Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


MessageSujet: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Mar 7 Nov - 0:08

Le week-end. Une période bien triste pour le jeune cyborg, surtout lorsqu’il pleuvait… Il n’aimait pas l’humidité, et se retrouvait donc coincé à l’intérieur. Heureusement, il avait encore suffisamment de livres à lire, et de choses à découvrir à l’intérieur pour l’empêcher de déprimer, sans compter les cours qu’il devait travailler. Dans sa chambre, il avait commencé à en ouvrir quelques uns, mais il fut assez vite rattrapé par une chose qu’il avait aussi découvert à l’académie. Le froid. Là où il vivait avant, on ménageait les combattants comme lui, pour avoir les meilleurs performances possibles. Il n’avait donc pas souvent eu froid. Parfois, c’était arrivé lors de transports, mais c’était resté assez rare. Ici, plus personne ne prenait soin de lui, et même si il appréciait sa toute nouvelle liberté, il n’aurait pas été contre un peu plus de chaleur. Et le rhume n’était sûrement sa découverte la plus agréable depuis son arrivée. Il sortit une boite de mouchoirs, qui le suivait depuis plusieurs jours. La situation commençait à s’arranger, mais avec ce nouveau changement de temps, il se demandait si cela n’allait pas recommencer…

Alors qu’il pensait à cela, il se rappela soudain qu’il y avait une salle commune dans le bâtiment. Et si il ne se trompait pas, on y trouvait une table chauffante. Cela avait un nom dans ce pays… Mais impossible pour lui de le retrouver. Tant pis! Il serait plus agréable de lire là-bas que seul dans sa chambre. Il y aurait sûrement du monde sur place, cela ne le dérangeait pas, il ferait juste plu attention. Et puis il fait plus chaud dans une pièce avec beaucoup de monde. Il sortit des dortoirs afin de rejoindre cet endroit.

Comme il l’avait prévu, il y avait déjà pas mal de personnes, mais une bonne partie était regroupée autour de la télévision à regarder deux personnes jouer à un jeu-vidéos (qu'il ne connaissait pas). Il faisait bon dans la salle, malgré la légère odeur de renfermé, et il y avait encore de la place autour du kotatsu (ah voilà comment cela s’appelait!). Il s’approcha alors de la table en essayant de ne bousculer ou déranger personne, avant de se glisser sous la couverture de la table, et de sortir le livre qu’il avait pris avec lui, délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Mar 7 Nov - 21:55

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
Il faisait frai, il pleuvait mais rien en ce jour n’aurait pu empêcher Nyx d’aller dehors ! Ni le froid en altitude, ni même la pluie ! De toute façon, pour un démon comme elle, rien ne peut la démotiver ! Bien au contraire ! Bon, pour certain c’est peut être de l’inconscience mais… Que voulez-vous ? Elle n’a pas grandit dans ce monde, elle n’a jamais eut à se soucier à autre chose qu’à sa propre survie, éviter ou tuer un sang mêlé un peu trop violent ou intéressé par sa personne… Ou son sang plus précisément…

Elle s’était changée, s’habillant d’un débardeur déchiré dans le dos pour faire passer ses ailes et de sa veste déchirée au même endroit pour se protéger un minimum tout de même. De sa fenêtre, la petite démone avait pu prendre d’assaut le ciel, n’allant pour le moment pas trop haut histoire que ses ailes s’habituent au changement de dimension… Ces chambres scellées, ces portails sont bien pratique pour survivre mais il y a quelques progrès à faire pour que l’organisme ne soit pas trop touché !

Tout semblait bien se passer, raison pour laquelle la jeune femme s’envola un peu plus haut encore, à une cinquantaine de mètres du sol. Elle s’arrêta, faisant du sur place en levant les yeux vers les nuages emplie de pluie qui tombait de plus en plus violemment. C’était froid mais pas vraiment désagréable… Oui, cette fille est étrange. Tout est étrange en même temps ici. Même si ses ailes semblaient bien fonctionner plusieurs minutes durant, l’une d’elle se bloqua subitement, faisant tomber la jeune. Un peu comme lors de sa rencontre avec Akemi, son corps avait encore quelques bleu et là, d’autre risquaient de s’ajouter !

Elle chuta rapidement, freinant la chute de son aile valide avant de tomber au sol. Bon, les dégâts auraient pu être pires ! Elle était juste encore plus trempée que précédemment, et elle commençait même à ressentir le froid. C’était le signal, elle devait rentrer. Nyx boita jusqu’à sa chambre, se changea en prenant soin de replier ses ailes avant d’aller dans la salle commune. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle y allait sachant que cette zone est souvent blindée de monde lors des mauvais jours mais… Elle ressentait le besoin de croiser d’autres personnes et peut être, de faire de nouvelles rencontres !

Dès qu’elle fut dans cette pièce, la vampire remarqua qu’elle était, effectivement, remplie d’élèves. Son regard balaya la salle commune à la recherche d’une personne qu’elle connaissait ou même de Céleste mais cette dernière devait être chez les garçons, en ville… C’est vrai qu’elle s’entendait super bien avec eux ! Enfin, nous ne sommes pas là pour parler de ça ! Une des personnes présente à l’un des kotatsu sortit, laissant une place de libre. N’y n’attendit pas bien longtemps avant de plonger de prendre rapidement sa place. Devant elle, un jeune homme, un jeune homme avec un livre. Comment arrive-t-il à lire avec le bruit qu’il y a autour de lui ?

La jeune pencha légèrement la tête sur le côté, regardant avec curiosité le livre, essayant de voir le titre mais rien à faire, c’était totalement impossible…

-          Salut, excuse-moi de te déranger en pleine lecture mais… quel est le titre de ton livre, s’il te plait ?

Elle adressait un léger sourire au jeune homme, espérant qu’il ne serait pas désagréable à cause du fait qu’elle l’ai dérangé.


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Sam 11 Nov - 23:57

La chaleur du kotatsu apaisait le jeune homme, et lui permettait de faire abstraction de tout son environnement. Il aperçut du coin de l'oeil la personne face à lui, qui se levait pour quitter la pièce, mais n'y accorda aucun intérêt. Il remarqua l'empressement du nouveau venu pour prendre cette place, nouvellement libre, plus par habitude que par volonté, mais ne leva pas la tête pour voir qui cela pouvait être. Il ne connaissait presque personne, et l'ouvrage qu'il parcourait lui demandait une grande concentration.

- Salut, excuse-moi de te déranger en pleine lecture mais… quel est le titre de ton livre, s’il te plait ?

John sortit soudain de sa lecture en entendant une voix s’adresser à lui. Le bruit sembla soudain revenir dans ses oreilles, et il eut du mal à bien comprendre la question que l’on venait de lui poser. Face à lui, la nouvelle venue avait de longs cheveux noirs et grands yeux violets. Elle était souriante et semblait vraiment intéressée, il ferma donc le livre, après avoir marqué la page, afin de lui montrer la couverture. Cette dernière présentait le titre de l'ouvrage, dans une police typée japonaise et noire, ainsi qu'un pinceau et une estampe C’était un livre expliquant l’art de l’estampe japonaise, son histoire et les oeuvres les plus importantes (et leurs artistes). Comme l’art faisait partit des choses qu’il avait le plus de mal à comprendre, il avait commencé par ce livre pour essayer de se faire une idée. Cela semblait être une particularité du pays dans lequel il se trouvait, il préférait donc commencer par son environnement direct. Il n’arrivait pas à tout comprendre, mais s’appliquait à tout retenir, dans l’espoir qu’il finirait par faire le lien entre les choses.

-Euh… C’est « L’art de l’estampe japonaise », il explique comment sont faite les estampes et pourquoi. Tu le connais?


Après tout, il y avait des gens de tout horizons dans cet endroit apparemment. Il y avait peut être des spécialistes en art. En tout cas, il était curieux de savoir pourquoi elle lui avait posé la question, et qui elle était. Il ne pouvait retenir sa curiosité plus longtemps.

« Je m’appelle John, et tu es…? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Mar 14 Nov - 23:00

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
Ses mots avaient semblé tirer le jeune homme de sa lecture. Aussitôt, Nyx se demanda comment il réagirait. Peut être qu’il allait l’envoyer balader pour l’avoir dérangé ? Elle croisait les doigts… Mais c’était sans doute son jour de chance ! Le jeune inconnu ferma son ouvrage, lui montrant le titre. Elle s’approcha légèrement afin de lire ce qu’il y avait noté sur la couverture. Ah ! Un ouvrage sur l’art de l’estampe japonaise ? Ca doit être intéressant ! Bien plus que ces livres d’histoires plus barbant les uns que les autres… Elle détacha son regard du ivre lorsque le jeune se mit à parler, lui demandant si elle le connaissait. Elle secoua doucement la tête, gardant un léger sourire aux lèvres.
 
-          Non, c’était par pure curiosité pour être totalement franche et directe avec toi.
 
La franchise, il n’y a que ça de vrai après tout. Pourquoi se casser les pieds à dire diverses choses pour au finale ne rien dire de vrai ? Pourquoi s’embêter à faire des détours pour rien ? La démone ne comprenait clairement pas pourquoi certaines personnes s’embêtaient à cacher la réalité à d’autre personne, s’enfermant dans un stupide mensonge… Après tout, un mensonge est toujours dévoilé au grand jour, plus ou moins tard mais cela arrive tout de même ! Il en va de même pour le fait d’être directe ! Bon… Dans son monde les personnes sont soit totalement directes, soit pas du tout, mais dans ce genre de cas, tu dis quelque chose qui déplait, tu peux le payer de ta vie si tu tombe sur quelqu’un de plus fort que toi. Elle ? Elle n’avait pas trop de problème à se niveau là, elle était toujours escortée par Morgan et Gaël, et si jamais, elle pouvait faire apparaître ses flammes… Elle chassa ses souvenirs rapidement en se concentrant de nouveau sur le jeune homme qui se présenta. John donc. Elle sourit de plus belle.
 
-          Nyx pour ma part, enchantée, John.
 
Elle s’étira rapidement, un peu trop rapidement sa doute car une violente douleur dans le bras lui arracha une grimace. Apparemment, sa chute avait fait plus de dégâts que ce qu’elle avait pensé, apparemment, ses os ou articulations avaient dû sacrément morfler. Elle soupira doucement avant de reprendre une position un peu plus normale.
 
-          Alors, toi aussi tu es nouveau ? Ou tu es là depuis avant l’Incident ?
 
Sa curiosité avait été réveillée, sans doute comme celle du jeune homme apparemment.


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Lun 20 Nov - 23:32

-          Non, c’était par pure curiosité pour être totalement franche et directe avec toi.

Oh… Cet élan d’honnêteté surprit un peu John. Il ne s’attendait pas vraiment à quelque chose comme ça, et son cerveau entra dans une légère phase de bug. Que pouvait-il répondre à ça? Devait-il être vexé? Si oui, comment devait-il réagir? Sa vie s’était résumée à frapper tout ceux qui le dérangeaient jusque là, mais quelque chose lui soufflait qu’il serait étrange de frapper les gens ici. Et puis cela lui plaisait bien de ne plus avoir à frapper tout le monde. En plus, il y avait trop de choses qu’il ne savait pas encore sur cet endroit et ses habitants, et il n’avait pour l’instant aucune idée de sa place dans l’échelle de puissance. Devait-il rester impassible alors? Ou bien y avait-il quelque chose à lui répondre? Une chose à faire? Y avait-il une phrase type pour ce genre de situation?

-          Nyx pour ma part, enchantée, John.


Cette phrase permit au jeune homme de revenir sur terre.

-Enchanté de même!

Il répondit un peu vite, essayant de cacher son absence temporaire. Il retomba sur le visage de la jeune fille (Nyx donc), qui lui souriait. Nyx… Il n’avait jamais entendu de prénom similaire, c’était quelque chose de nouveau, et il le trouvait joli, ce prénom. Il la vit s’étirer soudain, et faire une grimace. Elle s’était fait mal? Etait-ce possible pour quelqu’un de normal de se faire mal avec un mouvement aussi simple, et seul? Ou bien étais-ce la particularité d'nue race d'ici ou d'un autre monde peut être...? Il n’en avait aucune idée. Ou bien s'était-elle fait mal avant de venir ici? Sa curiosité prit le dessus, et il ne parvint pas à se taire. Elle le prit pourtant de court, et reprit la parole avant de lui laisser le temps de poser sa question. Elle soupira.

-          Alors, toi aussi tu es nouveau ? Ou tu es là depuis avant l’Incident ?

Oh, elle était nouvelle, elle aussi? Peut être venait-elle aussi d’un endroit différent? Mais alors d’où pouvait-elle venir? Du même monde que lui peut être? Ou bien d’un de ces autres mondes dont la jeune fille qui l’avait trouvé lui avait parlé. Tellement de nouvelles choses à découvrir… Il en avait la tête qui tournait, mais en même temps, il avait aussi des étoiles dans les yeux.

-Oui, je suis nouveau, je viens d’arriver. C’est aussi ton cas?  Et…Tu t’es fait mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Jeu 23 Nov - 22:35

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
Le jeune homme semblait assez surprit de la franchise de la jeune femme, ce qui lui fit se demander si elle avait fait la bonne chose en lui disant clairement qu’elle avait juste été curieuse. Il était enchanté, lui aussi. Chouette ! Une rencontre qui se passe plutôt bien est toujours une réponse bonne à prendre ! Elle esquissa un sourire, sourire qui cachait tant bien que mal la douleur qui lui traversait le corps.

Ah tient ! Lui aussi était nouveau ? C’est cool ça ! Peut être qu’ils étaient dans la même classe ! La jeune démone hocha doucement la tête face à sa question, lui répondant d’une voix calme et posée que oui, elle est nouvelle avant de s’attarder un peu plus sur la seconde partie de la question.

-          On va dire ça comme ça. J’ai raté mon atterrissage car mon organisme n’a pas vraiment apprécié le trajet qui m’a mené jusqu’ici.

Effectivement, le portail de la chambre scellée avait eu pas mal de répercutions sur son organisme, surtout sur le fonctionnement de ses ailes… Elle ne comprenait pas pourquoi c’était la seule pour qui cela avait fait ça ! Morgan et Gaël, ses protecteurs, n’avaient quasiment rien eut ! Et pareil pour Céleste qui… Avait sans doute dû arriver par un autre moyen… Moyen qu’elle ignorait mais dont elle prendrait sans doute connaissance dans les prochains jours ! Elle esquissa un petit sourire, se concentrant totalement sur le jeune homme qui se trouvait face à elle.

-          Dis-moi, tu es d’ici, toi ?

Question légitime. Après tout, Nyx savait parfaitement que cette académie accueillait des personnes de ce monde mais d’un futur lointain, parfois d’un passé révolu ou encore d’autres planètes ou dimensions, elle est bien placée pour savoir ça en plus. Après tout, cet endroit… Cet endroit avait l’air d’attirer les personnes disons… Différentes de la norme, différente des humains lambda… Ouais bon, il n’y a que depuis son arrivée qu’elle voit ce qu’est un humain lambda pour ce monde. Des êtres dépourvue de pouvoirs mais qui ne cherchent pas à la tuer dès qu’ils en ont l’occasion, des êtres assez faibles mais pourtant assez… Fascinants ! Rien à voir avec les brutes que sont les sangs mêlés, ou les Démons, les autres… Ceux qui sortent tout droit de l’enfer…


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Sam 25 Nov - 12:32

Nyx souriait, ce qui semblait plutôt positif à John. Elle n’avait peut être pas si mal…? Ou alors elle le supportait bien. En tout cas, elle lui indiqua qu’elle était nouvelle avant de continuer.

-          On va dire ça comme ça. J’ai raté mon atterrissage car mon organisme n’a pas vraiment apprécié le trajet qui m’a mené jusqu’ici.

Un atterrissage? Elle pouvait voler? Ou planer peut être… Mais en tout cas, elle ne semblait pas très « humaine ». La fin de sa phrase était plus énigmatique pour lui. Elle parlait du trajet jusqu’à la salle commune? Elle s’était éloignée loin dehors? Par ce temps? Mais quelle idée… Pas étonnant qu’elle est eut un problème d’atterrissage avec toute l’eau sur le sol. En attendant, elle regardait le jeune cyborg avec une forte insistance, et même, semblait-il, de la curiosité. Il commençait à être un peu gêné par tant d’attention.

-          Dis-moi, tu es d’ici, toi ?

D’ici? Il ne comprenait pas vraiment la question… Il se rappela qu’on lui avait parlé d’étudiants venants d’autres époques (ce qu’il avait toujours supposé être son cas, la technologie semblant être moins développée ici), mais aussi venant d’autres mondes. Etait-ce ce dont elle parlait? Elle venait d’un autre monde?! Après tout elle ne s’était pas inclus dans sa question. Une petite lumière s’alluma dans le regard du jeune homme, dévoilant ses questionnements intérieurs.

-Un atterrissage? Tu voles? Et je pense que oui… Ce n’est pas ton cas? D’où viens-tu?

Il se retint alors qu’il aurait voulu lui poser toute une liste de questions sur ce monde d’où elle viendrait, et sur son arrivée. Il ne voulait pas la faire fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Sam 25 Nov - 18:18

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
La question du jeune homme rappela à Nyx qu’ils ne se connaissaient pas du tout, raison pour laquelle elle déplia ses ailes, son tatouage prenant doucement vie avant que de grandes ailes de chauve souris n’apparaissent. Ce truc est tellement cool ! En plus d’être pratique ! Nyx prit la parole, lui expliquant avec un léger sourire qui et ce qu’elle était. Le point important étant tout de même ce qu’elle est. Il ne lui semble pas qu’il y ai d’autres démons comme elle ici mis à part les deux garçons… Bien que ces deux là soit des démons mineurs et devaient s’assurer de sa protection…

-          Je suis une démone d’un univers disons, parallèle à celui-ci. Je suis la descendante d’un puissant clan de démons nobles et comme beaucoup d’entre eux, je suis capable de voler. J’ai raté mon atterrissage car le passage de mon monde à celui là à été fait en urgence et mon corps n’a pas aimé cela. Il me le fait comprendre avec le blocage d’une de mes ailes. Si jamais tu as des questions, poses-les-moi, je risque d’en faire autant avec toi !

La jeune femme était contente, heureuse de voir cette lueur briller dans le regard du jeune homme. Il semblait intéressé par ce qu’elle avait a raconter, tout comme elle l’était. John pensait qu’il venait de ce monde sans pour autant en être sûr. Nyx fit reprendre la place de son tatouage à ses ailes rapidement, ces dernières lui faisant encore un peu mal. Saleté de chute. Pourquoi ce voyage l’avait autant affaiblie ?! Elle soupira intérieurement, espérant qu’elle se remettrait rapidement tout de même.

-          Tu penses être d’ici ? Comment ça ?

Elle trouvait cela un peu étrange. Après tout, n’importe qui peut savoir d’où il provient, non ? Peut être qu’il venait d’un futur lointain, lui. Elle était bien curieuse de voir cela, d’en apprendre plus sur lui.


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Dim 26 Nov - 0:54

Après la question de John, Nyx fit sortir une paire d’aile de son dos, sous le regard médusé du cyborg. Elle les cachait sous son uniforme? Ou pouvait-elle les ranger quelque part? Etait-elle seulement humaine? Il avait compris quand on lui avait décrit l'académie que tout le monde à l'intérieur n'était pas humain (pouvait-il lui-même être considéré comme un humain après tout?) mais il ne pensait pas qu'elle oserait l'afficher aussi publiquement. Il était impressionné par l'adaptation des personnes présentes, et se dit une nouvelle fois que ce lieu allait lui plaire.

-          Je suis une démone d’un univers disons, parallèle à celui-ci. Je suis la descendante d’un puissant clan de démons nobles et comme beaucoup d’entre eux, je suis capable de voler. J’ai raté mon atterrissage car le passage de mon monde à celui là à été fait en urgence et mon corps n’a pas aimé cela. Il me le fait comprendre avec le blocage d’une de mes ailes. Si jamais tu as des questions, poses-les-moi, je risque d’en faire autant avec toi !

Une démone! … Etait-ce censé être négatif comme mot? C’est ce qu’il avait cru comprendre en lisant quelques livres, mais la jeune fille semblait gentille, et n’était pas effrayante. En plus, elle lui parlait de son accident, qui était pourtant un point faible, qu’elle n’aurait pas intérêt à cacher si elle avait des intentions hostiles à son égard. Et il connaissait sa force. Si on tentait de l’attaquer, il saurait se défendre.Il n'avait donc pas de vraies raisons de s'inquiéter. Ce mot se mis alors à activer une nouvelle fois sa curiosité, et le feu dans ses yeux devint un brasier. Il avait tellement de choses à demander, et elle l'autorisait à le faire... Il n'allait pas se gêner alors!

-Une démone? Tu as des pouvoirs? Ton univers ressemble à celui-ci? Il y a une noblesse parmi les démons, tu as des serviteurs? Pourquoi es-tu venue dans ce monde? Tu es venue seule?



John s'arrêta un peu, pour laisser quand même le temps à la démone de répondre. De nombreuses autres questions tournaient dans sa tête, mais il pouvait attendre quelques minutes malgré tout.

-          Tu penses être d’ici ? Comment ça ?

Ah, forcement… Etait-il vraiment le seul à ne pas savoir précisément comment il était arrivé ici? Apparemment, la jeune fille était venue volontairement, et en urgence, et comme elle était nouvelle, elle n'avait peut-être jamais rencontrée de personnes comme lui. Lui-même rencontrait son premier démon après tout! Et son premier habitant d'une autre dimension!

- Et bien… Je ne suis pas sur de la façon dont je suis arrivé ici, et de l’époque dont je viens, par rapport à celle-ci. C’est… assez compliqué en fait.


Il rit un peu nerveusement, se voyant mal expliquer qu’il n’avait jamais sût grand chose sur son propre monde, ou ce que l’ont y trouvait. Il n’avait été formé qu’au combat, et aux bases de la société, mais pas à l’histoire, ou à la machinerie. Il ignorait beaucoup de choses sur cet endroit d’où il venait, mais cela ne le dérangeait pas, il ne voulait pas y retourner après tout. Il était bien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Dim 26 Nov - 21:54

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
La multitude de questions que lui posait son camarade amusait plutôt Nyx. C’était totalement compréhensible de tenter de comprendre ce que sont les autres, ce qui les a amené ici ou encore d’où ils viennent… Surtout dans cette académie où tout le monde sort de l’ordinaire, même les personnes du groupe Espoir. Certes, ils n’ont pas de pouvoir à proprement parler mais leur talent est vraiment extra. La jeune démone organisa rapidement ses réponses dans un coin de sa tête. Une démone, oui, un des trois types qui puisse exister chez elle. Des pouvoirs ? Oui, ses flammes et ses ailes. Son univers ressemble à celui là ? A la fois oui et non, ils sont terriblement semblables mais pourtant si différent. Une hiérarchie ? Oui, en partie du moins. Des serviteurs ? C’est un peu plus complexe que cela. La raison de sa venue ? L’incendie, la guerre, les sangs mêlés, la mort. Oui. Elle avait échappé de peu à une mort certaine en venant ici. Seule ? Non. Morgan et Gaël son venu avec elle, jamais ses parents ne l’auraient laissé dans un monde totalement inconnu seule. Et puis, ses deux garçons assurent sa protection depuis toujours, on ne perd pas les bonnes habitudes aussi rapidement ! Elle prit une petite inspiration avant de se mettre à répondre à ses questions.

-          Pour faire simple, en plus de mes ailes je peux maîtriser mes flammes. J’insiste bien sur le « mes » car je ne peux maîtriser un feu qui n’est pas le miens. Ensuite, il y a une certaine hiérarchie, oui, mais juste entre deux groupes de démons. Il y en a trois.

La jeune femme lui expliqua qu’il y a les démons Nobles, comme elle. Il s’agit de puissantes lignées dont aucune des membres ne s’est reproduit avec une autre race, une lignée dans laquelle il n’y a pas eu de métissage. S’il y a eu un métissage, la lignée, à partir de cette personne, se transforme en lignée de démons mineurs. Il s’agit de démons plus communs. Ils n’en restent cependant pas moins puissants ! Le troisième groupe est un groupe mauvais. Ce sont des créatures venues tout droit de l’Enfer et créées par Lucifer lui-même. Ce sont des êtres à l’apparence vaguement humanoïdes, cabossés de partout et répugnant. Non, mère Nature ne leur a pas donné de belle apparence.

-          Sinon, mon univers est très semblable à celui là, nous avons les mêmes villes, les mêmes pays mais rajoute à ça une guerre de… Une guerre. Je ne vais pas m’avancer sur les détails, tout ce que je sais, c’est qu’elle a débuté suite à l’enlèvement de la clef de Lucifer, une jeune femme permettant de libéré cet Ange déchu de sa cage. C’est un acte orchestré par un homme étrange… Un Hollow ou un truc du genre et que la petite amie de la demoiselle n’ai pas laissé ça se passer de la sorte. Il y a un bon bordel assez compliqué et très long à expliquer… La noblesse est là, dans les lignées nobles et nous n’avons pas vraiment de serviteurs. Sauf moi parce que je suis… Spéciale pour mon clan. J’avais deux protecteurs qui m’ont accompagné dans ce monde, ainsi qu’une amie qui est arrivée par je ne sais quel moyen. J’ai quitté le miens à cause de cette guerre.

La jeune femme se rendit compte qu’elle venait de monopoliser la parole un bon moment, ce qui la gêna un peu. Peut être qu’elle avait donné trop de détails et que John se sentirait un peu submergé ? Peut être que son débit de parole avait été trop rapide ? Elle esquissa un petit sourire gêné avant de se taire, écoutant ce qu’il avait à lui dire.

Alors comme ça, pour lui aussi c’était compliqué ? Nyx avait ce petit sentiment de compassion envers le jeune homme qu’elle voulait, dans la mesure du possible, aider.

-          Compliqué ? Comment ça ? C’était comment chez toi ? Ou a ton époque du moins ? On va essayer de commencer par là.

La démone lui fit un large sourire, dévoilant quelque peu ses canines plus pointues et développées que la normale.


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Mar 28 Nov - 20:35

-          Pour faire simple, en plus de mes ailes je peux maîtriser mes flammes. J’insiste bien sur le « mes » car je ne peux maîtriser un feu qui n’est pas le miens. Ensuite, il y a une certaine hiérarchie, oui, mais juste entre deux groupes de démons. Il y en a trois.

Oh… La maitrise du feu, ça restait impressionnant. Il se sentait bien ridicule d’un coup… Un vieux réflexe l'’incita à rechercher la source d’eau la plus proche, et il se maudit en se rappelant la présence de la kitchenette. Il n’avait plus besoin de ça! Mais pourtant, il n’arrivait pas à s’en empêcher,… Il fallait qu’il travaille encore. Il espérait vraiment que Nyx n’avait rien vu, il s’en serait voulut de lui faire peur.

Elle lui expliqua ensuite le concept des familles nobles. Il n’avait pas trop de mal à le comprendre, lui même ayant dût étudier les principales familles nobles à son époque pour pouvoir se tenir un minimum en société. Même aujourd’hui, il aurait pût réciter les noms de chaque membre de tête, ou les reconnaitre sur une photo… Finalement il n’avait même pas travailler pour l’un d’entre eux. Ce n’était peut être pas un mal.

Elle continua en lui expliquant le fonctionnement de son univers. Un Hollow? Qu’était-ce donc? Une jeune fille était une clé permettant de libérer Lucifer? Bon, ce n’était pas dans ce monde, mais il trouvait ça très intéressant malgré tout. Il détestait la guerre, mais savoir comment elle avait commencé pourrait permettre d’empêcher la même chose de se reproduire. Et il ferait tout pour que ce nouveau paradis qu’il avait trouvé reste en paix. Il pouvait se battre pour ça, sans problème. Bon sang! Il fallait qu’il arrête de penser à se battre pour résoudre tous ses problèmes, ou bien il n’avancerait pas. Il se reprit.

Elle était spéciale pour son clan? Qu’est ce que cela pouvait bien dire? Et où se trouvaient ses protecteurs? Son amie? Plus elle parlait, plus il avait de choses à lui demander! C’était tellement intéressant de rencontrer quelqu’un venant d’un autre monde! Elle finit par se taire, une expression étrange sur le visage. Elle souriait, mais il ne sentait pas de joie pour autant. Elle commença alors à lui poser des questions sur lui. Il était un peu gêné, mais elle lui en avait dit tellement sur elle, il devait lui rendre la pareil.

« C’était… Je ne sais pas si je pourrais te la décrire fidèlement, j’ai toujours vécu dans mon école, ou chez mon maitre, je ne sortais pas beaucoup… On ne nous disait rien sur ce qu’il se passait dehors, c’est pour cela que je ne suis même pas sur de l’année d’où je viens. Tant que nous nous battions, et que nous gagnions, on en demandait pas plus, aux cyborg comme moi… Je sais qu'il y avait des famille nobles aussi à mon époque, mais...»

Il ne put s’empêcher de fermer le poing à l’évocation de ces souvenirs. Il avait du mal à mettre un nom sur ce qu’il ressentait, mais il n’aimait pas parler de tout ça. La couverture de son livre se plia sous la force de pression, faisant soudain paniquer le jeune homme.

« Oh, non, mince, mince, mince… »

Il essaya de la déplier, et repassa plusieurs fois sa main droite dessus pour essayer de lui rendre son apparence d’origine. Le procédé étant assez peu efficace, il décida de retourner l’ouvrage pour que le poids joue son rôle. Il soupira. Il avait déjà de la chance que la couverture ne se soit pas brisée. Il était vraiment…

« Excuse moi, j’ai un peu de mal avec ce bras depuis mon arrivée… »


Si ce n'était que ça...


"Et tu es spéciale? Tes protecteurs sont aussi à l'académie? Ton amie aussi?"


Si seulement il pouvait faire oublier au plus vite l'incident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Lun 4 Déc - 22:07

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
La jeune démone s’intéressait aussi fortement à l’origine de son camarade. Après tout, faire de nouvelles rencontres dans ce refuge était loin d’être désagréable ! Il y a tellement de personnes, d’espèces ou de pouvoirs différents qu’en faire un listing risque de prendre beaucoup de temps ! Mais rencontrer le plus de personnes possible, en apprendre sur eux, sur leurs origines et tout ce qui entour ces personnes. Elle esquissa un petit sourire, écoutant calmement les explications qu’il lui donnait. Donc, il se battait, devait gagner mais il n’avait aucune nouvelle de l’extérieur. En plus de cela, il vivait dans son école ou chez son maître. Tiens ? Lui aussi devait donc se battre, lui aussi connaît le principe des familles nobles. Il devait sans doute être bon pour le combat, si jamais un jour il en avait envie, s’il voulait s’entraîner un peu, John pourrait lui proposer un combat ! Après tout, un bon combat de temps à autre n’est pas mauvais ! Cela fait du bien de se bastonner un peu ! Nyx ne réagit pas tout de suite quant au fait qu’il avoua être un cyborg, pas tout de suite, certes, mais elle réagit ! Un peu après l’avoir vu tordre ce pauvre livre.

-          Sacrée poigne !

Elle rit doucement en le voyant essayer de le remettre en état en passant la main dessus. Ce n’était pas un rire méchant, juste un rire amusé, elle ne se moquait pas de lui, après tout, s’il a du mal avec son bras… Cela peut arriver ! Attendez… du mal avec son bras ? C’est à ce moment là qu’elle fit le lien entre ce qu’il lui avait dit et ce qu’il était.

-          C’est pour ça que tu n’as pas la même odeur qu’un humain !

Oui… Il lui a fallut tout ce temps pour réagir… Elle est un peu à la ramasse en ce moment, il ne faut pas lui en vouloir, cela ira mieux avec un peu de temps. Laissez-lui un peu de temps et tout ira mieux !

-          Dis, il a quoi de spécial ton bras ? Il a été déréglé lors du voyage qui t’as mené jusqu’ici ?

Ce qu’elle a de spécial ? D’une, c’est la seule fille, enfant, de son clan, donc cela voulait dire qu’elle en aurait prit la tête, et de deux, elle est née une nuit de Lune rouge. Bon, l’un dans l’autre, ils sont liés. Une fille, dans son clan, naît toujours durant ces nuits… Nuit qui son de plus en plus rare. La jeune démone lui expliqua ceci avant de hocher la tête à ses dernières questions.

-            Morgan et Gaël, mes deux protecteurs, vivent en ville, ils n’ont plus l’âge d’aller à l’école. Céleste est ici, oui, quelque part dans l’académie, je ne l’ai pas encore croisé mais j’y travaille !

La jeune femme rit de nouveau. C’est vrai, cela doit faire un bon mois qu’elle est ici mais elle n’a pas pu voir cette jeune femme ! C’était rageant ! Surtout que les deux garçons, eux, l’avaient vu !


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Ven 8 Déc - 20:44

La remarque de Nyx sur sa force acheva de le gêner. Mon Dieu, mais quel imbécile… Ah bah pour être discret ici, c’était réussis… Elle riait en plus! Il se sentait rougir, et se trouva un instant bien ridicule. Il y a quelques mois, il devait se battre tous les jours, et voilà qu’il était gêné par un simple livre froissé. Il avait changé, et rapidement. Il se sentit un peu fier des progrès qu’il avait fait, même si lui en restait beaucoup à faire à ce sujet. Il était sur la bonne voie. Il fut assez surpris quand elle lui parla de son odeur. Elle arrivait à le différencier d'un être humain à l'odeur? L’odorat n’était pas quelque chose qui avait été augmenté chez lui, bien que cela l’ai été chez d’autres personnes. C’était surtout sur les combattants de plein air que l’on faisait ce genre de chose, et il avait été plus habitué à se battre en intérieur. Il frissonna d’ailleurs en se rappelant la température dans sa chambre. Comment pouvait-on vivre dans un endroit aussi froid?

La question sur son bras semblait la suite logique des événements, même si il aurait préférer l’éviter quelque part… L’idée qu’il ait put être déréglé pendant le transport surpris un peu le jeune homme. Non, il n’en avait pas eut l’impression… C’est vrai que jusqu’à présent, il avait bénéficié d’un entretient permanent de ses implants par son maitre, ce qui l’avait empêché d’envisager un seul instant qu’ils pourraient défaillir… Il allait peut être falloir qu’il se mette à la mécanique… Il tenta de se rassurer en se disant que si il pouvait résister à un combat intense, la monotonie de la vie ici ne devrait pas être un challenge insurmontable. Hein?

« Quoi? Oh non! Il est juste… Puissant. Il n’a pas vraiment été fait pour la vie de tous les jours,… »

Elle lui expliqua ensuite qu’elle était spéciale car était une fille, née une lune rouge. John découvrit à cet instant qu’une lune pouvait être rouge. Et il fut encore plus perdu qu’avant. Ce genre de lune avait-il des pouvoir particulier? Ou était-ce juste symbolique? Comment pouvaient-elles toute naitre un jour aussi précis? Une malédiction de la lignée? En tout cas, les réponses sur les autres personnes qu’elle connaissait furent plus informatives! Ils étaient en ville, et dans l’académie, très bien. Mais comment avait-elle put ne pas la croiser? L’autre se cachait peut être… Mais pourquoi si elles étaient amies? Ou avait-elle eut un problème? Il en était presque à angoisser pour cette jeune fille, perdue dans l’académie… Alors qu’il ne la connaissait pas.

« Cette lune a des pouvoirs sur vous? Et tu n’as aucune informations pour la retrouver, ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Sam 9 Déc - 0:30

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
Puissant ? Il avait donc été fait de cette façon ? A avoir un bras plus puissant que l’autre ? C’était assez bizarre mais cela éveillait la curiosité de la jeune femme, toujours plus, de plus en plus. Pourquoi n’avait-il pas été fait pour la vie de tous les jours ? Ce bras si puissant était-il son meilleur atout ? Son arme la plus puissante ? La petite démone hésitait. Elle ne savait pas si elle pouvait continuer de faire sa curieuse de la sorte. Elle voyait et sentait bien que ces questions gênaient John, qu’il voulait éviter ces questions. C’est sans doute de cette façon qu’elle se retient, voulant éviter de le mettre plus mal à l’aise.
 
La lune n’a pas vraiment de pouvoir sur elle, c’est juste un évènement qui fait naître une fille, une qui peut prendre la tête du clan complet, une qui devra assurer la continuité de la lignée… C’est un rôle très important mais pourtant relativement ingrat. La jeune fille qui a ce rôle doit toujours être accompagnée de protecteur, ne pouvant plus sortir tranquillement. Déjà qu’un démon noble doit toujours être accompagné, au moins jusqu’à ce qu’il soit assez puissant pour se défendre et débrouiller seul en cas d’attaque ennemie. La jeune soupira intérieurement, chassant ça de son esprit après lui avoir expliqué. Cependant, le fait que Céleste n’ai pas encore été trouvée par Nyx n’était pas quelque chose d’étrange. Elles avaient souvent eut ce petit jeu, trouver l’autre au plus vite. Et puis, Céleste n’est pas arrivée depuis très longtemps, elle a du arriver au début du mois, voir à la fin du mois d’avril, elle ne savait pas et les garçons refusaient de lui donner une information quelconque sur l’endroit où se trouvait sa jeune amie.
 
-          Je n’ai aucune information mais… C’est un jeu que nous avons instauré chez nous, pour passer le temps car j’étais sans cesse protéger.
 
Elle avait ce petit sourire heureux et nostalgique. Elle n’avait qu’une hâte, revoir son amie ! Voir si elle avait des informations sur l’incendie du manoir, comment elle allait et si elle n’avait pas été blessée dans l’attaque. Si elle se souvenait bien, la jeune femme n’était pas présente sur les lieux le soir de la catastrophe.
 
-          Dis, si jamais tu vois une jeune fille, assez grande, avec des cornes, de longs cheveux blonds et une tenue assez excentrique, tu peux me le dire s’il te plait ?
 
Ça, personne ne passe à côté de Céleste sans la remarquer… Sa jupe courte, ses cuissardes, une apparence toujours très soignée, des cheveux sans un seul nœud… Une fille dont beaucoup envie le corps, Nyx ne fait pas exception à la règle.


Dernière édition par Nyx Lockhunter le Sam 16 Déc - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Jeu 14 Déc - 18:43

-          Je n’ai aucune information mais… C’est un jeu que nous avons instauré chez nous, pour passer le temps car j’étais sans cesse protégée.

Elle souriait en disant cela, mais il semblait y avoir quelque chose de plus… Le cyborg avait du mal à savoir ce que ça pouvait bien être, et se dit que plutôt que d’étudier l’art, il aurait peut être dut commencer par la psychologie. Apparement, les deux étaient reliés mais il ne voyait pas vraiment en quoi pour l’instant. 

-          Dis, si jamais tu vois une jeune fille, assez grande, avec des cornes, de longs cheveux blonds et une tenue assez excentrique, tu peux me le dire s’il te plait ?

Une image de la jeune fille, avec des cornes de diable, un sourire plein de flammes, et une tenue gothique apparue dans l’esprit du jeune homme. C’était comme ça qu’il se représentait les démons depuis qu’il en avait entendu parler ici, mais en voyant Nyx, il se retint de secouer la tête. Non, elle devait avoir l’air aussi normale que sa camarade, si elles venaient du même monde. Enfin, aussi normale qu’on peut être quand on est déjà excentrique… Il effaça cette image de son esprit, et l’image d’une fille blonde, assez normale, mise a part des cornes de diablotin sur la tête. Il décida de garder cette image en tête, au cas où il aurait l’occasion de la croiser quelque part. Mais en tout cas, si elles étaient vraiment amies, le jeune homme trouvait ce jeu assez bizarre. N'était-on pas censé vouloir passer du temps avec ses amis? Sans avoir à les chercher?

- Pas de souci, je te tiendrais tout de suite au courant!

Il se demanda quand même si il n’y avait pas plusieurs étudiantes correspondant à cette description, mais il espérait qu’il n’y en avait en tout cas pas trop… En tout cas, elle avait répondu à ses première questions, mais il en avait d’autres en tête. 

-Pourquoi étais-tu toujours protégée, si tu avais déjà des protecteurs à tes cotés? Tu ne pouvait pas bouger librement avec eux?


Cet aspect intriguait pas mal John, qui avait été habitué à être un garde du corps, en plus d’une machine de combat. Ceux qui achetaient des cyborgs comme lui à leurs cotés ne se limitait plus dans leur déplacement. Ils étaient un investissement marrant de la sécurité de leur propriétaire, un placement pour la liberté de mouvement. Ce qui faisait qu’i ne voyait pas pourquoi la jeune femme aurait eu des protecteurs, si elle ne pouvait toujours pas faire ce quelle voulait. Dans ce cas, n’aurait-ils pas dut investir dans sa protection directement, plutôt que dans des gens prêt à l’assurer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Sam 16 Déc - 13:49

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
Voir que son camarade la tiendrait au courant s’il apercevait son amie lui fit chaud au cœur. Après tout, il aurait très bien refusé, prétextant que c’était un jeu relativement étrange et presque stupide, bien qu’il était bel et bien stupide, mais il ne l’avait pas fait ! Quoiqu’il en soit, la jeune démone le remercia vigoureusement, abordant son sourire éclatant.

Le cyborg lui posa ensuite quelques questions. How… Si, elle le pouvait, elle le pouvait mais être surveillée comme une enfant de cinq ans était très loin de lui plaire ! Après tout, n’importe qui aimerait profiter d’une certaine liberté, sans avoir de personne qui surveille le moindre de ses faits et gestes, sans avoir cette impression omniprésente d’être espionnée. Certes, elle était relativement proche des garçons, mais… Cela n’empêchait pas le fait qu’elle avait envie et besoin de liberté ! Il n’y avait que lors de ses entraînements qu’elle était tranquille, étant avec Céleste, se battant sans personne pour veiller sur elle. Dès qu’elle commençait ses entraînements, que ça soit au combat ou au vol, Nyx avait ce sentiment de liberté qu’elle voyait lui échapper trop tôt, à son grand malheur. Elle aurait donné n’importe quoi pour que ces moments durent plus longtemps, tout et n’importe quoi… Sauf peut être son sang, faut pas être stupide non plus. Elle soupira intérieurement avant de lui raconter tout ceci.

-          Je pouvais circuler comme je le souhaitais mais en étant toujours accompagnée, jamais mon clan ne m’aurait laissé me balader dans la ville ou ses alentours sans surveillance adéquate. J’avais tout de même mes entraînements pour souffler un peu, être un peu plus libre et ça, c’est le genre de moment que je n’avais pas envie de voir se terminer. C’était tout simplement parfait.

Quelques brides de souvenirs revenaient à la jeune, son air se fit à la fois rêveur et nostalgique, elle était à la fois présente et ailleurs. Tout semblait paradoxale, elle en était parfaitement consciente mais… Les pensées sont un bon moyen de se sentir libre ! Ca, personne n’aurait pu lui prendre ce genre de moment où elle restait longuement, allongée sur son lit, les yeux fixant le plafond tandis qu’elle rêvassait de chose dont elle avait envie de voir la réalisation. De chose qu’elle avait envie de vivre, de ressentir. Elle sortie de son état second en secouant légèrement la tête, s’excusant de son absence momentané envers John.

-          Excuse-moi, je me suis perdu dans mes pensées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Sam 23 Déc - 21:15

Nyx souriait, et ce sourire réchauffa le coeur de John. Il ne lui en fallait pas plus, savoir quelqu’un heureux le rendait lui même heureux. C’était un bonheur simple dont il aimait profiter depuis sa libération. Elle lui expliqua ensuite ses conditions de vie, toujours entourée de gardiens, sauf lorsqu'elle s'entrainait. Donc se battait... Cela lui rappela les propriétaires de cyborgs, mais eux payaient pour ça. Aujourd’hui, cela lui semblait d’ailleurs un peu bizarre. Mais ils avaient sûrement leurs raisons quand c’est un choix, c’était sûrement différent… Et quand les gens avec vous ne sont pas vu comme des humains aussi…

Une pointe de colère monta en lui, mais il la chassa rapidement. Personne ne pensait ça ici, ou en tout cas, ne semblait le penser. Il ne fallait pas qu’il s’énerve juste pour ça. Ca serait ridicule. En se recentrant sur la jeune fille, il vit une expression nouvelle passer sur son visage. Elle semblait un peu tranquille, comme apaisée, et un peu triste en même temps… Il n’était pas sur de lui, encore une fois.

Elle secoua soudain la tête, et s’excusa envers le jeune homme, de s’être perdue dans ses pensées. C’était donc cela l’expression sur son visage? Celle de quelqu’un perdu dans ses pensées? Il essaya de mémoriser ce qu’il avait vu, afin de pouvoir comprendre plus vite la prochaine fois. mais pourquoi donc s’excusait-elle? Lui même s’était perdu dans ses souvenirs, au point où il avait froisser la couverture d’un livre… Oui, il s’en voulait encore pour ça. Il passa d’ailleurs machinalement la main sur l’ouvrage, sans en être vraiment conscient.

« Mais ne t’excuses pas enfin, ce n’est rien de grave! D’ailleurs, comment connaissiez vous l’Académie? Ou bien était-ce juste le hasard? »

Cette question l’intriguait depuis un moment. Il y avait dans cette académie des gens venant de tous horizons, toutes dimensions même, et tous se retrouvaient dans la même académie? Parce qu’il avait cru comprendre que le monde extérieur n’était pas au courant de leurs existences. Alors comment pouvaient-ils être tous tombés pile au bon endroit, sans avoir auparavant errer sur cette planète? Ou bien avait-elle errer un peu avant de venir ici? Il n’en avait aucune idée après tout… Il avait bien compris que l’académie n’était pas « normale », mais il ne voyait pas, depuis qu’il y était, en quoi (en dehors de ses étudiants bien sur). Peut être qu’il y avait de la magie là-dessous… Ou bien une énergie inconnue… Il avait encore bien des choses à apprendre, et cette conversation stimulait encore sa curiosité à ce sujet. Elle venait d’une autre dimension après tout! C’était fou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Dim 24 Déc - 22:09

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
 John lui assura qu’elle n’avait pas à s’excuser pour ceci, que ce n’était pas grave mais, pour le coup, Nyx se sentait un peu coupable de l’avoir abandonné, même l’espace de quelques instant… Pour elle, ce n’était pas vraiment responsable et super poli de laisser quelqu’un seul… Surtout lorsqu’on se perd dans des pensées, dans des souvenirs… Souvenirs d’une époque révolue et qu’elle ne retrouvera jamais… Dans un sens, cela ne lui déplaisait pas. Personne n’essaierait de la tuer pour son sang ici. C’était ce qui faisait la beauté de ce monde et pour rien au monde, la démone ne retournerait dans son monde à elle, dans sa dimension ! Bien sûr, elle s’inquiétait pour ses parents, pour les membres de son clan mais… Si elle et les garçons avaient étés envoyés ici, c’était pour une bonne raison. Si elle cherchait à rentrer chez elle, cela rendrait finalement vain le sacrifice de ses parents qui les avaient forcés à traverser, à franchir cette porte. Donc non, elle ne regrettait pas vraiment ce geste, ni même le fait qu’elle faisait maintenant partie de ce monde. C’était le siens désormais et elle s’y faisait bien !
 
Comment connaissaient-ils l’académie ? Bonne question. Tout ce qu’elle savait, c’est que des portails multidimensionnels se trouvaient dans chaque monde, les reliant entre eux et… C’est grâce à eux qu’ils s’étaient retrouvés ici, après, s’ils étaient arrivés ici par hasard ou par choix… C’était plus la hasard, jamais ils n’avaient entendu parler d’une telle ville ou académie, la chance leur avait sans doute sourit, cette fois au moins.
 
-          Le hasard, nous ne savions pas qu’une académie du genre existait, nous ne savions pas que nous allions atterrir ici. A vrai dire, nous ne savions pas du tout où nous allions atterrir en faite. Le hasard et la chance se sont occupés de nous. De quelle façon es-tu arrivé ici toi ?
 
Elle se passa bien de lui expliquer la façon dont elle s’était retrouvée ici, l’histoire des portails est plus que compliquée et elle-même ne comprenait pas vraiment la façon dont ça marchait. De toute façon, beaucoup de monde ignorait l’existence de ces portails, sauf que dans son monde, rares sont les personnes qui en ont consciences mais ces personnes cherchent ces portails. Elle, son clan avait eut la chance de pouvoir s’installer autour de ce portail pour sauver quelques membres en cas de problèmes critique. En se souvenant de cette soirée de fuite, de très légers picotements se firent ressentir sur sa cicatrice… C’était juste psychologique, pas vraiment physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Lun 25 Déc - 16:18

Nyx lui expliqua que c’était bien le hasard qui l’avait amené ici, qu’elle en connaissait pas l’Académie. Drôle de coïncidence, puisqu’il lui était arrivé la même chose… Bon, lui n’avait pas vraiment choisit de changer d’époque, mais cela revenait quelque part au même.

Deux voyages, à travers l’espace et le temps, pour mener au même endroit? Il se demanda si on pourrait le retrouver par ce système… Il devait être considéré comme un déserteur après tout. Il n’avait déjà jamais été comme les autres, mais il fallait avouer qu’à l’exposition, il avait fait fort. Une remontée d'orgueil professionnel piqua son égo, lui qui avait incapable de remarquer une énorme explosion dans un hall. Même après tout ce qu’il avait enduré là-bas, il continuait d’ailleurs d’espérer que tout le monde allait bien, de l’autre coté. Sans pour autant vouloir y retourner pour vérifier, non plus. Sa vie ici lui plaisait beaucoup trop! Il aurait plutôt envie d’entrainer ici d’autres de ses camarades… Mais pourraient-ils tous s’adapter comme lui…? Oui! Il en avait l’espoir en tout cas! En attendant, la démone attendait toujours qu’il lui réponde. Oups…

« Et bien… De ce que je me souviens, j’étais à une soirée, une machine a explosé et j’ai été pris dans l’explosion. Je me suis réveillé un peu en dehors de l’Académie, et on m’en a gentiment indiqué le chemin. Je ne devait pas faire très local »

Il faisait dans cette phrase, autant allusion à son bras qu’a l’amoncellement de débris autour de lui lors de son arrivée, et ponctua cette dernière phrase d'un petit rire. Il remercia d’ailleurs intérieurement la jeune fille qui l’avait guidé. Il aurait aimé la retrouver, à son arrivée ici… Mais pris dans son entrée dans l’Académie, il n’y avait plus pensé, sur le coup. Etait-elle seulement élève ici? Sûrement, sinon, elle ne l’aurait pas dirigé ainsi simplement en voyant son bras. Elle aurait plutôt appelé les secours. Ce qui aurait d’ailleurs put compliqué ses affaires… Oups 2. Il avait, avec le recul, eu bien de la chance! Autant pour l’explosion que pour la suite. Comme si il avait été guidé… Il n’avait jamais eu vent de religion dans son monde, il n’avait créé que pour combattre après tout, pas pour philosopher (phrase prononcée par ses professeurs), mais depuis, il commençait à se poser des questions… Mais si ce monde était le même que le sien, comment un Dieu avait pût laisser ses camarades vivre la vie dont il l’avait sauvé? Ce raisonnement ne tenait pas vraiment debout après réflexion, en fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Nyx
Rang Nyx
avatar


MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   Jeu 28 Déc - 14:04

ft. Nyx

ft. John

「A la chaleur du kotatsu 」
 Une explosion ? Une soirée ? Une machine qui explose et le voilà qui arrive dans ce monde ? C’est assez étrange comme arrivée, mais bon, la sienne non plus ne manquait pas d’originalité après tout… Elle esquissa un petit sourire doux, essayant tout de même de comprendre comment il avait pu faire pour se retrouver ici… A cause une explosion… La jeune femme réfléchissait à toute allure, esquissant un petit rire en apprenant qu’il ne devait pas faire très… Local. Ce n’est pas faux, avoir quelqu’un qui se promène avec un bras métallique ne doit pas être vraiment très commun. Surtout pas aussi fonctionnel et utile que celui que John possédait ! Il est vrai que la science fait des miracles mais pas encore autant ! Bon d’accord… Chez elle, ils sont encore loin de pouvoir faire ce genre de chose avec la mécanique mais la magie et les reliques divines peuvent beaucoup aider… Bien qu’elle n’ai jamais eut l’occasion de voir de quoi sont capables ses reliques ! Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il peut s’agir d’arme comme de livres, de parchemins comme de simples coupes d’or… Les reliques des croisades, cependant, sont bien plus rares… Un nouveau dieu est élu à la fin de chaque croisade. La petite démone chassa cette pensée de son esprit rapidement, estimant qu’il ne pouvait s’agir que de légende pour enfant. Son regard mauve se posa dans celui de son camarade.
 
-          Je me demande tout de même ce que ça faisait de vivre à ton époque. Nos deux mondes sont totalement différents et je suis curieuse de voir ce que cela aurait donné !
 
La curiosité est un très vilain défaut, elle le sait mais c’est toujours plus fort qu’elle, surtout lorsque la personne qui se tient face à elle vient d’une autre époque. C’est toujours super intéressant de voir et de savoir comment évolue tel ou tel monde, de voir leur façon de fonctionner ! Après tout, même si des mondes semblables existent, jamais deux ne seront dirigés de la même façon. C’est la vie, c’est passionnant !
 
La petite démone réfléchit rapidement, cherchant un sujet qui n’avait pas été abordé… Les armes et l’armement !
 
-          Dis !  De quelle façon tu te battais ? Tu avais des armes bien spécifiques ? Ou juste ton bras ? Et… Et comment étaient les armes utilisées par les humains ?
 
Surexcitée ? Oui. Elle assumait parfaitement même. Elle avait cette petite lueur curieuse qui luisait dans ses yeux, impatiente d’en apprendre encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la chaleur du kotatsu (Mai I+1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM
» Soleil, Chaleur & Cocotier 8D
» Chaleur estivale | Pv Nuage de Lune | - The End -
» Chaleur torride...
» en chaleur....cherche l'étalon de sa vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Pensionnat :: Salle commune-
Sauter vers: