Créez un perso déjanté, zombie, super-pouvoirs, voyageur temporel, riche hériter... A l'Académie Natsuyasumi vous pouvez être ce que vous voulez! Tentez l'aventure!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


MessageSujet: Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....   Mar 9 Mai - 0:16




Arthur Of Lancaster

Sincèrement, la marche des grenadiers associé au son des rouages qui tournent est sublime !












• Identité

Nom : Arthur of Lancaster
Âge : 17
Origine/nationalité : Empire Franco-Britannique [Univers Alternatif]
Classe/poste : Première
Section : Nocturne, le clair de Lune offre de l'inspiration.
Club : Science il semblerait.
Singularité : Ce brave jeune homme adore par dessus tout ces passes-temps respectables que sont l'Alchimie et la mécanique et il se trouve être en ces domaines excessivement doué jusqu'à pouvoir assembler ce que l'on peut qualifier comme des Automates. Il désire plus que tout perfectionner son art et ainsi par la même occasion ses créations... Ou plutôt ses "enfants" comme on pourrait quelque part les appeler.
Groupe : Espoir
Pensionnaire : Oui.


• Physique


A première vue, si l'on s'en tient à la silhouette d'Arthur il est tout à fait certains que l'on peut le classer sur l'échelon le plus moyen qui soit sur l'échelle de la banalité. En effet, une taille moyenne ni trop grande, ni trop petite selon les "normes" que les badauds affectionnent. De même, ni trop gros, ni trop mince par rapport à ces mêmes critères de définition de la société. En revanche, lorsque l'on se penche plus en détails sur le personnage, ce qui frappe chez lui est très certainement en premier lieu sa chevelure qui est pour ainsi dire d'une blancheur remarquable. Tant et si bien que certaines mauvaises langues suspectent qu'il y a tricherie sur la chose et que quelques teintures sont à l'oeuvre. Qui plus est, elle ne semble pas être ordonnée comme il se devrait, des mèches partant ça et là dans un désordre des plus éclatant.

Mais abstenons nous de quelques commentaires mal placés et descendons un peu, vers le visage, l'on peut y admirer une certaine perfection permettant d'afficher le plus souvent des airs joyeux, apaisés, exaltés, selon l'humeur. Ou du moins à moitié seulement. Car en effet, l'on ne peut apercevoir qu'une partie du tout, un seul oeil d'un bleu azur. Cette part dissimulée du visage, à savoir la gauche est en effet recouverte par un semi-masque, celui ci ressemble par ailleurs un peu à ceux utilisés lors des grands carnavals de Venise, albâtre recouvertes de bandes dorées par endroits avec une large ouverture pour l'autre oeil. Certains curieux doivent se demander pourquoi un semi-masque. La chose est très simple, nous ne nous étendrons pas dessus mais disons juste que lorsqu'il était plus jeune Arthur se trouva au mauvais endroit au mauvais moment dans les rues de London, un vilain accrochage entre quelques espions de nations étrangères et les représentants des autorités. Accrochage qui tourna pour notre intéressé en une ignoble brûlure dont la trace demeure aujourd'hui.

Enfin, passons et terminons sur le style vestimentaire du jeune homme. Celui ci, en ce monde pourrait-être considéré comme peu commun, ou du moins digne d'un Dandy où de quelqu'un vivant hors de son temps. En effet, de manière générale messire de Lancaster préfère porter ses nobles atours qui tiennent plus de l'ère Victorienne, ou pour être encore plus précis d'un officier de cette époque là. A la différence que celles ci sont pour la plupart d'une illustre blancheur. Ainsi, c'est tout ce que l'on retiendra.


• Caractère


L'on peut très certainement dire avant toute chose lorsque l'on voit Arthur qu'il s'agit sans doutes de quelqu'un d'un peu excentrique... En effet, fortement éloigné de ce que l'on considère aujourd'hui comme une forme de normalité en terme de comportement il a en son esprit d'autres priorités que celles que l'on pourrait attribuer aux personnes de son âge. Mais après tout il vient d'une autre époque, peut on vraiment lui jeter la pierre ? Enfin, toujours est-il qu'au delà d'une certaines originalité variant selon les heures, notre jeune homme dispose aussi d'un côté Gentleman hérité de la "bonne société", vous savez... Cette fameuse caste qui hante les châteaux d'Albion et de France et qui se distrait dans des clubs ou en soirée. Une politesse parfois poussée, un goût prononcé pour la qualité et une éducation d'un certains niveau, voilà à quoi l'on peut en résumer l'héritage. Hormis cela, l'on peut noter une soif de connaissance conséquente liée étroitement à une volonté absolue de perfectionner ses créations, ses enfants même comme il les appelle de temps à autres, fine alliance de métal et de rouages auquel il accorde une véritable passion. C'est tout ce qu'il y a de notable à mentionner sur ce chapitre.


• Histoire et Singularité

Avant toute chose, il convient de débuter par quelques informations concernant le monde d'où vient l'inventeur. En effet, s'il ressemble dans une certaine mesure à celui que l'on connaît, il s'agit pourtant d'un univers uchronique. Uchronique puisque la ligne temporelle a dévié à un endroit précis et par effet papillon a donné lieu à un futur bien différent de ce qui aurait pu être. En l'occurrence, le point de rupture du monde dont nous allons parler se trouve être au XViem siècle. Ainsi, la guerre de 100 ans qui opposa les royaumes de France et d'Angleterre durant plus d'un siècle n'eut jamais lieu, la Couronne des Capétiens passant via l'ordre de succession aux mains des Plantagenêt, donnant naissance au Royaume-Uni de Grande Bretagne et de France aussi connu sous le sobriquet d'Empire Franco-Britannique. Nous ne nous attarderons pas sur les détails concernant l'évolution de ce monde suite à cet évènement, toutefois, nous pouvons noter qu'une situation semblable aux Guerres mondiales se profile à l'horizon, les puissances d'Europe Centrale jalouses au plus au point cherchant en effet à faire avancer leurs intérêts contre ceux de l'empire.

Pour en revenir à l'inventeur, l'on sait qu'il est le troisième fils de l'Actuel Duc de Lancastre, sa dynastie étant par ailleurs l'une des plus illustre de l'empire Franco-Britannique, notamment grâce au Duché mais surtout de par sa parenté vis à vis de la famille royale. En effet, la Maison de Lancaster est une branche cadette de celle ci et ce depuis des siècles. C'est donc dans un environnement on ne peut plus aisé qu'Arthur à grandit, pouvant entre autre se promener à sa guise dans les vastes et superbes domaines de sa famille, les "meilleurs" tuteurs de l'époque faisant le déplacement pour l'instruire lui et ses frères, et d'autres bénéfices du même type auquel ce statut privilégié d'aristocrate donnait accès.

Cette situation demeura comme tel durant plusieurs années, toutefois, contrairement à ses frères qui étaient destinés à supporter un jour le poids de la succession et qui s'instruisaient dans cette optique, le cadet de la Fratrie ne disposait pas d'autant d'obligations que ces derniers. De fait, l'on pouvait même aller jusqu'à dire que ses parents n'avaient pas de grands projets pour lui, hormis peut être lui trouver un parti convenable. Fort de cette espèce de liberté, Arthur avait pu, au fil des années se passionner pour la méchanique, les connaissances et oeuvres en relation avec celle ci étant durant les dernières années en son monde ayant obtenus une véritable reconnaissance de la part de la société. Ceci notamment grâce à de fabuleuses et ingénieuses créations tel des gyrocoptères, des engins rapides et légers mais assez conséquent pour permettre à quelqu'un de le piloter afin de partir à la conquête des cieux. D'autres tel que les cuirassés, alimentés grâce à d'habiles combinaisons de vapeur et de rouages, dominaient les océans depuis déjà quelques temps.

Il était ainsi acquis que ce domaine "d'ingénierie" était une science d'avenir qui permettrait à l'homme de développer plus encore son potentiel. L'on y voyait des perspectives économiques, civiles mais surtout militaires. Cependant, ne devenait pas inventeur qui voulait, si les idées et les projets ne manquaient pas, ceux qui aboutissaient étaient rares. Si l'entourage de notre jeune inventeur fut tout d'abord assez sceptique quand à l'orientation que ce dernier prenait, les critiques et remarques sarcastiques fusant régulièrement, les choses changèrent bien vite. En effet, si bon nombres d'idées où de projets ne furent jamais tentés ou menés à termes, pour diverses raisons, il était toutefois indéniable qu'Arthur disposait d'un don dans le domaine. Sans forcément s'en rendre compte, chaque expérience, chaque illumination, le mena progressivement sur la voie de ce qui devint très vite son chef d'oeuvre.

Un homme d'acier composé de rouages et d'engrenages avec en son sein, un coeur mécanique fonctionnant à la perfection. Un automate, qui, bien qu'il se mouvait grossièrement à ses débuts, marchait. L'idée en soit n'était pas nouvelle, d'innombrables tentatives ayant étés accomplis à ce jour pour arriver à un tel résultat. Toutes en vain. Une tel réussite ne passa pas inaperçu et les attentions d'illustres personnages de l'époque se portèrent sur l'inventeur. Pourtant, cela importait peu à ce dernier qui obnubilé par sa création ne cherchait qu'à la perfectionner. Encore et toujours. Ainsi ce furent des mouvements plus fluides, plus coordonnés... Puis des ajustements pour lui permettre d'accomplir des tâches complexes... Et enfin, la parole.

L'on ne sait pas vraiment comment il termina à cette... "Académie Natsuyasumi", les détails demeurant assez flous. Toujours est-il que dans des circonstances obscures, une espèce de Brèche menant vers ce lieu fut découverte, les autorités s'employèrent bien vite à mettre cette dernière sous contrôle afin de l'étudier, quitte à transformer les environs en une véritable forteresse... Les premières études confirmèrent que ce passage était a double sens, dès lors quelques éclaireurs furent envoyés et firent la rencontre d'un étrange personnage qui ne pouvait d'après ce qu'il semble être aperçut que de Dos... Absurde n'est-il pas ? Enfin, certaines personnes de par leurs "liens familiaux" avaient accès à plus d'informations que d'autres, si ce n'est à l'ensemble de ce que les études sur le sujet avaient donnés. Il semblerait alors que ayant eu accès à celles ci, le jeune Arthur insista fortement afin de se rendre par delà le portail afin d'une part de perfectionner son art dans cet environnement fascinant qu'on lui avait décrit.

D'aussi loin qu'on se souvienne ce sont là toutes les informations dont nous disposons sur le sujet.



• Derrière l'écran

Pseudo : Byzance-Sama ou Admiral Daelin
Avatar : Gaius Julius Caesar - Nobunaga the Fool
Comment avez-vous connu le forum ? : ¯\_ ͡° ͜ʖ ͡° _/¯
Un petit mot ? : Les voix du seigneur (Décimus) sont impénétrables.


© Code Anéa - N-U


Dernière édition par Arthur Of Lancaster le Sam 17 Juin - 20:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

War club leader
War club leader
avatar


MessageSujet: Re: Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....   Mar 9 Mai - 14:19

Re-bienvenue Arthur! Bon courage pour ta fiche! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rang Sylphide
Rang Sylphide
avatar


MessageSujet: Re: Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....   Mar 9 Mai - 18:12

Re-bienvenue, et bon courage pour ta fiche ! boogie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Directeur
Directeur
avatar


MessageSujet: Re: Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....   Sam 17 Juin - 23:33

Hohoho, bonsoir et bienvenue Monsieur De Lancaster! Vous permettez que je traduise votre nom? Ce sont pour des raisons de syntaxe, vous voyez? Hohoho! Hrm, quoi qu'il en soit, je n'ai rien à redire sur cette fiche (à part peut-être que je suis content de la voir terminée)! Tout est très bien écrit, il n'y a ni trop d'informations ni pas assez, ce fut très agréable à lire. Je vous déclare donc validé! Malgré le fait que vous veniez d'un autre monde, votre plus grand talent passe en priorité et nous sommes donc honorés de vous accueillir parmi nos Espoirs! Je n'ai pas de jeu de mot à inventer cette fois, il semblerait que je n'aie finalement pas tant d'ingéniosité que cela, hohoho!

Conseil des élèves : ... Il vient d'essayer de faire passer un double-jeu de mot nul incognito, là, n'est-ce pas?

Nous vous laissons dès à présent tracer votre route à l'Académie, vu que vous connaissez déjà la chanson. Vous gagnez cependant le badge des Espoirs ci-dessous, et nous vous rappelons de faire votre demande de chambre au pensionnat à cet endroit. Nous vous souhaitons de bien vous amuser à l'Académie, et nous sommes sûrs que votre avenir y sera brillant!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsuyasumi-academy.forumactif.com En ligne
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rule Britannia ! Britannia, rule the waves....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rule Britannia, Britannia, rule the... [Fini]
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Ever Living rule
» Gotta Rule 'em All

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natsuyasumi Academy  :: Bienvenue à l'Académie ! :: Entrer à l'Académie :: Formulaires validés-
Sauter vers: