Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Ven 1 Sep - 21:57


Les cours s'étaient terminés voilà une petite heure auparavant, et dès qu'il avait posé le pied dehors, Oscar avait sauté dans un train pour Shisaido. Après avoir vérifié que son banaliseur pourrait durer assez longtemps pour qu'il passe la fin d'après-midi à l'extérieur sans se trahir, et avoir jeté un oeil à sa réserve de pellicules, il s'était enfoncé dans un des sièges du wagon et avait laissé son regard dériver par la fenêtre.
Il avait pas mal exploré la forêt et la montagne, surtout en compagnie des autres centaures, mais il n'avait pas encore pu bien faire le tour du bord de mer. Bien sûr, il y avait déjà accompagné Nelson, son petit-frère, plusieurs fois, mais jamais il n'y était allé seul à seul avec son appareil photo. La solitude passagère et la sérénité qu'elle lui apportait avait le don d'attiser les braises de son âme de photographe, et il ne prenait jamais d'aussi beaux clichés que quand il était tranquille et en retrait.
Il avait déjà entendu parler du belvédère de Shisaido, une avancée en hauteur qui offrait à ce qu'on disait un panorama magnifique sur la mer et le littoral de la ville, et avait donc décidé de centrer sa séance d'aujourd'hui à cet endroit. Ce serait parfait pour photographier l'océan et le coucher de soleil qui viendrait un peu plus tard!

Le jeune homme descendit du train et finit le trajet à pieds, un sourire serein sur le visage. Au bout de quelques minutes, il parvint à la hauteur du belvédère a priori désert, et ralentit le pas en commençant à faire quelques pré-réglages sur son appareil.
La vue qu'il découvrit en arrivant à la hauteur de la rambarde lui coupa le souffle. On ne lui avait pas menti : cet endroit possédait vraiment un panorama splendide. En quelques secondes, l'objectif était ajusté et la mise au point effectuée. Oscar se mordit la lèvre en se concentrant, et un déclic suivit d'un bref flash lumineux annonça la naissance d'une nouvelle photo.
Une brise agréable lui frotta le visage, et il remarqua du coin de l'oeil qu'il n'était pas ou plus seul.
Une jolie jeune fille aux longs cheveux blond-roux se tenait à côté de lui. A en juger par son apparente jeunesse, elle devait être elle aussi au lycée. Et il n'y avait qu'un seul lycée dans les environs...
Une nouvelle bourrasque balaya le belvédère, et les longs cheveux de l'inconnue se mirent à flotter, éclairés par la douce lumière de fin d'après-midi.
En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, Oscar avait appuyé sur le bouton de son appareil et avait pris la captivante apparition en photo. A ses yeux, cette brève scène avait eu quelque chose de fascinant et de... magique? En tous cas, elle l'avait assez séduit pour qu'il veuille l'immortaliser.
Comme il se tenait à bonne distance de la jeune fille, elle ne devait sans doute pas avoir remarqué qu'il l'avait photographiée, mais au cas où, il lui adressa un sourire avenant.


Dernière édition par Oscar Westwood le Mar 7 Nov - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Ven 1 Sep - 22:29





Un déclic en Avril




Aujourd’hui étrangement j’avais eu envie d’aller m’assoir sur une chaise inconfortable, les bras contre un bureau de bois et le regard sur un tableau vert. J’avais eu l’idée d’écouter les paroles du professeur qui s’efforçait d’expliquer les mathématiques. Mais il rendait la chose plus complexe et je pouvais lire le découragement sur le visage des autres étudiants. Ce qui m’avait bien amusé, on s’entend que le cours en soit été inutile pour ma personne et une fois le tintement de libération j’avais filé a la réunion du club de journal, que j’avais complètement oublié. – Pourtant c’est moi qui s’occupait d’organiser les réunions—En retard comme toujours, on fit bref car les autres membres semblaient distraits.  Le prochain article du journal allait parler des paysages extérieurs de l’école et des secrets qu’un paysage peut renfermer. Bref, je devais encore aller prendre des photos car personne ne semblait intéresser par ce travail. – Et je tiens à dire que ce n’est pas moi qui a eu cette brillante idée-- Prennent donc l’appareil réserver au club, je fis un arrêt rapide dans ma chambre pour changer de vêtement.

Rapidement et sans me perdre pour une fois, j’arriva a la gare pour prendre le train qui devait me conduire en ville. Enfaite, je ne savais pas vraiment ou j’allais aller donc je pris une destination au hasard. Vous me connaissez bien, je traine par-ci par-la et découvre des coins parfois chelou, parfois merveilleux. Avec le concept en tête, je regarde défiler devant moi par le fenêtre du train, les paysages. On s’éloigne de plus en plus de l’école, les gens sont tous centré sur leurs petites vies, le regard dans un livre, ou sur la fenêtre électronique de leur portable. Pour ma part, j’ai le nez coller a la fenêtre avec un sourire sur les lèvres. En cette saison, j’ai enfilé mon manteau pour ne pas avoir froid, j’en profite pour y glisser mes mains et m’assuré d’avoir une pellicule de rechange. Ce qui me rassure. Le train s’immobilisa graduellement a une gare et je choisi d’y descendre.

Les deux mains dans les poches je prends donc une direction, le vent dans les cheveux, le visage un peu caché dans le haut de mon manteau, j’arrive au belvédère. C’est la première fois que je viens, j’avais entendu quelque fois les gens du club parler d’un endroit romantique pour regarder le soleil mariée l’océan. Peut-être est-ce que c’était l’endroit que je recherchais pour prendre une photo ou deux? Mon regard se portait alors sur la vue qu’on avait, cette dernière me choqua dans le bon sens du terme. C’était si beau les variations de couleur! Un sourire calme s’affichait alors sur mes lèvres, mes mains sortirent de leurs cachettes pour doucement venir prendre appui sur le rempart de protection. Le métal froid me fit frissonner, mais je ne rompis pas le contacte. Puis, je sentis un regard sur moi, idiote que je suis, je n’avais même pas pensé regarder s’il y avait des gens en ce lieux magnifique.

Ce fut une petite éclaire soudain qui me fit tournée la tête, le vent venait de jouer avec mes cheveux qu’une main je cherchais a conserver derrière mon oreille, inutilement. Mon regard se posait alors sur un jeune homme qui avait une caméra en main. Ce qui me fit rappeler le pourquoi de ma présence à ces lieux.  Son sourire m’était adressé et je trouvais cela impolie de ne pas y répondre, je lui souris donc en venant vers lui.  Calmement, je pris l’initiative de m’avancer jusqu’à lui. Mon regard ne quittait pas ses yeux. ‘’Il est jolie‘’ Je pointai son appareil pour me faire comprendre avant qu’il ne pense a autre chose ‘’ Ton appareil je veux dire ‘’ Je lui fis un sourire avant de venir d’un mouvement glisser une seconde fois, une de mèche blonde de mes cheveux derrières l’oreille.  L’orangé du ciel se reflétait un peu sur nos peau, la timide chaleur du soleil laissait doucement place a la fraicheur de la nuit. Je me demande bien s’il travaillait pour un journal ou s’il était un amateur de photographie.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Jeu 7 Sep - 0:38

Son modèle l'avait finalement remarqué... oups! Oscar allait s'excuser platement, embarrassé d'avoir ainsi agit sur un coup de tête, mais la remarque de l'inconnue le stoppa dans son élan.

- Ah, merci beaucoup, la remercia-t-il avec un sourire amical. Je suis désolé de vous avoir surprise, je ne voulais pas me montrer indiscret... s'excusa-t-il, gêné.

Une brise fraîche et légère vint caresser le belvédère, et il tourna lentement son regard vers la mer, scintillant sous le soleil déclinant. L'image était sublime.
Se désintéressant de la jeune fille le temps de quelques secondes, il leva de nouveau son appareil et prit le paysage en photo, avant de se tourner de nouveau vers son modèle. D'ordinaire il n'était pas du genre bavard, mais ils étaient seuls ici tous les deux et il sentait qu'il devait dire quelque chose.

- C'est magnifique, n'est-ce pas...? J'avais entendu dire que la vue était spectaculaire d'ici, alors je suis venu prendre quelques photos, mais... je ne m'attendais pas à ça. Il faut croire que même une petite ville comme celle-là possède de tels trésors... ajouta-t-il avec un sourire mystérieux.

En l'instant, il se sentait un peu étrange. Comme s'il avait atterri dans une peinture, ou une vieille photographie sépia. Le temps semblait figé face à ce splendide coucher de soleil, et il avait l'impression qu'il resterait seul avec cette jeune fille éternellement, devant cette mer brillante et sous ce ciel embrasé... C'était à la fois émouvant et saisissant.
Fermant les yeux un instant, il écouta le bruit des vagues et profita de la sensation du vent sur son visage et dans ses cheveux. Depuis qu'il était devenu un centaure, il était encore plus sensible qu'avant à ces sensations offertes par la nature, et c'était bien l'un des seuls aspects qu'il appréciait dans cette encombrante Singularité.
D'ailleurs, à ce sujet... Cette inconnue avait l'air d'avoir à peu près son âge. Allait-elle à Natsuyasumi, elle aussi? Peut-être que le tableau fascinant qu'elle avait représenté l'espace de quelques brèves secondes était vraiment magique, finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Jeu 7 Sep - 21:03





Un déclic en Avril




J’aime contempler le coucher de soleil, selon les jours ou la saison, il se pare de ses plus beaux atouts. Il est toujours unique. Parfois couleur sable avec des touches parsemée d’or d’un dégradé de bleu qui vire aux teintes violine. Parfois des nuances de jaune, orangé, rouge flamboyant. Il n’y a pas de mot pour décrire alors ce qui se dévoile sous mes yeux. Je ne pensais pas voir un si beau tableau en venant si loin.  Ce monde est si beau vu en vrai, si pure et si fragile à la fois. Puis le vent doucement vient siffler autour de nous. Le temps était si calme et si irréaliste que j’aurais pu passer la fin du jour en ce lieux merveilleux. Il avait raison de dire que ce tableau était magnifique, ce mot était faible pour décrire le paysage.

’Ce mariage entre la mer calme et le ciel qui doucement s’endort me semble presque irréaliste’’

Un petit sourire venait de naitre sur mes lèvres, je pris donc la liberté de prendre appui contre le rempart du belvédère le dos légèrement courbé vers l’intérieur, mon regard se perdait dans les vagues qui semblait danser avec le ciel. ‘’ Je n’étais jamais venu ici, mais les gens de mon club voulaient avoir des photos de l’endroit. ‘’ Je marquai une pause avant de reporter mon attention sur le jeune homme, toujours appuyée sur le rempart en question. Je viens alors pour parler, mais le regard du jeune homme semblait perdu dans le même tableau que moi. Je ne fis qu’un simplement sourire avant de reporter mon attention en direction de la mer, le vent salé nous caressait le visage de sa main douce et fraiche. Je laisse encore un moment ce petit silence calme et serein s’agrandir avant de reporter mon attention sur lui ‘’ Tu m’as prise en photo ?’’ J’étais directe, mais les gens semblaient rarement me voir lorsque j’étais dans une pièce ou encore lorsque je marchais dans la rue. Je ne comprenais pas ce qui pouvait pousser une personne à prendre une photo de ma personne.

Oh toi, étoile si chaude et si grande qui doucement décline dans le ciel orangé, sera tu le témoins de cette nouvelle amitié? Tu m’as longtemps fait rêver, moi qui n’avait pas le droit de voir ta lumière. Aujourd’hui tes derniers rayons doucement meurt sur nos peaux couleur pêche. Mon regard noisette, sans malice et sans peur observe doucement le regard de mon nouvel ami. Car oui tu l’ignores encore, mais je te considère déjà comme un ami. Tant de question nait dans mon esprit, mais les réponses restent silencieuses.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Jeu 7 Sep - 23:46


La question était tombée de façon directe, mais Oscar n'en fut pas secoué pour autant. Il tourna la tête et répondit avec son habituel sourire serein, bien que l'on pouvait lire de l'embarras dans son regard.

- Hm, euh, oui... Désolé, je peux l'effacer si vous le souhaitez. Je n'y ai pas pensé sur le moment, mais c'est vrai que ça a dû vous embarrasser, je m'en excuse, fit-il en s'inclinant comme les japonais le faisaient.

Le garçon n'était pas du tout du genre intrusif, et s'immiscer dans la vie privée des gens et dans leur intimité ne lui viendrait jamais à l'esprit, mais c'était vrai qu'il ne réfléchissait pas à ce genre de choses quand une scène le saisissait assez pour qu'il l'immortalise par réflexe. Peut-être que cette jeune fille ne voulait pas être prise en photo? Peut-être qu'elle l'avait mal pris? L'idée embarrassait énormément le photographe, mais en même temps il devait avouer que même s'il effacerait sur-le-champ le cliché si l'inconnue le lui demandait, il serait néanmoins assez triste de se séparer d'une telle perle...
Mais dans le cas où elle accepterait qu'il garde la photo, il ne l'exhiberait pas aux yeux des autres. Enfin, techniquement il n'exhibait jamais ses clichés à la vue de toute le monde. D'un naturel très modeste, il n'aimait pas se faire remarquer en se mettant en avant et n'acceptait de faire sa promotion que dans le cadre d'expositions publiques. Il avait déjà reçu une telle offre d'ailleurs, au Canada, un peu avant qu'il ne parte pour le Japon. Mais c'était pour une exposition de photographies de paysages, et non de modèles humains.
A vrai dire, jamais Oscar n'avait eu un déclic assez marqué vis-à-vis de quelqu'un pour en faire son modèle. Bon, d'accord, il avait pleeeeein de photos de Rhal. Mais ça c'était surtout parce que son ami centaure était fasciné par les humains, et que toute la technologie de la photographie l'émerveillait. Ainsi, dès que les deux garçons se voyaient, Rhaleil lui réclamait très régulièrement des photos. Ils avaient même fait plusieurs fois des "selfies" alors qu'Oscar n'en était pas du tout amateur... Mais même s'il prenait souvent des clichés de son ami et qu'il aimait ça, Rhal n'avait jamais vraiment constitué le genre de modèle dont parlaient les photographes professionnels. Certes, Oscar n'était pas activement à la recherche d'une personne "spéciale" qui poserait régulièrement pour lui, mais c'était un concept qui avait toujours attisé sa curiosité.
Et le déclic qu'il avait eu face à la scène dont cette jeune fille inconnue était le personnage principal était peut-être cette fameuse étincelle qui faisait comprendre à un photographe qu'il avait trouvé sa muse...? Et puis, elle aussi avait l'air d'apprécier les paysages. En tous cas, sa remarque était jolie et dénotait d'un certain intérêt pour les panoramas grandioses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Mar 12 Sep - 23:56





Un déclic en Avril




Oh toi tête d’or, tu as illuminé ma vie par ta simple présence. Toi qui fut pour moi un si grand rêve. Aujourd’hui je peux profiter de tes couleurs flamboyantes qui danse avec le crépuscule. Mariant alors les teintes bleutés d’une nuit s’annoncent étoilés. Le vent discret doucement fait virevolter mes cheveux, plus orangé par les caresses des rayons agonisant. Comment ne pas être éblouit par la beauté de ce lieux féérique. Comment ne pas avoir l’arme a l’œil lorsqu’on perd son regard dans le ciel divisé entre lumière et noirceur. En ce moment, c’est comme si le temps n’était plus qu’un songe. Le soleil continue son déclin dans la mer, laissant alors la nuit doucement nous prendre dans ces bras.

Mon cœur est pris d’un pincement, une faible douleur de nostalgie. Est-ce que demain, ce beau soleil reviendra ? Est-ce que la nuit deviendra éternel témoin de nos vies ? Je laisse les réponses doucement s’envoler dans ce tableau, gardant alors les réponses en suspens.  Je voulais graver cet horizon dans mon esprit afin de pouvoir chérir ce moment.

Pourquoi prendre quelque chose en photo, pourquoi chercher à immortaliser une seconde, un moment de la vie d’un être ou encore un paysage aussi simple soit-il? Je ne suis pas photographe, je ne comprends pas la complexité de l’art qui compose un cliché. Je prends simplement des images pour m’amuser et passer le temps. C’est mon premier et simple mot d’ordre, avoir du plaisir. La vie est trop courte et j’ignore encore combien de temps on m’a accordé sur cette terre, je profite donc de chaque seconde, de chaque fraction de sable pour avoir du plaisir et voir des sourires sur les visages des gens.

Mon regard quitte de nouveau le ciel enflammé pour se poser sur le beau visage du jeune homme qui semble aussi calme que le paysage en question. Dans mon esprit, se battait le pour et le contre, s’il gardait des photos, est-ce qu’il y avait un risque pour moi. Un danger que cette photo de moi se retrouver sur le web, là ou mon passer me traque? Mais j’avais envie qu’il la garde. Une photo ne devrait jamais être détruire, elle est une partie du moment et du passé. Je lui accordai donc un beau et sourire serein. ‘’ Il n’y a aucun problème. Tu peux garder la photo ..’’ Puis passant une mèche rebelle derrière mon oreille, le vent continuait de s’acharner sur nous. ‘’ Je dois avoir le même âge que toi, tu n’es pas obligé de me vouvoyez, c’est un peu étrange ‘’ Un petit rire s’échappai d’entre mes lèvres avant que je regarde de nouveau son appareille. ‘’ Tu es photographe professionnel?’’ En posant cette question, je m’étais de nouveau rapproché pour regarder d’un peu plus prêt ce qu’il tenait dans ses mains.  

Le doux parfum de mon gel douche à l’orchidée, doucement se mélangeait avec l’odeur salé de la mer. Comme dans mon habitude, j’avais pris l’initiative de rentrer dans la bulle du jeune homme, sans demander, sans permission. Ma main toujours dans mes cheveux vient doucement se déposer dans le creux de mon cou, prenant donc appui afin de mieux voir l’appareil et la photo au passage. Si cette dernière est encore affiché sur l’écran digitale.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Ven 22 Sep - 22:55


- Merci beaucoup, je vous jure que je ne la publierai pas, répondit Oscar avec un sourire reconnaissant lorsque la jeune fille accepta qu'il garde la photographie. Euh, je veux dire, je te le jure, se rattrapa-t-il.

La fille s'approcha et sembla s'intéresser à son appareil, tandis que le soleil couchant se reflétait en une lueur orangé sur la lentille de l'objectif, émettant un petit éclat teinté de nostalgie.

- Non, je ne suis pas professionnel, répondit le garçon à l'interrogation de l'inconnue. Mais j'espère pouvoir le devenir un jour. La photographie, c'est ma passion, expliqua-t-il avec un grand sourire sincère.

Le parfum floral de la jeune fille lui parvint, porté par la brise marine, complétant le chef d'oeuvre sensoriel qu'était cet instant. Une simple poignée de minutes devenue un magnifique tableau grâce à quelques regards, une lumière douce et chaude, la beauté de la nature à la fois éternelle et éphémère.
En cet instant, le monde était devenu une oeuvre d'art.

- Est-ce que vous... tu... es une élève de l'Académie Natsuyasumi? demanda le centaure calmement, préservant la beauté de ce moment de son ton doux et apaisant.

S'ils étaient tous les deux des élèves de la fameuse école, alors ils pourraient avoir des conversations plus profondes, et Oscar pourrait également avoir la chance de la revoir. Il n'arriverait peut-être pas à parler de sa Singularité à quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer, ni même à la lui montrer... Mais en attendant, jusqu'à ce que le jour devienne nuit, jusqu'à ce que le soleil laisse place à la lune, jusqu'à ce qu' "aujourd'hui" prenne fin, les deux adolescents pourraient en apprendre plus sur l'autre et embellir ce tableau mystérieux, cette preuve artistique que parfois, la vie peut être étrange et magnifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Mer 27 Sep - 15:24





Un déclic en Avril




Le vent joueur caresse nos cheveux, rendent le tableau qui se dévoile devant nous encore plus irréaliste. Le soleil qui quitte son emplacement dans le ciel, semble crier d’agonie devant le voile obscure qui prend place. Ce moment, ressemble  à un rêve, du moins, ce qu’on m’a dit sur les rêves. Car moi, même si je dors, aucune image aussi belle ne s’affiche dans mon esprit. Un sourire naquit sur mes lèvres, contente de pouvoir vivre un rêve. Même si ce petit moment ne dur que l’instant d’un souffle.

Le jeune homme semblait heureux de pouvoir conserver son cliché. Je ne pouvais comprendre l’importance portée à une photo. Moi qui n’avais aucun attachement. Mon regard quittait alors l’appareil du jeune homme pour venir regarder son visage. ‘’ Alors si c’est ta passion, je suis sûr que tu vas devenir un grand photographe’’ Un beau sourire venait de se glisser sur mes lèvres. En même temps, mes mains se croisèrent dans mon dos et ma tête se penchai légèrement sur le coter. Je le pensais profondément, les gens peuvent réaliser leurs rêves, suffit d’avoir le courage de faire tout ce qui était à faire. Moi je voulais être libre, je m’étais donc sauvé et je voulais que les gens autour de moi soient toujours heureux. Le reflet or du soleil caressais le visage du jeune homme lui donnant un charment mystérieux. Sa seconde question me fit légèrement rire.

‘’ Oui je suis élève dans cet établissement scolaire, depuis peu je viens d’arriver… ‘’ S’il venait de me poser la question, c’est que ce jeune homme devait être également un élève de l’école. J’étais contente au fond, je venais de me faire un nouvel ami, sans même l’avoir chercher. ‘’ J’imagine que toi aussi tu viens de cet école! C’est super alors!’’ Je marquai une courte pause, laissant le vent venir violement secouer mes cheveux que je cherchais à retenir d’une main.
La nuit n’allait pas tarder à prendre complètement place dans l’espace céleste, mais je me sentais en sécurité avec ce dernier. Même si la noirceur nous entourait, je ne voulais pas rentrée.

Cette rencontre m’avait rempli de curiosité. Les gens ici sont si unique et merveilleux que je me sens chez moi peu importe où je me trouve. Puis dans un souffle afin de conserver le moment ‘’ Je me nomme Victoria, mes amis m’appelle Victo ‘’ Oh doux crépuscule, laisse ta magie encore nous inonder un moment. J’ai peur que lorsque tu seras disparue que ce moment s’estompe avec toi.  



©️ Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Jeu 5 Oct - 16:52

Le commentaire de la jeune fille fit rougir Oscar, qui esquissa un grand sourire.

- Merci beaucoup! Je suis sûr que si les gens s'en donnent les moyens, ils peuvent réaliser leurs rêves. C'est pour ça que je fais chaque jour des efforts... Mes photographies sont, à mes yeux, encore amateurs, mais j'espère qu'un jour elles parviendront à émouvoir les gens. C'est un peu mon rêve à moi, avoua-t-il, le regard brillant.

Le centaure régla de nouveau son objectif et activa le flash afin de s'adapter à la nuit qui tombait, et leva la tête à la réponse de la dénommée Victoria. Ainsi donc, elle allait à l'Académie elle aussi... C'était une bonne nouvelle! Non seulement ils pourraient se voir souvent, mais en plus il n'avait pas à mentir auprès d'elle pour préserver les nombreux secrets de Natsuyasumi. Et si un jour ils finissaient par se rapprocher... peut-être qu'il se sentirait capable de parler de sa nouvelle nature...? Mais il lui faudrait du courage, et à l'heure actuelle, il ne se sentait pas encore prêt. Il fallait laisser le temps au temps, et laisser les choses se faire, petit à petit, à leur rythme.
Le sourire d'Oscar s'élargit et il tendit poliment une main à sa camarade.

- Enchanté de faire ta connaissance Victoria, je m'appelle Oscar. Moi aussi je trouve ça super que tu sois élève à Natsuyasumi! Je dois t'avouer que personnellement je trouve ça difficile de devoir constamment faire attention à ce que l'on dit quand on parle de l'école à des étrangers... Du coup je suis rassuré, je n'aurais pas à faire de mystères avec toi, avança-t-il avec un petit air timide en se grattant machinalement la joue. Ah, mais, d'ailleurs, tu es dans quel groupe? demanda-t-il, son sourire reprenant sa douceur caractéristique. Peut-être sommes-nous dans le même?

Si c'était le cas, il se sentirait d'autant plus à l'aise. Plusieurs personnes chez les Monstres étaient dans le même cas que lui : des humains autrefois ordinaires qui avaient été changés en "monstres" suite à l'Incident. Le jeune centaure n'avait pas souvent l'occasion de discuter avec ces personnes, mais quand cela arrivait il se sentait en quelque sorte apaisé. Partager ses soucis et ses fardeaux avec d'autres victimes de l'Incident, cela faisait chaud au cœur et cela permettait de petit à petit accepter sa Singularité et tout ce qui l'accompagnait.
Cela dit, ce genre de cas ne se retrouvait pas seulement chez les Monstres. Même certains Espoirs souffraient de leur talent, qui pouvait parfois les éloigner des autres. C'est pourquoi il existait une certaine solidarité entre les murs de l'Académie, et permettait aux élèves dans ce genre de situation de se sentir mieux. Natsuyasumi, en fin de compte, c'était de temps en temps comme une grande famille. Et malgré le lourd fardeau que représentait sa Singularité, Oscar ne regrettait jamais d'avoir mis les pieds dans cette école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Lun 30 Oct - 21:35


   

   

   
Un déclic en Avril

   
Pv Oscar Westwood

   Deux êtres inconnus, réuni devant le dernier souffle du jour. La boule d’or tire sans un bruit sa révérences, disparaissant de l’autre côté du globe. Plongeant alors le ciel si festif dans une noirceur bleutée. Quelques petites lumières semblaient chercher à percer le voile de ténèbres. Tel l’espoir qui nait dans le cœur des gens, ces petites étoiles semblaient faire un chemin dans le ciel.  Le doux vent de la nuit était plus frais, soufflant alors sur son passage l’odeur de cette mer qui s’étendait à perte de vue. Le jeune homme venait de glisser sa main dans ma direction en signe de politesse.

Mes doigts qui étaient entre mêlés dans mon dos, doucement retira leurs emprise afin de venir délicatement se glisser entre les doigts de l’homme afin de venir sceller notre rencontre.  La peau du jeune homme était douce et sa main était chaude.  Ce dernier répondait donc affirmativement, il était donc élève dans le même établissement que moi. Ce qui me fit pousser un petit soupir de soulagement. J’avais toujours cette peur dans mon cœur qui me rattachait à ce douloureux passé. À cette simple pensé, mon regard se teinta d’une brève mélancolie. Afin que mon nouvel ami ne puisse y déceler mes pensées, mon regard quitta ces yeux pour aller se perdre dans le voile obscure. Murmurant alors pour moi-même le nom du jeune homme afin de le graver dans ma mémoire.  

Les étoiles débutaient leurs scintillements et un sourire calme vu le jour sur mes lèvres ‘’ C’est vrai, nous avons l’interdiction de parler de l’établissement à l’extérieur, j’avais complètement oublié. ‘’ Un petit rire s’échappa d’entre mes lèvres avant que mon regard amusé se tournait vers lui avant de retirer ma main froide de la sienne et de tourner un peu sur moi-même ‘’ Pour ma part, je suis une Améliorée! La classe non?’’ Je fis glisser de nouveau une mèche rouquine derrière mon oreille avant de me rapprocher de nouveau du jeune garçon. J’avais beaucoup de mal à comprendre le système de classement de l’école, en fais je n’y comprenais rien.  ‘’ Même si je ne sais pas vraiment comment je suis arrivée dans ce groupe, le système de classement de l’école est encore un grand mystère pour moi… ‘’

J’étais depuis peu libre de mes chaines et encore à ce jour rare était les gens qui connaissait mon secret.

Lorsque mes yeux doucement se posèrent sur le visage du jeune homme, je pouvais sentir le calme m’envahir. La nuit venait de s’incrusté entre nous qui étions toujours seul en ce lieu. Je n’avais toujours pas eu l’occasion de prendre un cliché du ciel qui s’endormait. Mon esprit avait complètement oublié ce besoin, trop occupé à créer des questions. Ce jeune homme me semblait beaucoup plus intéressent qu’un soleil qui doucement caresse l’eau de ses derniers rayons.  ‘’ Et toi, tu es dans quel groupe alors ?’’ Un petit sourire charmeur flottait alors sur mes lèvres, la curiosité était un vilain défaut chez moi.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Mar 7 Nov - 1:27


Une Améliorée... Oscar ne connaissait personne de ce groupe, et n'étant pas quelqu'un d'extraverti, il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de parler avec l'un des membres de ce groupe. C'était donc une belle occasion qui se présentait à lui en cette fin de journée de printemps...

- Le groupe des Améliorés est composé des élèves qui ont une Singularité liée à la science, répondit Oscar avec un sourire poli. Ainsi, nous ne sommes pas dans le même. Je suis chez les Monstres, ajouta-t-il avec un sourire un peu déçu en désignant sa cravate bleue sur laquelle se reflétaient les tous derniers rayons du soleil, avant que ce dernier ne disparaisse, laissant place à un ciel d'un bleu sombre insondable mais apaisant.

Dommage qu'ils ne soient pas dans le même... mais en fin de compte, ça n'était pas un obstacle. Les groupes n'avaient jamais été qu'une barrière illusoire inventée par l'inconscient collectif des élèves qui avaient, comme tout le monde, besoin d'aimer, jalouser, et détester. Mais Oscar faisait partie de ces gens qui ne se souciait pas de ces entraves et des a priori.
Quoique puisse être sa Singularité, en cet instant présent ou peu à peu la journée touchait à sa fin, cette jeune fille était tout simplement belle. Belle quand elle était bercée par les rayons du soleil couchant, et belle quand sa peau pâle renvoyait les premières lueurs de la lune et des étoiles.
Les doigts du jeune centaure se crispèrent sur son appareil photo, et il demanda avec un soupçon de timidité :

- Excuse-moi... Est-ce que je peux te prendre en photo avec la mer et le crépuscule en fond? Ne te sens pas obligée d'accepter si ça te dérange, je ne le prendrai pas mal si tu refuses.

Le garçon assortit sa requête d'un sourire innocent et sincère, et il commença déjà à se positionner au cas où Victoria accepterait. Il serait ainsi prêt à capter l'instant de la meilleure manière qui soit. Avec la lumière crépusculaire qui petit à petit se changeait en brillance diaphane, les vagues sombres reflétant tel un miroir les cieux nocturnes et la lumière argentée de la lune, et le sourire de cette jeune fille qui semblait presque être l'incarnation du souvenir de tous les printemps que cet endroit avait connu depuis la nuit des temps. Un sourire rendu nostalgique par les sentiments du photographe et l'atmosphère de ce début de soirée. Une expression qui deviendrait un magnifique tableau une fois que le flash de l'appareil aura éclairé, l'espace d'une seconde, les ténèbres douces des prémices de la nuit.
Oscar pencha la tête sur le côté, esquissant un sourire d'autant plus adouci par la clarté de la lune. Juste une photographie, avant qu' "aujourd'hui" ne devienne "hier", et que cette journée d'avril ne devienne qu'un beau souvenir, fragile, de plus en plus lointain, mais pourtant toujours bien là, quelque part, caché dans un tiroir au fond du cœur...  
Les photographies étaient les clés de ces tiroirs, des images qui pouvaient faire rire ou pleurer le cœur des gens qui les regardaient. Et c'était sans doute en ça que la photographie était un art...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Mar 7 Nov - 1:50


   

   

   
Un déclic en Avril

   
Pv Oscar Westwood

   En ce moment, les souvenirs passés doucement semblèrent s’envoler, telle des feuilles portés par le vent. La terre c’était un moment assoupie, laissant la nuit en suspens. Je ne pouvais détacher mes yeux du regard du jeune homme. Je pouvais y lire tant d’émotion différente, au fond de ces yeux, je me sentais si calme et si loin de tous mes malheurs. En cette fraction de seconde, j’aurais tout donné pour me perdre à tout jamais dans ses grands yeux.  Est-ce l’arrière scène qui rendait notre pièce si magique? Avec ce doux vent qui venait encore une fois jouer dans mes cheveux et dans les siens, rafraichissant nos visages? Je ne sais pas pourquoi, sans crier gare, mes joues se tintèrent de rose.

Les vagues venaient pousser leurs derniers soupirent contre le rivage, dans une telle violence, que leurs cris d’agonie se mélangèrent a la mélodie de la nuit tombante. L’impact de leur corps inerte contre les galettes, créait une fine pluie de gouttelette qui porté par le vent doucement venait s’abattre sur nous. J’écoutais les paroles du jeune homme, affichant un petit sourire calme, pour moi les groupes n’avaient aucune raison d’être, peut-être est-ce parce que je n’arrivais pas à comprendre la complexité ce  système? Mais la vie était encore si mystérieuse que je ne voulais m’attarder à ces détails. Dans un murmure qui s’essoufflait dans les bruits ambiant, je dis simplement ‘’Monstre… Je trouve ce nom de groupe mal pensés, car les vrais monstre ne sont pas à l’école.’’

Les monstres, pour ma part, était les gens qui nous enfermaient, les gens qui nous jetais des pierres sans raison.  Un monstre pour moi c’était… Un sur de virus, qui veut simplement détruire le monde, ou encore la mort qui vient doucement te prendre dans ton sommeil. Le jeune homme devant moi n’avait rien d’un monstre, car dans ces yeux brillait un feu et ce feu me réchauffait.

Ce dernier, émit donc le souhait de me prendre en photo, cette fois il avait pris l’initiative de demander. Je ne pouvais lui en vouloir, même si je ne comprenais pas pourquoi on voudrait me prendre en photo. En ce moment, le vent jouait encore dans mes cheveux roux, d’une main je repoussais une mèche derrière mon oreille, le regard un peu timide ‘’ D’accord si cela te fais plaisir’’ Mon regard quittait le sien un moment, je n’étais pas de nature timide, mais cette fois, le rouge de mes joues pouvaient me trahir.

Moi qui avant, avait peur d’être retrouvé, en ce moment cette idée c’était envolé. Par son simple regard, c’est comme si les monstres ne pouvaient plus m’atteindre. Comme si leurs mains salles et boueuses ne pouvaient plus m’enchainé de leurs chaines froides et humides. L’air de la mer était sentait la liberté et effaçait l’odeur de la cave ou j’étais enfermé. Je fis un petit pas vers le rempart ‘’ je me place comment alors ?’’ Est-ce que je devais prendre la pause? Moi qui ne servais jamais de modèle, je trouvais cela plutôt amusant. De plus, lorsque ce dernier tenait son appareil, je pouvais voir dans son visage s’illuminer. Comme si la lune venait doucement le caresser. Je ne comprends pas pourquoi, mon cœur bas si rapidement. Mais je ne veux pas qu’il s’arrête, enfin pas pour le moment.



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Ven 10 Nov - 23:04


Un sourire rayonnant éclaira le visage du centaure à la réponse de la jeune fille, et il leva son objectif.

- Merci! Au niveau du placement, ne bouge pas, reste naturelle et ce sera parfait! indiqua-t-il en enclenchant le flash et en appuyant sur le déclencheur, éclairant vivement la pénombre de début de soirée l'espace d'une seconde.

Abaissant son appareil pour observer les réglages, il répondit à la remarque de Victoria avec un sourire un peu triste.

- C'est vrai... Même si je suis sûr que ce n'est qu'un nom et qu'ils ne l'ont pas choisi pour blesser les membres du groupes, cela peut parfois être un peu dur à porter. Surtout quand on n'était pas un non-humain dès la naissance et que l'on se retrouve qualifié de "monstre"...


Oscar leva la tête et adressa un sourire doux à sa camarade.

- Mais ce n'est qu'un nom. Cela ne définit pas qui nous sommes. N'est-ce pas?


Il était vrai que leur groupe avait eu la vie dure par le passé. Discriminations, harcèlements, rumeurs... Les Monstres en avaient vraiment vu de toutes les couleurs! Mais Oscar n'était pas dans ce groupe lorsque ces événements battaient leur plein, et il ne pouvait ainsi pas réellement témoigner de ce qu'il s'était passé. Du moins, pas en tant que victime... Mais à présent qu'il était l'un d'eux, il pouvait tout à fait comprendre ce qu'ils avaient ressenti, et ce que certains ressentaient encore. D'ailleurs, si ces différences étaient véritablement effacées, il ne se sentirait pas mal à l'aise à l'idée de se montrer sous sa forme de centaure... Ou alors le problème venait de lui? Oui, c'était en fait certainement ça. L'idée de ne plus être totalement un humain le rongeait chaque jour, mais c'était à lui de trouver le courage d'accepter sa Singularité afin d'un jour, enfin, avoir le courage de se présenter à tous tel qu'il était réellement dorénavant.

Secouant la tête pour chasser ces pensées, il redirigea son regard vers celui de Victoria, et lui sourit paisiblement.

- Je ne le saurai pas avant de les avoir développées, mais je pense que ces photographies sont réussies. Après tout, tu fais un excellent modèle, héhé!

La nuit était à présent presque entièrement tombée, et le temps se rafraîchissait. Rangeant son appareil photo dans son sac, Oscar s'approcha de la balustrade du belvédère pour se placer à côté de Victoria, regardant apparaître dans le ciel les première étoiles de la nuit, un sourire serein sur le visage.
La jeune fille était chez les Améliorés. Elle aussi appartenait à un groupe qui suscitait la curiosité, et elle aussi devait avoir vécu des événements désagréables, voire douloureux. Chacun portait son fardeau à sa manière, parfois cela se voyait, parfois non, mais dans tous les cas chacun faisait comme il pouvait pour avancer dans la vie malgré le poids qui lui écrasait les épaules. C'était peut-être ça, le point commun entre tous les élèves de l'Académie, quelle que soit leurs origines, leurs natures, ou leurs dons...
C'était peut-être ça, être "humain". Être vivant. Et avoir des rêves...

- Quand je regarde les étoiles... Je me dis que l'on peut tous briller à notre manière, quelle que soit notre histoire. Il y a des millions, des milliards d'étoiles dans le ciel, et des millions, des milliards de gens sur Terre. Des millions et des milliards de vies différentes, de rêves différents, d'espoirs et d'histoires différents. Mais on peut tous étinceler et se faire notre place, chacun à notre rythme, chacun à notre façon. Et l'on peut s'entraider pour briller ensemble, comme des constellations. Si jamais on a des soucis, on peut toujours trouver quelqu'un sur qui se reposer, partager ses joies et ses peines...

Oscar rougit à ses propres mots, et se corrigea vivement en bafouillant, embarrassé.

- O-oh, dé-désolé... C'est idiot, ce que je dis...

Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait dit ça. Ni pour qui, d'ailleurs. Pour lui? Pour Victoria? Pour eux deux? Peut-être était-ce l'étincelle mélancolique dans le regard de la jeune fille qui lui avait inspiré ces mots, peut-être était-ce ses propres soucis. Mais même s'il avait dit que c'était idiot, au fond de lui, il en pensait chaque mot...


Dernière édition par Oscar Westwood le Lun 27 Nov - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newspaper club Leader
Newspaper club Leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Mar 14 Nov - 23:02


   

   

   
Un déclic en Avril





   
Pv Oscar Westwood

   La nuit était complète dans le ciel, le soleil n’était plus visible. La lune avait pris sa place dans la toile obscure. L’atmosphère était au calme et aux confidences. À cet heure, le belvédère était désert de vie, les lumières automatiques venaient doucement de s’activé, éclairait faiblement le chemin.  Puis tel, un éclair, le flash de l’appareil immortalisa le moment, j’étais simplement appuyé contre le rempart de métal froid, le regard perdu sur ce vaste océan ou se reflétais les petites étoiles et la lune.  C’était si beau et si triste comme tableau, mais rien ne pouvait me rendre plus heureuse à ce moment. Mon regard quitta un moment le paysage pour venir caresser le doux visage du jeune homme.  

Tous mes problèmes semblaient s’envolé dans la couleur de ces yeux et une chaleur étrange m’enlaçait le cœur dans ces sourires. ‘’ Je doute d’être un bon modèle, pour toi,  je poserais n’importe quand’’ Mes joues c’étaient un peu teinté de rouge, timidement je glissais une mèche derrière mon oreille.  Écoutant alors les douces paroles de cet homme, qui semblait affecté par ce mot. Je restais silencieuse un moment, me perdant alors dans mes penser. Il y avait tant d’émotion dans le regard de mon nouvel ami, qui se mélangeait avec les couleurs de la nuit.  Puis dans le vent de la nuit je me suis mise doucement à murmurer ‘’ humain… ‘’ Tournant mon regard en direction des étoiles, une lueur triste se glissait dans mon iris. J’ignore si c’était les paroles du jeune homme qui me rendait nostalgique.

‘’ Il n’y a rien d’idiot dans ce que tu dis ‘’ j’avais levé ma tête en direction des étoiles. ‘’ Elles sont si loin, si loin de nous, mais leurs lumières nous parvient toujours, tu sais, il y a des étoiles qui sont mortes en ce moment, mais on voit encore leurs lumières… Leurs traces perdurent malgré le fait qu’elles sont éteintes. ‘’ Je remplis alors mes poumons d’air avant de me tourner en direction d’Oscar ‘’ Je ne souhaite pas briller dans ce monde, je souhaite simplement voir les gens autour de moi briller sans contrainte, sans peur…. ‘’ Je lui fis un sourire charmeur avant de porter mon regard en direction de la mer ‘’ Je veux être comme l’eau… Je veux aider les gens à regarder les vrais étoiles’’ Puis je reportai mon attention en direction du ciel ‘’ Je ne suis pas humaine…  Et je ne sais pas si je mérite de l’être’’ Est-ce l’atmosphère qui me donnait envie de parler? Moi qui gardait ces penser cachées en moi depuis mon départ de la prison. ‘’ Tu sais.. Tu n’as pas a t’excuser quand tu parles, je te trouve intéressent’’ je marquai une pause avant de rougir jusqu’aux oreilles ‘’ je veux dire, ce que tu dis est intéressent’’ Je venais de passer une main nerveuse dans mes cheveux avant de pousser un petit rire.

Une bonne odeur de feu dans une cheminé doucement nous fut porté par le vent, ce qui me fit sourire. C’est vrai que la nuit était légèrement fraiche mais j’avais plutôt chaud en ce moment. Ma main doucement glissait contre le métal du rempart tel une danse, est-ce que j’étais nerveuse?




   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club leader
Outdoor activities club leader
avatar


MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   Lun 27 Nov - 16:18

Oscar tourna la tête vers Victoria quand elle mentionna le fait qu'elle n'était pas humaine. Elle? Pas humaine? D'accord, elle était chez les Améliorés, donc elle avait potentiellement perdue une part de son humanité, ou ne l'était pas du tout d'ailleurs. Pourtant, ces mots... ces images... ces mimiques et ces regards... ils n'avaient absolument rien d'artificiel. Ils étaient authentiques.
Ils étaient humains.

- Tu es bien plus humaine que beaucoup de gens que j'ai pu croiser dans ma vie, répondit Oscar d'un ton calme, mais plus assuré qu'il ne l'avait jamais été. Tu sais... maintenant je suis un monstre, mais je ne l'ai pas toujours été. Et à présent que j'ai perdu mon humanité, souvent, je me demande ce que je suis... Suis-je toujours un humain? Suis-je un monstre? Un mélange des deux? Autre chose? Je n'ai toujours pas trouvé ma réponse, pourtant, je pense qu'être humain, ce n'est pas seulement une question de biologie. Être humain, c'est tellement plus que ça... c'est ce que j'essaye de penser chaque jour.

Le centaure baissa légèrement la tête et regarda la mer qui s'étendait sous ses yeux.

- De nous deux, tu es sans doute la plus humaine... souffla-t-il finalement avec un sourire triste.

Cette jeune fille était tellement... vraie. Il n'y avait pas d'autre mot. De ses propos, Oscar comprit qu'elle était une personne profondément altruiste. Permettre aux autres de briller sans se soucier de soi-même... Même si c'était également le genre du garçon de penser de cette façon, il ne pouvait s'empêcher de l'admirer.

- Tu sais, je pense que tu brilles plus fort que beaucoup de gens, ici-bas, avoua-t-il avec un sourire doux. Mais tu ne t'en rends peut-être pas compte... Après tout, il est toujours plus facile de voir les qualités chez les autres que chez nous.

C'était quelque chose que lui disait souvent son père. Voir les autres briller sans se rendre compte de sa propre lumière, c'était l'apanage des humains. Les gens avaient tellement l'habitude de se comparer aux autres et d'essayer de se rapprocher de leurs idéaux qu'ils ne voyaient pas que leur faible lueur était en réalité un puissant éclat.
Et lui? Quelle était l'intensité de sa brillance? La question traversa l'esprit du centaure l'espace d'un instant, mais elle se perdit dans l'horizon bleuté.
La fraîcheur de la brise lui mordit le visage, mais la remarque soudaine de Victoria lui mit le feu aux joues.
"Intéressant"? Lui? Ses paroles? Lui qui s'était senti idiot en les disant... décidément, cette jeune fille était vraiment gentille.

- Toi aussi, tu es, euh, tu dis des choses intéressantes, répondit-il maladroitement. Et merci d'avoir accepté ma proposition! Je promets de faire des photos qui sauront te mettre en valeur! finit-il avec enthousiasme.

Le garçon reporta son attention vers l'océan pour éviter de rougir en croisant le regard de Victoria.
Oui.
Terriblement humaine...

- Ah, et, tu sais... Être humain, ce n'est pas quelque chose qui se mérite. Mais si jamais ça l'était... je pense que tu le mériterais plus que quiconque, avoua-t-il en tournant son visage vers sa nouvelle amie, un sourire incroyablement chaleureux sur les lèvres.

Oui... peut-être bien que c'était ces étranges sentiments qui faisaient des humains ce qu'ils étaient, finalement. En tous cas, ici, maintenant, et avec cette jeune fille... pour la première fois depuis longtemps...
Oscar se sentait véritablement humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Avril I+3] Un déclic en avril [PV Victoria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» 21 AVRIL 1971 /21 AVRIL 2010 DISPARUTION D'UN LEADER VISIONNAIRE !
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude
» Premier Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Shisaido :: Bord de mer :: Belvédère-
Sauter vers: