pour bien appuyer sur un acte fait ou mal fait. C’était quelque chose de totalement possible, mais il y avait sans doute d’autres choses à dire sur ce point mais qui ne lui venait pas à l’esprit pour le moment.
 
-          Tu sais, ce n’est qu’une foulure, voir une entorse donc rien de vraiment comparable à une chose du genre. Le niveau de la gangrène est encore plutôt loin je pense… Je pense que je mettrais un peu de glace une fois au pensionna, ou dans la chambre du moins car pour le moment, je ne peux pas y faire grand-chose. Je ne peux pas mettre quoique ce soit sur ma cheville.
 
Une nouvelle fois, Tenshi refusait de passer par la case « infirmerie » pas qu’elle en avait peur, mais un peu plus car elle n’aimait pas spécialement ça. Depuis son plus jeune âge, elle avait apprit à se débrouiller seule, à ne compter que sur les différents savoirs-faires qu’elle apprenait au cours des diverses missions, grâce à ce qu’elle apprenait sur le tas entre deux exterminations. Parfois, elle apprenait des quatre autres membres du groupe, parfois elle apprenait seule mais c’était tout. Ce qui était déjà pas mal pour l’instant ! Et son apprentissage était très loin d’être terminée, et lorsqu’elle rentrerait chez elle, la Faucheuse pourrait apprendre ces nouvelles choses aux survivants… S’ils ont réussi à revenir, s’ils sont encore en vie en même temps. Alexandra posa une question sur les Faucheuses, demandant s’il s’agissait des servantes de la grande Faucheuse. Face à cette interrogation, Tenshi esquissa un léger sourire avant de reprendre son sérieux pour bien expliquer ce qu’elles sont chez elle, ce qu’elle est.
 
-          Pas du tout. Chez nous, les Faucheuses sont un groupe de… Combattant dirons-nous qui s’occupent de réguler le flux de démon qui entrait dans notre monde, on devait aider les possédés à se libérer même si cela revenait à les tuer. On est de combattants, des mercenaires, on doit se charger du sale boulot pour que tout le monde puisse vivre un minimum sereinement pendant les diverses Croisade et les chasses aux reliques. Enfin, c’était avant le début de notre guerre, là, nous aidons sur le champ de bataille comme beaucoup de monde.
 
L’histoire de base des Faucheuses était quelque chose d’assez simple, tout comme leur rôle mais que voulez-vous ? Le temps passe et les choses changent, certaines évoluent, d’autres apparaissent et en remplacent certaine. Comme certaines personnes disent ici, ainsi va la vie.
 
Néanmoins, à se remémorer son rôle perdu avec le « voyage », un certain mal du pays la saisit au ventre. En tout cas, elle dû un peu camoufler ceci pour ne pas accentuer sa panique de ne pas avoir sa faux, son arme, avec elle. Toute fois, Tenshi reprit avant qu’Alexandra ne puisse dire quoique ce soit.
 
-          Chez nous, il y a trois types de démons. Les démons Noble et les démons mineurs, ces derniers sont tranquilles, on s’en fiche, mais les Démons, marqués d’une majuscule, sont des créations de Lucifer lui-même. Enfin, ici vous l’appelez Satan, le Diable il me semble. Mais bref passons. Ce sont des créatures difformes possédant une très grande puissance, ils sont très dangereux attaquent tout ce qui bouge mais pas franchement très futé… Sauf en groupe….
 
Il semblait relativement important pour la Faucheuse de préciser qu’il n’y avait pas qu’un seul type de démons, qu’elle ne s’occupait que de ceux qui était réellement dangereux.
 
Sa camarade se mit à réfléchir dès que la question sur l’Empire fut posée. Oulà, Tenshi ne comprenait pas grand-chose, il y avait tellement de nom compliqué, plus ou moins long qu’elle n’arrivait pas à savoir d’où ils provenaient, mais une chose était sûre : ce n’était pas la même époque que celle-ci.
 
-          Donc… Tu viens de loin ? Même si on parle sur une durée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Alexandra
Rang Alexandra
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Jeu 31 Mai - 20:34

Ah.... Les mortels. Ils en avaient de la chance aujourd'hui, leurs progrès dans le domaine de la médecine les préservait de dangers qui autrefois pouvait mettre à mal des états entiers. Quelques siècles autrefois, l'humanité chutait dans son nombre face à des mal aujourd'hui considérés comme triviaux et pouvant être pourfendu à l'aide d'une simple pilule. Quel chance pour les mortels décidément... Les temps avaient bien changés...


"Certes c'est vrai. J'extrapole peut être un peu trop. Mais les gens ont tendance à prendre pour un acquis irréversible certains progrès qui sous certaines conditions pourraient disparaître du jour au lendemain et laisser leur train de vie si attrayant dans le chaos le plus total... Ah.. Incorrigibles."

Critique, Cynique et dépitée. Un grand classique dans l'humeur de la liche qui se dévoilait sous sa véritable nature pendant un cour instant. Après tout, même si vous jouais la comédie, le naturel reviendra toujours au galop à un moment ou à un autre. Ce n'était qu'une question de temps dans cette situation. Toujours était-il que les explications de la jeune fille quand à ce qu'elle entendait par "Faucheuse" étaient édifiantes.

"Je vois... Je vois... Les chiens de guerre d'un autre monde adaptée à d'autres situation... C'est véritablement fascinant. mais je me demande, le monde vous considère à votre juste valeur ? C'est là une vrai question. Le commun a tendance à mépriser et à craindre ce qui est plus puissant que lui et qui diffère de sa perception de la normalité. Bien qu'à mon sens ils doivent vois devoir énormément."

Une vrai question de société et de psychologie. La réponse en dirait long sur la culture et la société là bas. Car c'était là son véritable but. Déterminer si celle de ce monde était similaire à celui dans lequel la liche vivait. Eh. On est curieux ou on ne l'est pas. Et en soit cette interrogation était plus par intérêt éveillé que par réel "inquiétude" si l'on osait dire pour la faucheuse. Quoi que...

Enfin, à peine avait-t-elle voulu proférer ces paroles énoncés plus haut que la jeune fille avait déjà enchaîné en décrivant les menaces qui planait par chez elle et ses grands ennemis. Un grand classique en soit, des démons, encore et toujours des démons, le monde secret encore une fois affichait ses éternels excités. Enfin, l'on ne change pas les mauvaises habitudes si facilement n'est-ce-pas ?

"Je vois... Je vois... Toujours les démons. Il est toutefois louable de marquer des différences au sein de leur espèce. Cela montre que vous cherchez à les comprendre et pas seulement à les exterminer sans autre forme de procès comme des fanatiques le ferait..."

Et tac. Un commentaire à destination des autres extrémistes qui n'étaient assurément pas mieux que ceux qu'ils combattaient. Mais... Qu'avions nous là, une demande quand à l'endroit d'origine d'où venait la liche ? Oui. En même temps c'était prédictible. Le Saint Empire n'existait plus depuis plus de deux siècles, et sa création remontait.... Très... Très... Loin... Révélons en un peu. Après tout elle se livrait bien, satisfaisons sa curiosité en récompense.

"En effet... De très loin...  D'environs.... Sept siècles si je ne me trompe pas. Le XIViem siècle en Occident. Ravagée par la Grande Peste durant laquelle l'Europe a perdu plus d'un tier de sa population. Une sinistre époque où l'on pouvait trépasser à cause d'une simple coupure. L'humanitée a bien de la chance en cette époque..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Tenshi
Rang Tenshi
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   Sam 9 Juin - 23:38

ft. Tenshi

ft. Alexandra

「 L’habit ne fait pas le moine, au contraire 」
 C’est vrai que les humains se reposaient sur les acquis, mais rien ne les empêcheraient de se débrouiller. Enfin, seuls ceux qui étaient capables de se débrouiller du moins. Les petites natures et les mauviettes ne pourraient pas se débrouiller sans l’aide des autres. Ces personnes sont celles qui meurent le plus rapidement. En tout cas, la Faucheuse ne pouvait pas démentir ou contredire ce que disait son ainée.
 
-          Ça ne leur fera pas de mal, je me demande même ce qu’ils feraient dans ce gens de cas…
 
Cela pourrait être quelque chose de relativement intéressant mais pas forcément agréable pour tous. Cela ne serait sans doute pas intéressant du tout en fait.
 
Etre considérés à leur juste valeur ? Tenshi ne s’était jamais réellement posé la question. Ni elle, ni ses camarades et amis d’ailleurs. Ils avaient juste été élevés de cette façon, avec ce but, avec ce job et des entrainements très compliqués et durs à suivre. Ils étaient violents mais les préparaient réellement à bien agir sur les champs de batailles, lors des diverses missions et c’était tout ce qu’il leur fallait.
 
-          Je n’en sais rien, c’était juste notre boulot. Certains nous voyaient comme des héros, d’autres comme des meurtriers pour certaines missions mais nous avons toujours agis pour maintenir un semblant de paix. Juste un semblant car la paix ne reposaient pas complètement sur nos épaules.
 
Il y avait d’autres institutions que les Faucheuses mais Tenshi n’en avait plus le nom. Il y en avait un bon petit nombre, parfois plus ou moins connu, plus ou moins « légaux ». Ce n’était pas le bon terme  mais elle n’arrivait pas à trouver ses mots. Elle savait qu’il y a les Fossoyeur de Dieux mais qui s’occupent principalement de gérer les Croisades et d’ainsi d’éviter les gros problèmes avec les civils qui n’ont rien à y faire, il arrive souvent que ces derniers soient pris entre le feu des combats, entre les combats qui ne manquent pas de violences, qui sont plus que dévastateur.
 
Oui, les démons étaient souvent à l’origine de gros problèmes, mais ce n’était pas les seuls ! Oui, son monde ne les exterminait pas sans raison. Et puis, c’est eux qui étaient là avant tout le monde, eux, les vampires et les anges. Il n’y a pas vraiment de hiérarchie entre ses groupes, les démons font leur vies en essayant de survivre comme possible, les anges prônent la parole de leur dieux mais sont juste très arrogants et se sentent, se pensant supérieurs à n’importe qui. Les vampires, quand à eux, vivent dans leur propre royaume, sans poser de problèmes à personne.
 
-          On n’a jamais cherché à les comprendre, ils étaient là avec les deux autres races, et, contrairement aux apparences, les anges sont les pires… Ils sont égocentriques, avec un égo surdimensionné…  C’est la pire des races…
 
Sept siècles ?! C’est énorme ! Jamais la jeune femme n’aurait parié ceci, cela faisait un long moment qu’il avait commencé à régner !
 
-          C’est impressionnant ! Je suis sûre que sans cette grande peste comme tu le dis, cet empire serait encore debout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Avril I+3] L’habit ne fait pas le moine, au contraire [Alexandra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'habit ne fait pas le moine. [Self-Murder]
» L'habit ne fait pas le moine... [Pv: Chatiel] [SPOILERS!!!]
» Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
» L'habit ne fait pas le moine... ou un truc du genre. [Pv Akihiko]
» L'habit ne fait pas le moine. [Twan] // END.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Bâtiment principal :: Partie Lycée-
Sauter vers: