Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Avril I+3] Par un belle mâtiné de printemps [pv Roza]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rang Melkior
Rang Melkior
avatar


MessageSujet: [Avril I+3] Par un belle mâtiné de printemps [pv Roza]    Lun 18 Sep - 17:10

Cette une si belle journée de printemps le ciel est bleu les fleur commence à sortir de la terre qui étais précédemment en neigé. Le soleil est doux sur la peau et offre avec la légère pluie matinale un spectacle magnifique. Le printemps n’est pas vraiment la saison préférer du jeune homme mais il aime bien, car elle lui donne l’opportunité d’avoir une raison de se dire qu’il peut toujours zapper les cours. En tous cas ce n’est pas comme si il assiste régulièrement au cours d’ailleurs, mais il est rare qu’il se sent bien coucher sur la verdure comme ça à glander tranquillement.


Il ne vient pas assez souvent ici pensa t-il, en effet étant donner que l’on va à l’école parfois même jusqu'à samedi, il n’a alors jamais vraiment le temps de glander ici. Aujourd'hui il à décider que c’est ce qu’il va faire, glander tout la journée de ce samedi pour avoir un weekend complet, comme certain dans ce monde avec ces règles nase, que les dirigeant passe le temps à imposé pour que les gens adhère à une société  dans la quelle ils ne sont pas à l’aise. Société qui oblige les gens à faire même parfois des trucs qu’ils n’ont pas envie de faire, il pense plus tard  qu’il doit se mettre en route pour voir sa famille, et faire un saut chez son maitre, mais bon on profit d’abord de cette journée.


Il est seul sent bruit dans un rayons d’environ 10m car un plus loin, il y a des élèves qui cour pour attraper le train de l’école. * Tseuh* fait il, c’est bien ce qu’il pense il cour tous, son huis est pas mal fine ainsi il attend bien les élève qui se dépêche car bientôt le train s’en ira et sans eux. Hey oui ! Ils sont tous gouverner par la société et ces lois débiles, pourtant par de si belle journée on devrait demander aux gens de rester chez eux, afin de profiter de cette journée bien chez eux en famille.


Enfaite c’est une magnifique que voila que de profiter de cette journée en famille. Ainsi il partira un peu plus tard pour profiter de cette journée avec sa famille, il attend juste que le pensionnat se vide et il s’en ira tranquille. Alors pour savoir si le pensionnat est vide et à quelle moment il le sera il envoi quatre clone en reconnaissance. Il leur recommande la discrétion absolue pour éviter les problèmes, ainsi il les ordonna de se dispersé et de revenir quand les lieux ou ils se trouveront seront vide.  Ainsi lui il reste la tranquille les attendant patiemment, coucher dans le jardin profitant des premier rayons de soleil. Sauf qu’il entend des pas qui avance ver lui, qui cela peut il bien être qui que ca soit il vient nuire à la quiétude du jeune homme, malgré que ça peut être quelqu’un comme lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Rozaliel
Rang Rozaliel
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Par un belle mâtiné de printemps [pv Roza]    Lun 18 Sep - 18:24



Samedi. Terrible journée que celle là. Je m’étire de tout mon long, profitant allègrement de la chaleur de mes draps. Je pense avec satisfaction à tous les élèves qui ont cours aujourd’hui. Personnellement mon emploi du temps est très chargé la semaine, mais j’ai mon samedi-dimanche. Je jette un coup d’œil vers Brook.. Qui n’est déjà plus là. Elle a du commencer assez tôt ce matin. Bwarf, au moins elle ne m’a pas réveillée. Je rejette les couvertures, et file me préparer.

Il ne me faut qu’une petite demi-heure pour être prête à sortir affronter la grande journée. A peine le nez dehors, je grelotte. Je n’ai qu’une envie, retourner au chaud sous la couette. Cependant, j’ai des choses à régler. Aussi, je prends mon courage à de mains. Je m’aventure dans les jardins du pensionnat. Certains retardataires me dépassent en courant et je réprime un sourire moqueur. Courrez mes chéris, courrez ! Ne soyez pas en retard surtout ! J’en profite pour regarder un peu autour de moi. Le printemps arrive à grands pas. Le sol est encore mouillé de la gelée de la nuit. Les fleurs brillent grâce aux reflets des rayons du soleil sur les perles d’eau. Les buissons semblent sortir d’une longue léthargie. Les arbres eux même semblent revenir à la vie. L’air est encore frais, cependant, et le vent se fait glacial lorsque la brise passe. Le soleil semble pourtant mettre toute son énergie à nous réchauffer, comme pour se faire pardonner d’un hiver froid. Peu m’importe, je me suis couverte. Je ne tiens pas à attraper un rhume. Je rejette mon écharpe sur mon épaule pour éviter qu’elle ne se dénoue, et, d’un geste adroit, je jette un coup d’œil à mon téléphone soti de ma poche en un éclair. 9h. Ca me laisse pas mal de temps pour faire ce que j’ai à faire. Et surtout, ça me redonne espoir quant au réchauffement des températures durant la journée. L’après midi devrait être agréable, je pourrais enlever manteau et écharpe. Je reprends mon chemin en direction du train. Je dois aller en ville. Faut que j’envoie un sms à Akil, savoir s’il est dispo, et surtout s’il n’a pas fichu le feu à quelque chose. Ca fait un moment que je ne l’ai pas croisé. En même temps, je suis au collège et lui au lycée.. Même à l’académie on n’arrive pas à se voir, on est pas dans la même partie du bâtiment. Tout ce qu’il nous reste pour communiquer, c’est des téléphones.

Je continue à avancer, la tête un peu dans les nuages tandis que je farfouille dans mon petit bijou de technologie. Quand je lève les yeux, j’aperçois un homme, à 3mètres de là. Il est allongé. J’arque un sourcil. Je m’en vais faire le tour pour éviter de le déranger –et surtout éviter à moi d’être dérangé par un incapable d’humain qui va m’enquiquiner- lorsque je manque de trébucher sur une racine tout droit sortie du sol, en tout coïncidence. Je grimace, prétextant le hasard. Pas suivant, nouvelle racine. Je grommelle pour moi-même ;

« C’est une blague j’espère. »


Je jette un regard plein de rancune vers le ciel. Un nuage passe subitement devant le soleil. Tss. Reçu 5/5. Je range le téléphone, m’approche jusqu’à un peu moins de deux mètres de l’homme, réfléchis à quoi dire. En tout premier lieu, j’ai envie de lancer une pique bien sentie, reportant ma rancune envers Père contre lui. Mais l’humain n’a rien demandé. Et en le voyant étalé là, je me rends bien compte que lorsqu’il sera debout il aura une tête de plus que moi. Bon sang, quel vioc ! Il doit être en terminale, quelque chose comme ça, non ? Je prends la parole, lâchant négligemment ce qui me passe par la tête ;

« On va finir par te marcher dessus, si tu restes là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Melkior
Rang Melkior
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Par un belle mâtiné de printemps [pv Roza]    Mar 3 Oct - 13:35

Pendant  que mes chers clones  font  une sorte de randonner, pour faire ensuite un rapport à Melkior sur ce qui se passe dans le pensionnat, pour savoir qui est toujours la, qui n’est plus la, gardant ainsi l’œil sur le pensionnat.  Après environs cinq minute les pas qu’il entend se rapproche, la personne lui semble plus être quelqu’un d’assez bavard. Qui plus est c’est une fille selon ce qu’il entend, tient donc une fille qui sèche, c’est assez rare et surprenant à vrai dire.  Le pire serais que cette fille soit bavarde, elle gâcherait totalement sa quiétude. Ce qu’il ne veut  absolument pas !

Au final il commence à se demander quelle peut être son âge ? Peut être c’est une gamine qui à juste loupé le train ? Ou alors une fille assez immature qui a aussi loupé le train ? Dans les deux cas  ce serait quelqu’un d’inutile à ses yeux, plus une sorte de gêne qu’autre chose. Mais peut être que cette une fille mature qui aurait juste la flemme d’aller en cours ? Dans ce cas la ce serait quelqu’un qui pourrait lui servir un jour. Ou son âme sœur ?  Naaaaan c’est stupide à quoi lui servirait une fille dans sa vie ? Ce serait plus une gêne pour lui et lui non plus ne veux être une charge pour quelqu’un.

Il se demande finalement si la fille qui se rapproche est jolie ? Ou alors elle est super moche comme un  monstre pardi ? Sortir avec un monstre voila l’idée qui lui traverse l’esprit l’instant d’après. Mais il ne s’imagine le genre de montre apocalyptique, ce ferait une sorte de « le beau la bête » bien sur c’est lui le beau. Pendant qu’il cogite il entend la fille qui se rapproche toujours, elle doit être juste derrière lui. Ainsi quelques instants plus tard elle lui adresse la parole, alors il s’assoit tourne la tête et aperçoit une fille, comme il avait pensé mais elle est surement plus jeune que lui et elle ose lui dire pareil chose. Intéressant pense t-il elle n’a pas froid aux yeux, alors il lui dit ;

« Tu ma l’air d’être un gamine et tu ose me parler sans même une politesse, ah ! Les jeunes de nos jours ne savent pas ce que c’est que le respect * il se recouche* si tu n’a rien à faire ici va jouer ailleurs et fou moi la paix gamine »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril I+3] Par un belle mâtiné de printemps [pv Roza]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Avril I+3] Par un belle mâtiné de printemps [pv Roza]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle soirée de printemps [Aiden]
» Par une belle matinée de printemps...
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» BELLE TAPISSERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Pensionnat :: Jardins du pensionnat-
Sauter vers: