Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [I+3 Août] Illusion d’un retour au pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: [I+3 Août] Illusion d’un retour au pays   Ven 26 Mai - 22:16

Je plante fièrement ma branche dans le sol et m’essuie le front d’un revers de manche. Ca y est ! J’y suis ! Bon, concrètement ce n’est rien qu’une table en bois de pique nique perdue sur l’un des sentiers de la forêt, mais c’est l’endroit que je cherchais. Reculé. Loin, très loin de l’Académie. Je pourrais presque me croire chez moi, sur Exodus. Quoique, attendez.
Je pose mon sac à dos sur la vieille table en bois. Je pose également mon chapeau, et je retrousse mes manches transparentes jusqu’aux coudes. Je ferme les yeux. J’oublie où je suis, mais je n’oublie pas le décor autour de moi. Je cherche le contact familier de la terre, son énergie qui traverse mes pieds. Et j’ordonne. Face à mes sollicitations, les plantes grandissent. Les branches frémissent alors, et un murmure semble les parcourir :

« Une elfe ?  C’est une elfe ! »

Les arbres semblent se tendre vers moi et la forêt semble plus douce, plus maternelle, plus vivante. Est-ce que je l’invente ? Je ne pense pas. Je suis certaine que la forêt m’a entendue. En un instant, l’endroit parait empli de magie. Une triste illusion de mon chez moi, mais un élan de singularité pour ce monde ci. La forêt a-t-elle été touchée par ce qui a frappé l’Académie Natsuyasumi ?
Je balaie la zone d’un regard satisfait.  Ca ira comme ça. Un sourire sur les lèvres, je retourne m’installer à ma table, oubliant ma branche plantée dans le sol au milieu du cocon végétal. J’ouvre le sac à dos, en sort une nappe de pique nique que j’installe sur la table en bois. Je sors également un petit tupperware avec une salade composée : nouilles froides, concombre, crevettes, poivrons et surimi. Finalement, de ce sacré sac à dos, je retire quelques livres –coloriage, apprentissage de l’alphabet, cahiers de vacances CP- CE1 – CE2 –CM1 et une grosse trousse pleines de crayons de couleur, de critérium, de gommes de diverses formes et un taille crayon ressemblant à une licorne. Là où l’on plante le crayon, et bien ça forme la corne de la licorne.

Là. Je suis fin prête. Ce début de week end s’apprête prometteur. Apprendre à compter, à lire et à écrire avec leur alphabet. Je vais m’en sortir. Ah, j’ai failli oublier. J’attrape un petit mp3 et des écouteurs du sac à dos. Formidable truc que ce machin là. J’ai pu trouver plein d’explications auditives pour apprendre à lire, à écrire et à compter. C’est beau d’être professeur et de pouvoir exploiter les élèves de façon arbitraire sans avoir besoin de donner d’explications. Ils trouvent ce dont j’ai besoin, m’explique comment ça marche. Et après, zou, débrouille toi ma chérie, habitue toi à ce monde et à sa technologie. Bref. Je pose le mp3 sur la pile de livres et je commence à manger mon repas. Sur ma montre à aiguille, c’est indiqué midi. Parfait timing.

Note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Martial arts club Leader day
Martial arts club Leader day
avatar


MessageSujet: Re: [I+3 Août] Illusion d’un retour au pays   Ven 18 Aoû - 5:59

Si jamais un jour, vous désirez rester dans un endroit calme, seul, pour vous isoler, accomplir un travail ou même juste vous reposer... il n'y a qu'une seule chose dont il faille vous assurer. Celle-ci est simple, mais si ce n'est pas réalisé... Bon courage. Qu'est-ce donc alors ? Quel est ce mystérieux rituel pour pouvoir savourer la vie, croquant à pleine dents dans sa sublime splendeur ? 

Il suffisait que Jayden ne soit pas là. Rien qu'en étant elle-même, cela perturbait le flux normal du temps, brisait l'infinité du silence, et convertissait la tranquillité en chaos. Rien que ça. Et pourtant, selon ses dires, le monde serait bien fade. Mais quel mensonge... Qui a bien pu la laisser croire à de telles inepties ? Sa naissance ? Une malédiction. Sa force ? La coupole qui orne les enfers. Son caractère ? Un fléau, bien pire que la peste ! Malchanceux étaient ceux qui croisaient son chemin. Hélas... Elle était partout.

P A R T O U T.
Même dans les bois. Là où la nature reprend ses droits, laissant libre court à sa pensée, ravivant les plaisirs d'un air qui n'avait pas encore été piétiné par les humains. Cependant, qu'en était-il, si le règne insonore de la nature venait à être dégradé par... une elfe ? 
Du moins, c'est ce dont elle avait l'air. Celle-ci s'était paisiblement installée, et avait sorti plein d'affaires de son sac à dos. Des cahiers, une boîte, un mp3... Mais quelle idée de travailler en pleine nature ? Les gens ne se rendaient pas compte qu'il s'agissait d'un endroit où les animaux possédaient tout les droits ? Même s'ils étaient cosplayés en Tauriel, ou en on ne sait quel personnage du Hobbit. Quoiqu'il en soit, son confort allait bientôt être arraché par l’être le plus pénible qui soit.

Vous vous demandez sûrement, comment, moi, Narrateur, qui suit activement les aventures de Mlle Adams, puis ainsi devenir omniscient. Si vous ne vous êtes pas posé la question, alors, faîtes le ! 

C'est bon ? Vous avez deviné ? Toujours pas ? Vous n'êtes pas l'individu qui ait inventé la poudre à canon, vraisemblablement. Si le narrateur que je suis est toujours derrière Jayden à la manière d'un stalker, et que je connais le contenu du sac de cette elfe (qui avait sûrement les oreilles plus pointues que la normale), c'est que la Judoka était présente également ! Tout ceci d'un endroit, où elle pouvait voir ce qui se passait du côté de cette femme résolue à travailler.
On pouvait d'ores et déjà dire que ses efforts étaient vains. Depuis le sommet de cet arbre, Jayden allait bientôt sauter, atterrir à côté d'elle, et lui voler le contenu de son Tupperware. Ce n'est pas du spoil, seulement de l'omniscience. 

Donc, comme prévu, l'adolescente était sur cette branche qui se trouvait au sommet d'un arbre depuis lequel elle apercevait un paysage majestueux. Dont elle ne profitait pas. Sauter à cette hauteur se révélait être dangereux, et même, mortel. Mais notre cinglée casse-cou préférée n'était pas du commun des mortels. C'est pour cela qu'elle sauta, parvint à se rattraper a une branche qui la ralentit dans son élan et lui permit de ne pas mettre fin à son existence (dommage pour nous.) Désormais, elle était à portée de vue de la créature fantastique. Jayden lâcha simplement cette branche, et frotta ses mains l'une contre l'autre pour retirer ce qui ne devait pas être présent. Tout ceci, dans le plus grand silence. 

C'est alors que notre grand prédateur vit. Elle vit, et s'approcha d'une démarche qui faisait froid dans le dos de la table où était installée l'étrangère. Impolie, rustre. D'un mouvement éclair, la jeune femme saisit le Tupperware, l'ouvrit, et enfourna un morceau de surimi dans sa bouche. Après quoi, elles croisa le regard de la femme. Tout s'était passé très rapidement. 

 - Merci. Je commençais à crever de faim. Fit-elle le plus normalement du monde.

Ses yeux royaux se posèrent d'une façon inquisitrice sur les cahiers. Des trucs de primaire ? Mais qui venait faire ça... Dans la forêt en plus.

 - Wouah. Tu dois vraiment galérer si tu veux reprendre les bases depuis le début. Même moi, j'ai saisi l'alphabet. Ajouta celle-ci fièrement, tout en mâchouillant son morceau de surimi.

Narrateur l'avait prédit ! Quitte à être tranquille... Mieux vaut le faire loin de Jayden !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Outdoor activities club Teacher
Outdoor activities club Teacher
avatar


MessageSujet: Re: [I+3 Août] Illusion d’un retour au pays   Ven 25 Aoû - 20:44

Je remarque la demoiselle au moment où elle attrape le Tupperware. Et se sert sans manifester la moindre gêne. J’en reste sans mot tandis qu’elle engouffre un morceau de surimi.  L’inconnue aux cheveux bleus lâche une remarque désobligeante sur la présence des cahiers.  Je rougis d’un mélange de honte et de colère. Je respire profondément, et finis par sourire en sentant mon animosité refluer. Je ne suis décidément pas quelqu’un de méchant.

« Et bien, bon appétit. »

C’est mon repas qui s’enfuie sous mes yeux. Mais peu importe. Je trouverai bien quelque chose en atteignant la ville, à mon retour. Je ne démords pas de mon sourire poli, tout en replaçant mes cheveux discrètement pour cacher mes oreilles ; les éléments les plus traîtres de ma personne. Avec un peu de chance, l’humaine n’a rien remarqué, et je peux donc passer pour quelqu’un de son espèce. Je fais exprès de ne pas répondre à sa remarque sur l’alphabet, et me contente de l’interroger ;

« Je ne m’attendais pas à croiser quelqu’un ici. Tu viens souvent par ici ? »

Les mauvaises âmes penseront que je pose la question pour savoir si oui ou non je ferai mieux de changer de lieu la prochaine fois.  La vérité est cependant toute autre ; je tente de faire la discussion malgré le caractère sans gêne de l’inconnue. Ce qui me perturbe le plus en elle, outre son attitude, est sa couleur de cheveux. Elle se les teint ? Sur Exodus, ce n’est pas étonnant. Sur Terre, les cheveux bleus naturels sont inexistants, bien qu’à l’Académie l’impossible devient possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [I+3 Août] Illusion d’un retour au pays   

Revenir en haut Aller en bas
 
[I+3 Août] Illusion d’un retour au pays
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au pays [PV Kanoë]
» Cahier d'un retour au pays natal :Marc H
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» Retour au pays [Pv Meri}
» Retour au pays... [Erys + Karlson + ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Shisaido :: Périphérie :: Forêt-
Sauter vers: