Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: [MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]   Lun 23 Oct - 23:44


Une quête en bois

feat Lauren Black
911mots
Mai I+2
#3E3674

C'était si étrange. Skad'Mara avait enfin reçu ce petit appareil, plutôt discret, qui lui permet de changer son apparence. Enfin, de l'altérer plutôt ! En jetant un coup d'œil autour d'elle, personne ne semblait effrayer par sa présence. La première fois qu'elle est arrivée ici, Skad'Mara avait du fuir ces mêmes personnes, ils étaient tous effrayés par le monstre qu'elle était : une géante bleue de deux mètres aux allures de créature sous-marine. Elle pouvait les comprendre, elle n'avait pas peur d'eux, car ils étaient plus petits qu'elle, mais elle était un peu inquiète du comportement de ces bipèdes sans écailles. À présent, elle pouvait se déplacer parmi eux, et aucun d'eux n'étaient pétrifié de peur !

La Meachirynn s'était arrêtée devant une baie vitrée d'un magasin qui reflétait non seulement son visage, mais aussi tout son corps. Du haut de ses deux mètres, Skad'Mara se tenait droite, fièrement. L'image que donnait la vitrine était celle d'une humaine à la peau pâle et à une longue tignasse d'un rouge flamboyant. Cet appareil n'était rien d'autre qu'un banaliseur, et cela lui permettait vraiment de passer inaperçu aux yeux des humains... Et des autres personnes dans son cas ! Qui sait combien de monstres atypiques se cachent avec cet appareil ! Peut-être était-elle la seule dans ce cas, pour le moment, mais elle devait avouer que cette pépite technologique faisait bien son boulot ! Skad'Mara avait une personne complètement différente en face, alors que c'était sa propre réflexion. La baie vitrée ne fonctionnait pas parfaitement comme un miroir, mais elle pouvait voir que les écailles étaient absentes sur sa peau !

C'était le début du printemps, une saison douce, la notion de saison était un peu compliqué pour notre Meachirynn. Elle portait toujours les mêmes vêtements : un baggy avec un motif camouflage ainsi qu'un débardeur noir. Le genre de vêtement qu'elle affectionne tout particulièrement, et avec son arrivé ici, Skad'Mara a dû refaire toute sa garde-robe, déjà qu'elle n'avait pas grand chose à Phonnulynn, ce n'est certainement pas maintenant qu'elle allait devenir reine de la mode sur cette planète ! Elle avait toujours son fidèle cache-oeil noir sur son œil gauche et ses cheveux étaient relevés dans une queue-de-cheval improbable. Le banaliseur fonctionnait si bien qu'il avait même changé sa dentition ! Des dents blanches et alignées, comme ces bipèdes !

La Meachirynn soupira délicatement avant de tourner les talons et de poursuivre son chemin. Un an après l'Incident, Skad'Mara pouvait enfin se déplacer dans les rues, et elle avait un but précis aujourd'hui : trouver des meubles. Même si elle était du genre minimaliste, Skad'Mara avait besoin d'un vrai lit et de meubles pour la cuisine. Avec sa première paie, elle avait pu louer un appartement pas trop loin de l'académie, mais elle devait attendre la prochaine pour acheter des meubles. Elle avait connu les lits de camp à l'armée, elle dormait à présent sur un vieux matelas qu'elle a récupéré dans la rue. Son appartement avait juste une petite cuisine et le minimum. Puis que Skad'Mara n'a pour le moment aucun moyen de retourner à Oslyke, elle pensait que s'installer et avoir un certain confort ici ne lui donnerait pas trop le mal du pays...

Et sa première sortie en ville, c'était aujourd'hui, avec le banaliseur ! Mais la jeune Meachirynn semblait... Perdu ? Elle ne connaissait pas la ville, juste le chemin pour aller de son appartement à l'académie ! Mais elle n'était pas démotivée pour autant, elle se baladait plus ou moins tranquillement, les mains dans les poches en regardant le nom des boutiques... Est-ce que les boutiques qui vendaient des meubles existaient ici ? Skad'Mara avait juste à aller chez un ébéniste de l'île pour avoir n'importe quel meuble ! Sur ces planètes, on dirait qu'ils n'existaient pas ou plus, du moins ! Elle avait juste l'air d'une touriste qui aire dans les rues de la ville. Le mode de vie des bipèdes étaient tellement plus différent que celui des Meachirynns ou de n'importe qui à Oslyke! Ces gens qui courent partout, ce béton présent en grande quantité aussi... Et ces "voitures"! L'île Meachirynn ne possède pas ce genre d'engin, et la première fois qu'elle en avait vu une, elle était étonné du bruit de cette dernière !

Skad'Mara avait besoin d'une personne avec qui communiqué, qui n'avait pas l'air occupé et qui ne courait par partout. Elle devait demander une information : un magasin de meuble ! Ce n'était pas bien compliqué, et Skad'Mara n'était pas timide pour un sou, mais elle avait encore un peu de mal à trouver ses mots d'une langue à une autre, et le plus souvent les mots de sa langue maternelle sortent de sa bouche sans qu'elle s'en rende compte ! La Meachirynn observait donc les gens autour d'elle, peut-être trouverait-elle quelqu'un à qui parler ?
©VAIZRAVANA©

Revenir en haut Aller en bas

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]   Mar 24 Oct - 15:54

ft. Skad'Mara

ft. Lauren

「Une quête en bois 」
Un mois. Cela faisait un mois que la jeune américaine était arrivée ici. Laissant derrière elle sa fratrie, sa famille, ses moments de partages avec eux pour vivre normalement, pour ne plus a avoir à devoir aller en cours de journée, pour que ses yeux ne soient pas plus abîmés qu’ils ne l’étaient déjà. Depuis son arrivée au Japon, la couleur de ses yeux avait drôlement changé, étant passée d’une bleu azure à un bleu pâle, couleur glace. C’était… Perturbant mais elle s’y faisait ! Comme à toute ses auras qu’elle pouvait désormais voir, diverses couleurs, plus ou moins ternes, plus ou moins lumineuses, ou avec ce petit quelque chose qui n’était pas de ce monde. C’est pratique, en fonction de la luminosité qu’il y a, que l’aura émet, Lauren est capable de voir qui vient de se monde ou d’un autre, c’est relativement pratique ! Enfin, cela fonctionnait de cette façon à l’académie, pourquoi cela serait différent en dehors de son enceinte ? Il n’y avait pas de raison pour cela !
 
D’ailleurs, malgré la présence de l’astre solaire, Lauren avait décidé de sortir, sa guitare sèche ayant plusieurs cordes de cassées. Oui, il n’y a pas si longtemps, elle avait besoin de se défouler un peu, ses doigts avaient grattés avec force et rage les cordes de ce pauvre instrument jusqu’à ce qu’elles lâchent, ou alors, l’accordage avait été mal fait, les cordes ayant été trop tendues et cela avait favorisé cette casse… A vrai dire, l’américaine ne le savait pas, se disant qu’il y avait des deux solutions. Elle marchait donc, guitare sur le dos et d’épaisses lunettes de soleil sur le nez pour essayer de se protéger au maximum contre ses rayons néfaste pour ses yeux, plus que pour toutes autres personnes « normale ». Elle n’aime pas le terme d’anormale, clairement pas car elle n’est pas « anormale » juste différente des personnes sans singularité. De plus, Lauren doutait sincèrement être la seule à ne pas apprécier le nom de son groupe, mais bon, que voulez-vous ? Elle finirait bien par s’y faire !
 
C’est donc après avoir prit le train, ayant prit soin de se changer pour ne pas avoir à porter l’uniforme en dehors de l’académie qu’elle sortit, profitant de la température extérieur pour porter un de ses shorts noirs, contrastant avec son débardeur blanc… Débardeur avec lequel se confondaient ses cheveux couleur neige. Après avoir dépensé un peu d’argent pour de nouvelles cordes… Et un nouvel ampli surtout, la jeune femme se baladait tranquillement en ville, se moquant du poids de sa nouvelle acquisition. Depuis qu’elle avait apprit à jouer, Lauren n’avait jamais cherché à s’essayer à la guitare électrique mais le cadeau que lui avait fait son frère avant son départ lui avait donné envie de s’essayé à cet instrument plus… Brutal et sauvage que la classique mais pouvant être tout aussi magnifique.
 
Malgré les précautions prises, ses yeux commençaient à la brûler, assez légèrement mais assez pour que cela soit désagréable. Si jamais elle restait trop longtemps en extérieur, ses yeux allaient encore se mettre à saigner ! Chose qu’elle n’avait pas vraiment envie de « voir » arriver. Une fois ça suffit ! C’était assez horrible comme expérience alors hors de question de revivre ça une nouvelle fois ! How… Ne pensez pas qu’elle a peur du noir, bien au contraire ! Mais juste, imaginez, vous voyez tout très bien, avec des couleurs, vous pouvez décrire ce qu’il se passe autour de vous et soudain, une douleur lancinante vous prend au niveau des yeux, vous plongeant dans le noir total sans vous laisser le temps de comprendre ce qu’il se passe ! Vous êtes totalement perdu, vous n’avez plus de repères !
 
Enfin, la jeune femme chassa cet horrible souvenir de ses pensées lorsqu’elle manqua de percuter quelqu’un. Lauren… Regarde où tu marches un peu ! Redressant la tête vers la personne qu’elle avait manqué de bousculer, la jeune Américaine ouvrit grand les yeux. Il s’agissait d’une femme. Une femme bien plus grande qu’elle. Elle déglutit difficilement avant de s’incliner en avant, s’excusant. Mais comment avait-elle réussi à ne pas la voir ?! Une personne de cette taille, on la voit en général !
 
-          Excusez-moi, je ne faisais pas attention à où j’allais. Je ne vous ai pas fait mal ?
 
C’est la moindre des politesses après tout, avec l’ampli, Lauren aurait pu lui faire sacrément mal !
 
L’américaine prit quelques secondes pour rapidement détailler la femme, de longs cheveux rouges, une très grande taille et un cache œil. Et à en juger par son aura, elle n’était pas réellement d’ici mais ça, elle préférait le garder pour elle un petit moment avant de lui demander, si elle y pensait bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: [MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]   Sam 9 Déc - 13:41


Une quête en bois

feat Lauren Black
889mots
Mai I+2
#3E3674

Skad'Mara n'avait pas tendance à se comparer aux humaines d'ici : elles étaient presque toutes plus petites qu'elle, du moins dans l'échantillon qu'elle avait eu dans cette ville. Rare aussi était les femmes musclées comme elle. Forcément, Skad'Mara ne passera pas inaperçu, même sous banaliseur, mais c'était déjà mieux que de se balader et de voir les regards apeurés des gens qui voient une sorte de monstre de deux mètres. Comme quoi, une couleur de peau fait malheureusement la différence... Et quelques attributs physiques aussi. Skad'Mara n'avait plus à se soucier de ces détails, elle était... "Humaine" à présent.

Alors que la jeune professeur de sport regardait autour d'elle pour chercher une personne pouvant la renseigner, Skad'Mara sentit quelque chose proche d'elle. En fait, c'était à la limite de rentrer en contact avec elle. Cela lui était déjà arrivé de se faire bousculer ou pousser quand il y avait de grandes foules, mais il avait quelque chose dans cette "bousculade" de léger. Comme-ci on venait juste de presser un objet contre elle, sans force, sans intention mauvaise. Cela lui permit d'ailleurs de sortir de sa recherche d'une personne, car une personne venait de presque-lui-rentrer-dedans. Elle fronça un instant les sourcils, observant la personne qui était proche d'elle. Pour sûr, c'était une femelle humanoïde, Skad'Mara n'avait pas de soucis pour faire la différence, pour le moment du moins. Ce qui étonna Skad'Mara, c'était la taille de la personne, un peu plus petite qu'elle, forcément, mais certainement au-dessus de la taille moyenne des humaines.

Rapidement, la personne s'excusa. Skad'Mara eu alors un petit sourire. Il en fallait tellement plus pour faire mal à la Meachirynn. Puis Skad'Mara remarqua à quel point la jeune femme était "chargé": elle avait ce qui semble être un instrument de musique ainsi qu'une caisse... La musique était encore peu développée à Oslyke, Skad'Mara ne connaissait donc pas les amplis, les pianos électroniques et autres instruments utilisant des technologies avancées. Mais elle pouvait reconnaître une guitare, la forme du moins ! Certes, c'était différent par rapport de chez elle. La musique ne l'avait jamais intéressé, mais c'était plutôt commun pour les soldats d'avoir un instrument et de savoir en jouer, cela animait les soirées. Son frère, Jasypnos, avait cette sorte de guitare, mais il s'en servait plus pour être populaire auprès des autres Meachirynns qu'autre chose. Et il n'était pas aussi bon que ça.

En voyant la politesse de l'humaine, Skad'Mara secoua un rien la tête, sans perdre son sourire. Vraiment, cette sensation de ne pas être une étrangère ou une bête de foire était très plaisante, même si elle pouvait sentir le regarde de la femme qui la détaillait. Elle souffla tout simplement.

« Non, c'est bon. »

Ces trois petits mots simples, qu'elle maîtrisait parfaitement. Malgré son sourire, elle avait une voix plutôt sèche, Skad'Mara avait encore besoin de temps pour maîtriser cette nouvelle langue et y apporter les accentuations adéquates pour transmettre des intentions grâce à sa voix. À vrai dire, l'humaine ne l'avait pas tant perturbé que ça, pas plus qu'elle ne lui avait fait mal. Elle ferma le poing pour poser ce dernier sur sa hanche avant d'ajouter, un large sourire aux lèvres.

« Il en faut plus pour qu'on m'fasse mal! Et toi, tu t'es pas fait mal? »

Après tout, la femme aurait pu, quant à elle, se faire mal. D'un coup de menton, Skad'Mara montra la guitare et l'ampli. Peut-être même que le matériel était fragile et qu'il avait pu être cassé... Mais avec cette presque-bousculade, c'était pratiquement sûr que rien n'avait été abîmé. De son seul œil valide, elle regarda le visage de personne, elle semblait jeune. Skad'Mara n'avait pas encore la capacité de juger les humains et de deviner leurs âges. Elle avait des cheveux si longs et si blancs ! Rien ne choqua Skad'Mara dans son apparence physique. Peut-être même que cette jeune personne était aussi sous banaliseur, qui sait?! Mais Skad'Mara ne pouvait pas demander ça de but en blanc ! En plus, elle ne savait même pas si la couleur blanche était répandu chez les humains. Oh, elle avait croisé des vieux humains avec des cheveux gris, mais pas d'un blanc pareil. Est-ce que c'était au moins naturel ? Pour les Meachirynns, cela l'était, la palette de couleurs de cheveux ne s'est jamais arrêté au simple blond, brun ou noir. Toutes les couleurs y étaient. Allez savoir comment la génétique fonctionne là-dessus...

« C'est pas trop lourd ce que tu transportes?! »

Skad'Mara avait complètement oublié ce qu'elle était venue faire en centre-ville en premier lieu. Elle est bornée, mais à présent, la personne qui était en train d'interagir avec elle était beaucoup plus intéressant que sa recherche de meubles bons marchés.
©VAIZRAVANA©

Revenir en haut Aller en bas

Martial arts club night Leader
Martial arts club night Leader
avatar


MessageSujet: Re: [MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]   Sam 9 Déc - 15:46

ft. Skad'Mara

ft. Lauren

「Une quête en bois 」
La femme dans laquelle la jeune américaine avait manqué de rentrer lui avoua que c’était bon, qu’elle n’avait rien. Un soupire de soulagement, relativement discret, franchit la barrière des lèvres. Ouff, la jeune s’en serait vraiment voulu de blessé, ou de faire mal, à quelqu’un. Qu’elle connaisse ou non la personne, c’est quelque chose qu’elle ne supporterait pas ! Elle se moque lorsque les autres lui font mal et s’excuse, mais le fait que les rôles puissent être inversés ne lui plaisait franchement pas. Lauren ne fit pas forcément attention au ton qu’avait employé l’inconnue, préférant se fier à l’aura qu’elle dégageait. Cette dernière fait toujours voir plus de chose que ce que la personne veut bien laisser paraître, ou du moins, plus que ce qu’elle pense. En un mois, et un peu plus avec son arrivée au Japon, Lauren arrivait à comprendre le fonctionnement des auras, ce qu’elles sont, la façon dont elles entourent chaque individu. La couleur variait en fonction de différents facteurs à savoir l’état d’esprit ou le stresse. La seule chose qu’elle ne comprenait pas, c’était pourquoi elle avait eu cette… Singularité. Il y a des milliards de personnes sur terre, il y a plein de personne sans pouvoir qui rêvent d’en avoir un, passif comme le sien, ou plus actif comme celui de… D’autres élèves de l’académie. Elle n’a pas encore fait spécialement attention aux différentes singularités. Elle coinça une mèche de cheveux lui tombant devant les yeux derrière son oreille en écoutant la femme. Il lui en fallait donc plus pour lui faire mal ? Bon, c’était un bon point… Normalement. L’inconnue lui retourna sa question. Elle secoua doucement la tête.

-       Moi non  plus, merci !

L’américaine souriait largement, il lui en fallait aussi pour se faire mal, certes, peut être moins qu’à la femme qui se tenait devant elle, mais il lui en fallait tout de même ! Après tout, vu les coups qu’elle peut prendre au club d’arts martiaux… Il lui est presque impératif de savoir encaisser des coups ! Et la douleur n’est présente que pour les plus violents ! Elle ne sait pas à quoi elle peut valoir cette pseudo résistance… Lorsqu’elle était plus jeune, ses crises de colères lui étaient violente et douloureuse… Les poings qui frappaient le mur de pierres pour la défouler lui faisaient comprendre que c’était stupide mais cela ne l’empêchait pas de continuer. La douleur l’énervait, la raison de son énervement l’énervait encore plus. A cette époque, elle était bien loin de la Lauren calme, souriante et réfléchit. C’était même le parfait contraire ! La musique était une échappatoire que lui avait enseignée Ashley, ou Ash pour les intimes. Une échappatoire beaucoup moins douloureuse, beaucoup plus agréable. Dès le début de son apprentissage, le comportement de Lauren avait commencé à plus se poser, à devenir plus calme. Ses crises de colère plus rares. Les fois où elle était énervée, deux options se présentaient à elle. La première consistait à jouer. Un morceau violent. Rythmé, qui s’occupait de vider son esprit, la deuxième, une plus physique consistait à aller courir. Comment dire qu’elle le faisait assez peu ? C’est bien beau de courir mais Lauren n’a pas d’endurance. C’est simple, elle peut courir sur un petit kilomètre mais après ses poumons lui disent « stop ». Il n’y a qu’avec son frère que ça avait l’air de fonctionner… Elle remarqua le coup de menton vers son matériel. Si elle voulait demander s’il avait été abîmé par cette presque bousculade, la réponse est non. Un ampli est relativement résistant. Certes, il vaut mieux éviter de le faire tomber de plusieurs étages car là, on se retrouve dans l’obligation d’en racheter un, mais ce n’est pas fragile. La question qu’elle lui posa la ramena bien rapidement à la réalité ? Lourd ? Heu… AH ! Elle s’empressa de répondre, ne voulant pas montré qu’elle s’était perdue dans ses pensées entre-temps. Peut être qu’elle répondit avec trop d’empressement, détruisant totalement l’effet qu’elle voulait donner.

-       Non non ! Pour le moment ce n’est pas trop lourd !

Bravo Lau’, là, tu viens juste de montrer que tu n’étais pas vraiment concentrée sur la discussion. Elle se fit la morale intérieurement avant d’essayer de se rattraper, tandis sa main libre vers l’inconnue.

-       Je m’appelle Lauren, sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MAI+2] Une quête en bois. [PV/Lauren Black]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Peindre du bois lasuré
» [TUTO] Réaliser des échelles en bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Corbeille :: Archives des RPs-
Sauter vers: