Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Février I+3] Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal [PV Akita]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: [Février I+3] Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal [PV Akita]   Sam 4 Nov - 21:47

Petites précisions ~:
 
 

ft. Lauren

ft. …

「 Lorsqu’un humain toujours souriant est au plus mal 」
 Il faisait sombre et frais ce soir là, j’avais décidé de monter sur le toit pour me défouler un peu, pour laisser libre court à mes sentiments, à mes émotions, bien à l’abri des regards et du jugement des autres. C’est simple, il n’y a personne. Pourquoi le toit précisément ? Mais tu m’écoutes ?! Parce qu’il n’y a personne ! Les nocturnes sont en cours, les diurnes dorment ! Il est quoi, minuit ? Une heure du matin ? Donc autant dire que j’étais très largement tranquille… Bon, d’accord, ce lieu est aussi important à mes yeux vu que j’y ai rencontré quelqu’un de très important à mes yeux, c’était il y a quelques mois mais… Non, je ne suis pas là pour ça…
 
Tout le monde ne peut pas toujours être joyeux, vous savez ? Même moi, Lauren, la fille ayant toujours un sourire accroché aux lèvres, toujours prête à rendre services, à aider les autres de n’importe quelle manière. Il m’arrive d’être triste, de me sentir mal, de ne pas me sentir à ma place ou tout simplement de me sentir coupable, de culpabiliser. Et c’est exactement ce qu’il m’arrive en ce moment. Vous voulez savoir pourquoi ? Tout simplement parce que mon grand frère, Aaron, à eut un grave accident de moto à Tokyo, il se trouve entre la vie et la mort en ce moment même. Je me disais bien que j’avais un mauvais pressentiment, je savais que quelque chose pourrait arriver mais j’ai préféré ignorer ce sentiment, le mettant sur la fatigue ou autre connerie du genre ! J’aurais pu lui dire de faire attention à lui, j’aurais pu prévenir Lexie, Ash ou tout simplement ma mère pour les prévenir qu’il pouvait se passer quelque chose, mais non, je n’ai rien fait de cela, je n’ai tout simplement pas fait ça. Et à cause de moi, de mon silence, mon frère peut basculer dans le monde des morts à tout moment. Pourquoi lui ?! Sans réfléchir, mon poing s’abat contre le mur, une fois, puis une deuxième, et ainsi de suite, j’arrête de les compter tellement il y en a, je ne m’arrête de frapper que lorsqu’une goutte de sang tombe au sol. La vision de ce liquide rouge ne me calme pas, au contraire, j’ai encore plus envie de frapper ce mur, j’ai envie de le frapper jusqu’à ce que ma main se brise dessus mais il faut que je m’arrête, ma main est déjà assez amochée par les multiples coups portés. Mon regard se porte sur le sang qui commence à tâcher cette main de plus en plus.
 
Un soupire passe la barrière de mes lèvres tandis que je me laisse tomber au sol, dos au mur. Ramenant mes jambes vers mon buste, je posant la tête dessus. Il fait nuit, il fait froid, mais je n’ai aucune envie de rentrer me mettre au chaud, je n’ai aucune envie de prendre une veste pour me couvrir et m’empêcher de tomber malade… Dire qu’à cette heure-ci je suis en cours, bah là ils peuvent bien allez se faire voir, je sèche, j’ai pas la tête à suivre un cours quelconque ! Je ressasse inlassablement la lecture de ce message de Lexie… Elle était désolée de ne pas pouvoir être là à se moment pour moi… Elle se trompe, c’est moi qui doit être désolée, pas elle ! C’est moi qui devrais être là bas, avec eux pour les soutenir, pas l’inverse ! Quelle piètre grande sœur je fais, sérieusement…
 
Une goute tombe, puis une suivante, mon regard se perd sur la chute des goutes de pluie, d’où je suis, elles ne peuvent me toucher, je suis quelque peu à l’abri. Et puis, quand bien même, tant pis si je prends la flotte ! Ca me remettra les idées en place ! Tout est confus dans mon esprit, tout se mélange… La tristesse s’empare de moi, les souvenirs de mon enfance refont surface, ces moments passée avec ma petite fratrie, tous ses merveilleux moments, emplis de rire et d’insouciance, tout ça fait se serrer mon cœur, mes poings se referment fortement, si fortement qu’ils en tremblent, puis des larmes s’ajoutent à cette douleur.
 
Je n’en peux plus, pourquoi je ne suis pas là bas ?! Pourquoi je ne demande pas au directeur une autorisation de rater plusieurs jours de cours pour aller voir comment se porte Aaron ?! Tss, je ne vois pas pourquoi j’me pose cette question, la réponse est pourtant évidente ! Je suis morte de peur ! Mais non ! Pas de voir le directeur ! Mais juste de voir l’état dans lequel est mon frère ! Mes larmes coulent de plus belle lorsque je me rends compte que c’est un acte de lâcheté.
 
-          Eh bien Lauren, je ne te savais pas comme ça !
 
Cette phrase, prononcée à voix haute me fait m’enfoncer de plus belle. C’est juste horrible comme sensation… Les minutes défilent et rien ne semble vouloir se calmer, la fatigue commence à me prendre mais j’essaye de résister. Même ça j’en suis incapable ! Mes yeux se ferment doucement, ne laissant place qu’à une noirceur sans précédent. Super, fallait que je m’endorme dehors, à manche courte et sous la pluie. Qui va être malade comme un chien demain ? C’est Lauren !

Néanmoins, je sais que je ne resterais pas sur ce toit jusqu’au lendemain matin, à me les geler à manche courte. Non, je suis sûre qu’il y aura quelqu’un, n’importe qui passera par là, quelqu’un qui aura l’envie de monter sur le toit en pleine nuit.


Dernière édition par Lauren Black le Sam 18 Nov - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal [PV Akita]   Jeu 16 Nov - 23:35

Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal


Des petits bruits viennent de me tirer de mon sommeil, difficile de savoir ce que c'est, surtout dans cette pénombre, deux secondes, quoi ?! Il fait nuit ?! Oh... Je me suis encore assoupi n'importe ou, et bien sur, personne n'a pu me réveiller, après tout, qui penserait à chercher sur le toit du toit ?! Un soupir intérieur m'aida remettre les choses au claire, est-ce que je suis enfermé ? est-ce qu'il y a encore un moyen de rentrer au dortoir ? Quelle heure est- OH NON, NON, NON NON !

Non de diantre, comment ai-je pu dormir autant au juste ?! Okay, il est une heure du mat mais il y a les cours nocturnes, donc il y a aussi des moyens de retourner au dortoirs, au pire j'ai juste à me faufiler dans une salle et y passer la nuit, je suis sur que le club des élite possède du bon mobilier, je pense. Finalement j'ai paniqué pour rien, j'ai bien l'air idiot comme ça, c'est rigolo, au moins ça m'a permis d'évacuer un peu les émotions négatives, c'est d'ailleurs étonnant que je sois toujours en vie, s'endormir par un temps pareil, ça ne peut que me faire le plus grand mal. Achoo ! J'aurais du éviter d'y penser, me voilà maintenant transformé en lui... Si je retrouve ce youkai je le rate pas ce coup-ci !

Le point positif avec cette forme est que j'ai aussi chaud qu'avec une couette, je ne suis pas très sensible ni au froid, ni au chaud et encore moins à la faim, ce qui cause pas mal de dégâts, le plus grands hic c'est les sens, ils sont plus développés que ceux d'un humain lambda. *renifle* d'ailleurs, c'est quoi cette odeur, c'est une personne et du sang je crois...

Est-ce qu'on a un groupe qui effectue de sombres invocations lors des nuits de pleine lune, elle est d'ailleurs hyper jolie la lune, ça devrait être super de prendre un thé et manger quelques sucreries en regardant ce spectacle, la lune posée au dessus d'une ville qui se dévoile par ses lumières ainsi que la présence du reflet de l'astre dans la rivière.

Concentre toi ! l'événement du dessous doit être étonnant, je pariais sur des actes du club d'occultisme, ils me semblent assez louches, d'ailleurs c'est la raison pour laquelle l'académie est... l'académie.

Je pense avoir perdu mon parie, heureusement que je n'ai pas à perdu grand chose... RAS. C'est juste le capitaine du club d'arts martiaux, qui semble au bout de sa vie au beau milieu du toit de l'école à une heure du mat, sérieusement, qu'est-ce que les gens font de leur existence ?!

"Hey euh... Lauren ?! Qu'est-ce que tu fais là au juste ?" Vous vous demanderiez certainement comment je connais son prénom ? Non ? je l'ai déjà croisé, jamais sous cette forme il me semble, c'est assez inutile d'entraîner ce corps, il bat le mien à plate couture... Bref, je sais comment elle se nomme car elle viens de se parler à elle même. Et... maintenant la pluie... J'ai vraiment hâte que toutes ces mèches me retombent sur le visage à cause de l'eau..Et... Il semblerait qu'elle dorme, c'est quoi ce bazar ?!

Un saut est largement suffisant pour atterrir face à la personne aux cheveux blancs, je me demande bien ce que je devrais faire... J'ai trouvé.

Une pichenette devrait être suffisant non ? 

l'apparence qu'il a:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Février I+3] Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal [PV Akita]   Aujourd'hui à 12:41

Un bruit, une étrange impression me tire de mon état somnolant. Quelqu'un était donc présent sur le toit avec moi ? Je préfère ne même pas réagir et retomber dans les bras de Morphé. Si ce quelqu'un avait besoin de renseignements, il repassera. Si ce quelqu'un avait la simple envie de me faire chier, il ira se faire voir ! Oui, je peux être méchante et contradictoire dans mes pensées mais qui ne le serait pas dans ce genre de moment ?! Tout le monde le serait ! Et puis, y'a pire que moi ! J'imagine... Oui. Brook est pire. Largement pire même ! Cette fille ne m'a rien fait pourtant... Et là, c'est elle qui prend mentalement pour moi. Je suis stupide. Néanmoins, l'impression d'être observée devient de plus en plus présente, trop gênante aussi mais je reste forte et ne bronche pas. Je veux être tranquille, c'est si compliqué que ça ?! 

AIE ! Une pichenette ? Sans déconner ? Je soupire doucement avant d'ouvrir les yeux, tombant sur un homme. Non, un youkai ! Je sursaute légèrement avant de cacher ma main blessée dans ma veste... Enfn, c'est ce que j'aurais fait en temps normal, si j'avais eu une veste car là, je n'ai rien sur moi, juste mon débardeur... Je soupire, regardant ce gars à l'allure inconnue mais pourtant si familière. Je le regarde quelques instant avant de remettre qui il est ! Il n'a pas la même apparance que d'ordinaire, lorsqu'on se croise au club... Son nom....Akita il me semble, j'ai un doute pour le coup mais il me semble que c'est ça tout de même. En tout cas, même s'il ne s'agit pas de lui il a la même aura... Mais qu'est ce que je raconte moi ! C'est lui ! Il n'y a pas deux personnes avec la même aura !

Mon regard glace, rougit par mes multiples larmes, est planté dans celui de mon interlocuteur. Je cligne des yeux plusieurs fois avant de prendre la parole.

- Pourquoi une pichenette ? Et pourquoi tu me réveilles ? Il fait bon et je suis bien là !

Agressive et malpolie maintenant ? Oui. Pourquoi ? Ça vous pose un problème ? Je fais tout de même ce que je veux ! Je le regarde, un air au visage bien différent de celui que les autres ont l'habitude de voir. La Lauren joyeuse, bienveillant et souriante est loin de celle que je suis en ce moment là.

J'éternue. Super, j'vais véritablement être malade dans ce cas, en plus j'ai faim. Mon regard se porte sur le jeune homme, un frisson me parcourant l'échine.

- Tu t'es perdu en venant ? Ou c'est la pluie qui t'a attiré ?

Je me relève rapidement, mes yeux allant du sol trempé de pluie au garçon. Aprèd tout, ma question est totalement légitime ! Qui est assez stupide pour monter sur le toit avec le temps de merde qu'il fait ?! Apparement nous sommes deux à l'être. Lui. Et moi. Je soupire doucement en sentant le sang couler le long de ma main, en plus de cela, je ne peux pas fermer la main à cause des multiples coups donnés. Si quelqu'un pouvait voir les os, ou l'aura, dans quels états seraient les miens ? Je m'appuie sur le mur, regardant la pluie tomber sur nous deux. Trempée pour trempée, je ne suis plus à ça prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Février I+3] Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal [PV Akita]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Février I+3] Lorsqu'un humain toujours souriant est au plus mal [PV Akita]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme n'est tout à fait humain que lorsqu'il joue ♥︎ Kyaw
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Pensionnat :: Toit-
Sauter vers: