Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Sam 23 Déc - 16:55

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
L’air était plutôt frais, le mois de février n’était qu’à son début mais… Il était bien là, présent, le froid s’installait tranquillement, engouffrant les humains. Mais c’était aussi le moment parfait pour sortir, d’après ce qu’elle avait entendu, une patinoire avait été installée en ville et était ouverte à tous.
 
Laurent se couvrit bien, cacha ses yeux derrière de grosses lunettes de soleil, après tout, même si ce dernier se couchait, il restait aussi mauvais pour ses pauvres yeux ! Mais ce n’était pas pour ça qu’elle allait se priver d’une sortie à la patinoire ! Surtout que sa serait sa première fois sur la glace. Elle n’avait jamais accepté d’y aller, préférant se moquer, gentiment de son frère qui faisait son malin avant de se rétamer lamentablement sur la surface. Bon, elle se moquait mais… Ne savait clairement pas ce que ça donnerait pour elle… Tout ce qu’elle souhaitait, c’est que cela se passe bien, que ça soit comme des rollers.  De toute façon, il n’y a pas de raison pour que cela se passe mal, si ? Bon, ce n’était pas tout mais si elle souhaitait profiter de la patinoire, il faudrait qu’elle se bouge un peu !
 
Elle quitta sa chambre, une écharpe blanche autour du cou. Ses pas la menèrent jusqu’à la gare tandis qu’un léger sourire ornait son visage. L’impatience d’être sur la glace parcourait son corps, si bien qu’elle râla un peu intérieurement en voyant que le train allait trop lentement à son goût. C’est fou, il y a des moments où l’on veut qu’il soit plus rapide, d’autres où l’ont voudrait qu’il soit plus lent.
 
Lorsqu’il s’immobilisa, que les portes s’ouvrirent devant elle, c’est presque si l’américaine se rua dehors, quittant le train blindé de monde tout en se rendant à la patinoire. Patinoire qui ne resterait pas éternellement. Pourquoi n’y était-elle pas allée plus tôt ? Tout simplement car le soleil se serait beaucoup trop reflété sur cette surface glacée ! Et puis, en restant jusqu’à la nuit, elle pourrait profiter des illuminations !
 
La patinoire était là, s’étendant devant la jeune femme, devant ses yeux pétillants. Elle n’avait désormais plus qu’une hâte : aller sur la glace ! Néanmoins, une légère appréhension l’enveloppa…. Comment cela-se passerait-il  pour elle une fois sur cette étendue froide ? Et si… Eh puis zut ! Au diable ces appréhensions stupides ! A elle la glace !
 
La jeune femme ne tarda pas à être prête pour patiner, ses patins bien en place à ses chevilles. Elle alla sur la glace, légèrement hésitante. Finalement, Lauren prit son courage à deux mains et s’avança, doucement mais surement, glissant tout en se tenant fermement à la rambarde. C’est fou comme elle semble… Etre totalement à son aise. Vous avez vu le troisième Harry Potter ? Lorsque Ron se retrouve devant un Epouvantard avec la forme d’une araignée ? Et qu’il l’imagine avec des patins ? La scène est ridicule et risible… Bah là, c’est la même chose. Lauren étant aussi à l’aise que cette bestiole.
 
Après quelques minutes à galérer, la jeune américaine décida de s’éloigner de la rambarde pour s’aventurer  un peu plus loin. Malheureusement, elle n’avait aucun équilibre sur cette surface glissante…Ce qui lui fit voir le sol de très proche. Elle grommela un peu avant d’essayer de se remettre sur pieds…. Tombant de nouveau. Cette fois elle rit doucement, décidant de rester ici, regardant ceux qui patinaient sans tomber. C’est fou comme une patinoire rend les gens heureux et joyeux.


Dernière édition par Lauren Black le Dim 2 Sep - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Mer 24 Jan - 13:55

Patinoire, patinoire ~ ! Depuis qu'il avait appris deux ans plus tôt qu'une patinoire s'installait chaque hiver sur la grande place du quartier de Shinraku, Kentarô s'y rendait avec assiduité dès qu'il avait un peu de temps libre. Et aujourd'hui, du temps, il en avait plein, alors hors de question de manquer cette occasion de retrouver la glace!
En sifflotant, il avait pris ses patins bien rangés sous ses affaires de baseball, ainsi qu'un bonnet, des gants et une écharpe. En plus de le protéger du froid, il espérait que ça suffirait pour qu'on ne le reconnaisse pas. Car après tout, la patinoire avait son petit succès auprès des élèves, et il risquait fortement d'y croiser des camarades... Et, tout comme pour la musique, il n'aimait pas qu'on sache que cela fasse partie de ses passions. Déjà que sa Singularité lui attirait les taquineries et moqueries de ses pairs, si en plus ils savaient qu'un grand gaillard comme lui adorait le patinage artistique... Mmh, il préférait ne pas s'imaginer dans quelle situation il se retrouverait.
Secouant la tête et retrouvant vite le sourire rien qu'en sentant les lacets de ses patins entre ses doigts, il quitta sa chambre du pensionnat et marcha d'un bon pas vers la gare, un air guilleret scotché sur le visage.

Le trajet passa relativement vite, tant l'enthousiasme emplissait la tête du joueur de baseball, et il se retrouva devant la patinoire en plein air avant même de s'en rendre compte. Fort heureusement, il n'y avait pas énormément de monde, ce qui pourrait lui permettre de faire quelques figures sans déranger, toutefois il reconnût quelques élèves de Natsuyasumi. Mince...
Prenant une inspiration, il remonta son écharpe sur son nez jusqu'au-dessus de sa cicatrice, cacha au maximum ses cheveux blonds sous son bonnet, et s'assit sur un banc pour chausser ses patins. Une fois ceci fait, il se releva et posa le pied sur la glace. Le contact glissant et léger fit remonter un frisson le long de sa colonne vertébrale, comme à chaque fois qu'il patinait après une longue période sans pratiquer. Haaa, ça faisait du bien de retrouver sa chère et tendre glace...
Evitant de justesse une jeune fille aux longs cheveux blonds très clair qui sembla perdre l'équilibre, il se mit à patiner à l'envers après s'être assuré d'un regard qu'elle allait bien, et se prépara à réaliser son premier lutz de l'année.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Mar 13 Fév - 22:52

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
Lauren essaya finalement de se relever après qu’un garçon… Du moins elle pensait qu’il s’agissait d’un garçon car son visage était caché, ses cheveux aussi. Dur, dur de différencier les gens en ne voyant que les yeux… Et encore, il était passé tellement rapidement qu’elle n’avait pas vraiment eut le temps de bien les voir… D’ailleurs, le regard de l’américaine se mit à pétiller d’admiration lorsque cet inconnu se mit à patiner en arrière. Non mais franchement ! Il y a des gens qui sont super doués, peuvent patiner les yeux bander et faire des figures, sans doute du moins, et il y a les gens  qui, comme elle, peinent beaucoup à tenir sur les deux jambes lorsqu’ils ne sont pas sur terre ! C’est pourtant pas trop différent du roller !
 
La jeune se rapprocha, en tenant tant bien que mal sur ses jambes, des côtés, voulant se tenir aux barrières pour avoir un pseudo équilibre. Au moins ça ! Histoire qu’elle ne soit pas trop ridicule déjà que c’est pas gagné à cause de ses multiples chutes, mais si elle pouvait limiter les dégâts, elle sauterait sur l’occasion ! Bon, elle regardait les gens, comme elle savait si bien le faire. Ce petit là bas, il n’était pas très stable sur ses jambes, mais lui, il ne tombait… Pas. Il n’était pas tombé jusque là du moins ! Mais il se relevait rapidement, ne se laissant pas démonter pour si peu ! Il avait bien raison, ce petit ! Tu tombes ? C’est pas grave, relève toi et  réessaye ! C’est en tombant qu’on devint plus fort et que le métier rentre ! Merci Ash pour ces conseils.
 
Cependant, le regard de l’américaine se reporta rapidement sur la personne qui patinait en arrière et semblait se préparer à faire une figure. Là, Lauren ne raterait cela pour rien au monde ! Elle a envie de voir des gens réussir ! Et là, ce gars, il gère super bien sur la glace !


Dernière édition par Lauren Black le Dim 2 Sep - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Mer 14 Fév - 1:34


Kentarô, désireux d'enfin repousser ses limites et de réussir un quadruple lutz comme en faisaient les patineurs de très haut niveau, se prépara à enchaîner les quatre célèbres rotations, quand, au moment de sauter, il croisa le regard de la jeune fille qui avait perdu l'équilibre. Momentanément déstabilisé, il parvint tout de même à s'élancer dans les airs, et atterrit proprement.
Bon, un triple seulement, comme d'habitude... Mais cet échange de regards l'avait surpris, alors ça ne comptait pas! D'ailleurs, cette fille, il lui semblait bien l'avoir croisée au pensionnat... Un regard cristallin et envoûtant comme le sien, ça ne s'oubliait pas! Il allait lui adresser un timide signe de main, quand il se rappela qu'elle ne devait certainement pas l'avoir reconnu sous son bonnet et son écharpe. Ouf, pas besoin de se justifier alors! Néanmoins, il lui aurait bien adressé la parole, après tout, même s'il ne lui avait jamais vraiment parlé, elle restait une copine de pensionnat... Mais s'il engageait la conversation comme d'habitude, sa couverture sauterait en un rien de temps.
Kentarô, observant la file depuis l'autre bout de la patinoire (mettre de la distance entre eux lui avait parut être une bonne idée), se lança alors dans une activité qu'il n'avait pas réellement l'habitude de pratiquer.
Kentarô se mit à réfléchir.
Devait-il l'éviter tout le temps de la séance, et subir la culpabilité d'ignorer une camarade tout en la regardant galérer sur ses patins sans lui apporter son aide, ou bien aller lui parler naturellement et risquer d'être reconnu?
Aucun choix ne lui paraissait bon. Mais, peut-être qu'en les mélangeant...? Il pourrait peut-être lui parler tout en continuant de se cacher et en faisant semblant d'être un inconnu? Au pire, cela ressemblerait juste à une blague, et ce serait laaaargement moins cruel que de la regarder enchaîner les difficultés en faisant comme s'il ne la connaissait pas. Mmh, mouais. En plus, ça avait un petit quelque chose de "héros masqué", et jouer les héros l'enthousiasmait au plus haut point. Et puis, autant faire honneur à son groupe, hein!

- Yosh! souffla-t-il derrière son écharpe, en ajustant cette dernière ainsi que son bonnet.

S'assurant une dernière fois qu'il était bien camouflé, il se dirigea vers la jeune fille en levant une main à hauteur de son visage en un signe universel de salut, sans songer au fait que dans cet accoutrement il avait plus l'air d'un terroriste que d'un héros. Le pauvre joueur de baseball aurait de la chance si la demoiselle ne partait pas en courant patinant tout en poussant des cris de détresse hystériques. Et encore, il n'avait pas eu l'idée de prendre des lunettes de soleil. La situation aurait pu être encore plus désavantageuse...
Toutefois, la jeune fille ne sembla pas fuir lorsqu'il arriva à sa hauteur, et il prit une discrète inspiration avant de se lancer.

- Salut! Est-ce que ça va? Tu as eu l'air de perdre l'équilibre, j'ai eu peur que tu tombes... fit-il d'un ton qu'il voulut à la fois amical et non-reconnaissable.

Bon, la première étape "dissimuler sa voix naturelle et approcher la cible" était jusque là un succès. Note à soi-même : éviter les émotions fortes et le stress trop intense pour que les traîtresses habituelles, à savoir ces maudites oreilles et queue de tigre, ne fassent pas irruption dans la conversation. Ah, et bien sûr, étape deux : essayer de profiter de ce moment sur la glace en compagnie d'une charmante camarade de l'Académie!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Ven 23 Fév - 22:00

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
 Le regard qu’elle avait porté tout ce temps sur l’inconnu masqué semblait l’avoir déstabilisé. Au moins un peu à en juger par la légère perturbation qu’elle avait pu lire dans son aura. C’était assez discret et furtif mais il s’était rattrapé pour s’élancer dans les airs et faire des pirouettes, non pardon, des rotations. C’est tout de même un terme bien plus adapté que « pirouettes » selon l’américaine. Cependant, elle aurait bien voulu décrocher son regard de ce dernier mais elle restait complètement bluffée en le voyant faire. Il était à des années lumières devant elle concernant le patinage, y’avait pas à dire à ce sujet là ! Elle était tout simplement impressionnée de le voir patiner, une once prononcée d’admiration brillait dans son regard.
 
Il y avait néanmoins quelque chose d’assez différents dans son aura, cette dernière avait une lueur plus prononcé que les autres, ressemblant fortement à celles émises par les élèves de l’académie. Comme ceux qu’elle venait de voir passer en petit groupe. Effectivement, rien à voir avec les auras des humais… Lambdas dirons-nous. Mais il lui était complètement impossible de savoir qui se trouvait sous cet accoutrement. Et en plus de cela, elle n’était pas capable de savoir qui aurait envie de cacher son visage aux autres. Qui aurait peur d’être reconnu ici ? Lauren n’en avait aucune idée. Mais genre vraiment aucune, pas même le début d’une bébé idée. C’était le vide total dans son esprit. Au moins, jusqu’à voir le jeune homme arriver vers elle, la tirant légèrement de ses pensées.
 
Elle cligna rapidement des yeux en le voyant, et l’entendant s’adresser à elle de la sorte. Eh bah, si elle s’y attendait ! Rapidement et complètement automatiquement, un large sourire joyeux et accueillant prit place sur le visage de l’américaine qui répondit à… Euh… A l’inconnu masqué.
 
-          Salut ! Ca va plutôt bien… Je suis juste super maladroite sur la glace, c’est pas comme faire du roller sur route ! Et ne t’en fais pas, inconnu masqué, tomber ne me fera rien vu que je me relèverai à chaque fois !
 
Lauren esquissa un léger rire avant de rapidement parcourir son camarade de discussion, légèrement pensive. Du moins, intérieurement car vu son expression faciale, rien ne pouvait laisser supposer qu’elle réfléchissait.
 
-          Tiens ! Je t’ai vu patiner durant quelques instants, t’es vachement doué ! Et…Et j’ai été super impressionnée lorsque tu as fais tes rotations ! Ca fait longtemps que tu pratiques ?


Dernière édition par Lauren Black le Dim 2 Sep - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Mar 3 Avr - 1:01


Kentarô laissa échapper un rire amusé à la réponse et au surnom improvisé.

- Ouaip, ça glisse bien plus que le roller! Mais bon, les chutes à répétition sur la glace, ça finit par faire de vilains bleus, bwaha- hrm hrm, hahaha!

Son rire naturel et caractéristique avait bien failli le trahir... Enfin, pas qu'il y ait beaucoup de chances pour que Lauren s'en souvienne, mais comme il passait la plupart du temps à rire lorsqu'il était avec ses amis, et notamment au pensionnat, la jeune fille pourrait très bien faire le lien entre le héros masqué et le bruyant leader du club de baseball.
Il allait essayer d'ajouter quelque chose pour améliorer son subterfuge, quand Lauren le devança de peu. Le compliment qu'elle lui adressa lui arracha un rougissement et une expression de surprise, heureusement dissimulés par son écharpe.

- Oh, euh... merci! Ouais, ça fait... une petite dizaine d'années, je dirais. Ma mère est une grande patineuse, donc ça aide, héhé!

Oh... mince. Avait-il eu l'air prétentieux? En tous cas, il valait mieux ne pas trop en dire, s'il livrait trop d'informations sa couverture finirait par voler en éclats. Jouer les justiciers masqués, ce n'était franchement pas facile... Mais quelque part, c'était terriblement excitant!
Ahem, en tous cas, mieux valait éviter les émotions fortes. Déclencher sa Singularité ici et maintenant lui causerait plus d'un problème, et conserver son anonymat deviendrait vraiment le cadet de ses soucis... Mais tout cela ne devait pas devenir une excuse pour ne pas passer du bon temps!

- Tu veux... enfin, est-ce que ça te dirait de... patiner ensemble? Proposa-t-il en se frottant la nuque et en évitant le regard de son interlocutrice, un peu gêné. Je pourrais t'apprendre quelques trucs...

A vrai dire, Kenta n'avait jamais patiné avec quelqu'un. Quand il s'entraînait, c'était toujours dans le dos de ses parents, et il ne suivait les cours qu'en retrait, attendant que tout le monde quitte la patinoire pour pratiquer à son tour ce qu'il avait observé depuis les gradins. Bien sûr, n'ayant personne d'autre que lui-même pour le corriger ou l'aider, il n'avait pas progressé aussi vite que les autres qui suivaient le cours en direct, et il aurait pu être bien meilleur s'il n'avait pas fait tout ça en secret. Mais au vu de la vision des choses de ses parents et de ce qu'ils lui réservaient, c'était soit le secret, soit rien du tout. Donc autant opter pour le secret, n'est-ce pas?
En tous cas, même si aujourd'hui encore il se cachait, cette fois par choix et non par contrainte, il comptait bien mettre en application toutes ces années d'entraînement et les utiliser pour faire de cette séance un super moment entre camarades de l'Académie!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Mer 23 Mai - 21:17

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
De vilains bleus… Effectivement…. Elle l’apprenait à ses dépends mais cela ne la dérangeait pas plus que ça. Les chutes font forcément partie de l’apprentissage, les bleus ne sont qu’un… qu’un supplément non voulu dirons-nous. De toute façon, peu importe la chose qu’on apprend, il y a souvent des détails indésirables, plus ou moins agréables ou supportables…ou, dans ce cas, plus ou moins esthétiques. Bah quoi ? Le jeune homme avait raison en disant « vilains bleu »
 
-          Au pire, ce n’est pas bien grave, mais c’est vrai que si je pouvais m’en passer, cela serait plutôt pas mal !
 
Le rire du mystérieux héros l’interpela légèrement. L’avait-elle déjà entendu ? C’était fort probable mais il lui était pour le moment impossible de savoir où exactement. Dans la ville, à l’académie, au pensionna ou n’importe où ailleurs mais elle finirait par retrouver les souvenirs liés à ce rire ! Elle en était persuadée !
 
A cause de son visage masqué par tout ce qu’il portait, Lauren ne remarqua pas qu’il rougissait mais comprit grâce à son aura que ses mots l’avaient touché d’une certaine façon, ce qui la fit doucement sourire. C’est tellement pratique.
 
-          Dis, pourquoi caches-tu ton visage de cette façon ? Tu as peur que quelqu’un te reconnaisses ? Pardon si je suis indiscrète…
 
How… Effectivement, avec une dizaine d’année de pratique dans le dos, et une mère qui est une grande patineuse, les choses peuvent être plus simples, ça peut aussi pas mal aider ! Surtout si sa mère pouvait l’aider à se perfectionner !
 
-          C’est cool ça ! Et ta mère t’aidait à progresser ?
 
Et voilà que la curiosité bien connue de l’américaine commençait à doucement refaire surface. Elle s’excusa d’ailleurs de cette dernière, ayant parfaitement conscience que cela pouvait parfois un peu gêner les autres de subir une sorte d’interrogatoire. Néanmoins, le fait que sa mère pouvait, ou non, l’aider a se perfectionner dans la pratique titillait toujours sa curiosité. Après tout, Lauren imaginait que c’était ce que ferait n’importe quelle mère pour un de ses enfants… Pour ses enfants tout court du moins.
 
La question du garçon ne fit pas réfléchir Lauren plus de quelques secondes : elle serait même ravie d’avoir un camarade qui l’aide à patiner.
 
-          Ça serait avec joie ! Encore faut-il que j’arrive à tenir debout plus de deux minutes.
 
Chose qui, en effet, était loin d’être gagné compte tenue de ses nombreuses chutes précédentes. Enfin ! Elle n’avait pas envie de laisser les choses tomber aussi rapidement ! Jamais elle ne l’avait fait et jamais elle ne le ferait ! Ce n’est pas dans ses habitudes, bien au contraire !


Dernière édition par Lauren Black le Dim 2 Sep - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Dim 5 Aoû - 23:21

Kentarô hocha la tête et leva un pouce.

- Ouais, après tout, les bleus, c'est comme la sueur et les cicatrices, c'est la preuve des efforts acharnés qu'on a fait pour se perfectionner, héhéhé! Ou la preuve qu'on est maladroit si on s'en est fait un en se cognant dans une poignée de porte ou un pied de table, mais, euh, hrm hrm, bref!

Il réarrangea de nouveau son accoutrement, la tension de la situation risquant de faire surgir ses attributs félins, et remonta son écharpe lorsque Lauren intervint.

- Hein? lâcha-t-il, désarçonné par la question, avant de réfléchir aussi vite qu'il put et de répondre en prenant une pose à la Power Rangers. C'est parce que je suis un héros masqué! Et un héros masqué doit toujours préserver son identité secrète, pas vrai?

Il assortit sa réplique grandiloquente d'un clin d’œil, mais il se retint d'en faire davantage. Son écharpe étouffait sa voix et la dissimulait un minimum, mais s'il envoyait trop d'exclamations de ce genre, il risquait fortement de se trahir... Il s'empressa donc de changer le sujet en rebondissant sur la question suivante.

- Mh, non, pas vraiment... avoua-t-il en se passant une nouvelle fois la main dans la nuque en évitant de faire bouger son écharpe. Pas du tout, même. J'ai appris dans le dos de mes parents, ils voulaient pas trop que je fasse ce genre de sport... Du coup, j'ai fait du rugby, puis du ba-, euh, du basket! Héhé... se rattrapa-t-il avant de faire une bourde.

C'était moins une... Décidément, il n'était pas fait pour se genre de situations. Chassez le naturel, il revient aussi sec au galop! Et chez Kentarô qui était un garçon particulièrement spontané, se faire passer pour un autre et refréner ses habitudes en termes de comportement et d'expression était loin d'être facile. C'était même un véritable défi! Surtout face à une jeune fille aussi perspicace que Lauren...
Le jeune homme secoua discrètement la tête et serra les poings pour se ressaisir. Il n'allait pas flancher, non, non et non! Son image était en jeu! Pas qu'il s'en soucie plus que ça, mais il avait essuyé son lot de moqueries à cause de sa Singularité, et il ne voulait pas donner plus de matière aux andouilles pour qu'ils en fassent des vannes idiotes.
Il prit donc une inspiration et tâcha de se détendre sans abaisser sa concentration, avant d'offrir sa main à sa camarade de patinoire.

- Prends ma main, j'vais... euh, je vais t'aider. Ne regarde pas tes pieds, essaye au maximum de regarder devant toi, plie les genoux et penche-toi légèrement en avant, lui conseilla-t-il en patinant lentement à reculons.

La situation lui arracha un sourire. Il n'avait pas du tout l'habitude d'être celui qui enseigne, quand il s'agissait de patinage. Il tâcha de guider Lauren doucement et de ne pas aller trop vite. Il valait mieux qu'il se tienne prêt à la rattraper si elle tombait, de sorte à ne pas être pris de surprise et à ainsi déclencher sa Singularité. Autant que possible, éviter d'être à l'origine d'un incendie sur la glace. Il ne voulait surtout pas avoir à payer des dommages et intérêts en plus d'être sanctionné par l'Académie pour usage en public de ses pouvoirs et de voir sa couverture tomber aux yeux de sa camarade...

- Tu t'en sors plutôt bien, la complimenta-t-il pour l'encourager. C'est jamais facile au début, mais avec de l'entraînement tu finiras par être une pro!

Et ça, le jeune homme en savait quelque chose. Malgré le regard des autres et le désaccord de ses parents, il n'avait cessé de s'entraîner et de fournir des efforts titanesques, et cela avait payé. Certes il n'était pas aussi doué que les patineurs accomplis de son âge, mais au moins il était parvenu à se hisser seul à un tel niveau et cela le rendait fier et satisfait. Comme quoi, le talent était effectivement une chose, mais c'était surtout le travail et la passion qui faisaient d'un amateur un professionnel! Et il n'y avait aucune raison pour que Lauren ne progresse pas! En tous cas, il veillerait personnellement à ce que la jeune fille n'ait plus d'appréhension sur la glace!


HRP:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Dim 2 Sep - 1:38

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
 Les mots du jeune homme masqué firent doucement rire Lauren. C’était dit cash, pas de détour et il avait totalement raison sur ce point : il y aura toujours des marques de l’apprentissage ! Peut importe la façon dont elles prennent forme, elles seront toujours là. Mais… Ce qui la fit le plus rire c’était tout de même le fait qu’il parle aussi des cicatrices et des bleus fait par un manque d’adresse contre un meuble ou quelque chose du genre. Bon, il fallait y aller franco pour se faire vraiment mal mais… La douleur procurée n’est pas négligeable !
 
-          Je ne peux qu’être d’accord avec toi ! C’est pareil avec la guitare, la corne, le mal de doigt à force de gratter… Bon, c’est chiant mais pas aussi désagréable que se rétamer ou se trimbaler un bleu… Enfin je crois ?
 
Elle réfléchit quelques secondes avant de regarder son camarade, penchant la tête sur le côté. Il semblait légèrement sous pression sans qu’elle n’arrive à réellement savoir pourquoi. Avait-elle dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Se comportait-elle différemment de son habitude ? Peut être qu’elle était maladroite dans ses mots mais elle ne voyait pas où. Lauren préféra donc simplement hausser les épaules discrètement, comme pour les échauffer un peu avant de lui sourire.
 
-          Tu devrais te détendre… Je ne sais pas, je te sens un peu… Stressé ?
 
Parfois, il arrivait à l’américaine qu’il lui était impossible d’expliquer aux autres ce qu’elle voyait avant d’avoir la certitude qu’ils étaient et sont bien à Natsuyasumi… C’est parfois même un peu frustrant tant c’est devenue naturel de voir tout ce qu’elle voit sans pour autant parler avec les concernés. Quelle frustration bordel ! Bon, ce n’était tout de même pas la chose dont il fallait parler, ni même sur quoi se concentrer. L’esprit de l’américaine se reporta aussi rapidement qu’il ne s’était égaré sur son camarade et professeur d’un jour qui lui parlait un peu de ce qu’il faisait… Dommage, elle avait apparemment manqué une super pose !
 
-          Toujours ! Tous les héros font ça en plus ! Tu fais bien, même si je suis assez curieuse de voir qui se cache derrière tout ce tissu ! Mais rassures-toi, je ne vais pas te sauter dessus pour te retirer ton écharpe. D’une, ça serait assez malpolie, et ça casserait un peu le délire !
 
How… Il avait donc dû apprendre à faire ce qu’il aime dans le dos de ses parents ? N’est-ce pas un peu triste et totalement stupide d’empêcher ou de refuser qu’un de ses enfants fasse une activité qui lui plait ?  Lauren n’arrivait pas à comprendre ce genre d’esprit… Trop fermé à ses yeux…
 
-          C’est cool, t’as l’air plutôt sportif ! Si un jour un basket te tente, tu me fais signe ! Je trouve ça juste dommage que tu aies dû apprendre seul dans le dos de tes parents...
 
Elle avait les bases, se débrouillant assez bien mais c’était juste du jeu et un bon passe-temps pour elle, pas un sport qu’elle pratiquerait régulièrement comme ce qu’elle fait au club.
 
Doucement, Lauren vint prendre la main de l’inconnu masqué, ayant presque oublié qu’ils étaient sur de la glace, sur une patinoire qu’elle avait déjà embrassé plusieurs fois !
 
-          Je te suis, jeune héros !
 
Elle hocha doucement la tête, faisant comme lui disait son camarade. Le regard fixé vers l’avant, les genoux légèrement pliés (peut être un peu trop à en juger par leurs tremblements mais ce n’est qu’un détail).
 
Suite aux encouragements du garçon, et à ses dires, un large sourire s’était dessiné une nouvelle fois sur ses lèvres. Il était amusant, loin d’un prétentieux qui n’accorde pas le moindre regard aux personnes en difficultés qui n’hésitent pas à les snober en passant. Ce petit égarement manqua de la faire chuter (encore une fois, on ne les compte plus) mais elle réussit à se remettre droite sur les jambes après avoir enchainé des gestes tous plus bizarres les uns que les autres, ce qui était assez comique vu de loin.
 
-          Merci… J’ai encore pas mal de marge avant d’avoir ton niveau, sempai !
 
Elle adressa un clin d’œil au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Mar 4 Sep - 20:29


Kentarô hocha la tête et laissa échapper un rire bref lorsque Lauren renchérit. Bon, certes, il y avait une cicatrice dont il se serait bien passé, mais au final c'était un peu comme sa signature et cela faisait belle lurette qu'il l'avait acceptée. Et puis, c'était viril!
Toujours plus que le sursaut qu'il eut lorsque sa camarade lui fit remarquer qu'il avait l'air stressé, en tous cas. Argh, elle était perspicace cette nana! Ou, plus probablement, il était juste un très mauvais acteur...

- Oh, c'est juste que j'ai pas l'habitude de jouer les profs, c'est tout, haha! mentit-il sans grande conviction.

Il parvint néanmoins à se détendre un peu lorsque Lauren précisa qu'elle n'essaierait pas de deviner sa véritable identité. Du moins, pas en lui sautant dessus pour le dépouiller de son "déguisement"... Retenant un soupir soulagé, il confirma avec un ton enjoué un peu forcé :

- Haha, ouais! Et quand tu veux pour le basket! ajouta-t-il en se mordant les joues pour ne pas flancher.

Il s'était rattrapé pour ne pas dire qu'il faisait du baseball et donner involontairement un indice sur son identité, mais... il n'y connaissait rien au basket! Baah, de toute façon, la prochaine fois qu'il croiserait Lauren ce serait sans son déguisement, donc il n'aurait pas à faire de match avec elle!

- Ouais, c'est dommage, mais bon. Ma sœur a pu commencer après moi et sans se cacher, donc j'ai au moins pu partager ça avec quelqu'un! Et puis maintenant, je peux aussi partager ça avec toi, donc c'est pas si mal! avoua-t-il avec enthousiasme.

Même s'il aurait sans doute peu d'autres occasions de patiner en compagnie de Lauren, Kentarô était tout de même heureux de pouvoir partager ce moment avec la jeune fille. Et en dissimulant ainsi son identité, il pouvait également voir les choses et les gens sous un autre angle, ce qui était fort intéressant.
Avec un sourire, il prit la main de sa camarade et la guida sur la glace. Ce fut laborieux, mais il parvint à lui éviter de mauvaises chutes. Ce tableau lui rappela les débuts au patinage de sa petite-sœur, Nao. Elle non plus n'était pas à l'aise, mais ses progrès avaient été fulgurants, et à présent elle enchaînait les compétitions. Comme quoi, personne n'est doué dès le début, et même les plus grands champions ont un jour fait un premier pas mal assuré sur la glace! Le patineur entraîna Lauren sur la piste, tout en la ménageant bien sûr, et il allait l'encourager d'un compliment lorsque celle-ci le devança.

- "Se-senpaï"...?! répéta-t-il en bafouillant, le feu aux joues.

Wo-oooaaah!! Être appelé "senpaï" était déjà super pour le jeune homme, mais quand c'était quelqu'un de son âge qui l'appelait comme ça, ça devenait carrément embarrassant! Dans le bon sens du terme, bien sûr. En tous cas, heureusement qu'il avait son bonnet vissé sur son crâne, car sinon Lauren aurait eu une vue de premier choix sur les oreilles de tigre qui jaillirent au milieu des cheveux blonds hérissés de Kenta.

- O-oh non, je n'mérite pas d'être appelé senpaï, et puis, on a le même âge! E-enfin, je crois, haha... ha...! répliqua-t-il vivement, manquant de se trahir. B-bon, on refait un tour? A moins que tu n'veuilles faire une pause?

Le changement de sujet était clairement malhabile, mais même lui sentit qu'à cause de l'embarras sa façon de parler habituelle resurgissait, et que si cela continuait il finirait sans aucun doute par en dire trop et mettre en l'air sa couverture. Heureusement qu'il n'avait jamais vraiment parlé avec sa camarade, car sinon elle l'aurait sans doute déjà reconnu à l'heure qu'il était! Heureusement, le jeune homme savait que Lauren n'était pas du genre à crier sur tous les toits les secrets des autres, mais maintenant qu'il s'était tant évertué à garder secrète son identité, il se sentait mal à l'aise à l'idée de tout simplement avouer qui il était vraiment.
Booarf, advienne que pourra! Et puis, de toute façon, visage caché ou non, sur la glace et en cet instant il parvenait à être lui-même, et c'était tout ce qui comptait!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Sam 22 Sep - 22:13

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
Comme beaucoup de personne elle avait envie de dire. Rare était ceux qui en avait l’habitude, surtout à leur âge ! Ils étaient encore plus que jeune, et jouer les professeurs n’était sans doute pas un passe temps que tout le monde possédait ! Certains fuyaient même ce rôle dès qu’il semblait se présenter à eux ! Néanmoins, Lauren préféra ne pas prêter très attention à la petite fumée noire qui s’échappait de lui. Ce n’est pas quelque chose qu’elle apprécie, savoir lorsque les gens mentent ou pas mais… Elle ne peut rien faire contre. Et puis, quand bien même, ce n’est pas comme si c’était quelque chose de vraiment grave !
 
-          How… C’est pas spécialement cool, que ta sœur ai pu continuer ouvertement et librement alors que tu as dû te cacher…
 
Lauren passa la main sur sa nuque, baissant un peu les yeux, comme désolée pour le jeune homme qui n’avait pas pu pratiquer comme il le voulait. Ses parents avaient-ils en tête des préjugés ou des stéréotypes ? Possible, et c’était véritablement dommage… Mais au moins, le jeune garçon n’avait pas laissé tomber la chose et c’était admirable ! Lauren fini par relever le regard vers son prof improviser… Prof qui n’était pas spécialement pour être appelé senpaï.
 
-          Ahah, alors je ne t’appellerais pas de cette façon ! Mais je pense que oui, j’ai 17 ans et toi ? Si ce n’est pas indiscret bien entendu.
 
L’américaine lui adressa un nouveau sourire avant de poliment refuser un second tour, étant assez tombée pour aujourd’hui. Et puis, elle comptait pouvoir marcher le lendemain pour le club ! C’était plus prudent de s’arrêter pour le moment, c’était vraiment la chose la plus intelligente à faire pour le moment. Le jeune homme l'avait beaucoup aidé et elle s'en voudrait aussi d'empiéter sur son temps de plaisir et de pratique. C'est vrai que cette soirée avait été plu qu'agréable, Lauren arrivant maintenant à tenir sur ses jambes et à ne plus trop tomber, merci à l'inconnu pour ceci... Donc oui, s'arrêter maintenant ne serait sans doute pas plus mal !
 
-          C’est gentil mais je pense m’arrêter pour ce soir et te regarder un peu si tu continue. Si tu arrête maintenant, je t’invite à boire un truc chaud !
 
Un simple clin d’œil adressé à son compagnon en attente d’une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baseball club Leader
Baseball club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Sam 24 Nov - 0:20

Kentarô esquissa un sourire sous son écharpe, qui pouvait néanmoins se deviner au travers de son ton nostalgique et chaleureux.

- Oui, mais ça ne nous a jamais empêché d'être très proches... avoua-t-il en se frottant les mains pour se réchauffer. Et puis au final, ça nous a pas mal aidé tous les deux, on s'est entraidés l'un-l'autre pour progresser, c'était cool!

Ces souvenirs heureux lui donnèrent un regain d'enthousiasme qui atténua un tant soit peu le stress d'être découvert. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'il répondit en toute honnêteté à la question qui suivit.

- J'ai dix-sept ans aussi! J'avais donc raison, laisse tomber le senpaï, c'est gênant bw-... hahaha!

Voir Lauren aussi souriante avait quelque chose d'apaisant et de réconfortant. Ils ne se croisaient que rarement au pensionnat, elle était sans doute une élève nocturne, aussi il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de la connaître. S'il avait su qu'elle était aussi cool et sympa, il aurait essayé de faire connaissance avec elle bien plus tôt! En tous cas, mieux valait tard que jamais, et il se réjouissait d'avoir ainsi l'opportunité de se faire une nouvelle amie... ainsi que d'être doué en patinage. Sans cette passion, il n'aurait peut-être pas eu d'occasion de lui adresser la parole avant bien longtemps! Comme quoi, même sur la glace l'on pouvait trouver de la chaleur...
D'ailleurs, la proposition de sa camarade d'aller boire quelque chose de chaud pour prendre une pause constituait une opportunité de plus de passer du bon temps tout en discutant! C'est donc spontanément et tout naturellement qu'il accepta avec joie la suggestion de Lauren.

- Avec grand plaisir, j'tuerais pour un chocolat chaud! fit-il bruyamment en riant, oubliant l'espace d'un instant de camoufler sa façon de parler.

Il accompagna donc la jeune fille vers la sortie de la patinoire, l'aidant à avancer sans chuter sur l'impitoyable surface glacée... et oubliant dans le même temps que s'ils buvaient quelque chose, il serait obligé de baisser son écharpe et de dire adieu à sa couverture.
Mince, il se sentirait bien bête le moment venu... Remarque, cela ne changerait en rien de d'habitude. L'enthousiasme spontané de Kentarô lui avait offert tout autant de bonnes choses que de mauvaises, mais même ainsi il était hors de question de laisser derrière lui un tel trait de caractère. Car c'était grâce à cette bruyante facette de sa personnalité qu'il pouvait patiner avec une camarade charmante, et partager un bon moment autour d'un bon chocolat chaud!
Toutefois, il allait falloir la jouer fine. Quel était la Singularité de Lauren, déjà? Si tant était qu'il l'avait su un jour... Le jeune homme croisa très fort les doigts pour qu'il ne s'agisse pas d'un pouvoir de télépathie!


HRP:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   Sam 8 Déc - 21:32

ft. Kenta

ft. Lauren

Chutes à répétitions et chocolats chauds
Les deux jeunes gens avaient donc le même âge. C’est vrai… Le senpai était sans doute gênant dans ce genre de cas et moment. En tout cas, elle ne l’appellerait plus de cette façon ! Quoique… Si l’envie de taquiner son héro masqué se faisait ressentir, elle saurait bien vite sur quoi l’embêter un peu ! Non, non, Lauren ne se comporte pas de cette façon qu’avec les personnes qu’elle connait depuis longtemps. Elle aime taquiner les gens sans pour autant les mettre trop dans l’embarras ! Il n’y avait qu’une « catégorie » de personne qu’elle ne se permettait pas de traiter ainsi : les adultes. C’était assez logique dans le fond, elle avait toujours eut cette image qu’un adulte mettait une certaine distance avec les adolescents, ou au moins, les personnes plus jeunes d’une dizaine d’années. C’est pour ceci qu’elle ne se permettait pas d’être familière avec eux. Respect d’une certaine hiérarchie, tout ça, tout ça.
 
Le jeune homme lui avoua qu’il pourrait tuer pour un chocolat chaud et… Il n’était clairement pas le seul ! Et la nuit tombait toujours plus, le froid se faisait plus présent donc rien ne valait une bonne boisson chaude de type chocolatée ! Lauren réprima un léger rire  en entendant sa réaction… Qui était totalement compréhensible ! Doucement, il l’aida à se rendre sur la terre ferme, lui évitant par la même occasion de faire un nouveau câlin à la glace. L’américaine estimait lui en avoir assez fait pour un bon moment !
 
Dès qu’elle fut sur place, elle retira les patins à glace, allant les reposer pour récupérer sa paire de bottes laissée en attente qu’elle descend de ce véritable endroit à gamelle.
 
-          Tu voudras manger quelque chose par la même occasion ? Genre de cookies ou autre ?
 
Elle était d’humeur généreuse, fidèle à elle-même, elle se moquait de connaitre ou non la personne, surtout si elle avait passé un bon moment avec la dite personne ! Les mains camouflées par ses poches, elle se dirigea avec le jeune homme vers un endroit tranquille où boire.
 
Dès qu’ils y furent, Lauren interpella un serveur qui s’empressa de leur donner la carte. Elle désigna rapidement l’écharpe de son comparse avec un fin sourire.
 
-          Tu sais que je vais très certainement voir ton visage lorsqu’on va manger et boire ? Ton costume risque de tomber à l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Février I+3] Chutes à répétitions et chocolats chauds [Kenta]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» Prochaine édition de Survilliers : 11 février 2012
» Paris News du Jeudi 3 Février 2011
» Friday Night Smackdown - 24 février 2012 (Carte)
» Débat sur le renversement du président Aristide le 29 février 2004

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Shisaido :: Quartier de Shinraku :: Patinoire-
Sauter vers: